Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mareva



Féminin
Nombre de messages : 3476
Age : 48
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Ven 2 Déc 2011 - 22:56

Galguera a écrit:
il y a 2 ans, je t'aurai dit moi aussi de le booster un peu, de le réveiller ... mais aujourd'hui j'ai évolué et je ne pense plus que ce soit une bonne idée car cela braque les chevaux qui n'ont pas envie de bouger plus qu'autre chose au départ !

Par contre dès que tu vois que ton cheval a envie d'avancer un peu plus il faut lui proposer des choses intéressantes, variées et nouvelles qui vont lui demander de se servir de son cerveau !

et quand ton cheval n'a JAMAIS envie d'avancer un peu plus quand on bosse, c'est à dire en carrière ou manège réflexion : comment on fait ??

Sur les vidéos/photos que tu nous fais voir, les chevaux ont toujours "du jus" (Maroussia, Arslan ...), donc tu peux attendre leur mouvement: il viendra tôt ou tard !
Avec des chevaux comme Sim-ko, tu peux attendre longtemps .... car il peut rester TRèS longtemps sans bouger ! ( un jour, il a attendu 3 H à l'attache au club sans bouger 1 oreille !)
Par contre, attention à pas trop le booster, car il peut se braquer, donner 1 coup de c** vers l'humain au milieu du rond de longe ou le charger !

Je comprend Nariane, car Sim-ko a un peu le même profil que Sultan: confiant, froid, cool zen en balade mais traîne parfois en route (à l'aller!), pas motivé I don't want that en carrière/manège...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Ven 2 Déc 2011 - 23:37

Je m'explique mal on dirait ! Quand on demande au cheval d'aller entement, le simple fait d'aller encore PLUS lentement comme je le dis ça demande ENORMEMENT d'efforts au cheval ! Marcher peinard c'est pas dur ! Faire du pas par pas c'est TRES dur ! Wink Là on ne laisse pas le cheval tranquille au contraire on lui demande des choses plus lentes qu'il ne voudrait mais qui seront justement très difficiles pour lui ... et du coup à coté trotter tout droit ... c'est du repos !

Aslan peut rester attacher une ournée sans bouger un crin ! Sur le sphotos je les ai faitres parce que justement c'était exceptionnel de e voir comme ça ! lol!
Hetkala la jument de mon homme ne reste pas attachée pendant des heures mais avec la longe POSEE sur un banc pendant des heures ... ce jour là elle a passé 3 heures comme ça !


et pourtant on peut tout à fait lui demander ensuite d'être pleine d'énergie si on le lui présente de la bonne façon au contraire ! Et là dessus ... je suis sure de ce que je dis !
Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Sam 3 Déc 2011 - 10:19

Sur les vidéos de Maroussia, quand il y a des momts introvertis, on voit qu'elle peut être vraiment trèèès attachée à la réflexion intense plutôt qu'à bouger!
Et je plussoie Galguera en disant qu'exiger de la très grande précision très lentement, c'est un effort énorme pr le cheval et le cavalier! D'ailleurs un travail de cet ordre proposé à un extroverti peut avoir un effet pétage de plomb à l'inverse lorsque mal amené, par ex.
J'utilise cette façon de procéder qd j'ai maladroitement amené Volute, d'un naturel plutôt équilibré avec penchant extroverti, à pencher un peu vers introverti parce que j'ai abusé à un moment. Je sais à ce moment que pr rétablir la vivacité, il me faut d'une part réduire en quantité mon exigence va-t-on dire, et ralentir à l'extrème en demandant des petites choses hyper précises, qui laissent le temps de réfléchir. En général, elle retrouve envie et vivacité très vite!
Ensuite, je pense que la personnalité d'un cheval vis-à-vis de son cavalier et du travail proposé est quelque chose qui n'est pas gravé ds la pierre et que l'on peut en réfléchissant à ce qui est le mieux adapté pr lui au moment donné modifier cette personnalité. Les témoignages de naka et maroussia le montrent bien. Donc si on démarre en mode introverti, il faut garder à l'idée qu'on va pouvoir faire basculer du côté extroverti ds la séance.
Pour ça, il ne faut pas hésiter à aller chercher partt, ds ttes les méthodes, et enrichir sa pratique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Sam 3 Déc 2011 - 11:28

Tout à fait d'acc ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Sam 3 Déc 2011 - 11:46

Je suis aussi d'accord avec Gualguerra,
la lentuer "bien faite" c a d pas dormir en marchant, c'est important et coûteux en énergie.
C'est pour ça que les chevaux qui "fuient" pendant un exo le font mal = vite et mal.

Si le cheval va à son allure c'est plus simple. Quand on apprend une nouveauté, on la fait au pas, à son pas, celui qui lui est naturel.

Quand il maîtrise bien, on passe à plus vite ou plus lent, rien qu'à voir un petit galop tout cadencé, c'est bien plus difficile (je parle pour un feignant comme le mien !) que de se laisser aller dans son allure de galop naturelle.

J'avais jamais eu l'idée de traiter le mal (l'escargot) par le mal (la limace) mais ça me donne envie d'essayer ! Smile

et quand ton cheval n'a JAMAIS envie d'avancer un peu plus quand on bosse, c'est à dire en carrière ou manège réflexion : comment on fait ??
c'était le mien, ça, et brusqué, ça se rebellait, se braquait du moins.

La solution des séances très brèves et des exigences progressant millimètre par millimètre.
Le jour où je fais du taf sur le plat c'est détente dans des chemins, au pas et au trot, rênes longues.
Arrivée sur la piste, quelques tours au pas, rênes longues, ya toujours des trucs à regarder, observer.
Ensuite je travaille au contact avec des micro-objectifs :
détente en long avec plein de transitions, rendre le cheval réactif, pause.
détente en "rond" = incurvé avec figures de manège et cercles, voltes, spirales, aux 2 mains, pause.
ensuite travail sur 2 pistes, galop
ensuite un exo plus difficile puis pied à terre.

Actuellement il reste "frais" 20 minutes entières et on tend vers 30 minutes mais au début j'allais dans la piste pour faire juste 1 seul exo ! Genre arrivée, allongements au trot sur la diagnale, aux 2 mains, et stop avant que ça le lasse. 5 minutes chrono.
C'est frustrant surtout si le cheval le fait bien car on est tenté de continuer. Mais sachant que mon cheval, au travail est un feu de paille, j'arrêtais avant qu'il se lasse.

surtout arrêter sur un truc qui est encore assez facile ET féliciter comme si c'était une reprise de Jeux Olympiques, pied à terre, broute, quitte à y revenir (dans la piste) le lendemain pour 5 autres minutes.

Et minute par minute, le cheval fait de plus en plus facilement, se frustre de moins en moins, le temps passe plus vite (moins d'ennui, d'effort) on grignote peu à peu...

Au lieu par ex de faire 1h de dress par semaine, si on peut c'est pas mal de faire 10 min par jour pdt 6 jours ! C'est ce qu'il faut à ces chevaux-là ! En + ils s'ennuient très vite car la répétition les lasse. Dans tous les domaines.

Quand Lotus a eu des pb de pieds j'allais le voir tous les jours pour
1) soigner les pieds (pas douloureux)
2) nourrir
3) câlins
et au bout d'1 semaine il ne voulait plus se laisser attraper ! Pourtant "rien faire/ câlin/ mainger" ça semble le rêve non ? Hé bien, non je l'ennuyais ! et paradoxalement il est redevenu normal avec la reprise du travail...

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Sam 3 Déc 2011 - 14:18

En gros mon cheval me respectait très bien dans le sens où jamais de bousculade, il tenait ses distances, aucun geste à la nourriture où il attendait sagement l'ordre...

Par contre parfois il ne cédait pas toujours à la pression, par exemple les flexions, je les avais pas à chaque demande, les cessions vers le bas, etc..., et moi je me disais mon cheval se braque, car il faisait cet oeil de cochon d'incompris.
Et moi je me disais si il se braque c'est de ma faute, j'ai du mal demander, mal m'y prendre, je vais reprendre encore plus doucement...
C'était une erreur car il ne se braquait pas par incompréhension, mais pour dire c'est moi le leader, c'est moi qui décide, tu sais pas ce que tu veux, moi je sais.

J'ai très mal lu mon cheval, et ses signes...
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Sam 3 Déc 2011 - 14:45

Très intéressant cette discussion. Je me reconnais bien dans ton problème Nariane : j'ai aussi vécu le passage d'un cheval hyper sensible, extraverti et toujours allant (Jorient) à un cheval beaucoup plus cool et du coup souvent mou (Jari). C'est très déconcertant de passer de l'un à l'autre et je comprends que tu sois un peu paumée... Moi-même je me pose plein de questions sur comment motiver Jari...

Le truc de bosser encore plus lentement, je trouve ça pas mal, c'est assez efficace la plupart du temps. Tout est question de dosage : savoir profiter des moments où le cheval est plus allant que d'habitude (sans se laisser déborder non plus et se retrouver dans ma situation d'il y a quelques temps : raide trimballée en forêt d'avoir voulu profiter qu'il ai une subite envie de galoper!), savoir s'arrêter à temps pour ne pas le blaser, essayer de varier les exos pour ne pas l'ennuyer, faire attention à ne pas faire trop de compromis (en acceptant de porter le cheval mou à chaque foulée), tout en restant à l'écoute... Tout ça est compliqué!!

Je crois que la crise d'ado est quand même quelque chose de réel chez les chevaux, Sultan arrive dans un âge où il va remettre plus en question ce que tu lui demandes, et affirmer sa personnalité sans accepter tout gentiment en souriant. C'est donc maintenant que ça se joue et qu'il faut trouver l'attitude la plus juste à avoir. L'équilibre constant entre "obtenir ce que tu veux de lui" et "conserver la bonne humeur", pour ça il faut réussir à faire que ton idée devienne son idée. Il ne veut pas avancer, et bien on va avancer encore plus doucement. Il couche les oreilles en venant te voir, et bien il n'aura pas le droit de t'approcher tant qu'il n'aura pas relevé les oreilles.
Pour le côté désintéressé au sol, j'ai aussi eu cette sensation avec Jari, et depuis quelques semaines j'ai l'impression que ça s'améliore. Ce qui a changé? Les exos que je lui propose. C'est un cheval malin, qui comprend vite, sauf que dès qu'il a compris ça l'intéresse beaucoup moins, donc il faut être encore plus malin en lui proposant de nouveaux exos tout le temps, et en trouvant des variantes pour se laisser le temps d'affiner des choses acquises mais pas parfaites, sans le blaser. Utiliser des accessoires est un vrai plus pour nous. Varier les séances, ne pas faire toujours la même chose dans le même ordre, enchaîner très rapidement un exo avec un autre, et accorder une pause vraiment longue dès qu'il y a une amélioration...

Enfin je comprends vraiment ton désarroi car j'ai aussi l'impression de passer par là depuis début septembre, mais il ne faut pas se décourager, ça prend du temps. Chaque cheval a le défaut de sa qualité : un cheval très vif et réactif comme Odyssée va être trouillard (même chose pour Jorient), un cheval cool et passe partout comme Sultan ou Jari va être mou... A nous de faire en sorte d'avoir le beurre, l'argent du beurre, et le sourire de la crémière! Courage!
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Sam 3 Déc 2011 - 16:07

Je reviendrais plus tard, mais je pense 2 choses :
- plus fort ou moins fort, pk pas, je pense pas qu'il y ait une vraie règle si ce n'est qu'il faut surprendre le cheval pour l'amener à réfléchir...

- devenir le leader : ça c'est un truc auquel je ne crois plus en fait... je pense que c'est une jolie fiction pour humain, pour nous faire passer pour plus important que nous ne sommes! Moi je crois juste créer les conditions pour être intéressante et importante quand je suis là, essayer d'aider ma jument à avoir par elle mme confiance en elle, mais je doute qu'elle ne me considère comme un leader équivalent cheval,je suis un humain, elle un cheval, et faut pas tout mélanger...

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Sam 3 Déc 2011 - 17:25

Certes mais le cheval sait reconnaître l'humain sûr de lui, à qui on put faire confiance, celui qui a peur de lui, à qui on peut marcher sur les pieds, le "nouveau" qu'il va falloir discrètement tester pour voir dans quelle catégorie il se situe...

Avec le temps il tisse des liens de confiance avec celui qui l'a toujours fermement et gentiment conduit et qui ne l'a jamais mis dans l'embarras.

Donc quelque part l'homme est en position de leader, dans Franches-montagnes mag (je crois) ils parlaient des chevaux qui suivent tantôt l'un, tantôt un autre (donc différents leaders, pas un seul) selon qu'ils ont envie, à ce moment-là, de boire et X va justement vers l'abreuvoir, ou envie de se reposer, or Y va justement à ce moment-là vers les arbres. Le leader n'est pas le cheval qui se fait suivre par les autres mais qui EST suivi, "malgré lui", par les autres.
De ce sens-là l'homme se FAIT suivre par le cheval (longe) c'est pas le cheval qui se dit "tiens, Homme va faire 1H de dress en carrière, quelle bonne idée, vite ! je le suis !" Very Happy l'homme ne sera jamais leader comme un autre cheval !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Sam 3 Déc 2011 - 19:58

Et pourquoi cela ne pourrait il pas arriver ?
n'est il pas possible de rendre le "travail" sympa pour le cheval de façon a ce qu'il trouve agréable d'y participer ?
c'est une question, peu être totalement naive, mais il y a une 15ène d'année, j'avais un jeune connemara que je laissais le dimanche libre dans le club qui était fermé, s'il me voyait aller vers la carrière il arrivait immédiatement pour y venir avec moi, il aimait ce qui s'y passait, il avait envie.
pourquoi ne pourait on pas obtenir cela aussi dans un autre cadre, où ne devrait on pas se poser la question de l'intérêt du travail qu'on lui demande ?
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Sam 3 Déc 2011 - 20:04

Je dirais que c'est possible oui... Mais dur, long et pas garanti. Pis pas à tous les coups non plus. Combien de proprios sont prêts à dire "si cheval n'a pas envie de bosser malgré tous mes efforts pour l'intéresser, je lui fous la paix jusqu'à ce qu'il décide qu'il veut venir"? Combien vont réfléchir pour rendre le taf attirant? Comment, pour les messieurs-mesdames-mesdemoiselles tout le monde sans feeling particulier ni talent inné, perdus au milieu des préjugés classiques, faire pour trouver le juste milieu entre règles compréhensives et immuables, et liberté d'innover pour toujours être dans le plaisir?

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Dim 4 Déc 2011 - 13:32

Comme zaude, je reviens pas mal sur la notion de leader qui ne ma parait pas si importante.

Il faut avoir conscience de son corps, de sa bulle et du respect de la bulle des autres et de sa propore bulle. Cette conscience n'est pas donnée à tout le monde de façon innée, il faut donc la travailler. De là va découler la notion de respect, respect soi-même de la bulle de l'autre, imposer le respect de sa propre bulle aux autres. Je parle exprés de conscience de son corps, car les gens qui se font marcher dessus, bousculer, etc, ne sont que très peu conscients de leur propre corps, de leur bulle, de leur respiration globale, de l'étendue de l'énergie qu'ils peuvent développer ds leur regard, leur corps, etc,..., et ne savent pas du tout observer ni déchiffrer le respect de la bulle des autres. Bref, ça c'est pour mon observation perso, mais c'est qque chose qui me choque énormément.

D'autre part, j'ai la chance actuellement de partager la vie d'un tout petit groupe de 3 chevx: Cosak hongre d'environ 16 ans, Hogane, jument d'environ le même âge, et Volute, pouliche de 2 ans et 5 mois. Honnêtement, c'est le groupe de chvx les plus cools que j'ai pu observer. Ce sont de vrais chvx, avec chacun leur caractère et leur histoire bien précis, ils vivent ds 3,5 hectares de prés parcellisés, avec abri libre, herbe + foin + ration de grains qd il faut complémenter, pieds nus les 3. Ils osnt bien dans leur tête et dans leurs pieds, ils sont équilibrés.
Je leur demande de respecter ma bulle qd je donne à manger et qd je fais le nettoyage, pour ne pas créer de surprise malvenue et d'accident.
A part ça, c'est un ensemble de chvx cools au possible, sans pbme relationnel, avec une hiérarchie pour la nourriture bien établie, et à part ça des échanges très amicaux.
Dans ce groupe, je viens en premier de la liste pour la hiérarchie au moment bouffe, et j'ai le droit de pousser ou virer de mon espace tout le monde.
Après, c'est papouilles, grattes, bref moments sociaux partagés, je ne suis pas leader de qui que ce soit, je suis compagne du moment, et tout le monde me suit s'il en a l'intéret, sinon je vis un moment de solitude et voilà.
Au travail, je m'occupe de Volute et de Cosak, je leur insuffle petit à petit du courage, je donne une éducation à ma pouliche, je sollicite Cosak sous la selle pour bosser sa souplesse,etc...
Je suis autoritaire quand j'en ai besoin, et parce qu'ils ont le respect de ma personne et moi de la leur, ça fonctionne. Le cheval est un des êtres les plus coopératifs qu'il soit, il faut donc essayer à tout prix de conserver cette tendance à coopérer naturellement.
Je dirais même que je suis autoritaire quand je ne trouve pas moyen d'être autrement, car honnêtement, j'ai rarement besoin de l'être, de m'imposer.
Par contre, quand Volute viviat ds le groupe de juments + gros à la ferme équestre, je me sentais parfois pas tranquille avec les plus jeunes, qui remettaient facilement ma place en question au moment de donner la nourriture, donc je me faisais bien autoritaire pour affirmer le respect de ma personne et je devais faire attention car même si cela semblait acquis, il y avait des remises en question de temps en temps.

Et avec tout ça, j'ai polluté sur un sujet qui n'était pas celui du post!!! Sorry, sorry, sorry!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Dim 4 Déc 2011 - 14:32

@Magali : je crois qu'on est totalement sur la mme longueur d'onde!!

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Dim 4 Déc 2011 - 15:02

Citation :
Je suis autoritaire quand j'en ai besoin, et parce qu'ils ont le respect de ma personne et moi de la leur, ça fonctionne. Le cheval est un des êtres les plus coopératifs qu'il soit, il faut donc essayer à tout prix de conserver cette tendance à coopérer naturellement.
Je dirais même que je suis autoritaire quand je ne trouve pas moyen d'être autrement, car honnêtement, j'ai rarement besoin de l'être, de m'imposer.

Pareil je pense. J'ai souvent besoin au tout début d'être un peu autoritaire (surtout quand j'ai affaire à des chevaux habitués à ce que tous les humains s'écrasent...), mais ça passe très très vite. Et là aux écuries de l'école, je crois que j'aborde réellement l'aspect que tu décris, Magali, celui où on est "en haut de la liste" pour la bouffe, la sécurité, mais où pour le reste on se contente de recevoir ce qu'ils ont à donner, de les encourager à coopérer. Je dois dire que ça marche bien et ça me plaît beaucoup.

Le hic étant que j'ai Nello depuis si longtemps, et que je suis le seul élément stable de ces 8 dernières années (les groupes au pré changent tous les ans... :s j'espère que là au Camélus il va trouver cette stabilité), que j'en viens à avoir l'impression que pour lui je suis vraiment un membre du groupe. Peut-être plus que les autres chevaux jusqu'à ce qu'on arrive au Camélus. Là je pense qu'après 8 mois avec eux il aura enfin trouvé sa place et sera plus proche des chevaux que de moi, mais jusqu'à présent il m'a toujours donné cette impression d'être à la fois très sociable avec les chevaux, et superficiel dans ce lien. Je sais pas comment l'exprimer justement mais c'est comme si, alors qu'il est plutôt pote avec tout le monde, il ne s'attachait jamais trop fort, peut-être parce qu'il lui faut du temps pour le faire et que rares sont les chevaux avec qui il a tout ce temps, alors qu'avec moi, il a tout le temps qu'il veut. Je trouve ça déséquilibré, et si mon ego en prend un coup quand il préfère rester avec Nana et Ratcha, d'un côté j'en suis ravie, parce que c'est un cheval et c'est bien plus logique qu'il se sente chez lui avec des chevaux qu'avec moi!


Je pense aussi que vu que je suis loin de lui pour des phases assez longues, à mon retour je n'ai aucune envie de m'embêter avec des questions métaphysiques... On se connaît, j'ai ma bulle et il a la sienne mais finalement quand on joue, on est très collés et ça devient comme si on avait notre bulle commune, parce que j'accepte ses demandes polies pour entrer et il accepte les miennes aussi. Bien sûr on a commencé par ma bulle et sa bulle, visualiser, les étendre, les respecter, mais peu à peu on en vient à pouvoir varier cette idée, et tantôt séparer nos bulles, tantôt les fondre en une seule. Il y a quoi, deux ans, j'aurais jamais toléré ça. EP machin et tout. Maintenant bon j'en reviens. Avec le mien de cheval s'entend, parce que bon faut quand même de la confiance pour partager un EP avec un cheval, mais j'aime cette proximité. Après tout j'entre dans sa bulle pour panser, parer, soigner. Pourquoi on ne serait pas dans le même espace aussi pour jouer?


Je sais pas si je suis HS ou pas, ni si je suis claire ou pas...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Dim 4 Déc 2011 - 18:42

Je sais pas, moi je vois avec Naka je n'ai jamais aucun pb de respect car ça a été claire dès le début, là c'est ma bulle, mon espace! Quand j'amène la nourriture vous vous reculez, me laisser passer, etc...

A pied c'était pareil je n'ai jamais aucun pb de respect de ma bulle, de moi même...
Mais au final plus des pbs de céder à la pression.
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Dim 4 Déc 2011 - 18:44

Après les gens ont différentes notions du respect. J'en connais pour qui un cheval qui t'écrase au pansage ou à la bouffe mais fait un appuyer en réponse à ta jambe est très respectueux. Pour moi le respect dans ces gestes quotidiens prime souvent sur celui des demandes de cession au travail (à tort sûrement, c'est kif kif bourricot, ça devrait être toujours le même respect peut-être, mais je sais pas je me dis au travail à moi de rendre ça intéressant et agréable et d'être réactive, je peux tolérer qu'il traîne en me disant que j'ai dû me planter et cherchant à m'améliorer, par contre je ne tolère pas qu'il m'envahisse ou me pousse).

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7068
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Dim 4 Déc 2011 - 21:40

Nariane comme idée de chose concrète que tu pourrais peut être faire pour éveiller un peu Sultan...
c'est comme ce que j'ai fait aujourd'hui avec Sampa, du travail à pied mais à l'extérieur.
Le mieux c'est si t'as un pré. Les grands espaces, ca les émoustillent toujours un peu. Sinon faut que tu partes sur les chemins.

Avec Sampa, ca marche bien. Alors elle est beaucoup plus déconcentrée, à regarder un peu tout ce qui se passe, à vouloir brouter etc.... Mais une fois que je l'ai avec moi, alors elle est plus réactive, attentive dans l'instant mais moins longtemps. Elle ne traine pas, ne s'endort pas. Et là je suis sure qu'elle ne s'ennuie pas, ca se voit. En revanche, elle est plus imprévisible qu'au paddock. Si je fais trop fort ou si je la brusque ou lui demande de faire quelque chose qui ne lui plait pas, elle va réagir plus vivement que dans la carrière. Limite agressive parfois.

Voila une idée, tu peux tenter. Tu verras si ca change quelque chose ou si Sultan conserve son calme olympien Wink

Tu raconteras tes séances avec le gars, j'aimerais bien voir comment il va aborder le problème.

Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Dim 4 Déc 2011 - 21:45

Tasmin c'est une dame je crois...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7068
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Dim 4 Déc 2011 - 22:12

ah oups pardon... bref mais on a compris Wink
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Dim 4 Déc 2011 - 23:40

lol bah oui hein Wink

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Lun 5 Déc 2011 - 9:03

Hello les filles!

C'est passionant ce que vous dites , merci beaucoup pour tous vos avsi je me lance dans un CR de ce we.

En gros, un point tres important se dessine, et c'est , comme pour Trotte et Naka (merci pour tes avis vécus), un probleme de respect insidieux.

(pourvu que mon chef me laisse tranquille!)






Revenir en haut Aller en bas
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Lun 5 Déc 2011 - 10:07

3/12/2011 : POINT COMPORTEMENT AVEC TASMIN ROBERT :

Les problèmes :

• Oreilles couchées
• Comportement autiste dans les exos
• Me « drive »

Je lui explique mon ressenti, on parle pas mal, puis elle me regarde faire des exos tout simples. Sultao garde les oreilles couchées TOUT le temps, il est désagréable au possible et je suis bien consciente que je fais n’importe quoi.
Ouf, elle intervient ...

Elle me fait refaire les exos de base de VSV : mener, avancer, reculer, et me montre à quel point mes demandes sont brouillons, pas claires, pas finies.

On reprend :

Exos en miroir :

Face au cheval : avancer d’un pas/il recule d’un pas , puis ses variantes (plusieurs pas, pas compté etc…).
Sussu est fort déplaisant au début, puis se montre bon élève.

Le pas compté me fait pesner aux exos evoqué par galguera....: )

Ses conseils :

Le regarder dans les yeux quand je le fais reculer (j’ai tendance à regarder par terre), ne pas lui laisser faire le dernier pas.
Et bien préserver mon EP, chose que j’avais tendance à ne plus faire .

....et là je pense à Naka.


Mener :

Bieeeeeeeennnnnnn le chasser avec mon coude intérieur quand je tourne pour ne pas le laisser me doubler en douce et m’envahir avec son épaule intérieure.

Son conseil :


Faire la poule pour les reculers.
Ne pas faire de lignes droites mais enchainer les courbes.
prendre un repère sur la longe et se tenir TOUJOURS à cette distance pour rester tes cohérent


On fait des variantes avec slalome, bâche, cercles.
A la fin, il est super, oreilles en avant, tête dressée, attentif, hyper concentré.

Cercler avec plein de demis tours sur le cercle

Elle insiste sur le désengagement des épaules et non pas des hanches (mais ça, on l’avait fait, donc Sussu a assuré)

On finit pour les mêmes exos sur le chemin du pré avec du pas compté dans le sas.

Il me semble donc me trouver dans le même cas de figure que Trotte, pour ne pas brusquer Sultan, je l’ai laissé devenir insidieusement le chef. De ce fait, il ne voulait plus exécuter mes demandes puisque je n’avais plus de légitimité. Après, ce n’est pas profond, il se remet vite aux ordres, mais il est vraiment très testeur. C’est fou de voir comme il est content et apaisé dès que je suis plus claire.

D’après Tasmin, il n’est pas facile, car il ne pardonne pas l’erreur et réfléchit beaucoup.

C’est dur de tout résumer car elle est restée plus de 3 heures, mais en gros, elle me conseille de faire :

- Du pas compté et des exos en miroirs à l’occasion des gestes du quotidien, jusqu’à ce que Sultan soit irréprochable
- Bien surveiller qu’il ne me vole pas ma trajectoire quand je marche devant

En selle : des exos variés et très courts

Du plat avec de l’impulsion car elle trouve qu’il a des aptitudes au dress’

Ca n'a l'air de rien, et ça a l'air évident, mais grosse remise en question de mon "travail ". J'ai vraiment laissé passer des trucs évidents. Je me sens un peu bete mais je suis ravie d'avoir vu le probleme à temps. J'ai vraiment l'impression d'avoir retrouvé mon cheval.










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Lun 5 Déc 2011 - 10:13

Donc c'est un cerveau gauche introverti ! Il est comme Naka effectivement ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Lun 5 Déc 2011 - 10:16

Je me sens tres soulagée de savoir un peu quoi faire....mais maintenant il va falloir que je trouve plein de nouveaux exos à faire pour mon jene délinquant, et ca va me demander du boulot.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Lun 5 Déc 2011 - 10:18

Non c'est là que tu te plantes, il n'est pas délinquant, il est lui ! A toi juste de rester à ta place pour qu'il puisse se reposer sur toi ! Et tu ne dois pas avoir du travail mais t'amuser et t'éclater avec lui, c'est de ça qu'il a besoin maintenant ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Aujourd'hui à 19:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval
» les débuts en Terrain d'Aventure
» Choix tapis de selle western, votre avis
» Premier Picot? Lequel choisir?
» Choisir une tresse ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: