Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Education positive: possible ou pas?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7068
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Education positive: possible ou pas?   Dim 14 Juil 2013 - 21:34

sur les mous blasés, c'est sur que le R+ ca marche mieux. Alors que sur les speedés, comme tu as besoin que peu de monter en phase généralement, et que bouger ne les dérange pas plus que ca, le R- "suffit". Je pense ca aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Parodie



Féminin
Nombre de messages : 122
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 18/04/2015

MessageSujet: Re: Education positive: possible ou pas?   Ven 15 Mai 2015 - 18:23

Je ne sais pas si depuis cet échange vous avez eu un petit CR de Don't shoot the dog.. Je n'ai personnellement pas encore eu la chance de le lire, mais au détour de mes promenades virtuels sur des sites d'éducation canine positive, je suis tombée sur cet article, qui permet déjà une approche très sympathique du bouquin de Karen:


Citation :
Imaginer éduquer, enseigner sans avoir compris ET profondément intégré les lois de l’apprentissage me paraît impossible ou, en tous cas, il me semble impossible de le faire efficacement. « Personne ne devrait éduquer un enfant avant d’avoir entraîné une poule » dit Pryor. Faire travailler une poule, à savoir un être vivant sur lequel la force n’aura strictement aucune emprise, vous contraindra à renoncer aux punitions et vous apprendra à renforcer les comportements appropriés… une approche qu’il est utile de retenir quand on éduque un jeune enfant (ou un chien)   lol! 

C’est, en définitive, la partie « théorique » du clicker training — que certains trouvent indigeste — tant un cours clicker devrait, à leur idée, ressembler à un cours de « tours à apprendre au chien ».

Il peut l’être, sans aucun doute et — sans aucun doute bis — cela peut suffire à certains, mais il peut être quelque chose d’infiniment plus passionnant. L’immense différence entre « utiliser un clicker de temps en temps » et faire du clicker training qui est systématiquement au centre de mes cours Laughing

Pour ceux qui n’auraient pas lu le livre dix fois comme moi (voir zéro fois ce qui serait immensément dommage), un petit « digest » sympathique sur lequel je suis tombée par hasard via le site « Barking up at the wrong tree » (http://www.bakadesuyo.com)

A l’auteur de ce blog vont mes remerciements de cette présentation ludique et efficace. Il m’a trop plu pour que je ne le partage pas et, comme il est en anglais, j’ai été obligée de le traduire (très librement comme toujours), oui, oui… mon besoin de partager me perdra Very Happy (tout ce qui est en italique sont des extraits du livre de Karen Pryor).

Le livre de Karen Pryor « Don’t Shoot te Dog» illustre et explique les fondamentaux de la modification du comportement. Ces méthodes sont efficaces qu’il s’agisse d’un chien, d’un quelconque autre animal et même de votre voisin de palier (conjoint, ami, enfant, collègue, etc.)

Ce que vous devez retenir en premier lieu, c’est que – si vous souhaitez obtenir quelque chose de quelqu’un, la voie royale pour y arriver est et sera toujours le renforcement positif : à savoir récompenser le comportement approprié. Que ce soit par le biais d’un sourire, d’un bonbon ou autre, c’est un fait – la récompense fonctionne.


Il semble plus délicat de se débarrasser de comportements qui dérangent. Pryor nous illustre 8 méthodes auxquelles recourir afin de voir cesser tout comportement inapproprié à nos yeux.

- Méthode 1 : «Shoot the dog » (tirer sur le chien).

Okay, PAS littéralement, évidemment (quoi que bien des chiens meurent de comportements inappropriés, définis comme « troubles du comportement » et qui ne le sont pas vraiment). Toute solution radicale comme, par exemple, licencier un employé ou quitter un partenaire qui ne nous conviennent pas. Une méthode efficace mais définitive.

« Licencier une employée, demander le divorce, changer de colocataire car l’actuel est trop désordonné : toutes ces approches tombent sous la méthode 1. Fondamentalement, elles éliminent le problème en limitant la possibilité du sujet à reproduire le comportement problématique ou en éliminant la présence même du sujet qui produit le dit comportement. La substantifique moelle de cette approche c’est que, évidemment, elle n’enseigne rien au sujet ».

- Méthode 2 : la punition (l’option universellement favorite malgré l’assurance de son inefficacité presque totale).

« La punition n’enseigne pas à l’enfant comment obtenir de meilleures notes à l’école à l’avenir. Ce qu’on peut espérer, tout au plus, c’est une modification des motivation de l’enfant : l’enfant peut vouloir changer son comportement futur afin d’éviter les punitions futures ».

… si la punition ne fonctionne pas, pourquoi alors y recourir avec autant d’enthousiasme ? Parce que nous avons d’autres motivations ? comme par exemple « …établir et maintenir une domination sur l’autre. Il se peut que celui qui punit soit infiniment plus préoccupé par l’affirmation de sa suprématie sur l’autre que par son comportement ».


-Méthode 3 : le renforcement négatif (enlever quelque chose de déplaisant quand un comportement souhaité se produit)


« Les gens utilisent le renforcement négatif spontané quasi continuellement : un regard menaçant, des sourcils qui se froncent, la remarque désapprobatrice. La vie de certains enfants – et même de certains conjoints – déborde d’efforts perpétuels afin d’éviter la désapprobation d’un parent ou d’un être aimé ».


-Méthode 4 : l’extinction – laisser que le comportement s’arrête de lui-même


« L’extinction, en ce qui concerne les comportements humains, s’applique fort bien aux comportements verbaux : les jérémiades, les disputes, le harcèlement verbal. Si ces comportements se révèlent systématiquement inefficaces, ils finissent par s’éteindre ».

-Méthode 5 : travaillez à encourager un comportement incompatible (particulièrement utile chez les sportifs ou les propriétaires d’animaux domestiques).

« … apprendre au chien à rester couché dans un coin de la salle à manger pendant les repas des humains fait qu’il ne pourra pas venir quémander à table ; il ne peut pas être en deux endroits différents en simultané, ni produire deux comportements en même temps : se focaliser sur l’apprentissage d’un comportement adéquat, élimine l’autre, moins adéquat ».

-Méthode 6 : mettre le comportement sur signal (ensuite, vous ne donnez jamais le signal).

« … quand un organisme apprend à proposer un comportement en réponse à un quelconque signal et uniquement à ce moment là – le comportement va disparaître en l’absence du signal. Vous pouvez utiliser cette loi pour vous débarrasser de tout plein de comportements qui ne vous conviennent pas…. en les assujettissant à un signal – que vous ne donnerez jamais ».

-Méthode 7 : façonner l’absence de comportement (renforcer tout ce qui n’est pas le comportement inapproprié : une manière efficace de transformer des parents acariâtres en des parents agréables)

« J’ai utilisé la méthode 7 pour changer la teneur de mes conversations téléphoniques avec ma mère… Ces conversations tournaient généralement autour de ses problèmes à elle. Je l’ai délibérément laissée se plaindre et laisser les pleurs s’éteindre (méthode 4) – ensuite, j’ai systématiquement renforcé tout ce qui n’était pas une plainte… en deux mois, la proportion de larmes et d’angoisse versus les rires et l’échange agréable s’est inversée ».

-Méthode 8 : changez la motivation (la plus respectueuse des approches).

« Les fumeurs cessent de fumer quand leurs raisons de fumer n’existent plus ou quand la motivation à s’arrêter – la peur de la maladie par exemple – devient plus forte que les renforcements inhérents à la cigarette ».

Voilà comment – et pourquoi – je dis souvent à mes élèves de clicker training avancés que connaître, reconnaître, maîtriser les lois de l’apprentissage, ça vous change une vie!
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16656
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Education positive: possible ou pas?   Sam 16 Mai 2015 - 16:59

il coute vraiment pas cher sur amazon et je pense qu'on peut meme l'avoir en livre électronique Wink

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Education positive: possible ou pas?   Aujourd'hui à 5:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Education positive: possible ou pas?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Une idée positive par jour.
» Education au montoir
» EDUCATION DES FEMMES EN 1960
» [69 et limitrophes ] [Tasmin Roberts - Education du cheval]
» positive earth tacho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Clicker training-
Sauter vers: