Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 10:48

C’est bien joli de faire des balades et de s’extasier sur le calme de Sultan mais peu à peu certaines choses dégénèrent.

Je vous fais un petit résumé :

A l’achat :
Sultan très respectueux, vient me voir au pré, bonne bouille.
Je bosse « la cense », il comprend vite
A cheval il est mou et gentil.

L’automne / hiver dernier :
La cense pour l’equifeel, et introduction du clicker :
Sussu reste respectueux et intéressé. Je le trouve un peu trop mou en travail à pied. Je me dit que Odyssé était particulièrement fin.

Ce printemps
On ne fait que de l’extérieur, les base dehors sont solides (passages en main impec, immobilité, contrat d’allures).
Je souhaite nous changer les idées autant lui que moi (marre du manège)
Tout va bien.

Cet été :
Rando encore.
Je sais qu’il est en état et entrainé donc je lui demande plus d’activité. Pas vraiment de résultat. Je commence à tiquer sur son manque d’entrain.

Cet automne :
Il fait frais, il est en forme, je continue à lui demander de se bouger.
Sussu répond toujours TRES bien pour ralentir, mais il faut toujours lui demander 2 ou 3 fous pour accélérer. Ça m’énerve .Il le sent, et du coup, fait des départs précipité mais sans garder l’impulsion.

Je relis VSV et je demande donc des accélérations du pas sur des petits tronçons : soit, demande/ encouragement/ et pause très fréquentes (genre dans les montées).
En gros, je demande un pas bcp plus actif, mais récompensé très souvent.

Je me fâche aussi avec la cravache, c’est-à-dire que je demande une fois, mais plus 2 : c’est demande/ cravache si il ne répond pas.
Je commence à me demander si c’est cohérent, si il comprend.

A côté de ça, à pied :
Je vais le chercher avec du grain : il vient donc TB du fond de son pré mais avec les oreilles en arrière.
Je peux cependant sans aucun problème aller trifouiller dans son seau. Il ne me touche pas, ne se rapproche pas, mais prend un air outré.
En travail au sol : il a l’air soit complétement désintéressé, si je suis calme/molle, soit outré / agressé si je suis tonique.

BILAN :


Je ne sais absolument plus comment m’y prendre avec lui. Je sens bien qu’il change.

Ce qui est sûr, c’est que je préfère un cheval un peu indiscipliné qu’un légume, j’assume ce choix. S’il faut lâcher sur la discipline pour avoir plus de vie, je le ferai. Mais ce que je veux le plus, c’est qu’il s’intéresse, et garde son éducation sécuritaire.

J’aime son côté froid et imperturbable (je ne vais pas cracher dans la soupe), mais je j’aimer ai avoir plus de finesse et de réactivité.

Je n’aime pas cet air pincé qu’il prend parfois quand il est derrière ou quand je lui demande plus d’activité.

Dans son pré, avec ses potes, il est plutôt à part, solitaire, pas très joueur. Pas agressif non plus. Plutôt gentil autiste.

En selle, il essaie parfois d’attaquer les autres chevaux, comme si ma présence en selle lui donnait ce droit (qu’il n’a pas au pré).

J’ai donc appelé Tasmin Roberts (élève VSV) pour faire un point complet osteo + comportement.

On doit se voir dans le mois

En attendant, plein de questions :

• Suis trop agressive ?(= je le braque, il est en colère contre moi)
• Suis-je trop permissive ? (= il me teste, profite)
• Mon changement de méthode (le laisser l’exprimer) l’a t’il perturbé ?
• Est-ce potentiellement dangereux ou juste une crise ?
• Faut-il persévérer dans le strict, ou accepter un peu de liberté ?

Bref, comment faite pour avoir un cheval de bonne humeur?



Dernière édition par Nariane le Ven 28 Sep 2012 - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18650
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 12:12

Je me demande si tu pourrais pas aussi en parler avec trotte et Galguera... Ce ne semble pas être au point de Naka mais ca m'y fait un chouya penser... Sinon je sais pas, bon courage...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9136
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 13:21

moi je trouve ça normal 6-7ans (c'est bien son âge non?) c'est l'âge où ils sortent leur vrai caractère, deviennent adulte et teste plus les limites. Avant ils sont plus dans la découverte et l'ouverture/compréhension de l'humain et ce qu'il propose. Après ils sont plus posé avec l'âge on dira. En tout cas dans la pension de balade/trec où j'étais ils avaient des soucis avec leur chevaux qu'à cet âge là.

Donc à mon avis il est donc une période un peu charnière.

Après perso, je ne connais pas trop la réalité mais je serais très stricte niveau discipline/sécurité (genre les oreilles couchées et autre signe de mauvaise humeur à pied à considérer comme attitude à proscrire?), mais à côté de ça je lui proposerais des exos différents pour sortir un peu de la routine (facile à dire^^)

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 13:32

Peut être que tu confonds s'exprimer avec l'envie d'aller de l'avant...

Ton cheval s'exprime : tu as bien compris qu'il n'aimait pas avancer, tu as bien compris que maintenant, il le fait parfois mais ça l'embête car il "fait des départs précipité mais sans garder l’impulsion". Il s'exprime comme ça, à sa façon, ce n'est pas son caractère (ni son éducation) qui vont faire qu'il va t'envoyer au tas dès que tu le contre-dis.
Ce n'est pas non plus dans son tempérament de dire "oui" à tout mais aucun cheval ne dit oui à tout, ou alors ce sont des exceptions mais on ne peut pas faire de son cheval une exception... il faut tomber dessus ! ou le chercher (ce que font les gens dans le grand spectacle équestre).

On ne peut pas changer le tempérament de quelqu'un sans conséquence sur son expression. A un moment donné, si tu veux qu'il avance, il avancera mais tu changes le tempérament de ton cheval, il perd le côté naturel, il perd en caractère.

Je pense qu'il faut amener le cheval vers ce qu'on veut lorsqu'il nous le propose. Par exemple, quand Sultan sera un peu "chaud", pour une raison X ou Y (si, si, y'a bien des fois où il est plus nerveux, plus actif, ne serait-ce que sur le chemin de retour ?), et bien dans ces moments là, tu le félicites pour son entrain pour l’amener à ce qu'il apprécie de lui même cette attitude. C'est cohérent avec tout le reste avec les chevaux : être PATIENT et PRENDRE SON TEMPS.
Avec ce point de vu (que j'ai depuis peu...), j'ai compris que je ne voulais pas d'un cheval qui avance en extérieur, ça m'inquiète, je préfères qu'il soit mou j'avoue.
En revanche, quand on bosse dans le pré, j'aime quand il engage, qu'il avance et en ce moment, c'est l'hiver, il a plus envie de bouger et est plus actif donc je félicites, à voir au printemps si ça aura porté ses fruits.


Sinon, pour les oreilles couchées, je pense que la relation à la bouffe n'est pas évidente avec un cheval car, que ce soit le seau de grain ou les friandises, mon hypothèse c'est que normalement, la bouffe, c'est à porté de main pour tout le monde, c'est pas un truc qui se mérite en fonction du rang social (c'est un herbivore, pas un carnivore qui défendrait sa proie, ni un frugivore qui défendrait son fruit ect...). Après, ça n'a rien de scientifique, je n'ai jamais rien lu à ce sujet, c'est vraiment ma propre conception de la chose.


Après, perso, je n'ai jamais appris à Tango l'espace personnel comme il se doit, parce que j'avais (et j'ai toujours car je ne lui ai jamais vraiment fait une séance telle) peur qu'il perde en caractère; j'ai imposé le respect de l'EP au fil de nos expériences et maintenant, j'ai confiance, j'ai pu tester en plusieurs situations (plus ou moins provoquées) s'il allait me foncer dedans, ou pas et il ne le fait pas, avec moi. Mais pourtant, je sais qu'il le fera avec quelqu'un d'autre plus facilement qu'un cheval à qui on aura apprit le respect de l'EP qui mettra plus de temps avant d'oser tester le nouveau cavalier. C'est un risque que je prends...
Idem à l'attache, je ne l'ai jamais vraiment engueuler quand il choppait une brosse ou sa longe par exemple, pour conserver son côté joueur et du coup, je pense que ça restera toute sa vie (on dit qu'un cheval adulte ne joue pas, c'est peut être vrai pour les chevaux sauvages mais c'est à mon avis dépassé pour les chevaux domestiques qui n'ont plus besoin d'énergie pour trouver le prochain point d'eau).
Revenir en haut Aller en bas
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 14:02

Citation :
Ce ne semble pas être au point de Naka mais ca m'y fait un chouya penser...
Oui Steph, à moi aussi, toujours cette histoire de cerveau introverti. Mais n'a pas eu la réponse sur le forum.
C'est pour ça que je fais appel à qqun d'exterieur, comme TR, ca va forcemment remettre des trucs en questions et ca me force à affronter le probleme (meme si je ne sais absolument pas comment m'y prendre)
Je vous dirai ce qu'elle en pense.

Citation :
moi je trouve ça normal 6-7ans (c'est bien son âge non?) c'est l'âge où ils sortent leur vrai caractère, deviennent adulte et teste plus les limites.

(5 ans)
J'y ai pensé aussi mais je ne sais pas sdi ca existe vraiment cette crise d'ado. Je ne voudrai pas passer à coté de la vraie raison en me disant que c'est juste la crise d'ado. Mais là aussi, je reste ouverte aux propositions qu'on me fera.

Citation :
je serais très stricte niveau discipline/sécurité (genre les oreilles couchées et autre signe de mauvaise humeur à pied à considérer comme attitude à proscrire?),

Ca, tu as raison, je vais resserer les boulons pour tout ce qui concerne la bouffe dès ce we. Il aura son seau, mais après avoir relevé ses zoreilles

Citation :
je lui proposerais des exos différents pour sortir un peu de la routine (facile à dire^^)

J'ai pas d'idées en ce moment....ca ne lui ferait pas de mal c'est sur, mais faut que je me remette à chercher des idés (je pense à s 'exercer aux exos de trec un par un, à creuser)



Dernière édition par Nariane le Jeu 1 Déc 2011 - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 14:11

Marie, ta réponse est très fine. je me retrouve dans bcp de tes ressentis. je vais essayer de répondre.

Citation :
Peut être que tu confonds s'exprimer avec l'envie d'aller de l'avant...
C'est tout à fait exact. Mais comment percevoir son envie de faire qqchose si il n'y a pas de mouvement? J'y reflechi

Citation :
Ton cheval s'exprime : tu as bien compris qu'il n'aimait pas avancer, tu as bien compris que maintenant, il le fait parfois mais ça l'embête car il "fait des départs précipité mais sans garder l’impulsion". Il s'exprime comme ça, à sa façon, ce n'est pas son caractère (ni son éducation) qui vont faire qu'il va t'envoyer au tas dès que tu le contre-dis.).

Oui, je pourrai effectivement considérer que son manque d'entrain se tranformerait un violence chez un autre cheval. Vu comme ca, c'et sur que c'est un bon point pour lui.

Mais comment lui donner envie d'avancer alors? C'est son job au bichon! Je ne le surmène pas, on fait quasi que du pas, il est en pleine forme, on est dehors....je ne vois pas comment faire, vraiment.

Citation :
Avec ce point de vu (que j'ai depuis peu...), j'ai compris que je ne voulais pas d'un cheval qui avance en extérieur, ça m'inquiète, je préfères qu'il soit mou j'avoue.
En revanche, quand on bosse dans le pré, j'aime quand il engage, qu'il avance et en ce moment, c'est l'hiver, il a plus envie de bouger et est plus actif donc je félicites, à voir au printemps si ça aura porté ses fruits

Moi aussi j'aime les chevaux calmes, j'ai peur des allures vives en exterieur, et à ce sujet je ne critique pas sussu de trotter tranquille ou de galoper cool. C'est son attitude au pas qui m'ennerve.Traine savate à l'aller, et super bien au retour....

En travail , il a 2 de tens' aussi, et je fais comme toi, je felicite les "conneries". Mais pas facile car commme je le disai à TR, la plus grande joie de Sultan dans la vie, c'est de ralentir.

Apres, tant pis pour le manque d'impulsion en travail à pied ou sur le plat, je veux bien faire une croix dessus, mais je veux qui me releve ces oreilles.


Revenir en haut Aller en bas
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 14:19

Citation :
Sinon, pour les oreilles couchées, je pense que la relation à la bouffe n'est pas évidente avec un cheval car, que ce soit le seau de grain ou les friandises, mon hypothèse c'est que normalement, la bouffe, c'est à porté de main pour tout le monde, c'est pas un truc qui se mérite en fonction du rang social (c'est un herbivore, pas un carnivore qui défendrait sa proie, ni un frugivore qui défendrait son fruit ect...). Après, ça n'a rien de scientifique, je n'ai jamais rien lu à ce sujet, c'est vraiment ma propre conception de la chose.

Je pense qu'il est gourmand, et je le comprend TB.
Le moment de la bouffe me permet juste de constater qu'il prend des attitudes qu'il ne prennait pas avant.
En gros, il a de eplus en plus la niaque, ça, ça me plait, mais je ne veux pas qu'il prenne en deivenne dangereux. Comme je répondait à Alastyn, je vais resserer les boulons.

LEP et l'attache: idem, je ne suis pas super stricte car j'aime bien la familiarité avc mon cheval et ca m'amuse bcp de le voir faire des betises (j'avoue).
Revenir en haut Aller en bas
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 14:55

@Nariane a écrit:
comment percevoir son envie de faire qqchose si il n'y a pas de mouvement?
Chez Tango, je perçois son envie de faire quelque chose par la spontanéité. La première fois que j'ai posé un carton par terre, après avoir hésité, il est allé dessus, a gratté et ne voulait plus décollé !
Je sens aussi son envie à travers sa motivation qui se traduit non pas pour du mouvement mais par la réflexion, l'attention qu'il me porte (je sens mon cheval très à l'écoute parfois lorsque je demande un déplacement spécifique, il réagit à chacune de mes actions ou à ma voix même si ce n'est pas forcément dans le sens que je veux).
Ou par du mouvement mais pas dans le sens aller plus vite, dans le sens où il me dirige parfois vers un obstacle ou même sur un chemin qui lui plait en balade (même si c'est un chemin inconnu et que le copain continue sur le chemin principal !).
Ca, c'est pour Tango, tu dois aussi ressentir des choses de ce genre avec Sultan. Je pense que c'est dans ce sens là que tu peux réfléchir.


Après, c'est le cavalier qui y fait beaucoup, j'ai un exemple flagrant sous les yeux ! Sienne et Tango, deux chevaux plutôt froid et mou, et deux cavaliers différents, ce qui fait que Tango est actif à pied et mou en selle, Sienne est actif en selle (il a un pas de ouf!) mais à la traine à pied, parce que, plus ou moins consciemment on a renforcé les côtés qui nous plaisaient à nous en temps que cavalier.
Moi je pense que plus tu auras envie d'avancer, plus tu va le féliciter quand il prendra l'initiation d'allonger le pas et plus il va aimer ça aussi, pour moi, ça va se faire presque naturellement, ça va plus vite si tu renforces les moments où il allonge (mais en psycho cette année, j'ai appris que le R+ fonctionnait mieux s'il n'était pas utilisé à 100% mais plutôt à 60% car s'il est récompensé systématiquement l'animal se dit que il peut "rater" un R+ une fois, pas grave, il l'aura la suivante. En revanche, si on récompense de façon aléatoire le bon comportement, l'animal peut penser qu'il va rater le moment de la récompense et donc est plus motivé).
Bref, continue comme tu fais ! A la VSV pourquoi pas. Tant qu'il ne ralentit pas, c'est que ça va dans le bon sens Very Happy (mais s'il s'arrête de mieux en mieux, ça n'a pas de rapport pour moi).

Pour la bouffe, je ne peux pas dire grand chose puisque je ne nourris pas de chevaux...

Et crise d'ado pour nos hongres, je ne sais pas si ça se manifeste vraiment comme ça pourrait chez des entiers ou des juments... à voir !
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16656
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 17:43

En gros tu as :
- à pied : manque de motivation
- au pas : manque de motivation

au retour au pas : motivation

Par contre il est bien dressé dans le sens où il fait ce que tu veux, ce qui est déjà bien...

ça me fait penser depuis longtemps à un petit gris à chez pignon qui ressemblait à sultan sur beaucoup de points, il disait pas vraiment non, mais jamais oui non plus, il faisait mais tu avais l'impression qu'il se faisait chier, et qu'il attendait que ça passe le plus rapidement possible...

Pignon avait dit qu'il ne fallait surtout pas laisser pourrir une situation pareil, que à ce compte là autant aller faire de la moto (la nénette du cheval était vraiment casse pied, donc il l'avait un peu remise à sa place aussi...) Il y avait bcp de technique (mal digérée en plus dans son cas) au détriment de la relation.. le constat que tu fais finalement aussi...

Ce qu'il a fait avec lui : être beaucoup beaucoup beaucoup plus exigeant sur une sorte de join up, pour forcer le cheval à sortir du fonctionnement dans lequel il s'est emmuré, pour qu'il considère Fred et commence à lui poser des questions au lieu de s'en foutre juste... C'était assez étonnant, une façon de lui poser des questions assez fortes pour qu'il remette en cause ses certitudes... J'ai mis assez longtemps à comprendre, mais je crois avoir un peu cerner le truc, mme si c'est dur à expliquer, et encore plus dur à faire je pense.

C'était un peu dans un fonctionnement de ce genre que s'était enfermée Néli pour certains exos, et je pense qu'on a réussi à s'en sortir, même si la période où ça allait beaucoup mieux a été bien coupée par cette put$$ de tendinite et que maintenant on fait que des trucs chiants...

On a aussi un trottou qui était un peu dans ce fonctionnement, une remise en question ++ et l'introduction du clicker training l'a changé du tout au tout.

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 18:11

Je crois qu'il faudrait que tu trouve le juste mmilieu justement entre le fait d'être permissive et agressive ! Monter en énergie ne veut aps dire du tout être agressive et en colère ! Là je crois que tu te mélanges un peu les pinceaux et du coup si une fois tu laisses faire pour ensuite "lui voler dans les plumes" ton cheval se sent agressé, tu n'es plus un leader cohérent à ses yeux et du coup pouf plus de respect, ni de confiance !! Et oui là les choses se dégradent au lieu de s'arranger ! Wink

Etre un bon leader c'est justement être aussi rigoureux que bienveillant ! Tu dois être comme ses profs à l'ancienne mode qui rendaient les choses passionnantes pour leurs élèves sans pour autant avoir de relâchement sur la discipline...
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 19:05

Je m'incruste sur ce post car j'avais le même.
A 5 ans ton cheval n'est pas encore entier dans son impulsion, 'il est comme le mien, qui m'a sorti son "vrai" pas à 7 ans et demi... Patience !

Au début, je le montais, juste débourré, je ne forçais pas, on prenait nos marques, je le voulais confiant, ensuite j'ai un peu plus "poussé" dans les allures, mais il gardait son pas de limaçon, pas la peine de cravacher, forcer, s'énerver, ça ne servait à rien.
Je travaillais comme toi VSV, quelques pas allongés, retour au "normal".

En "carrière" la légèreté aux aides, c'est important pour un cheval comme le mien (et smeble-t-il le tien) introverti, feignant, "passif" un peu mou.

Quand l'obéissance traînait j'ai aussi court-circuité les phases 2 et 3 donc je fais demande, si ça n'enclenche pas : phase 4 direct ! Car un cheval froid a plus tendance à se blaser, si on augmente peu à peu le niveau de stimulation. mieux vaut le faire sursauter en serrant les fesses !

Donc durant quelques années j'ai fait du long et lent (puisqu'il était lent et aimait bien le travail de type "rando") avec, poncutellement, bref dans le temps, du travail vif et rapide, puissant, mais court. Ca le réveille sans lui laisser le temps de se fatiguer. En travail en main plus de sévérité dans l'exécution des ordres, mais aussi plus de pauses, félicitations à chaque réussite. Demander de bouger fort, vite, mais pas 30 pas de reculer !
Pareil, en longe, je démarrais d'office au trot, transitions, ça l'excite.

la balade avec d'autres chevaux : il est toujours le dernier et ça ne lui faisait ni chaud ni froid... Et au fil des séances il s'est mis à apprécier la compagnie... Et mnt si je les laisse, il hennit voire fait le kéké, par stress ! D'ailleurs il fait tous ses efforts pour suivre leur rythme, même s'il est toujours le plus lent je peux te dire qu'il sue comme un bagnard pour ne pas se faire semer !

Sur le coup je ne voyais pas ses progrès, ça se fait, se distille, peu à peu, au fil d'un long temps qui se compte en années. Mais là quand je le vois maintenant ! c'est plus le même cheval.
Il est adulte avec un corps formé mais aussi entraîné.
Il est devenu bcp plus léger, réactif, en main ou en selle
en plus de la réactivité il a acquis de la technique et de l'endurance.

C'est vraiment un travail global, une progression globale, une pente que le cheval gravit non pas marche après marche mais millimètre après millimètre. En se retournant toutes les semaines, les mois on ne voit pas grande avancée mais an regardant en arrière "4 ans/ 7 ans" c'est chouette !
Et le mieux, c'est que ça continue de progresser !

Il se faisait prier pour galoper... Il suivait sa copine au galop, avec plaisir... 3ème étape il fait la course comme un fou avec la niaque !
Il reculait mollement d'un pas... Il reculait quelques pas puis trapinait les pieds... Ajd il recule au-dessus d'une barre avec calme et énergie... !

Ne perds pas patience car ces chevaux sont comme des arbres fruitiers, faut attendre quelques années pour que ça pousse, mais à la fin, quel délice !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 19:46

La réponse de galguera est ds l'esprit de ce que j'allais répondre, que tonicité, énergie, ne sont pas compatibles avec le sentiment d'agressivité, bien que très facilement confondables.
Ensuiite, j'ai tendance à dire que pour ces chevaux qui ne se donnent pas, il faut aller encore plus lentement qu'eux, donc avoir un exigence sans faille sur le respect mais savoir les ralentir encore plus pour qu'ils trouvent plaisir dans l'accélération et le fait d'être actif.
Pr le respect vis à vis de la nourriture, perso, j'attends avec ma ration devant Volute tant qu'elle n'a pas remis les oreilles en avant, je ne lui donne que lorsqu'elle a reculé et que les oreilles sont revenues en avant et que l'attitude est amicale.
Parfois ça peut durer longtemps! Tant pis pour elle...
Pour qu'il pose des questions pdt le boulot, il faut lui laisser les moyens de poser des questions et revenir sur la même chose tant qu'il n'y a pas question, afin de féliciter dès qu'il manifeste ne serait-ce qu'une minuscule question du coin de l'oeil.
Il faut décomposer les difficultés par rapport à des objectifs.
Exemple: tu veux travailler à préparer le 8 de chiffre. Tu ne vas pas demander la réactivté direct, pas la peine et en plus traumatisant pr ce type de caractère introverti. Donc tu vas d'abord tenter de lui faire prendre conscience du plot repère et obtenir qu'il te montre qu'il l'a conscientisé en le touchant .
Qd il commence enfin à montrer ça, il faut vraiment féliciter et faire la pause repos juste près du plot.et puisqu'il aime le repos,lui faire de vraies pauses.
Il faut bcp répęter avec ces chvx pr les rassurer et leur laisser le tps de s'installer ds la compréhension et un schéma repéré.
Tjrs ds l'optique de l'exemple, donc, tu bosses éloigné du plot, tu proposes l'arrêt au plot et tu attends la question. S'il regarde ailleurs, veut brouter, ou s'intéresse à tout sauf à toi, ou dort illico, tu lui laisses le temps de dęcider puis tu le renvoies ds la zone plus loin pr bosser. Puis tu reviens au sop au plot et tu observes.
Rien que cette étape peut durer plusieurs séances jusqu'à ce qu'il réalise que tu attends simplement de lui une question. Qd elle arrive, ne surtt pas la rater sous peine de le remettre en "autisme". Puis refaire jusqu'à avoir automatiquement une réponse adaptée ( touch + question)
Qd tu as ça, tu passes au travail de la trajectoire sur l'envoi autour du plot, tranquillement, en proposant l'arrêt ailleurs qu'au plot. C'est suffisamment déstabilisant pour demander seulement ça rien qu'au pas tranquillou. Encore une fois, attendre la question après l'arrêt avant d'embrayer et répéter.
Proposer alors le second plot, refaire l'étape 1 , puis proposer l'envoi derrière un plot, ramener, féliciter, envoi derrière l'autre plot, ramener, féliciter, embrayer pour un 8 et féliciter après le premier, même si c'est qque chose de connu. Demander le 8 au pas quelques fois en prenant le temps du cheval.
L'exercice ainsi repris, il est alors possible de demander plus d'activité, mais pas avant.
Donc tt ce blabla pour te donner une idée de la progressivité lente et répétitive nécessaire à ce genre de chvx.
En extr, il faut avoir la même progression et exigence de compréhension. Ça demande beaucoup de patience, d'autant qu'il faut vraiment parvenir à de toutes petites exigences sans dépasser le seuil de tolérance du chv. Je trouve ce type de chvx bien plus difficile à gérer qu'un excité.
Donc courage, et surtt patience !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 19:50

Purée les filles, vous me gâtez, tous vos avis sont HYPERS intéressants. Je médite et je vous répond.

MERCI!
Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 19:58

Bonne méditation!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7068
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 20:55

Pour moi avec Sampa, c'est tout pareil que toi. (sauf qu'elle a un pas actif, ca, ca va).

Mais à pied, si je lui demande de trotter plus vite elle met les oreilles en arrière, toutes les choses ou j'augmente la pression pour avoir plus de "vitesse" ca ne lui plait pas.
Elle le fait, mais fait la gueule.

Les seuls trucs ou elle ne fait pas la gueule c'est le chapeau, la jambette, le tabouret, le pas espagnol, la révérence... toutes ces choses que je n'obtiens que par renforcement positif.

Tout le reste: STM, cercler, roll-back, ou je peux utiliser la pression: elle n'aime pas, parce que je la force en fait, sans la motiver.

Je n'ai pas vraiment de solution, parce que je ne peux pas non plus lui donner une carotte à chaque pas...
J'ai remarqué aussi que quand elle est plus exitée, elle est plus réactive, mais elle se déconnecte plus facilement.



Revenir en haut Aller en bas
rouly19



Féminin
Nombre de messages : 386
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 21:58

je sais que c''est sur ce forum, je ne sais plus dans quel post mais j'avais lu que les oreilles en arrière n'était pas forcément signe d'agressivité mais de concentration chez les chevaux... et c'est bien ce que je ressens chez le mien: en STM ou en join up, par ex il a constamment les oreilles en arrière ,et dès que je demande l’arrêt,ses oreilles reviennent vers moi,il n'est pas agressif pour deux sous...

_________________
Si tu pleures trop parce que tu as perdu ton soleil, tes larmes t'empêcheront de voir les étoiles
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventurecheval.fr
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7068
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 22:03

ben y'a différents stade d'oreilles en arrière.
C'est pas forcément de l'agressivité mais c'est un peu de mécontentement.

l'écoute pour moi c'est les oreilles un peu en arrière et souples et surtout pas plaquées (=terrible).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Jeu 1 Déc 2011 - 22:26

D'acc avec Magali !

Chez Parelli on appelle els chevaux dans le mêm type que le tien les cerveaux gauches introvertis !
Ce sont des chevaux qui n'aiment pas beaucoup bouger mais qui aiment beaucoup réfléchir ! Ma jument commence souvent les séances en carrière de cette façon là ! Avant je la "réveillais", je la secouais mais je voyais bien que ça ne développait pas sa bonne volonté !

Aujourd'hui je ralentis, je ralentis bien plus qu'elle ne le voudrait elle même je demande très lentement .. mais très précis et tout le temps ! Je finis par lui demander du pied par pied très lentement, non pas si vite, encore plus lentement et là au bout de quelques minutes , elle en a assez et là, je l'autorise à avancer ! Avancer n'est pas mon idée à ce moment là mais SON idée ! et du coup elle prend les choses de façon bien plus positive et elle est intéressée et a envie d'avancer d'elle même ! Very Happy Si à ce moment là je lui demandes de faire des choses bien plus intéressantes et que je ne lui en demande pas trop, elle va vraiment faire son possible et adieu les yeux en colère et les oreilles dans le crin du cheval qu'on pousse contre sa volonté !! Wink

Je sais plus si je les ai mises ici mais j'ai 2 vidéos de la mêm séance une au début où elle est totalement introvertie et l'autre en fin de séance ou elle est extravertie, c'est intéressant de voir comment en une seule séance ils peuvent changer si on fait les choses dans leur sens !

Je vais remonter le topic, ma jument s'appelle Maroussia.
Revenir en haut Aller en bas
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Ven 2 Déc 2011 - 10:32

Hello les filles.

Bon, pas encore le temps de tout digérer, loin de là, mais il y a quelquechose que je ne comprend pas (j'en suis au stade du débroussaillage d'idées, pas encore de la compréhension).

Il me semble que d'après Aude et SDE: il faut par moment etre très vif, tonique, pour sortir le cheval de son indifférence (tout en étant attentif pour récompenser la moindre attention)

Par ailleurs, si j'ai bien compris, il me semble que Mag et Galguera recommandent un travail trèèèèèèèès lent et calme pour provoquer une récation (techniquement, je ne sais pas faire, mais je m'y mettrai si je comprend bien comment m'y prendre).

Dans les deux cas, on vise à créer une étincelle chez le cheval.

Est- ce que ce sont deux méthodes différentes (sans ordre de valeur), ou est -ce que j'ai mal compris et que c'est la meme chose expliquée différement?

Je reviendrai sur tout vos conseils après, quand j'aurai commencé à comprendre.

ps: c'est bon, j'ai Tasmin demain!

edit pour l'orth


Dernière édition par Nariane le Ven 2 Déc 2011 - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Ven 2 Déc 2011 - 10:39

Ce sont deux points de vu différents, il y a 2 ans, je t'aurai dit moi aussi de le booster un peu, de le réveiller ... mais aujourd'hui j'ai évolué et je ne pense plus que ce soit une bonne idée car cela braque les chevaux qui n'ont pas envie de bouger plus qu'autre chose au départ !

Par contre dès que tu vois que ton cheval a envie d'avancer un peu plus il faut lui proposer des choses intéressantes, variées et nouvelles qui vont lui demander de se servir de son cerveau ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Ven 2 Déc 2011 - 11:19

ok merci
Revenir en haut Aller en bas
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Ven 2 Déc 2011 - 14:06

Allez je me lance, tant pis ^^

Parce que quand je te lis avec Sultan ça me fait penser à moi avec Naka...

Naka en extérieur monté impeccable, bien en avant, etc...
A pied impossible de le motiver.
En attelage pareil...

Et du coup je me disais oh mon petit bonhomme, ça sert à rien que je le braque, faut aller doucement avec lui, petit à petit ça viendra...
Jusqu'à ce qu'il me dise fuck en selle un jour...

A côté de ça, Naka est un cheval aux ordres, qui fait quand même bien, qui me respecte, etc...

J'ai essayé d'être douce, j'ai essayé de le secouer aussi...

Et au final je me suis rendu compte que je composais avec lui, enfin Galg m'a fait me rendre compte.
Au final il y avait des contrats qu'il respectait bien, d'autres non, parce qu'au final je m'étais pas vraiment imposé à lui comme leader...
Pas de problème de respect pourtant, mais lui ne céder pas tout le temps, et moi je trouvais des compromis avec lui...

Quand grâce à Galg je me suis imposée comme leader face à lui en montant fort mon énergie quand il le fallait en lui apprenant à céder à la pression de manière correcte, quand il a compris que j'étais vraiment décidé qu'on allait là bas et que c'était comme ça, ça a été un très très grand soulagement pour lui... Vraiment, pendant les pauses que faisait Val et depuis moi, on entendrait presque un "piouffff" comme si on lui avait enlevé un énorme poids sur les épaules...

En gros en composant avec lui de nombreuses choses fonctionnait mais dans les instant où il fallait prendre une décision de manière importante, vu qu'il ne me voyait pas comme son leader c'est lui qui prenait la décision en gros, et là qu'il a compris que c'était moi, c'est le repos total pour lui...

Depuis il a acquis ce petit oeil vif, oreilles, pointés, poitrail contracté à la moindre de mes demandes, il est hyper vif à pied, propose plein de choses, on s'éclate tous les deux...

Je ne dis pas que c'est ce qu'il faut ou pas pour ton cheval, mais il faudrait que tu analyse la situation calmement, que tu te demande ce qui cloche, comment est ton cheval aussi, les horsenalities sont une sacré aide pour savoir ce dont ton cheval à besoin et à quel moment pour lui donner envie de faire avec toi...
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3331
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Ven 2 Déc 2011 - 15:27

Citation :
Allez je me lance, tant pis ^^

Je dirai plutot "tant mieux!" Smile

Merci de m'éclairer...je vous tient au courant des évolutions, mais là, vaiment, je ne sais pas par ou commencer!

Revenir en haut Aller en bas
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Ven 2 Déc 2011 - 19:00

C'est plus qu'on en est qu'au début, et que c'est difficile d'expliquer quand on a si peu de recul sur ce qui se passe...
Mais je suis vraiment très contente de ce qui se passe avec Naka, il est en vanat, à le soucis de bien faire et on avance à la vitesse grand V sur des choses que je pensais mettre une éternité avant d'avoir!
Et voir cette petite lumière dans ses yeux, c'est la plus belle des récompenses...
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7068
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Ven 2 Déc 2011 - 19:21

en gros Trotte, pour toi c'était surtout un problème de respect en fait si je comprends bien.
Des choses qui t'avaient échappé et que tu as maintenant remis en place.

Tu peux donner un exemple concret?

Je pense aussi que le manque de réactivité est quelque part un manque de respect....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval   Aujourd'hui à 5:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Savoir poser les limites, choisir sa méthode pédagogique, laisser s'exprimer le caractère de son cheval
» les débuts en Terrain d'Aventure
» Choix tapis de selle western, votre avis
» Premier Picot? Lequel choisir?
» Choisir une tresse ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: