Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eviter l'accident ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9123
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Eviter l'accident ?   Sam 27 Nov 2010 - 22:42

Voila, je me pose cette question car ce matin, j'ai été prendre un cours dans mon centre équestre, et la séance c'est terminée aux urgences pour une des cavalière, par la faute du cheval que je montait qui est parti dans un saut de mouton vrillé bien placé, qui a fait très peur au cheval de devant, qui a à son tour envoyé sa cavalière dans le pare botte.

Résultat, 10min d'inconscience totale de la pauvre cavalière, pendant lesquels on a bien flippé et appelé les pompiers. Au final, elle est revenue à elle, et arrivée à tout bouger, mais comme elle ne se souvenait pas des 2 dernières heures et qu'elle avait des spasmes nerveux, elle est quant même partie aux urgences.



Je me pose pas mal de questions, car le cheval que je montais était bien : décontracté et posé tranquillement sur son mors à ce moment là, je ne lui demandais rien de particulier, on était au trot normal, et d'un seul coup dans un virage, il a eu un léger frémissement, le temps que je me dise "bizarre" et la foulée d'après il a donc fait cet énorme bond, auquel mon assiette n'a pas résisté ! et je me suis retrouver à 2mm du par botte étalée dans le sable, 15s avant l'autre cavalière (c'est le bruit de l'impact de ses postérieurs dans le pare botte qui a fait peur à l'autre cheval). Je m'en sors avec mal au cou et bleu au fesses, mais ça va !

Ce que je me dis, c'est que cette ruade était parfaitement calculée en violence et soudaineté pour me mettre par terre à 100%, donc dans sa tête il s'est dit, elle me fait chier celle là, et bam ! Pourtant il avait tout dans son attitude qui montrait la décontraction, il mâchonnait souvent etc... (même la prof à pas compris)

Je sentais que dans sa tête, il ne voulait pas se relâcher (d'ailleurs ce cheval m'en a toujours donné l'impression) mais pourtant il s'incurvait bien, mâchonnait son mors, avait de l'activité. Bon je ne dis pas que tout était parfait, mais d'une façon générale, il travaillait bien et dans une apparente décontraction, alors qu'en réalité il rongeait son frein et attendait le moment idéal pour me foutre par terre ou alors en a eu juste marre à un moment. Pourtant j'ai fait 3 fois plus de pauses rênes en guirlande que les autres et je ne le montais pas trop en pression (beaucoup de mains, beaucoup de jambes), la plupart du temps j'avais 3g dans chaque main. Mais il restait tendu et rétif, pas le genre à avoir peur et être sur l'oeil, non plutot tendu contre le travail. Il ne voulait par exemple pas se décontracter à gauche.

Alors je me demande si j'aurais du plus me fier à mes impression et lui demandait moins, le laisser dès qu'il faisait quelque chose de bien etc... bref avoir une autre approche ou autre façon de le monter moins en force, de lui demandait plus poliment les choses, etc... Ou si je ne pouvais absolument rien faire de plus ou de moins dans le cadre de cette reprise.

Morale de l'histoire : mettre sa cavalière par terre quant elle nous demande de travailler rapporte confort et nourriture ! Eh oui, suite à tout cela, tout les chevaux à l'arrêt le temps que les pompiers arrivent, puis direction le box où la ration l'attendait ! Bon courage au prochain cavalier !







_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Dim 28 Nov 2010 - 0:12

pfff, ça fait froid dans le dos !

J'espère qu'elle va bien se remettre. Es-tu sûre que tu n'as rien aux cervicales ?

Je ne peux pas t'aider je n'ai jamais pris de cours.

La seule réflexion que cela m'amène, c'est que (je ne connais pas ton club, ni son fonctionnement, donc je ne le juge pas en particuliers) les clubs ne sont pas assez attentifs à la "qualité" de leurs chevaux; dans les clubs que je connais, les chevaux sortent du pré des maquignons et sont "débourrés" par les élèves les plus dégourdis (y compris des enfants pour les poneys).
Quand il y a un problème, le/la monitrice prend le cheval en plein cours, ( 2 min, 5 coups de cravaches, autant de coups de pieds dans les côtes) et hop retour au cavalier, ça va "mieux"

Je ne généralise pas hein !

mais bon, j'imagine qu'il y a de clubs où les chevaux sont "travaillés", éduquer dans le respect du cavalier et la confiance; les élèves travaillant autant à pieds que monté pour apprendre à communiquer etc, etc, etc, ..... enfin bref la mise en pratique de la méthode La cense par exemple .... au hasard Mr.Red

bon ensuite, on sait tous ici, qu'un cheval reste imprévisible, et qu'il est impossible de prévoir l'imprévisible; mais il m'a semblé que l'équitation dite "éthologique" est la mieux à même de réduire ces risques.

Qu'aurais-tu pu faire d'autre ?
T'arrêter, descendre, caresser le cheval pour le détendre ? la tête de la prof ?!
Le cheval lui aurait dû te donner des signes plus importants avant de passer à la solution radicale et 100/100 efficace.
Quel est son comportement d'habitude ? Est-ce la première fois qu'il fait ça ! Auquel cas il a peut être un problème physique, une douleur.
On a souvent le sentiment après un accident de l'avoir senti venir sans pour autant que cette sensation soit assez forte pour avoir changer notre comportement.
Alors c'est toujours plus facile de dire après "j'aurais dû ..."

bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Camille
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 6000
Age : 32
Localisation : St Quentin
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Dim 28 Nov 2010 - 10:46

Difficile de deviner ce qu'il s'est passé dans la tête de ton cheval à ce moment là...

J'ai eu une expérience un peu similaire il y a longtemps. Je montais un cheval que je connaissais bien, gentil, calme et parfaitement dressé (il exécutait même des changements de pied rapprochés sous la selle de l'instructeur). Il n'avait jamais de mouvements d'humeur sauf un jour où je le sentais moins posé, il a essayé de sortir une fois du rang de la reprise, je l'y ai remis, et la fois suivante il a quitté la piste en saut de moutons et m'a fait tomber. Sans conséquence pour moi ni pour les autres cavaliers.

Qu'est ce qui a provoqué la réaction du cheval que tu montais ? Marre de bosser et envie d'en découdre ? peut être pas sorti la veille et besoin de se défouler ? Excité par le froid ou le vent dehors ? Difficile à dire...

Les chevaux apprennent souvent par hasard qu'ils peuvent se débarasser du cavalier qu'ils portent. Certains s'en servent, d'autres pas...

Par ailleurs, on peut, je pense, reprocher à un certain nombre de clubs la qualité de leur cavalerie, autrement dit l'importance qu'ils accordent à la sécurité. Mais pas toujours facile étant donné les contraintes économiques qui pèsent sur leur activité : les chevaux achetés jeunes ont besoin d'être travaillés et les bons chevaux d'âge coûtent cher.

J'ai passé mon week-end il y a 2 semaines dans un club près de Poitiers (Club Hippique de la Moulière) qui dans un souci de sécurité détend les chevaux en liberté avant chaque séance.
En pratique, les cavaliers conduisent avant le cours / la balade leur chevaux en licol dans le manège où ils sont lachés tous ensemble. On leur laisse quelques minutes pour se rouler, se retrouver et ensuite on les fait se défouler aux allures vives aux deux mains dans le manège (ça évite qu'ils ne le fassent une fois leur cavalier sur le dos).
J'ai trouvé cette approche intéressante ! Alors bien sûr, cela implique qu'on laisse les chevaux avoir des contacts entre eux, ce que beaucoup refusent de faire pour éviter les blessures. De ce que j'ai vu, il n'y a pas eu de comportements dangereux, les mâles étant des hongres, les chevaux ferrés devant seulement pour la plupart, de l'espace, pas de stress social de la part des individus. Cela était fait pour tous : du cheval pour cavaliers débutants au cheval de sport. Je crois que cette pratique devrait mériter que l'on s'y intéresse...
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18647
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Dim 28 Nov 2010 - 12:59

Camille: cette pratique je l'ai vue dans un reportage et je la trouve fabuleuse, mais c'est une exception hélas... T'en as d'autres qui lâchent parce que "faudrait pas abîmer le manège..."

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5453
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Dim 28 Nov 2010 - 13:29

Moi je pense que tu avais senti ce qui se passait mais que, ne connaissant pas assez bien le cheval, tu ne t'es pas doutée que ça irait si loin.

quand mon cheval est dans cet état d'esprit-là, je le sens, et je m'arrange pour pas que ça pète... Car une longue expérience à ses côtés m'a appris quand me méfier et comment désamorcer l'orage avant qu'il n'éclate. Jusqu'où aller pour ne pas me mettre en position de conflit/ faiblesse.

C'est pas forcément un pb venant du club, ou du cheval, peut-être que c'est l'hiver, qu'ils sortent moins au paddock, qu'à la sortie du box ils sont plus "froids" et ont besoin de se défouler, peut-être que celui-la est un roué qui a appris comment fair epour qu'on ne l'emm*** pas, mais qu'en fait c'est un révolté secret, introverti, peut-être que son précédent cavalier lui avait fichu la haine... et que c'est sur toi que c'est "tombé".... sad peut-être qu'il s'est entraîné sur quelques débutants et s'est rendu compte que c'est la soudaineté qui fait la réussite.

Et s'il est récompensé (dans le cas que tu as vécu, mais peut-être qu'auparavant, ça lui a aussi servi : genre gamin qui tombe, pleure et met 15 min avant de remonter, c'est un quart d'heure de repos gagné !

Camille j'avais vu aussi faire ça, dans un CTE, avant les balades, chevaux de box lâchés, défoulement réglement de "comptes", ensuite durant la balade, ils étaient plus zen ! Ils m'avaient dit qu'ils font ça quand les chevaux sont rentrés en box ou stabulation, l'hiver, mais les poneys (100% pré) ou les chevaux en pâture l'été, n'en ont pas besoin.
C'est pas mal car cela montre qu'ils ont trouvé une solution aux pb de "défoulement" dûs au box.

En même temps, si le cheval de Alastyn a atrappé un "vice" et fait ça pour se débarrasser du cavalier, je ne sais pas si ça servirait à qqch.

Enfin j'ai déjà ressenti ces pensées machiavéliques, sur mon cheval.
Je l'avais attaché, pour le pansage, un bateau est passé (il y avait la Meuse au fond du pré)
Il a tiré au renard, pour se libérer, pas par peur, c'était calculé, chaque coup de tête en arrière, de plus en plus fort, mais pas démesurément, il calculait sa force, il a cassé la longe, il est allé au trot voir ce qui se passait, puis il est revenu trnquillement au pas, après le passage du bateau.

Ce jour-là je me suis retrouvée devant un cheval inconnu, indomptable, incompréhensible, qui faisait ce qu'il voulait comme il voulait et utilisait sa force à bon escient pour servir ses désirs personnels, égoïste, sauvage, imprévisible, inconnu de moi je prépète ce mot, comme si à l'intérieur de Lotus l'animal, génétiquement programmé pour être un cheval, et dressé depuis sa naissance pour être un cheval domestique, il y avait une intelligence supérieure, dédaigneuse, égocentrique, qui existait, cachée, et qui pouvait resurgir au moment le plus imprévisible.

Ca m'avait choquée.
Il n'a plus refait de chose de ce genre (tirer au renard avec préméditation) mais ce jour-là c'est comme s une intelligence extra-terrestre l'avait investi. Je ne sais pas si je me fais comprendre. C'était plus un cheval que j'avais devant moi, et encore moins mon cheval que je connais, avec ses qualités et ses défauts de cheval, mais une autre forme d'intelligence, indépendante et dominante. colors

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9123
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Dim 28 Nov 2010 - 23:51

merci en tout cas,

la fille, je ne sais pas comment elle est tombée j'étais déjà par terre, mais apparement mal et dans le pare botte (au niveau de la tête je pense), elle s'est mordue la langue et était sonnée. Mais bon elle arrivait à tout bouger et elle allait plutot bien à la fin (elle voulait se relever).

De mon côté, j'ai de plus en plus mal au cou, ça reste gérable ça va.

En y repensant j'ai vraiment fait un sacré vol plané ! Je suis atterrie par terre à plus de 5m de là on l'on se trouvait au début de son bond et il n'y en a eu qu'un seul. Heureusement, il s'est décalé en plus sur le côté ce qui fait que je suis tombée au pied du pare botte, mais vraiment tout contre, j'ai eu de la chance quoi !

Le cheval lui n'est même pas parti au galop plein cul derrière, il s'est stoppé net au milieu de la carrière (là où il est arrivé apres son bond).

Ce cheval je le montais avant (ça fait 2ans que je n'avait pas pris de vrai cours dans ce club), il me convient très bien niveau morphologie et modèle (pas trop grand, assez vif et léger), mais par contre j'ai toujours eu du mal avec, il m'a toujours donné l'impression d'être bloqué dans sa tête (il a toujours les oreilles en arrière, fouille de la queue, bref ne fait jamais les choses avec plaisir). Je me suis déjà pris des vol plané en saut avec lui car il m'avait sortit un bond énorme sur un petit saut et je n'avais pas suivie, mais jamais sur le plat il me semble. A l'obstacle, ça se voit encore plus qu'il aime pas ça, il file des coup de cul entre les obstacle et jette souvent un postérieur pendant le plané. Il a peut etre mal au dos.

Il n'est monté que par des galop 4-5-6 (souvent en gogue ou rênes allemandes car il met naturellement la tête au plafond et creuse le dos) mais jamais par les meilleurs ni par les débutants (ça lui arrive de faire ce genre de bond donc ils évitent) il doit aussi être monté par les monitorats.
Le club fait aussi de la formation monitorat, il y a un très bon niveau en général, les chevaux sont bien voir très bien dressés, mais très stressés aussi je trouve (il ne font que des reprises et box, jamais de paddock ou de liberté ou même d'extérieur sauf pour les chouchous et les chevaux de proprio).

Voila, apres c'était aussi peut etre un truc qui l'a gêner d'où le frétillement juste avant, mais c'est pas du tout l'impression qu'il ma donné, ça avait l'air d'être vraiment moi qui le gênait !

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Jeu 2 Déc 2010 - 18:24

Quand je lis le résumé de l'histoire, le premier truc qui me vient à l'esprit s'est que ton cheval a du se coincer quelque chose. Une vertèbre, un nerf, une crampe soudaine...
Je trouve qu'on pense pas souvent à ce genre de choses. Bon OK là je suis en maladie parce que je me suis coincé le dos donc c'est normal que j'y pense, mais quand même.
Je me suis coincée le dos en étendant le linge, stupide hein ?
Hé ben si ça se trouve le cheval que tu montais était tendu, il a suffi de LA demande en trop qui lui a fait forcer sur une fragilité et paf, la ruade de douleur pour décoincer tout ça...
Il suffit qu'il ait accumulé de la tension, du "j'ai pas envie de bosser elle m'énerve celle-la" pour qu'il se stresse et que ça se traduise physiquement.
Je sais bien que je transpose mon cas à ton histoire lol, mais c'est une piste à explorer, peut-être plus souvent que prévu.

EDIT : je viens de lire ton dernier post. Ca me confirme dans mon sentiment qu'il a mal quelque part. Je pense pas qu'il soit ronchon parce qu'il n'aime pas le travail (ce qui est tout de même fort possible vu les conditions que tu décris), mais je pense qu'il est ronchon parce qu'il sait qu'il va encore avoir mal. Quand on a une migraine, on a pas envie de passer une journée à bosser sur son ordi, pour moi c'est pareil. Pour moi le postérieur tendu pendant le saut c'est un indicateur précieux. C'est toujours le même postérieur qu'il jette en arrière ?
Les gérants devraient faire venir l'ostéo...
Revenir en haut Aller en bas
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9123
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Jeu 2 Déc 2010 - 19:26

oui, je crois que c'est toujours le droit, et là on était à main droite, en y repensant, je ne demandais rien de spécial, mais j'aller commencé à préparer un départ au galop depuis le trot, sachant qu'il y avait déjà des chevaux au galop il a peut etre anticiper ma demande juste au début d'un petit côté...

Bref, on ne sera jamais, mais je pense aussi qu'il a mal au dos, c'est dommage je l'aime bien ce petit cheval, il serait tellement mieux sans ça !

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5453
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Dim 5 Déc 2010 - 11:08

je repense à un truc vis à vis de la violence.
sur on 1er poste j'ai eu ds ma classe 2 enfants de 3 ans, deux cousins, qui ne rêvaient que plaies et bosses, coups, horions, etc, hyper agressifs, sans arrêt.

Et les gens qui connaissaient la famille, me disaient, que c'était normal, leur grand-père était célèbre pour sa violence, il a fait de la prison, pour coups et blessures, pour avoir menacé qqn avec un fusil chargé, etc.

Les 2 fils de ce monsieur, pareil, hyper agressivité, violence, amendes, surveillance sociale et comdamnations...

Les enfants respectifs de ces fils, donc les 2 cousins dans ma classe, déjà tout petits, prenaient le même chemin. Pourtant avec des mamans semblant épanouies, paisibles et sereines (je dis "semblant" car on sait jamais hein...) mais, pour tout le monde a village, c'était un gène développé dans la famille depuis 3 générations, alors tare héréditaire ou mode de vie / éducation ? ...
C'est pas évident de trancher... Même chez l'homme.

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Aude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 4671
Age : 28
Localisation : Toulouse (31)
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Ven 17 Déc 2010 - 23:25

Je pense que pour des chevaux comme ça c'est tout le système club qu'il faudrait changer... La ou je travaille pareil y a une ponette elle a bien pigé le truc arret + torsion de l'encolure vers la bas = cavalier par terre = tranquille...

Alors certainement qu'au départ y avait une bonne raison à cet attitude (courbatures, pbs de dos ?) mais en ayant compris cela ça rend des chevaux instables. Et comme en club on les bosse que dans leur sens physique et qu'on touche pas vraiment au mental...

Donc ce que tu peux y faire ? Pas grand chose...

_________________
Tu m'as conquis,
Sache me garder
Je te servirai
Si tu es juste et respectueux,
attentif à mon humeur
Si tu sais me parler,
mesurant ma peine
n'oubliant jamais,
que le cheval est plus
de la moitié du cavalier.
Revenir en haut Aller en bas
http://aude-equitation-ethologique.jimdo.com
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9123
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Ven 17 Déc 2010 - 23:56

oui, je me suis renseignée sur ce cheval, apparemment ça lui arrive très souvent de mettre ses cavalières au tapis. Il y a même une jeune fille qui l'adore et qui le prend régulièrement en demie pension, jusqu'à ce qu'elle se fasse peur dessus, alors elle arrête, puis reprend, et cela depuis environ 2ans.

c'est triste quant même...

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eviter l'accident ?   Aujourd'hui à 7:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Eviter l'accident ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eviter l'accident ?
» accident piste d'accélération Bordeaux le 25/09/09
» accident ce soir...
» Accident d'un ami
» Accident mortel de motocross au Saguenay !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Le cheval au travail :: À cheval-
Sauter vers: