Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La méthode Nicolas Blondeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La méthode Nicolas Blondeau   Ven 8 Mai 2009 - 14:08

Bonjour, mon 4 ans ayant été débourré et construisant notre travail à partir de cette méthode, je voulais savoir si certains d'entre vous en avait fait l'expérience, ce qu'ils en pensent etc...
A vos Claviers!!
Revenir en haut Aller en bas
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Ven 8 Mai 2009 - 14:54

Moi je veux bien en savoir un peu plus sur les principes de cette méthode! En effet je ne la connais pas, ou très peu, mais mon cheval a passé quelques temps chez Blondeau avant d'être à moi... L'ancien propriétaire m'avait rapidement raconté son histoire, et m'avait dit qu'après un premier débourrage raté et traumatisant au mannequin il avait été envoyé chez Blondeau pour le débourrage. Il m'a dit que normalement Blondeau gardait les chevaux trois jours pour un débourrage, et que lui y avait passé deux fois un mois, et en était ressorti "toujours aussi inmontable"... Bref, soit la méthode a pas fonctionné sur lui, soit assez probable aussi l'ancien proprio s'y prenait mal... En tout cas une chose est sûre, quand j'ai récupéré mon gros il était pas franchement bien dressé en selle ou en main, mais avait des attitudes extra au box ou pour monter et descendre dans les camions et autres vans... Donc difficile pour moi de savoir ce qui vient de Blondeau et ce qui vient de l'autre proprio, difficile de savoir ce qui a le plus traumatisé le gros et comment... Mais si déjà je connaissais un peu mieux les principes fondamentaux de sa méthode ça m'éclairerait peut-être un peu!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Sam 9 Mai 2009 - 19:47

pour le débourrage de rubens:
première étape au box: filet sur la tete et longe en rene colbert. Flexion a droite et a gauche, une fois que la flexion est stable et bien donnée: on lui redemande la flexion en allnt chercher le jarret : le but ets qu'il accepte cette soumission et qu'il soit relax(postérieur qu'on peut envoyer en arrière)
une fois cette premier étape acquise
deuxième étape: tjours dans le box, on va demander au cheval d'avancer sur le contact avec l'aide de la baguette à l'épaule et un "aller" de la voix.

Troisième étape: on sort du box et pareil dehors, on le promène toujours en gardant le conatc sur la longe (ce qui fait qu'on marche comme un débile puisqu'en meme temps il faut carresser l'encolure avec la baguette) là on l'envoi sur tout ce qui est possible et immaginable (bache contre hauts contre bas, tronc etc...)

Quatrième étape: toujours à pied: monter dans le van, le faire s'arreter au ilieu du pont, redescendre remonter etc....


Une fois qu'à pied tout ceci est acquis: on monte dessus dans le box sur une flexion et on demande d'avancer avec la baguette et un contact très ferme sur la bouche du cheval

après ça on sort et zou c'est parti mon kiki


alors n'étant pas pro, n'ayant pas suivi de stage et ayant juste suivi celui de ruru j'ai sans doute zappé des étapes^^

pour ce qui ets de ton cheval picla: un cheval n'oublie rien, alors un débourrage raté ben...ça reste gravé (meme si certains disent le contraire) après on peut reprendre et faire en sorte que ça aille mieux (ce que tu as fait avec la cense) mais quand un cheval a été trauma....tu vois ce que je veux dire?




en tout cas le but est de faire en sorte que le cheval soit rassuré par un contact franc sur son mors et qu'il vienne le chercher en cas de situation stresante (mon ruru le fait si moi je suis pas aux fraises).
On ce sert également de ce contact pour mettre en place la rene impulsive: cad que plus on a un contac ferme plus le cheval va chercher a se porter en avant (meme principer qu'en courses mais sans fuir, on peut l'arreter a tout momentet pour l'avoir testé cet aprem sur le gris ça marche du feu de dieu!


le plus dure pour un cavalier élevé au CE: ne pas avoir peur de faire mal à la bouche du dada!

j'espère que cela t'aide a comprendre, mais je voudrais bien d'autres avis que le mien!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Sam 9 Mai 2009 - 20:07

En principe les chevaux de course s'arrêtent aussi très facilement, hein Wink Et heureusement, sinon les jockeys et lad auraient bien des ennuis xD

C'est intéressant sinon d'avoir un avis de plus sur la méthode. Faudrait que je revois le documentaire que j'avais vu sur le sujet. Je sais que j'avais pas adhéré à certaines choses mais je sais plus quoi scratch
Revenir en haut Aller en bas
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Sam 9 Mai 2009 - 22:55

Merci Lalice c'est intéressant! Tu as raison un cheval qui a été traumatisé une fois en garde toujours les traces, mais c'est quand même très intéressant de savoir ce qu'il a vécu après pour comprendre certaines réactions.

Et ce que tu dis sur le contact me fait tilter que au début quand je l'ai récupéré, je me faisais régulièrement embarquer au galop et on rentrait très vite dans un enchaînement où plus il galopait plus je me pendais aux rênes et plus je me pendais aux rênes, plus il galopait... Mais forcément si c'est ce qu'on lui avait appris...

Moi les seuls choses que je connaissais de cette méthode c'est le "monté dans le box" qui m'avait un peu choqué, je trouve ça dangereux (même si le cheval a été préparé avant, ça reste un jeune qui n'a jamais eu quelqu'un sur le dos et qui peut avoir envie et besoin de bouger la première fois ce que le box lui interdit)...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Sam 9 Mai 2009 - 23:01

merci Alice pour ce sujet très intéressant surtout que je ne connais cette méthode que par le choses que j'ai pu en lire car je n'ai pas l'impression qu' elle soit pratiquée vers chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Sam 9 Mai 2009 - 23:10

attention picla: je ne parle pas de cheval qui fui le contact et en a peur et donc accélère dans la précipitation, là c'est différent j'ai du mal à le définir mais quand je met du contact mon cheval met °+ d'implusion sans toutefois fuir le contact, tu vois ce que je veux dire?

Sinon idem pour monter dans le box, j'adhère pas, ils ont leur argument mais c'est bien le seul exercice que je ne referai pas de moi meme....
après j'ai accepté que Céline le fasse sur mon poney car soit elle faisait tout soit elle faisait rien (un peu forcée d'adhérer quoi) mais j'ai vu sa façon de faire qui a été beacoup plus coulante que d'autres que j'ai pu voir monter dans les boxs sur les poulains, c'était calme et en aucun cas le cheval ne s'est jeté dans les murs (tu ne montes pas dessus tant que les étapes d'avant ne sont pas acquises, donc tant que le cheval n'est pas pret), vous voyez?


oui LM, j'ia fait un raccourci en comparant au jockey, dans ma tete c'était "cheval qui embarque" heureusement que les chevaux de courses s'arretent à la voix en effet Wink
Revenir en haut Aller en bas
FoolMax



Masculin
Nombre de messages : 3591
Age : 29
Localisation : La Rochelle (17)
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 9:02

Je connais qu'à peine cette méthode mais le peu que j'en sais ne me plait pas.

Comme vous, monter dans le box, je trouve ça assez ahurissant : d'abord parce que ça peut devenir très dangereux et ensuite, parce que le box, déjà, ça me plait pas... Je comprends l'idée : on n'emmène pas le cheval dans l'environnement stressant du dehors (carrière, manège) mais on amène les apprentissages dans son box. C'est pas bête mais je trouve que c'est dans l'autre sens qu'il faudrait aller : non pas déplacer la zone de difficultés à la zone de confort mais faire de la zone de difficultés une zone de confort ! Un peu comme pour faire "aimer" une bâche à un cheval qui marche dessus mais en rechignant, tu fais bosser autour et tu fais les pauses sur la bâche et petit à petit, il commence à avoir envie d'aller sur cette bâche qui, de zone de difficulté est passée à zone de confort.

Après, c'est surtout cette nécessité du contact ferme qui me fait bondir. Comme beaucoup de monde, je cherche la légèreté (même si je n'en suis pas encore là) et donc, je veux que mon cheval se tienne tout seul, y compris dans ses rênes. Le contact continu, je ne vois pas l'intérêt et je ne l'utilise pas. Un cheval bien dressé ne devrait pas avoir besoin qu'on le tienne autrement que mentalement.
Donc, du contact pour rassurer, c'est non. Du contact pour avancer, c'est non. (et entre parenthèses, du contact pour s'arrêter, ça doit être rapidement non aussi) Le contact doit être PONCTUEL !

EDIT : Enfin, à part ça, je ne connais pas grand chose à la méthode donc si quelqu'un veut m'apporter des éclaircissements, je suis intéressée évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Famillemerens



Féminin
Nombre de messages : 151
Localisation : 85
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 10:30

chaque méthode a été crée dans un but, celui de l'utilisation du cheval, blondeau appremment, utilise celle destinée aux chevaux de courses . Les purs sont de grands trouillards parfois et le box qu'ils connaissent depuis longtemps peut être rassurant .
j'ai fait deux fois l'expérience, des chevaux un peu peureux dehors, he bien au box, tout se passait tranquillement, mise en place de la selle ... et du cavalier, avec un cheval confiant, calme et détendu , ensuite tout est histoire de progression . Ces deux chevaux n'ont été sortis pour les travailler que lorsque tout était déjàà accepté au box, rasultat nous sommes allées assez vite avec des chevaux pourtant peureux , parcontre pas de mors dans la bouche, on gardait le licol avec deux longes .

Donc je ne juge pas car on n'est pas dans le système confort/inconfort mais plus dans celui de l'habituation progressive en partant déjà de ce qu'admet le cheval, c'est à dire rester calme dans son box . Le stress engendré par la situation d'inconfort peut être aussi destructeur et traumatisant qu'un mauvais geste ou même une brutalité , mais ça personne n'ose en parler non plus et ça ne se voit pas tout de suite .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://crins-noirs-merens-p.forumactif.org/
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 10:58

Moi aussi j'ai pas mal lu sur Blondeau, sa méthode,
il obtient des résultats très intéressants, en plus il semble être un homme de cheval avec du talent !

mais pour moi personnellement, je n'appliquerais pas cette méthode.

Pour raisons de sécurité, comme cela a déjà été mentionné

ensuite pour le problème du "contact permanent", je trouve cela inadapté à ma façon de faire (je ne pourrais jamais rester 8h en selle rênes au contact, le cheval deviendrait endurci, et moi j'aurais des crampes aux épaules ! Smile )

je trouve surtout que ça empêche le cheval d'être autonome. S'il n'y a pas le cavalier au bout des rênes pour dire "je suis là, remets-toi entièrement à moi" le cheval se sent "dans le vide" c'est dommage. Moi j'apprécie que mon cheval prenne la direction des opérations quand j'en suis incapable. Ca m'est arrivé 2 ou 3 fois et il nous a sortis du pétrin.

ensuite, l'utilisation du mors de A à Z je ne pourrais pas non plus ! pour moi le mors sert à affiner la communication, en monte, pas à faire de l'éducation, de la longe, de la marche en main.

Donc je laisse plutôt cela aux personnes et aux chevaux pour qui ça a été inventé (chevaux de course, débourreurs, chevaux vivant en box)

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 11:12

c'est marrant j'avais exactement les memes réflexions que vous !!!!

inzemoon: en fait pour le contact on part de l'idée que pour lui ce contact est rassurant, qu'il n'est pas tout seul, qu'on ne le lache pas
après je suis en train de découvrir cette notion de contact, et ce que je peux dire c'est que j'en ai toute un panoplie de disponible: quand ça fait peur on raffermit, quand tout va bien on le rend plus moelleux

ET au départ je montais seule mon poney rene longues...jusqu'au jour où il a explosé en l'air et que je me suis déplacée une vertèbre, et bien franchement y'a pas photo pour moi: avoir un contact franc est devenu indispensable pour moi (pour le moment) tu sens bcp mieux tout ce qui se passe dans la bouche du cheval et notamment lorsqu'il va lache le mors pour faire le kéké


je pense qu'un fois qu'il aura acquis les bases, je pourrais commencer à le monter sans mors Wink

famillemrens: pour le box exactement comme toi!le box peut être un endroit rassurant pour le cheval et pour y instaurer les bases en toute tranquilité.

sde: certe pour de la rando c'est pas l'idéal, mais pensez que ce contact peut être ferme mais doux, je n'ai pas du tout de crampes aux bras après une heure de cours, je suis la bouche de mon cheval, il ne met en aucun cas du poids donc il se porte de l'avant de lui meme (voyez ce que je veux dire?on monte sans jambes en fait)
cette méthode est a visée chevaux d'obstacle, faut en tenir compte, en général on évite de mettre dadou dans le vide à l'abord.
Le fait de bosser à pied avec le mors leur apprend à appréhender ce mors justement, à se faire une bouche
ET je pense sincèrement que quand le gris sera pret je pourrais passer en licol sans aucun soucis.

Ralala j'aurais du filmer tout le débourrage de ruru pour vous montrer :p


mais personne ne l'a déjà utilisée?
Revenir en haut Aller en bas
Famillemerens



Féminin
Nombre de messages : 151
Localisation : 85
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 11:22

c'est bien de pouvoir suivre ainsi le déroulement de plusieurs méthodes, je pense que quand on a un modèle de cheval, genre que des ps de course ou bien que des poneys, on finit par créer une méthode plus particulèrement adaptée à eux , ensuite il faut savoir évoluer en fonction de chacun , mais il est vrai que dans certains types de chevaux on retrouve des comportements similiares .
J'ai une jument qui a fait les frais d'une éducation qui se voulait étho mais pas du tout adaptée aux chevaux avec beaucoup de sang , on a du tout reprendre sur un cheval tout le temps en opposition, elle était devenue explosive et en permanance dans la résistance , aujourd'hui tout va bien, c'est un super cheval "en mode classique" qui a gardé toute son énergie .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://crins-noirs-merens-p.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 12:55

je suis tout a fait d'accord famillemerens, des fois l'étho ça e va pas a certains caractère..le mien il était temps de le reprendre parce qu'il faisait les exos "parcequ'il le voiulaiot bien" mais pas parce que je lui demandais, ce qui donnait de grosses oppositions quand il n'était pas décidé....
Revenir en haut Aller en bas
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 14:36

Oui Lalice je vois ce que tu veux dire, mais je me rappelle tout de même qu'à nos débuts mon cheval travaillait toujours en venant chercher un contact très lourd sur le mors, la légèreté il ne connaissait pas, et moi j'avais jamais appris comme ça, donc plus il cherchait ce contact plus je résistais (dans le but de le faire céder dans ma tête à l'époque), mais lui au lieu de céder s'appuyait encore plus et avançait de plus en plus (jusqu'à embarquer, mais je parle pas là de l'embarquement dû à une peur).
Je partage plutôt l'avis de SDE sur le contact, je préfère pouvoir laisser mon cheval rênes longues et qu'il se prenne en charge plutôt que de devoir constamment le rassurer avec un contact franc. Par contre c'est vrai qu'à l'obstacle il a besoin de ce contact, et j'arrive d'ailleurs pas à sauter des vraies barres (un peu hautes) en licol car il ne retrouve pas le même contact et sen sent complètement perdu.

En fait ce qui serait vraiment intéressant de savoir c'est l'explication de cette méthode : pourquoi privilégier le contact sur le mors plutôt que les jambes? Quelle est la démarche théorique, quel intérêt par rapport à une méthode classique? Pour la monte dans le box, on sait pourquoi il fait comme ça, mais le reste ?
Revenir en haut Aller en bas
Famillemerens



Féminin
Nombre de messages : 151
Localisation : 85
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 15:46

il a créé une méthode qui lui est autant adaptée qu'elle l'est pour "ses" chevaux ... en fait il se sent à l'aise avec elle car elle correspond à ses principes profonds, donc il est sur de lui et les chevaux ont besoin qu'on se sente ainsi, ils n'apprécient pas le manque de détermination .
bref, on pourrait creer certainement d'autres méthodes d'apprentissage, car en fait on apprend au cheval le code qui nous semble le mieux adapté , le cheval apprend, ça fonctionne , on teste sur un plus grand nombre et si c'est efficace, la méthode est née ... en découle ensuite la théorie , on n'adhere ou on n'adhere pas .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://crins-noirs-merens-p.forumactif.org/
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 16:02

D'accor Famillemerens, mais c'est QUOI ses principes profonds??? C'est juste ça ma question!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 16:29

Je monte ma juju de 17 ans en licol, à la voix, sans jambes et un peu (à peine) avec les mains... Il n'y a pas d'autres mots que "connaissance mutuelle, respect mutuel et communication mutuelle" pour expliquer ce dont je me suis servie pour en arriver là... Dommage que ce ne soit pas une méthode répertoriée...Je pense qu'il y a du bon dans chaque méthode et qu'on ne pourra jamais les appliquer intégralement à nos chevaux puisqu'ils ont tous un caractère différent, c'est à nous de suivre notre instinct pour piocher dans chaque méthode ce qu'il y a de mieux par rapport au caractère de nos chevaux...Smile
Revenir en haut Aller en bas
Famillemerens



Féminin
Nombre de messages : 151
Localisation : 85
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 17:01

zut, z'avais fait une belle réponse et tout est parti, je vais devenir bique ! je recommence donc, mais j'ai plus de mal du coup .

des débuts d'explication peut- être là:

http://www.cheval-haute-ecole.com/index15-2.html

http://www.cheval-poitoucharentes.com/fiche_actu.php?cod_actu=281

"le cavalier a dans les mains, le frein et l'accélarateur " en fait cette méthode est surtout basée sur l'aspect utilisation du cheval, il doit etre montable rapidement et connaitre le minimum de ce qu'on va lui demander par la suite , comme dans 99 % des cas il sera en mors, he bien commençons par ça ... le frein sera déjà en place .

là on est dans le rapport qualité / prix de la méthode, on peut débourrer beaucoup de chevaux, en moins de temps tout en ayant des chevaux directement utilisables , il y aura à continuer sur la même voie pour ensuite sortir en cso ou les courses .

ce qu'on demande à nos chevaux est différent, nous ne nous basons pas que sur son utilisation , son bien être nous semble aussi important que le fait de le monter ou de l'atteler ... c'est différent de "il me faut un cheval clé en main qui connait son boulot "

quant à ses principes profonds je ne les connais pas, dans son livre il est peut être plus explicite, mais je ne l'ai pas lu .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://crins-noirs-merens-p.forumactif.org/
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 17:57

Ok merci Famillemerens!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Dim 10 Mai 2009 - 18:02

picla, les chevaux peuevent etre montés renes longues ensuite, d'ailleurs tous le sponeys du haras sont débourrés comme ça, et le54 et le 4 ans font le seul autre cours que le mien: niveau G3, donc là y'a des gamins renes plus ou moins longues, par contre pour aller sauter avec le 4 ans si t'as pas de contact ça fait blammmm par terre devant l'obstacle^^
c'est pas parcequ'on a ce contact qu'ils ne se prennent pas en charge: ex quand je galope dans ma sapinière (va falloir que je vous mette des photos un de ces 4) y'a une flaque de boue: je ne m'occupe de rien a part garder mes renes tendues et le poney se débrouille...voyez la nuance avec un cheval "porté"?
Revenir en haut Aller en bas
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Lun 11 Mai 2009 - 21:10

Oui oui je comprends bien! Seulement pour le mien il y a clairement eu un problème lors de ce "débourrage" à la Blondeau, donc je cherche plutôt ce qui a pu provoquer tel ou tel problème que j'ai rencontré par la suite avec lui qu'autre chose, d'où mes critiques. Après, j'imagine bien qu'il a un fort taux de réussite et que les chevaux après peuvent très bien évoluer.
Et je suis d'avis que l'attitude exemplaire de mon gros au box vient peut-être aussi de cette approche, donc je critique pas tout non plus. Par contre, il y a toujours eu quelque chose de flagrant chez mon cheval : au box c'est un ange, super bien élevé, respectueux comme pas deux, niquel, on dirait une vieille bourrique de 25 ans tellement il est calme, mais dès la porte passée on dirait un poulain de 3 ans qui n'a jamais rien vu de sa vie (bon c'est plus le cas maintenant, mais quand je l'ai récupéré)... Donc peut-être que lors de son passage chez Blondeau tout fonctionnait super bien tant qu'on restait dans le box, mais qu'ils n'ont jamais réussi à aller plus loin... Ce qui expliquerait que son ancien propriétaire l'ait jugé "toujours inmontable" après ses deux mois chez Blondeau...

Enfin je ne fais qu'émettre des hypothèses, c'est quasi impossible de savoir comment les choses se sont réellement passées, mais je trouve intéressant d'en connaitre un peu plus sur cette méthode....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Mar 12 Mai 2009 - 21:04

je comprend trèèèès trèèèès bien ta démarche Picla (j'ai récupéré mon vieux y'a que 4 ans donc...y'avait beaucoup de choses qui n'allaient pas et je me posais pleins de questions), le plus facile ce serait d'en parler avec Mr Blondeau directement, ou de voir avec son ancien proprio...non?
Revenir en haut Aller en bas
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Mer 13 Mai 2009 - 14:12

Certes, mais bon maintenant c'est un peu tard, tout ça aurait été bon à savoir quand je l'ai récupéré, maintenant ces soucis ont été réglés... Et je doute que Blondeau se souvienne de son cas, il doit en voir passer pas mal des chevaux, et ça fait un sacré nombre d'années maintenant... Et l'ancien proprio, je n'ai qu'une confiance mitigée en ce qu'il m'a raconté, et je n'ai plus son numéro de toute façon... Je l'avais rencontré par hasard lors d'une visite chez le marchand qui m'a vendu mon cheval que j'allais voir pour lui donner des nouvelles de mon gros parce que je m'étais bien entendue avec lui, c'est à cette occasion que le proprio m'a raconté un peu la vie de mon cheval avant qu'il soit à moi, mais il y avait plusieurs incohérences dans ce qu'il m'a dit, donc bon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Sam 16 Mai 2009 - 9:13

oui oui je comprend bien Wink!


bon pas beaucoup de personne ici n'utilise cett méthode si je comprend bien....
tant pis!

NB picla: mon poney avait déjà commencé le débourrage blondeau dans l'élevage ( je ne supporte pas la fille qui s'occupe de ça d'ailleurs, c l'ancienne proprio de dédé...). ET bien cette méthode si fiable soit elle, quand c mal fait....ça m'a valu une jolies explosion en l'air de rubens et j'ai finit avec une vertèbre déplacée ouilouille...
Chez Céline, elle a tout repris de A à Z et les étapes (meme les premières) n'étaient pas du tout acquise, alors qu'il avait été monté au box!!
Je pense que la fille avait du le faire "vite fait", dire que je ne voulais pas qu'elle y touche...(c'était une semaine avant que je ne fasse le chèque, mais l'accord avec l'éleveuse était déjà conclu)

bon voilà ce n'ets pas non plus une méthode fiable a 100%....
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Sam 16 Mai 2009 - 11:02

sde: certe pour de la rando c'est pas l'idéal, mais pensez que ce contact peut être ferme mais doux, je n'ai pas du tout de crampes aux bras après une heure de cours, je suis la bouche de mon cheval, il ne met en aucun cas du poids donc il se porte de l'avant de lui meme (voyez ce que je veux dire?on monte sans jambes en fait)
Lalice je comprends ce que tu veux dire. Mais même le contact doux, après 8h, ça blase le cheval...
quand je pars autant de temps d'ailleurs j'ai des scrupules à mettre le mors. Même sans mettre de poids je ne peux pas passer 8h avec les mains dans la bonne position par rapport au cheval, au mors et à mon corps.

Par contre pour 1h de taf sur le plat et/ ou saut de qqs obstacles, là je suis d'accord il faut ce contact léger mais présent ! Encore heureux que ça ne donne pas de crampes aux bras Very Happy

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La méthode Nicolas Blondeau   Aujourd'hui à 13:15

Revenir en haut Aller en bas
 
La méthode Nicolas Blondeau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La méthode Nicolas Blondeau
» MARIAGE AUDE ET NICOLAS
» methode blondeau
» La méthode Serge Dessel
» La méthode HST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: