Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Mareva



Féminin
Nombre de messages : 3476
Age : 48
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 0:46

A la question : "pourquoi faire travailler nos chevaux quoi? ? pour notre plaisir perso ? ", je poserai une question préalable: " pourquoi avoir des chevaux quoi? ?? "

Certainement, déjà, pour NOTRE un plaisir perso ... enfin, pour ma part, c'est un GRAND PLAISIR que j'ai attendu 36 ans Very Happy ! et j'espère qu'il est un peu partagé (par mon loulou ) quand j'apporte des carottes, que je chasse les mouches et écrase les taons qui le piquent !! (ah! les rèves de petites filles ... moi, je ne rêvais pas du prince charmant ... mais de son grand cheval blanc ... c'est pourquoi j'ai un mérens noir aujourd'hui trop lol )

Bon, trève de plaisanterie: je ressens autant de plaisir à panser, curer les pieds, doucher, gratouiller, promener en main et parler à mon loulou que monter dessus ... le regarder au pré avec ses copains, l'appeler et le voir venir est aussi plaisant que faire une balade en selle;

Pour moi, travail rime avec sécurité; c'est pourquoi je suis souvent à pied (rond de longe, éthologie au sol ...); je "travaille" surtout mon cheval pour l'éduquer ( notre vie commune étant assez récente) : pour qu'il ait confiance en moi en toute circonstance (pour éviter les demi-tour-retour au pré galop plein pot s'il a peur), pour qu'il me respecte (et respecte l'intégrité de mes pieds, ceux de ma fille qui le brosse parfois et ceux de mon mari qui a tellement peur des chevaux que Sim-ko est le PREMIER cheval qu'il caresse du bout des doigts ! Very Happy) et pour développer une relation qui me fait plaisir, effectivement ... ( mais j'espère qu'il en retire aussi un certain bénéfice, même si je sais que si mon loulou était resté dans ses montagnes, il ne s'en serait pas plus mal porté non non )

Vu comme ça, le " travail " que je demande à mon cheval devrait nous permettre d'entretenir de bonnes relations durant les 25 prochaines années ...
Plus tard, pourquoi pas lui apprendre des tours ? jouer au ballon, ramasser des objets ? on peut considérer que c'est du travail ... comme on peut considérer que c'est aussi s'amuser en communiquant différemment avec son cheval !

Je dois avouer que je ne suis pas très motivée pour une partie du boulot que je devrais peut-être faire avec lui (jeune cheval+mes reprises G4 très lointaines) mais qui ne me passionne pas (mise en selle; lui apprendre le départ au galop sur le cercle en carrière ... car il ne galope qu'en extérieur=en ligne droite, départ à la voix ...), donc oui, je travaille mon cheval pour être en sécurité et me faire plaisir = avoir un cheval agréable pour l'utilisation que je veux en faire (balade & rando) Very Happy ... (on a suffisament d'occasion de se faire suer dans la vie que si t'as pas de plaisir dans tes loisirs, alors c'est pas la peine !! Very Happy)


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 9:24

noblesse a écrit:
Je pense que c'est un peu se voiler la face, ce n'est pas parce qu'on a "sauvé" le cheval en l'utilisant (d'ailleurs je vais réfléchir la dessus), qu'on doit continuer dans le même sens sans se poser de questions. Par habitude, par tradition l'homme a fait des erreurs, a commis aussi des horruers, mais il a su arrêter. (l'esclavage, par exemple, ou pour les animaux les chevaux si on veut rester dans le thème pensons a la caudectomie).

Je pense que le cheval a acquis un statut particulier, que même s'il ne travaille plus il aura toujours sa place dans notre société, comme d'autre animaux sauvage, petits (renards and co) ou grand (orignaux, cerfs, etc...), l'homme aime le cheval aujourd'hui, donc de toute façon je pense qu'il lui trouverait une place de toute façon.

Je comprends ton point de vue mais personnellement que je sois à pied ou à cheval j'aime tant le lien que j'établis avec mes chevaux que franchement les garder comme des animaux de zoo .... je pourrai pas ! ange
J'ai pris le pli de leur demander toujours un petit quelque chose, un rien qui à chacune de mes visites nous fait avancer et je le vois quand comme cet hiver, on ne travaille plus du tout, la relation se dégrade entre eux et moi ! Et ça ben ça je n'ai plus envie que ça arrive parce qu'avoir mes chevaux qui ne venaient plus me voir, qui ne participaient plus à mes bricolages au paddock qui ne me proposaient plus rien .... émotionnellement ça a été très dur pour moi ! rougi1 Donc très égoïstement jusqu'à la fin de ma vie, même si un jour je ne peux plus monter, mes chevaux ne feront pas "rien" ! Impossible pour moi ! Donc si vous croisez un jour une vieille dingue de 96 ans avec un stick dans une main, une béquille dans l'autre, au milieu de ses chevaux ... vous bilez pas c'est normal, c'est moi ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20680
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 9:31

trop lol
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 9:31

Je corrige un truc que j'ai peut-être dit... Nello souhaitant "travailler" (il me cherche à mort, mais moi j'ai peur d'aller trop vite après son bouchon), j'ai commencé un nouveau tour supposé être drôle... ben il le gave assez vite en fin de compte. S'il joue spontanément avec un cône etc c'est cool, mais si j'interviens pour lui "demander" de le prendre en bouche, même carottes à l'appui, au bout de 5-10 minutes (entrecoupées de pauses) il se lasse et va voir ailleurs. Alors que pour partir en vadrouille avec moi, jouer au STM et poursuites dans le pré, là il est quasi toujours partant et content.


Après je prends souvent plus de plaisir à pied, sauf depuis que j'ai commencé SS où je prends plus conscience de nos corps qui doivent s'harmoniser, mais monté mes grands bonheurs sont les mêmes qu'à pied au fond, ce que je recherche, c'est ces instants de grâce où on ne fait plus qu'un, où le cheval et nous nous nous comprenons sans rien dire, où tout semble naturel et spontané... Je crois que si je suis passionnée par le cheval c'est surtout pour ces moments-là et que tout mon "travail" sur le cheval (j'entends par là aussi bien à côté que dessus que chez moi quand je cogite) vise en fait à un but général: communiquer en harmonie et en douceur. Et j'ai l'impression que lorsqu'on y parvient, non seulement pour le cheval ce n'est pas désagréable, mais en plus ça peut lui plaire.


Après oui il y a des moments où il n'a pas envie et j'insiste pour avoir un petit truc correct avant de lui foutre la paix, de le mettre au pré en bande ou donner du foin ou lâcher en carrière avec son amoureuse. Mais pareil je me dis que déjà financièrement c'est pas toujours facile et que mes parents ne voient que l'aspect "ça coûte bonbon, ça prend du temps", alors si je ne monte plus, ne travaille plus et le laisse au pré sans rien faire, je les vois venir d'ici dire qu'alors ça sert à rien de l'avoir et hop en vente pour trouver qn qui saura l' "occuper".


En plus j'ai coutume de dire (et c'est faux lol mais bon) que finalement il m'a piégée avec son air tristoune. Je voulais un frison ou un type PRE, noir ou gris-blanc, fringant, le vrai cheval de rêve quoi. Et lui m'a fait super mal au coeur alors je me suis dit que je pouvais pas laisser ce pauvre lou passer... Pourtant j'avais aussi vu une jument trotteuse, même âge, même topo en moins pire, qui m'avait pas vraiment émue, va savoir. Mais Nello j'ai pas su le laisser dans son brin. Alors je me dis: si je l'avais pas choisi, il serait sûrement parti au couteau ou resté encore là un bon moment, enfermé dans son petit box sombre isolé non entretenu, sans visites, sans affection. C'est totalement superficiel mais ne vaut-il pas mieux pour lui d'être tombé sur moi qui le gonfle parfois à lui demander de tourner autour de moi ou de ramasser un cône et secouer la tête, mais qui fais de mon mieux pour qu'il soit bien nourri, bien logé, ait des contacts avec ses congénères, se dépense, soit en bonne santé, qui le masse et le papouille souvent, cela ne vaut-il pas mieux donc, que d'être resté dans sa boîte ridicule et dégueulasse en attendant un hypothétique acheteur ou plus sûrement le camion du couteau? Certes le raisonnement est bancal, ce n'est pas une excuse, bla bla...


Mais je pense ne pas ressembler aux cavaliers dont la monture n'est qu'un faire-valoir ou une machine à concours, je me préoccupe de son bien-être, je me pose des questions, j'essaie de rendre la cohabitation la moins inconfortable possible et parfois à le voir je me dis que je pourrais dire la plus confortable possible. Ma réponse à la question m'est apportée par lui, toujours. Tant qu'il m'accueille de manière enjouée que ce soit au pré au box en carrière, en groupe ou seul, au repas, au foin, en cas de peur etc, je me dis que je ne fais pas trop fausse route. Quand il me boude, je réfléchis et cherche la cause: maladie, douleur, fatigue, trop d'exigence de ma part, pas son jour, météo, lassitude devant une routine que j'ai laissé s'installer sans le remarquer?

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 9:41

Noblesse, je sais via le dernier n° de Cheval au naturel qu'il existe un forum de passionnés de chevaux ayant décidé de ne plus les "travailler", aurais-tu l'adresse, car cela m'a intéressée?
Perso, il faut que j'attende d'avoir mes chevaux à côté de chez moi pour voir si je pourrai m'abstenir de les bosser, car là, en les voyant quelques heures tous les deux jours ou deux fois par semaine, je suis tellement avide d'eux que je ne parviendrais pas à ne "rien" faire avec elles...
Ensuite, je pense que la relation au cheval est vraiment hyper différente pour une personne ayant ses chevaux en troupeau, où votre cheval est content de vous voir, mais en même temps vous êtes bien totalement conscients que vous n'êtes absolument pas primordial dans sa vie tire langue et les chevaux qui vivent dans une relation beaucoup plus dépendante de leur proprio car ceux-ci ne peuvent pas leur offrir un pré immense et une dizaine de copains...ça change vraiment beaucoup de choses...
Je pense que Stéphanie ne se vexera pas si je la prends en exemple, quand on voit comme Nello recherche la relation à elle, même actuellement où il "bénéficie" du paddock et de quelques copines, ça n'a vraiment rien à voir avec mes doudous qui vivent leur vie dans plusieurs hectares en groupe. Mes doudous sont en général contentes de venir me voir, mais n'ont aucune dépendance vis à vis de moi. Volute me suit dans le pré parce que je fais partie de sa famille, je suis le lien à sa maman, mais elle a une vie sociale hyper remplie et chargée dans son "troupeau", rien à voir avec moi!
Donc travailler un cheval seul ou n'ayant pas les conditions lui permettant de s'affranchir de son humain pour mener sa vie de cheval, oui, je pense qu'il en a besoin dans le sens où cela doit combler une part des relations qu'il voudrait établir, même si lui ne les établirait peut-être pas comme ça et qu' il est conditionné à les faire fonctionner ainsi.


_________________


Dernière édition par Magali le Sam 21 Aoû 2010 - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 9:46

@steph_nello a écrit:
J Tant qu'il m'accueille de manière enjouée que ce soit au pré au box en carrière, en groupe ou seul, au repas, au foin, en cas de peur etc, je me dis que je ne fais pas trop fausse route. Quand il me boude, je réfléchis et cherche la cause: maladie, douleur, fatigue, trop d'exigence de ma part, pas son jour, météo, lassitude devant une routine que j'ai laissé s'installer sans le remarquer?

Pareil ! fumeur
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 9:47

Je ne me vexe pas lol. Oui j'avais même peur que passant au pré H24 avec trois juments qui l'adoraient, Nello ne me "délaisse" et m'ignore. Au contraire limite il me cherche encore davantage dès que je suis dans le coin. Quand il s'est ouvert la joue pas de travail avec harnachement, je me suis contentée longtemps de simples pansages en liberté au pré, mais il en voulait plus et on a fini par faire plein de jeux en liberté dans le troupeau... avec un lou connecté. Même pire encore: les trois juments ont fini par me considérer à leur tour comme quelqu'un d'intéressant et me traitaient comme elles traitaient Nello, elles venaient me saluer à chaque visite, calmement, respectueusement, puis faisaient gaffe à mes déplacements et activités, parfois pour venir m'imiter.


A la limite ça me torture un peu parce que pendant les cours je ne suis là que 2 fois par semaine, et l'an d'après je devrai partir 1 an et demi, que deviendra-t-il si je ne trouve pas une pension avec des hectares de pré et une vie au naturel un max? Ca fait limite peur, surtout que toutes mes recherches depuis 6 mois sont totalement infructueuses... A moins de déménager en Bretagne je vois pas ce que je peux faire pour lui et ça me tue.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 9:53

Au fait un exemple de la cogitation (et des erreurs): hier mauvais timing de la gérante, pendant que je selle, elle donne à manger, pas cool, donc déjà Nello pas content que je l'empêche de manger. Je mets le mors d'une part pour retrouver les sensations de l'autre fois, d'autre part car 4 chevaux bossent dont une jeune avec peu de direction et un nerveux qui castagne ceux qu'il estime trop près de lui, comme une idiote au lieu de mettre le licol (auquel on est habitué maintenant) je mets le mors et cède à mon ancien pli de compenser mon stress en mettant une embouchure. En prime la carrière est sèche donc moins confortable pour les pieds nus récemment de Nello. Ca donne une séance pourrie (en plus j'étais très courbaturée des muscles du dos). Même la balade après pour souffler, j'ai fini par descendre au bout des 50 premiers mètres tant il était mal et moi avec. On a terminé à pied tranquillement.



Résultat aujourd'hui j'ai programmé une sortie au lac en licol étho, que du pas avec dénivelé et brouting, histoire de décompresser et que je puisse à nouveau me détendre sans devoir me préoccuper de ses pieds, des autres chevaux, de la priorité piste à main droite etc. Quant au mors ben j'attendrai de reprendre mieux SS et savoir mieux gérer mes propres pb pour le remettre.


Bon après c'était pas cata non plus, on a amélioré les arrêts sans la voix, il m'a fait un super départ au galop du petit trot cadencé, et on a entamé les lignes droites acceptables, la cadence au trot va mieux aussi, l'immobilité au montoir reste parfaite, y a pas que du mauvais mais j'étais pas synchro et ça maintenant que j'y ai goûté je le veux!

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 9:56

Magali ce forum s'appelle "chevaux en vacances", vas jeter un oeil, il y a des choses super intéressantes !

Moi si j'ai prit un poney, ce n'est pas dans un but d'utilisation, ni a l'opposé de posséder un animal de zoo. Par contre je n'ai aucun problème a me remettre en question et a me dire, que je vais payer une pension juste pour le plaisir de voir une shetland heureuse, non travaillée, vivant une vie de poney, et heureuse d'interragir avec des humains, les différentes espèces peuvent tout a fait cohabiter.

Ou commence le travail et ou commence l'éducation, ce n'est pas parce qu'un cheval n'est pas travaillé qu'il ne doit pas etre correctement éduqué. J'ai fait un enfant, ce n'est pas un etre qui m'appartient, je subvient a ses besoins, je ne veux pas plus tard en faire une bête des maths par exemple en le faisant travailler encore et encore, par contre, je vais l'éduquer au mieux pour qu'il vivent en bonne harmonie dans la vie, avec nous ses parents, et avec les autres.
Notez que le lien entre l'enfant et l'animal est très tabou, chez moi il n'y a pas de tabou la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 9:58

Je ne suis pas tout à fait d'accord Magali, d'acc avec Steph car mes chevaux ont vécu dans des conditions très différentes : au paddock à la maison, dans 6 hectares, dans 3 hectares ou au paddock loin de la maison, toujours en groupe et cela n'a jamais influé négativement sur la relation que j'ai pu avoir avec eux ! Ils sont toujours venus à ma rencontre et restés avec moi tant que j'étais là même du bout de leurs 6 hectares avec de l'herbe partout ! On a travaillé au milieu du troupeau en liberté quelle que soit la surface qu'ils avaient ! Au contraire je rejoins Steph, la connexion est meilleure quand leur vie de cheval est plus agréable !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:03

Pareil la mienne vient toujours, peu importe le pré, la fréquence de mes visites, etc, elle vient toujours me voir et est toujours contente de sortir. Quand j'étais a la maternité, puis quelques semaines ensuite, sans que je vienne, la responsable de la pension me disait qu'elle n'arrêtait pas de vouloir sortir dès qu'elle voyait quelqu'un avec un licol, elle a fini par empècher l'autre shetland de s'approcher des humains et poussait sur le licol qui ne lui était pas destiné.
Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:03

Je suis totalement ok! Moi non plus, pas de tabou enfant / animal, d'ailleurs ça me vaut parfois des regards courroucés de mes parents d'élèves, lorsque je me lance dans des comparaisons cheval / enfant! trop lol
Pourtant...éduquer reste éduquer!
C'est vrai que la distinction entre travail et éducation est parfois floue, mais c'est ce que j'essayais d'exprimer dans 1 précédent message, je vois bien que l'éducation est franchement comprise et demandée par Volute, dans la mesure où elle a bien pigé que sa mère, le troupeau, mais également moi, avons pris son éducation en charge. Elle a un intéret très différent dans sa qualité pour tout ce qui est de l'ordre de l'éducation et ce qui est de l'ordre des "jeux" ou "travail", elle fait déjà la différence, tout simplement parce qu'il y a un lien très fort entre l'éduacation que je lui donne et celle qu'elle reçoit des autres chevaux, puisque nous travaillons sur des bases un peu communes (respect de l'E.P. essentiellement).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:08

Demander les choses avec des "phases" ça marche très bien avec les enfants aussi c'est évident ! être polie et respectueux avec eux comme on veut qu'ils le soient avec nous aussi ! Y a pas les bases sont les mêmes pour els chevaux et les enfants ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:09

Ah interception de messages! Je répondais au message précédent de Noblesse!
Galguera, je parlais de la dépendance du cheval par rapport à l'humain en absence d'une vie "normale" (Steph, tu sais que ce n'est pas une critique!), pas de la connexion qui reste établie avec tes chevaux. Les chevaux en troupeau dans un "grand" pré si tu n'y vas pas de plusieurs jours entretenir la relation avec eux, pas de souci, ça ne leur fait ni chaud ni froid, d'ailleurs tu dis toi-même que tu as du mal à supporter la détérioration de ta relation avec eux quand tu ne peux aller les travailler de plusieurs jours. et là, d'ailleurs, on est dans la dépendance de l'humain à son cheval, qui nous affecte complètement toutes et tous autant qu'on est!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:09

Encore interception de messages!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:14

On est trop rapides .. mais on est d'accord ! cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:20

Je n'aime plus le concept de phases, les phases, c'est : tu obéis sinon...je t'en colle une, sinon... etc... c'est comme compter, "attention Thomas : une fois, Thomas, deux fois, Thomas 3 fois , et là paf, voilà ta baffe".

Je préfère le clicker qui est beaucoup plus sains psychologiquement.

Les phases, c'est aussi la femme battue, qui sait a un seul regard que si elle n'obtenpère pas elle va s'en prendre une. J'exagère et je pousse le trait, mais c'est pourtant ça si on y réfléchit bien.

Je préfère un apprentissage uniquement en renforcement positif.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:24

Je suis d'accord sur plusieurs points: comparaison enfants-chevaux (mais moi du haut de mes 21 ans pas d'enfant pas de copain hein...), en plus franchement le petit que j'ai en soutien sco je l'ai "dompté" (il m'accueillait katana au poing, c'est vous dire à 9 ans l'état du gosse) en procédant à peu près comme avec un cheval non éduqué: phases, promesses tenues, rigueur, fermeté mais aussi quand il faut, douceur et patience. Ca a bien marché!
Eduquer ça reste éduquer je trouve, respect, rigueur, patience, fermeté et pédagogie.


Ensuite: Nello qui n'a pas une vie idéale dépend bien trop de l'homme à mon goût. Je préfèrerais qu'il soit dans de grands prés avec bouffe à volonté (là s'il veut le box c'est que les prés ne sont plus du tout nourrissants et que la proprio donne pas de foin en plus en pré), troupeau de copains, eau, abri... quitte à devoir bosser plus de mon côté pour rester attractive. Là il est prêt à suivre n'importe quel humain, tout le temps. Et ça c'est depuis que je l'ai. Les gens trouvent ça cool qu'il vienne dire bonjour à tout le monde au pré, mais moi ça me fait mal parce que je me dis que ça traduit des manques.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:25

OUi je te comprends mais on ne peut pas tout faire en clicker ! C'est très pratique pour des petits tours mais le respect de l'espace personnel au clicker .... mouais !
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:27

Pareil, Noblesse au fait merci: du coup j'aborde tous les petits tours pour rire en renforcement positif uniquement. Les phases sont là pour les "exos" de respect (cède l'espace, respecte mon espace, recule pour que je passe), sinon je me contente plus de féliciter chaque bon pas.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:32

Le renforcement positif est vraiment le plus épanouissant et pour nous et pour le cheval, je trouve! Cependant, avec Betti, je peux faire ça tout le temps, les pbmes de respect sont réglés; avec Volute, je recours au négatif de temps en temps pour rappeler justement les aspects du respect encore non réglés...
Comme Galguera le dit en plus résumé, je pense que le positif seul ne peut pas être employé pour un cheval n'ayant pas réglé ses soucis de respect. Par contre, dans notre relation à lui, ensuite, c'est le pied!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 10:39

Oui. Avec Sirène si j'étais que en RP elle me tue au bout de 20 minutes sans hésiter par exemple! lol mais même avec les chevaux elle est pas encore top respectueuse donc ça on le bosse dur.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 11:15

Oui enfin une baffe à un enfant, une tape sur le nez du cheval ce n'est pas comparable...
Je pense qu'on doit montrer l'exemple à un enfant (il ne doit pas taper, donc on ne le tape pas...) car il est de la même espèce, on se comprend verbalement sans barrière. Un cheval, on n'est pas de la même espèce, il ne nous comprend pas et nous ne le comprenons pas, les phases avec la tape à la fin, c'est psychologique... on a apprit au cheval que la tape sur le nez ça voulait dire que c'était vraiment, vraiment pas bien ! J'ai déjà vu un shet' mal éduqué, ça faisait rire tout le monde quand il se cabrait (en gros...) et il mordait, quand il m'a mordu, par réflexe, je lui ai donné une tape sur le nez en disant "NON" mais il n'avait jamais entendu ça et n'a pas réagit... comme avec un chiot un peu sûr de lui, la tape sur le nez n'a aucun effet au début car il ne connait pas, ce n'est pas ce que sa mère chien lui a apprit.

Le renforcement positif c'est bien mais à mon avis pas suffisant car un cheval est un animal fort et peu faire de dégats...

une vidéo que j'ai trouvé intéressante, qui remet bien les idées en place sur renforcement positif, renforcement négatif, punition positive et négative sur les chiens mais ça marche sur les chevaux Wink

Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 11:19

Enfin, perso, j'aurais pas eu une certaine quantité de baffes, je ne serai probablement pas dans la même situation qu'aujourd'hui! J'ai le regret de dire que j'ai vraiment eu besoin des baffes reçues, et que je remercie vivement ma maman pour les fois où elle m'en a balancées qques unes que je méritais! Et qui ont mis un peu de plomb dans ma cervelle de piaf!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Sam 21 Aoû 2010 - 12:51

J'ai jamais eu ni baffe ni fessée car j'en ai jamais mérité, mais ma soeur la plus vieille (19 ans maintenant) a eu une fessée dans sa vie, la deuxième trois ou quatre, la dernière je sais pas trop. Bref mes parents n'ont jamais hésité en cas de grosse connerie à nous coller une fessée quand on était petites, le temps qu'on pige que l'avertissement était sérieux. Moi j'ai pas eu besoin l'avertissement m'affolait déjà lol. Bref bah je suis désolée mais ça nous a pas traumatisées hein! On s'en souvient même plus. Après faut pas confondre sanction brève comprise et maltraitance mais je pense que c'est le cas pour les chevaux comme pour les enfants! (pas taper hein...)


Franchement avec J;, l'enfant que j'ai en soutien, la 2e fois que je l'ai fait travailler j'ai dû y aller physiquement très fort... Bah oui, avec lui rien ne marchait, j'expliquais en me mettant à son niveau, parlementais, argumentais, il répondait par des cris, des coups de pieds, de poing, une arme blanche brandie, un dressing tout entier foutu par terre... J'ai fini par lui dire "à trois si t'es pas assis prêt à bosser je viens te chercher et je te jure que je me fiche de l'endroit par lequel je te tiendrai", il m'a ri au nez et est parti sous son grand lit de bois brut, j'ai compté, suis venue, ai viré le lit et au passage dû démolir un château-fort play**bil (là aussi je l'avais prévenu et il s'est moqué), je l'ai chopé par ce que j'ai pu et l'ai envoyé au bout de la chambre vers sa porte. il a éclaté en sanglots et hurlements de martyr en essayant d'apitoyer son père, échec, il a dû bosser, et la fois suivante quand j'ai menacé il est sorti tout seul, c'était toujours pas gagné, j'ai encore dû parfois le choper mais plus jamais user de muscles comme ça (et tant mieux, j'ai cru faire un infarctus tant mon coeur était fou, j'ai vu rouge!). Ca paraît monstrueux je sais, seulement après ça quand il voulait me montrer certains trucs je lui promettais d'y aller avec lui après le cours et j'ai toujours tenu parole et accordé des moments détente, il a fini par comprendre qu'on peut parler, négocier, calmement. Et maintenant j'ai plus à me battre (depuis 6 mois, au pire je dois menacer, mais il y a trois mois j'ai pu lui faire comprendre la réciprocité, tu m'embêtes je fais durer, tu viens direct c'est plus rapide!) et il a bien compris qu'il avait tout en main pour que ça se passe bien.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?   Aujourd'hui à 4:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi faire travailler un cheval ? débat ?
» faire tourner un cheval en longe
» faire travailler un jeune poney
» Diminuer la FC de son cheval après l'effort
» Travailler un cheval de son près.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: