Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Dim 26 Déc 2010 - 19:43

Tout d'abord je ne sais pas si ce sujet est mieux ici ou dans réflexions diverses ou dans divers...


Bref j'en parlais hier à Maïté, elle trouvait que le pire défaut d'un cheval c'est la paresse, la mollesse.


Pour moi, au-delà de l'irrespect total et des chevaux qui menacent (Coquine), ce qui selon moi relève simplement d'une éducation mal/pas faite, je ne supporte en fait pas l'indifférence totale je crois.


A la limite un cheval qui essaie de me virer très loin, je vais chercher pourquoi, comment résoudre ça. Il y a une part d'émotif que je peux comprendre. Mais face à un cheval blasé, qui se fiche royalement autant de nous fâcher que de nous satisfaire ou de nous épater, un introverti limite autiste ou juste qui se moque royalement de ce que je peux bien faire, dire, penser, offrir, là je crois que c'est pire...


Au fond je crois que oui ce qui m'insupporterait le plus serait un cheval qui n'en a rien à secouer de tout ce que je pourrais inventer. Quelle prise avoir sur lui? OK c'est un défi intéressant, mais si on ne trouve rien pour l'intéresser? Je ne parle pas des friandises, qui, elles je pense, peuvent intéresser tous les chevaux, mais du reste. Je crois que je serais plus "blessée" (encore l'ego humain...) par un cheval que je ne parviendrais pas du tout à atteindre, chez qui je ne saurais susciter aucun affect, positif ou négatif, que par un cheval qui me "détesterait" (je mets les "" parce que détester/aimer sont des concepts très humains, mais je pense que vous voyez à peu près ce que je veux dire).


Bref du coup je me disais que peut-être ce serait une question intéressante à débattre car elle nous apprend sûrement des choses sur nous-mêmes. Si j'ose interpréter mon propre avis, je me dis que ça veut dire que je veux susciter quelque chose chez le cheval, n'importe quoi presque, mais avoir un affect/une réaction de base pour travailler, créer une relation. Peut-être aussi que ça veut dire que ce que je cherche dans les chevaux c'est ce que je ne trouve pas trop chez les humains qui m'entourent, en tout cas pas dans un sens qui me comble à 100%, un intérêt assez fort, une émotion. Autant chez les gens qu'on ne s'intéresse pas à moi je m'en fiche. Laisser quelqu'un indifférent ne me fait ni chaud ni froid. Mais qu'un cheval refuse, non pas refuse car ce serait déjà quelque chose, donc qu'un cheval puisse m'ignorer et que je puisse totalement passer à côté de lui, tomber toujours à côté de la plaque, je crois que ça ça me ferait mal. Ca ne m'est pas encore arrivé en fait, je suscite la plupart du temps de l'intérêt et de l'attrait, parfois un rejet fort, des contestations, mais jamais un cheval ne m'a totalement ignorée.



Au fond moi je crois que en ce qui me concerne, le cheval peut être nerveux, speed, mou, peureux, froussard, zen, agressif, lunatique, jovial, morose, tant qu'il veut bien partager quelque chose avec moi, ça me va. Mais s'il ferme la porte et "dit" "je m'en fiche tu peux être là ou pas là ça change rien, je ne te vois pas", ben là ça me porte vraiment sur les nerfs et je vais tout essayer pour qu'il accepte au moins de considérer ce que je fais, même si après il dit non.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Dim 26 Déc 2010 - 20:42

Je suis plutot d'accord avec toi. Sienne est très froid, il n'a peur de rien mais j'ai l'impression que tout ce qu'on fait avec lui l'ennui, ne lui plait pas. Je ne m'occupe pas bcp de lui mais quand je le fais, j'essai de le rendre sensible/expressif. Mais du coup maintenant quand je vais vers lui avec un licol, il a tendance a me fuir, ca ne lui plait pas et c'est vrai que je ne me sens pas à l'aise avec lui mais il est très gentil et très calme donc quand je dois m'occuper de lui, ca ne me gène pas non plus seulement ce n'est pas le genre de cheval que je recherche.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Dim 26 Déc 2010 - 20:46

Bah je sais pas trop, pour Co par exemple, tantôt je la saoule royalement, tantôt elle est contente de me voir (parce que moi j'utilise les carottes comme récompenses et elle le sait, mais sa proprio elle, ne donne de friandises que pour rien, au pansage, au box, 1/4 d'h après le travail...) donc elle croit qu'elle aura des carottes tout le temps. En fait elle me gonfle cette jument lol mais elle n'est pas indifférente du tout. En même temps avec elle je crois que c'est juste "physique"/"chimique", parce que d'autres chevaux m'ont fait le même cinéma et je les appréciais beaucoup quand même.


C'est hard un cheval indifférent car tu peux jouer sur aucune corde... Je trouve que la beauté d'un cheval réside dans son expressivité et sa participation (même en mode refus), or un indifférent n'exprime rien, ne participe pas, il subit...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Cha



Féminin
Nombre de messages : 1673
Age : 22
Localisation : Nantes-France
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Dim 26 Déc 2010 - 21:01

Je suis aussi assez de ton avis Steph. Ca arrive à Hermine d'être comme ça, et j'avoue que quand elle me fait ça, je suis triste car j'ai l'impression de ne pas la connaître, de ne pas savoir lui faire plaisir, c'est dur.
Mais c'est vrai qu'un cheval dit "méchant" ne me dérange pas car là on a un but : lui montrer qu'on lui veut pas de mal, qu'on peut être gentil et agréable etc.

Mais moi ce qui m'insuporte au plus au point chez un cheval (et aussi chez un chien ou autre d'ailleurs), c'est l'irrespect ! Le fait de ne pas compter, de n'être rien d'autre qu'une marionnette qu'il peut dégommer, se gratter dessus, chiquer, taper etc., ça je supporte pas car là je me dis que, oui, je ne compte pas, je ne suis rien pour lui.
Je relativise beaucoup plus maintenant avec les chevaux des autres mais je ne peux m'empêcher de les remettre à leur place des fois. En revanche avec un animal à moi, la moindre marque d'irrespect me touche tout de suite (sachant que je l'éduque pour être respectueux surtout). C'est d'ailleurs peut-être pour ça que ma mère me trouve trop "agressive" des fois, pourtant -déjà je me contrôle bien plus depuis un moment- j'essaie quand même d'y aller par phases mais, oui, quand un animal me manque de respect il le sait tout de suite, ma réaction dépendra de la sienne mais en général c'est la voix d'abord en mode -pas contente du tout- et un langage corporel bien clair de mon mécontentement ! Cependant, j'ai beau être très réactive, je ne tape pas (sauf si j'ai eu une douleur, des fois une tape forte par toute seule ...) mais c'est vrai que pour des novices, je peux paraître trop agressive puisque dans ces cas-là mon langage corporel est, je crois, très "fort"/clair. En fait, je suis très démonstrative naturellement et je pense que quand j'utilise mon langage corporel, ça doit se sentir ? Il faudrait que quelqu'un comme Aude ou vous, qui avez plus d'expérience, me dise si c'est vraiment trop fort ou si c'est juste l'effet de la non connaissance chez les autres.

_________________
L'or ne brille ni ne teinte, il luit dans le soleil et hennit dans l'obscurité ...
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Dim 26 Déc 2010 - 21:25

Ben moi je pars du principe qu'en cas d'irrespect il vaut mieux se faire entendre trop fort que pas assez fort!


L'irrespect je l'ai dit très vite mais: ça m'insupportait, avant. Maintenant, je me dis que l'irrespect vient
*d'un problème d'éducation (Mole que je vais travailler demain...)
*d'un tempérament contestataire qui ne laisse rien passer et essaie toujours de prendre le dessus (Sirène)
*d'une douleur/d'un malaise (physique ou psychique) (Sowan), d'une expérience traumatisante (Nautilus ex cheval battu)
*d'une incompréhension totale entre l'animal et l'humain.

Dans les quatre cas, je pense, on peut toujours faire quelque chose: éduquer, expliquer, persévérer, rassurer/soigner. Chaque fois on va créer un lien, fût-il très ténu, qui va se renforcer à mesure qu'on poursuivra les explications, exercices, marques d'entêtement, et bien sûr en premier lieu les soins.


Donc pour moi en fin de compte un cheval irrespectueux c'est surtout problématique car dangereux!!! C'est pour ça que personnellement (et on peut en discuter aussi) je préfère généralement faire connaissance avec les "monstres dangereux" en liberté totale, chambrière et longe à la main au cas où.


J'argumente (HS mais j'ai entamé le sujet donc je peux lol)
*primo de ce que j'ai pu voir depuis 12 ans, la plupart des chevaux comprennent assez bien, instinctivement, le langage corporel, lequel langage j'ai pu améliorer sur moi-même au fil des années grâce aux chevaux qui m'entourent. Au contraire les pressions tactiles (quasi inévitables dès lors qu'on veut tenir le cheval en longe même relativement longue) leur sont totalement inconnues la plupart du temps, ils ne les comprennent guère et y répondent par leur fameux et bien ancré réflexe d'opposition. Donc je préfère de loin affronter un bulldozer en liberté, car je le verrai "charger" de loin, assez loin pour pouvoir lui parler dans son langage (le corps, l'attitude, les yeux durs) et lui dire qu'il vaut mieux pas essayer avec moi. De mon expérience la plupart des chevaux que j'ai travaillés m'ont mieux appréhendée une fois que je les avais lâchés avec moi dans le manège, peut-être parce qu'ils se rassuraient de voir que j'essayais de parler leur langue, que j'étais sûre de moi et que j'avais une logique. Donc cette phase là est une première approche qui me semble utile pour entrer en communication: je montre au cheval que je suis prête à dialoguer mais que j'exige un respect minimum (celui de ma vie... de mon intégrité physique). Qu'il y a des règles, et que je ne me laisserai pas marcher dessus comme ça, mais d'un autre côté, que j'ouvre la voie à des discussions. Mole par exemple a compris ça très vite: la 1e fois en 5 minutes elle avait compris mon espace et ne cherchait plus du tout à franchir l'espace barrière que moi je défendais visuellement; la 2e elle a déjà commencé à me consulter quand elle avait peur. Je n'ai rien fait d'autre pour ça que de dire "ne me fonce pas dedans, écoute moi, il y a une cohérence dans mes actes et tu peux les comprendre".

*Secundo (et ça peut sembler paradoxal) je me sens moins en danger en liberté. Si le cheval explose trop, je peux au pire sortir de l'enclos, il y reste, sans entrave susceptible de le blesser, et je reviens quand je me sens d'attaque ou que j'ai une solution, un angle d'approche. En longe ces chevaux là sont je trouve plus susceptibles de réussir à me taper, mordre ou pousser qu'en liberté (attention, je parle bien des chevaux irrespectueux au point d'être dangereux, ceux qui savent qu'ils peuvent mettre un humain KO).

*Tertio c'est juste comme ça que je me sens le mieux. Même avec Nello. Moins j'ai de matos et d'intermédiaires, mieux je me porte. Mais cet argument là n'appartient qu'à moi!




Quand on parle de chevaux (500 kilos, du muscle, 4 sabots, des dents, une tête très dure...), de chiens (des crocs), de chats (griffes assez acérées, dents pointues) ou autres animaux, on parle aussi de sécurité, voire de notre "survie". A partir de là mieux vaut vexer un poil l'animal en étant trop explicite, que d'y laisser un doigt, un oeil, ou la vie, non?


Enfin il paraît que je tiens cette obsession pour la sécurité de mon père... Une amie de ma mère ayant accepté que sa fille monte Nello m'a d'abord regardée le travailler et écoutée en parler, et après coup elle m'a dit qu'elle croyait entendre mon père quand il parle moto et prend des enfants derrière lui sur sa BM, et que sans ça elle n'aurait pas accepté que sa fille monte. J'ai précisé qu'on n'est jamais sûrs de rien avec des chevaux mais que j'essaie de réduire les risques au maximum.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Cha



Féminin
Nombre de messages : 1673
Age : 22
Localisation : Nantes-France
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Dim 26 Déc 2010 - 21:40

Steph, j'aime vraiment beaucoup tout ce que tu écris !

Le problème que j'ai en ce qui concerne les animaux des autres : les chevaux, ce sont du club et donc c'est peine perdu pour leur expliquer les choses. Je le fais bien sûr mais de façon très minime car je sais que ça ne servira à pas grand chose, donc j'exige juste qui soit un minimum respectueux de ma personne. Pour les autres animaux, le problème reste que je suis encore avec mes parents donc s'ils sont là, j'ose moins faire les choses toujours par peur d'en faire trop. Quand je suis seule (sans ma famille je veux dire) avec Hermine ou Chadow et qu'il y a d'autres personnes susceptible de me voir, je relativise beaucoup plus et j'ose plus maintenant mais je reste, des fois, gênée du regard des autres, j'ai encore du mal à pleinement me défaire de ce regard, ça m'embête d'ailleurs, je fais donc un travail là-dessus, ça s'améliore lentement mais sûrement.

J'aimerais vraiment pouvoir te voir en action en vrai, surtout avec un cheval "inconnu", ça doit être très intéressant !

_________________
L'or ne brille ni ne teinte, il luit dans le soleil et hennit dans l'obscurité ...
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Dim 26 Déc 2010 - 21:52

Moi avec les chevaux des autres, de deux choses l'une: ou on me demande expressément de les travailler là-dessus (Mole, Sirène) et là je ne me gêne pas!! Les gens qui me sollicitent connaissent ma vision des choses au moins dans les grandes lignes donc s'ils font appel à moi c'est qu'ils acceptent que je manie le cheval à ma sauce. Ou alors on me les confie juste en tant que service rendu (départ en vacances) auquel cas je fais le minimum vital: j'explique et impose ce dont j'ai besoin pour ma sécurité et celle du cheval, et ensuite basta. Avec Coquine je suis plus drastique parce que le courant ne passe pas, je ne la lis pas, ne la sens pas, alors je préfère être plus stricte, sa proprio le sait et m'a donné carte blanche d'ailleurs.

Je ne côtoie pas de chevaux de club mais l'été quand je sors et rentre les chevaux de proprio c'est basique ce que j'apprends: espace perso (mais ça vu que je leur laisse quasi toute la longe ils le font d'eux-mêmes! sauf une, une haflinger), arrêt avant de traverser, demi-tour fesses loin de moi pour ouvrir et fermer les barrières, et ne pas me latter quand je les détache. Ils comprennent vite, la plus longue en 6 jours, le plus rapide en 1 jour.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Dim 26 Déc 2010 - 22:00

Le truc cool c'est que Nello m'appartient pour ainsi dire, j'en fais ce que je veux. Côté chiens, mes parents et moi avons à peu près les mêmes impératifs, et si certaines de mes exigences leur semblaient poussées, ils en ont profité une fois que les habitudes ont été ancrées (mais perdues après, j'y retravaille). Par exemple quand je les promène, si je pars de l'intérieur, j'ai un coin du couloir, je m'y poste avec les colliers, si c'est dehors c'est un coin de la terrasse, toujours le même aussi. Je ne cours pas après les chiennes pour mettre les colliers, je les attends là. Elles doivent venir, s'asseoir, se laisser enfiler le collier dans le calme. Tant que j'ai pas ça on part pas. La première fois j'ai passé 1/4 d'h à attacher les deux... Mais je prends la même posture tout le temps. Mes parents ont d'abord bien ri de moi, mais en laissant faire, je leur ai dit que si je devais les sortir tous les jours il était hors de question que je doive leur courir après tous les jours pour les attacher (elles sont toutes folles de sortir). Ils ont haussé les épaules et comme toujours tant qu'on respecte l'animal ils laissent faire. Et puis un mois après ma mère me sort "ah ton idée elle était top, elles ont pris le pli, j'ai voulu les sortir, elles se sont assises sur le tapis et ont attendu leur collier, c'était cool en fin de compte!".

Je procède souvent comme ça. Je mets en avant le fait que je ne vais pas maltraiter l'animal, j'explique ma logique (souvent ça passe à côté de la personne lol), on me laisse faire avec scepticisme, je fais mon ptit bazar et ensuite d'un coup on se rend compte que c'était pas si bête et que ça marche... Et là on m'interroge! Je suis bien revenue du "je vais essayer de convaincre". Maintenant je fais mes trucs, on me regarde ou pas je m'en fiche, on me demande mon avis je le donne volontiers et développe mes idées, on me demande d'essayer j'y vais, la plupart du temps deux ou trois fois persuadent les gens et voilà. Mais bon j'ai pas vraiment affaire à des monstres, les gens leur forgent cette réputation parce qu'ils en ont peur et le montrent, n'importe quel cheval tire parti d'un humain qui montre sa peur!

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Dim 26 Déc 2010 - 23:15

Je suis assez d'accord avec toi Steph.

Un cheval même violent qui se rebiffe, ça signifique qu'au fond il n'est pas indifférend, on a un support sur lequel travailler.
Mais un cheval qui se laisse porter par la vie sans signifier ni joie ni colère (et toutes les nuances qu'elles comportent), c'est dur dur.
En plus, je pense que les gens sur ce forum n'aimeraient pas se laisser tenter par la solution facile de la friandise, qui fait plus appel à l'intéressement que trouve le cheval dans sa domestication qu'à son affectivité pure envers son cavalier, un peu ce qu'on recherche ici en gros.

Devant l'indifférence d'un cheval, je me sentirais complètement impuissante. Je ne pense pas avoir emmagasiné assez d'expérience dans ma piètre et pauvre vie de cavalière pour intéresser un cheval blasé/indifférend. Encore un cheval malheureux, il est "facile" de lui adoucir son quotidien : promenades toutes simples, friandises, amour, pansages et j'en passe. Mais un cheval qui ne s'intéresse pas, qui coupe la communication par son mutisme, c'est waow. Quand un cheval tente de communiquer, quel que soit le moyen qu'il l'emprunte, le bon cavalier sent qu'il y a un potentiel, malgré la maladresse possible. Un peu comme un sourd-muet qui cherche à tout prix à communiquer par gestes malgré son handicap.

Mais un cheval blasé et indifférend, c'est un peu comme ces touts petits enfants africains orphelins victimes d'une terrible catastrophe qu'on voit souvent dans les reportages. Ils fuient le regard, ne parlent pas, regardent le vide, immobiles. A la fois ça me fait une peine immense, et à la fois je pense que si malgré cela je tentais une communication, je m'énerverais vite, par sentiment cruel d'impuissance je pense. Même la colère et la violence expriment une émotion, que ce soit la déception, la frustration, le désespoir, etc. C'est qu'à la base, il y a du sentiment, de l'espoir, une âme je dirais. Mais l'humain ou le cheval indifférend, c'est un peu comme parler à un mur. Nos repères de cavalier, d'humain, de mammifère s'écroulent. Tout ce qu'on a appris ne vaut plus rien, on est démunis face à un mur de mutisme, d'autisme. Un peu comme les parents qui ont des enfants autistes : l'enfant ne reconnaît pas ses parents, ne fait aucun geste d'affection. Il est dans un monde seul à connaître, inaccessible à celui qui tente d'y entrer. Je trouve que ça nous met face à des sentiments très gênants pour notre égo d'humain, et particulièrement devant celui qui nous montre que le cheval n'a absolument pas besoin de nous pour être heureux. La relation avec un humain peut être complémentaire à un cheval, mais il n'en a absolument pas besoin pour survivre (à la base je parle, aujourd'hui bien évidemment le cheval a besoin de l'homme car n'étant plus un outil de travail il serait un poids inutile). Ca nous renvoie à notre trouille terrible que notre passion soit fondée sur du vent, que cette quête d'affection, d'amour et d'harmonie ne soit absolument pas partagée par le cheval, je pense que c'est ça le pire, en tout cas c'est comme ça que je le ressens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Lun 27 Déc 2010 - 1:29

Je suis aussi de ton avis Steph! D'ailleurs, on sent bien toute ton expérience quand tu parles, c'est fou!
Je crois qu'à part le fait de se sentir ridicule et inintéressant (ce qui déjà peut vexer, parce que l'indifférence totale, de la part d'un être censé être aussi curieux et vif que le cheval, c'est quand même assez insultant..), c'est surtout assez triste de voir qu'un cheval en arrive là.
Que les humains soient blasés ou dépressifs je comprends, mais un cheval ? Je ne pense pas que ce soit naturel pour eux, enfin je m'imagine mal un cheval apathique quand il est en troupeau dans la nature. Certes certains sont plus froids et ont les nerfs plus calmes que d'autres, après tout dépend évidemment du caractère de chacun, mais je trouve ça vraiment dommage qu'au lieu d'être un cheval fougueux et libre, ça finisse par être une carcasse sur pattes, un zombie en fait. L'influence des humains sur eux? Peut-être... (promis, un jour j'arrêterai de critiquer l'espèce humaine!)
Revenir en haut Aller en bas
Cha



Féminin
Nombre de messages : 1673
Age : 22
Localisation : Nantes-France
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Lun 27 Déc 2010 - 10:41

Brifon, ça faisait un moment que je ne t'avais plus lu, quel régal ...

_________________
L'or ne brille ni ne teinte, il luit dans le soleil et hennit dans l'obscurité ...
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Lun 27 Déc 2010 - 13:06

Merci pour vos interventions! Brifon: tu as su mettre exactement els bons mots sur ce qu'implique un cheval autiste... C'est insultant d'un côté car malgré la quête d'humilité, perso j'ai toujours du mal à me dire que je peux faire un gros flop, j'y vais jamais gagnante, je ne sais jamais ce qui se passera, mais j'ai du mal à me dire que peut-être que je ne susciterai absolument rien chez un équidé... peut-être parce que ça ne m'est jamais arrivé!

La plus proche du type autiste que je connaisse est sûrement Havane. Passé relativement lourd, jument incomprise et violente. Mais même là vu que son autisme se fondait sur un mur d'incompréhension réciproque, elle n'a eu qu'à voir que je cherchais el dialogue pour devenir interpellée, à défaut de curieuse. Elle ne parle pas encore avec moi, ne m'a pas ouvert sa porte, mais du moins elle m'écoute un peu et semble s'interroger quand je suis avec elle.


Je crois que ce qui domine face à un cheval aussi apathique et autiste c'est une tristesse énorme et un quasi désespoir, parce que je pense que els hommes ont dû aller très, très loin pour épuiser le capital indulgence-curiosité-énergie du cheval... Même certains maltraités assez durs parviennent à reprendre confiance dans les gens, et du moins acceptent la communication, fût-elle violente. Mais je pense que quand le cheval a totalement renoncé à toute forme d'expression, d'échange, et attend la mort pour ainsi dire (comment voir autrement un cheval que plus rien n'interpelle? Il ne vit pas, il végète), là, c'est sûrement la situation la plus terrible qui soit...



Coquine m'insupporte par son irrespect permanent, ses menaces, ses grimaces, ses dents qui claquent à côté de ma main, ses fesses levées quand je change de couverture... Pour autant je récompense chaque amélioration, et elle se préoccupe assez de moi pour me guetter 10 minutes après le retour final au box, et pour être outrée quand j'entre dans son box et mets le licol sans avoir dit bonjour dans les formes. La morue exige que je présente mes mains, et de se frotter doucement les naseaux sur mes bras, avant toute chose! le comble... Bref avec le temps elle en m'insupporterait plus. Je ne pense pas pouvoir jamais l'apprécier elle, j'apprécie ses allures souples et confortable, son calme quand je fais ses soins des pâturons, mais elle-même, non. Si c'était ma jument je m'inquièterais beaucoup de son état mental, mais elle ne m'appartient pas, a toujours eu ce caractère; donc je ne m'en préoccupe pas.



Je n'ai jamais rencontré en fait de cheval réellement "insupportable" car autiste. J'ai toujours réussi à entrer en communication avec eux. Les violents, d'abord en leur montrant que malgré mes ptits 50 kilos 1m60, je me laisserai pas faire, puis en expliquant qu'ils peuvent me parler en chuchotant au lieu de hurler. Les timides, en étant très discrète et encourageante, et en leur laissant le temps. Les peureux, en leur donnant des responsabilités simples et en me montrant toujours sûre et prête à tuer tout prédateur. Ceux-là, je "sais" à peu près gérer, à défaut de les gérer je parviens à faire en sorte qu'ils aient envie de m'expliquer les choses plutôt que de me tabasser ou d'agir seuls.


Mais encore une fois Brifon a parfaitement résumé ma pensée en fait!

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Lun 27 Déc 2010 - 14:17

Même pas drôle, on est tous d'accord

Il y a des chevaux qui, naturellement, n'aiment pas l'homme car ils vivent au pré, en troupeau, on de l'herbe à volonté, un tracteur apporte du foin et quand l'homme arrive, c'est pour capturer pendant quelque temps un cheval du troupeau ou lui même. Ce cheval n'aimera donc pas l'homme puisque celui ci le force toujours à faire quelque chose (ne pas bouger pendant qu'il le brosse, se laisser licoler, sortir du pré...) même si ça peut sembler agréable pour un autre cheval (savourer des massages, apprendre des choses, brouter de l'herbe plus tendre à l'extérieur...). Comment en vouloir à ce cheval ? Ne faut il pas mieux dans ce cas le laisser vivre sa vie au pré sans intervenir ?

Les chevaux ont quand même une part, un caractère qu'on ne peut pas changer. Je pense qu'on connait tous un cheval de club qui n'aime pas son boulot, tic, fait tomber ses cavaliers, même si le gérant de l'écurie fait tout pour le rendre heureux (il sort chaque jour au paddock, il a du foin à volonté, il lui donne peu de cavaliers et des cavaliers doux etc...) alors que son voisin de box à fait ça toute sa vie et semble à chaque fois heureux de sortir de son paddock, heureux d'être sur les terrains de concours, heureux de voir ses cavaliers l'apprécier et lui donner une pomme dans sa mangeoire après la reprise etc... et ces caractères là, on ne peut pas les changer, le premier cheval n'appréciera jamais de travailler pour l'homme alors que le second semble en être satisfait.

Je pense que c'est ça qui fait aussi qu'on est plus ou moins attiré par un cheval. En faite, ce qui nous insupporte chez un cheval peut aller en parallèle avec l'image qu'on se fait du cheval idéal. Quand j'y réfléchis, j'aime les chevaux qui ont un caractère, n'importe le quel mais un caractère (sensible, nerveux ou au contraire fainéant, timide...) car j'ai l'impression de n'avoir aucune prise sur les autres, de ne pas pouvoir les satisfaire et c'est sans doute pour ça que je trouve Tango bébé dans ses attitudes et que je trouves qu'il ne grandi pas et je pense maintenant qu'il ne grandira pas si il reste avec moi car j'entretiens sans doute sans m'en rendre forcément compte ce caractère chez lui pour pouvoir le gérer en fonction de ça.
Et quand j'y pense, Léonie qui n'apprécie en général pas les même chevaux que moi et elle a façonné Sienne en favorisant ses comportements neutre d'où le fait qu'il soit comme ça et de plus en plus et que je ne l'apprécie pas plus que ça comme cheval.
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Lun 27 Déc 2010 - 14:43

Dans le pré ya la ponette, Fraise qui a une mertume envers l'homme... Terrible.
Faudrait la cajoler, la bosse, s'en occuper, avec maîtrise (je veux dire par là, un adulte compétent, pas n'importe qui) ET régulièrement.

Sans ça elle se ferme, elle est lunatique (un coup elle vient dire bonjour, un coup elle fuit) des fois elle se sauve comme un vrai mustang ... C'est d'un pénible... Ces douches chaudes/ froides !

Bon, Ok elle n'est pas à moi, mais je ne lui ai jamais fait de mal quoi.... De mon point de vue humain c'est un peu de l'ingratitude. Cette faon de (aprfois) me prêter des pensées négatives, de se méfier de moi, de me fuir comme si j'allais la battre.

Du coup je demeure indifférente vis à vis d'elle. Car si je veux juste faire une caresse et qu'elle s'enfuit, je peux pas l"aisser là-dessus", elle croit que la fuite lui épargne tout, ça ancre le mauvais comportement... Et résultat je me tape de longs quarts d'heure perdus pour cette pauvre foline. sad Sans succès puisque le fois d'après, elle peut autant être câline, que sauvage, ça n'a pas d'incidence.

Sinon, l'autre jour mon âne était complètement déconnecté... Suivait mollement la longe... Picoré la nourriture comme dégoûté... Subi les soins comme si le pansage était une corvée...
J'ai pas insisté, je l'ai rentré, je suis pas allée le voir le lendemain, (je me suis pas contre pavanée devant lui avec Lotus) et le surlendemain, il était tout content de me voir, tiens Very Happy
(je sais pas s'il y a eu un lien de cause à effet par contre)

Mais cette indifférence m'avait profondément écoeurée !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Lun 27 Déc 2010 - 17:53

C'est marrant en vous lisant je me disais "moi je n'ai jamais rencontré de cheval indifférent comme ça"... Et puis je commence à chercher dans ma mémoire, et là paf mémoire du pire cheval de ma vie. Il ne m'a inspiré que de la colère et du désespoir celui-là! J'avais jamais vu ça. Une saleté de poney qui tapait les autres, et mordait les gamins... Dans un centre de vacances c'était pas génial. On m'avait du coup demandé de le monter (moi j'étais animatrice rando) le dernier jour de la rando pour le ramener au centre de base pour qu'il finisse l'été au pré parce qu'il ne servait à rien au centre où il était à part à mettre le bazar). On m'avait prévenu que c'était une saleté, et j'aime bien les défis donc ça me plaisait plutôt. Ca a très vite arrêté de me plaire. Il était ingérable ce poney, quand je veux lui curer les pieds il s'appuie jusqu'à se mettre à genoux, marche comme ça, fait tout ce qu'il peut pour m'échapper. Il a même réussi à enlever son licol je sais pas comment! Bon déjà les préparations avaient été mouvementées, mais alors une fois à cheval j'ai compris ma douleur!! Il a passé toute la journée à vouloir faire demi-tour pour rentrer au centre... Les premiers mètres, je comprends, à la limite pendant la première heure je peux encore comprendre, mais au bout de 4h de route, alors qu'on arrive à l'autre centre, pourquoi il continue à faire demi-tour ce boulet?! Et quand il faisait demi-tour c'est là que j'avais à faire au gros blasé de la vie : j'étais dernière de la colonne (une vingtaine de chevaux devant nous donc), monsieur fait demi-tour, donc je le fais tourner pour revenir dans le bon sens, et là il se bloque, à l'arrêt et plus rien à faire. J'ai tout essayé... monter en phases progressivement, le féliciter à chaque pas, lui taper dessus pour qu'il avance... RIEN A FAIRE! Au bout d'un moment il finissait de lui-même par se décider à rattraper la colonne, mais je n'avais absolument pas mon mot à dire là-dessus! De la même façon que je ne pouvais pas prévoir le moment où il allait choisir de faire demi-tour... Une vraie catastrophe. A pieds il était irrespectueux au possible, et se fichait royalement des avertissements et des remises en place, même musclées! Quand on a fini par arriver au centre, on voulait lui curer les pieds comme tout le monde après une journée de rando c'est la moindre des choses, mais il en avait décidé autrement, il est devenu vraiment limite dangereux. Il m'avait tellement énervé toute la journée, j'avais qu'une envie c'était de taper dessus, donc j'ai lâché l'affaire, tant pis pour lui si il avait un caillou sous le pied après tout!! Il a fini l'été au pré, et il y coule toujours des jours heureux, je crois pas qu'ils aient essayé de le reprendre au centre!!
Franchement je suis du genre patiente et compréhensive envers tous les types de chevaux, mais lui j'avais qu'une envie, c'était de le transformer en chaire à pâter!! Bon après je sais pas, si j'avais eu du temps, peut-être dans d'autres conditions, j'aurai réussi à établir un dialogue avec lui, et trouver le problème. Mais je crois que c'était juste qu'il en avait rien à faire de l'humain, on pouvait lui faire ce qu'on voulait lui avait décidé de vivre sa vie comme il le souhaitait! Et manifestement il a plutôt bien réussi son coup puisqu'il se la coule douce au pré avec des copains!
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Lun 27 Déc 2010 - 19:34

Ben dis donc... Quelle aventure picla!


Je n'ai jamais eu affaire ) un tel cheval pour ma part, mais j'imagine ce qui me ferait le plus mal. et le tien est bien gratiné!!!



Marie: même ces chevaux là, qui n'apprécient pas l'homme, ne m'insupporteraient pas je pense. J'essaierais de trouver une solution, de leur amener le foin à la main, d'y aller sans rien faire, les regarder vivre, etc. Mais un comme picla dit, ouaou!!


Après c'est clair que ça dépend de ce qu'on attend d'un cheval. Moi j'en attends une communication, un échange. J'espère toujours apprendre quelque chose d'un cheval, et ressentir cette joie immense qu'on a quand un cheval nous regarde avec indulgence et cherche à se faire comprendre et nous comprendre.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Lun 27 Déc 2010 - 20:02

@steph_nello a écrit:
Marie: même ces chevaux là, qui n'apprécient pas l'homme, ne m'insupporteraient pas je pense. J'essaierais de trouver une solution, de leur amener le foin à la main, d'y aller sans rien faire, les regarder vivre, etc. Mais un comme picla dit, ouaou!

Oui mais si tout simplement ils ne VEULENT PAS ? Ne crois tu pas que c'est possible que certains chevaux refusent d'être domestiqués ? Qu'ils veulent rester libre/sauvage/sans rapport à l'homme autre qu'il apporte la nourriture ?
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Lun 27 Déc 2010 - 20:19

Je ne pense pas. Je n'ai jamais vu de cheval vivant au pré en troupeau tout le temps de toute façon lol ils sont tous obligés de passer au box dans l'hiver dans mon coin, résultat ils ont tous un avis sur l'homme, soit il pue, soit il est cool, mais des je-m'en-foutistes jusqu'au bout, j'en ai jamais vus. C'est sûrement possible mais alors il faut qu'il soit semi-sauvage, avec des centaines d'hectares, de la bouffe à foison, un troupeau stable... Conditions dures à réunir maintenant non?

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
daika34



Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 33
Localisation : sainte anastasie
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Lun 27 Déc 2010 - 21:29

@steph_nello a écrit:
Je ne pense pas. Je n'ai jamais vu de cheval vivant au pré en troupeau tout le temps de toute façon lol ils sont tous obligés de passer au box dans l'hiver dans mon coin, résultat ils ont tous un avis sur l'homme, soit il pue, soit il est cool, mais des je-m'en-foutistes jusqu'au bout, j'en ai jamais vus. C'est sûrement possible mais alors il faut qu'il soit semi-sauvage, avec des centaines d'hectares, de la bouffe à foison, un troupeau stable... Conditions dures à réunir maintenant non?
j'ai connu il y a de cella presque 10 ans un cheval qui ne voulait rien savoir de l'homme il avais 3 ans et n'avais jusqu'a ce que je le rencontre connu l'homme qu'en 2 occasions : pour son sevrage et pour la monter dans le cammion qui l'avais ammener au club ou je l'ai connu ben je vous assure que quand il est arriver il ne voulais rien savoir de l'homme mais rien du tout. Et plusieurs moi apres son arriver au club il etait encore risquer de s'aventurer dans son box. Mais a force de partience j'avais reçu a creer une breche dans sa carapace et a me faire admetre a ses coter(je veux dire que je pouvais le brosser entre autre) malheuresement il a ete vendue avant que je puisse pousser plus loin.

par contre le cheval qui s'en fou j'ai aussi connu. Quand j'ai eu mon premier cheval autant il pouvais se montrer doux avec les enfant autant moi j'ai jamais reussi a cree un lien avec lui j'entend par la qu'il s'en foutais royalement que ca soit moi ou quelqu'un d'autre qui le monte ou s'en occupe et franchement c'etait dur a vivre j'ai toujours rever d'avoir un lien fort avec mon cheval et avec celui la c'etait pas le cas. Le jour ou j'etait le vendre a cause de probleme d'argent ca ne ma certe pas fait plaisir mais en même temps je n'ai pas eu tant de mal que ca vu que je n'avais avec lui aucun lien fort.
il faut dire que je ne connais rien de l'ethologie et rien non plus de tous ce qui est language corporel et autre Peu etre qu'aujourd'hui les chose se serait passer differament.

Sinon je suis du même avis ce que je ne suporte pas d'un cheval c'est la totale indiference pour l'avoir vecu et je vais tout faire pour ne plus vivre ca

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://la-lune-d-argent.skyrock.com/
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Mar 28 Déc 2010 - 9:32

C'est dingue je pensais que ce point là (indifférence) serait pas le point majeur mais qu'on pencherait pour l'irrespect, mais non, encore une fois on est d'accord... lol


Bon ben je retire ce que j'ai dit mais les indifférents dont vous parlez sont quand même des chevaux qui étaient bien heureux sans les hommes. Ceux que moi j'ai connus dépendaient toujours des hommes pour manger sortir etc donc ça change la donne. non?

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Mar 28 Déc 2010 - 12:04

Je pense qu'ici on est tous plus ou moins capable de géré des problèmes d'irrespect chez un cheval, donc ça va pas être le défaut rédibitoire. Par contre on a aussi tous ce besoin de créer un lien, un dialogue avec le cheval, donc quand on se retrouve face à un mur, c'est sûr que c'est plus déstabilisant!

Je pense que si ils ne dépendent des hommes que pour manger et sortir, que personne ne cherche à rien faire de plus avec eux, c'est presque "normal" qu'ils soient indifférents, irrespectueux et tout ce que tu veux! Les chevaux ne sont à mon avis pas assez intelligents pour savoir qu'ils dépendent de quelqu'un et donc lui être reconnaissant. Aussi dur que cela puisse être pour celui qui se plie en 4 pour eux, eux ne pourront jamais faire preuve de reconnaissance gratuitement comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Mar 28 Déc 2010 - 12:52

Non, par contre je pense que si c'est toujours la même personne qui apporte la bouffe et donne l'accès aux paddocks/prés, ils vont l'associer à du positif non?

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Mar 28 Déc 2010 - 14:26

Un post très intéressant. Il est vrai que l'irrespect est insupportable, surtout quand on a l'habitude de son cheval bien éduqué, mais on se dit qu'on peut toujours bosser la dessus, une base sur laquelle s'appuyer. Un cheval qui se mure dans sa tête, ça doit être sacrément compliqué.

Ma jument a ses débuts en travail à pied était sacrément blasée, très indifférente, mais pas autiste. Je m'en rends compte maintenant quand je compare son comportement à celui qu'elle a actuellement. J'ai aussi connu un cheval relativement froid. On avait l'impression qu'il voulait se suicider tellement il avait l'air constamment abattu, les yeux tristes, et pourtant il avait une vie plutôt sympa. Le seul moment où il prenait un peu de vie, c'est dès qu'il fallait aller chasser les copains au pré... Là aussi je pense qu'il était froid, mais pas fermé.

Je suis tombée il y a quelques mois sur un topic sur cheval-annonce au sujet de vrais chevaux autistes. Y'avait même un témoignage d'une propriétaire de cheval autiste. Elle disait qu'il était totalement ailleurs, rien ne l'intéressait vraiment. Au pré il lui arrivait de tribucher, voire même de tomber alors que le sol est tout ce qu'il y a de plus régulier. Apparemment après un bout de temps son comportement s'est amélioré et il a commencé à s'ouvrir, il est devenu montable (sans demander des choses extraordinaire). Il faudrait que j'essaye de retrouver la page pour la mettre ici, c'est très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Mar 28 Déc 2010 - 18:37

Lors d'un exposé en anglais sur le langage corporel des chevaux j'ai fini par évoquer les "soucis psychologiques" des chevaux, et quand j'ai parlé d'autisme y a eu un vent de surprise... Déjà le mot traumatisme psychologique a surpris mais cheval autiste ouaou pire! Ce doit être atroce pour le proprio...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Mer 29 Déc 2010 - 10:30

Purée Picla... Le boulet !
Un vrai cheval rétif ça !!!

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?   Aujourd'hui à 4:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce qui vous insupporte chez un cheval/poney/âne?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vous avez acheté votre cheval... à crédit, ou ?
» Déprime/Depression chez le cheval?
» Anémie chez le cheval
» Douve du foie chez le cheval
» [EXPOSITION] "Respirez vous êtes chez Citroën !"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: