Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mes fameux "problèmes" d'impulsion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Mes fameux "problèmes" d'impulsion   Mer 3 Mar 2010 - 8:00

Tiens ,j'avais loupé ce sujet!
C'est vrai que Silver a l'air de présenter tous les signaux du cheval qui hurle "attention, je suis en train de m'enfermer, de me blaser, car on me demande trop, et je n'y comprends plus rien"! Mais au vu des bons conseils donnés plus avant, et l'attitude de Marion, il y a de l'espoir que ce poons change du tout au tout!
Je rajoute juste un truc, qui n'a pas été dit clairement me semble-t-il plus haut (j'ai lu en diagonale, ...aïe, pas taper!) qui est de ne pas le déborder par les pressions. Ca a été abordé avec les jambes, il ne faut appliquer la jambe que lors de la demande, ensuite, s'il le faut, oblige-toi à même les écarter un peu pour qu'elles n'agissent pas. Tu as déjà commencé à tester avec succés d'ailleurs. Quand je fais cours aux petits, je leur explique qu'ils passent un coup de téléphone à leur poney: action = décrocher le téléphone et demander poliment "allo, s'il te plait, déplace tel truc", puis on raccroche = arrêt complet de l'action (pression).
Idem pour la cravache, ou la chambrière, un cheval qui chasse les mouches sur sa peau sent les coups, il n'y a aucun doute à avoir, donc s'il ne bouge pas, c'est qu'il a décidé d'ignorer les coups, parce qu'à un moment il y a eu incompréhension, mauvais timing de réponse du cavalier, bref, le cheval ne sachant que répondre, arrête de répondre, mais encaisse les coups. Donc laisse tomber la cravache et la chambrière, il faudra l'y re-sensibiliser plus tard.
Le coup du crottin, ce n'est pas du théâtre, le cheval n'est pas un menteur, c'est simplement un signe langagier pour dire "il y a stress, j'appréhende ce qui va arriver, car je ne comprends pas ce qu'on veut de moi", mais il le dit à sa façon à lui, qui n'est pas de partir en vrille mais de s'arrêter et se débrancher, comme pour la cravache.
En bref, Marion, tu as visiblement un bébé sympa et qui voudrait vraiment bien faire, mais qui a besoin que tu sois à l'écoute (donc à l'observation!) bien plus qu'un autre (le 3 ans qui fait déjà ses reprises, ne réagit pas de la même manière, il est peut-être plus mature, a peut-être besoin de moins de temps, c'est un facteur auquel tu ne peux rien, à part être patiente et surtout ne pas comparer, ils n'ont rien à voir!). D'autre part, cela montre que ton Silver a beaucoup de sensibilité, donc le potentiel pour être vif et fougueux, mais pour conserver cela, tu dois absolument apprendre à l'observer très attentivement et à réagir avec le bon timing et le bon feeling, afin qu'il puisse développer ses qualités.
Ton poney démarre tous les signaux d'un enfermement aux sollicitations probablement par incompréhension. Comme te le dit plus haut Ariane, redémarre tout sur des choses très petites, puisqu'il te dit pour l'instant que même le "minimum syndical" il ne peut pas. Ne prends pas ça pour de la mauvaise volonté ou autre, le cheval ne maîtrisant pas notre langue nous envoie des signaux pour nous dire quand ça ne va pas, le tien t'en a envoyé avant mais tu ne les as pas compris, donc il s'est débranché et attend que ça passe. Pas trop grave, repars de zéro, rétablis la communication tranquillement.
Perso, j'arrêterais même les cours un moment, le temps de retravailler cette communication d'abord à pied, puis quand c'est au poil , monté en cherchant la même discrétion de mes demandes qu'à pied, ce qui est souvent plus difficile car on n'y prête moins attention concentré dans nos aides.
Tu dis que tu as le tome 1 d'E de C, super, tu peux travailler les exos décrits en insistant sur le fait de stopper la demande dès la moindre infinitésimale réponse à pied (exemple: je demande la cession d'encolure à D, le cheval tourne seulement les yeux à D, c'est une réponse, je lache tout et je caresse en félicitant...) en observant supra attentivement ton poons. Puis tu peux les faire à cheval en surveillant aussi attentivement le moindre frémissement de réponse.
Comme ça a été dit, petites séances, avec un programme défini, pas grand-chose au début, travaille surtout sur toi pour vraiment être suffisamment aiguisée et rapide pour déceler les réponses et sache te contenter de peu au départ. (Exemple: tu travailles en liberté sur la concentration, tu l'appelles, il te ragarde d'un oeil, ben c'est bon, on félicite! Ou en liberté, tu demandes au pas un demi-tour qui ne fonctionne pas, le cheval s'arrête. Ben on stoppe ça, et déjà, rien qu'en t'éloignant et en attendant sans le fixer, tu attends qu'il vienne à toi, et tu félicites quand c'ets fait.) Des petites choses!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Mes fameux "problèmes" d'impulsion   Mer 3 Mar 2010 - 8:17

Tu dis que son éleveur le montait en silence et sans cravache. Peut-être lui a-t-il simplement appris en relachant la demande dès la moindre bonne réponse, c e qui est très rapidement formateur pour le cheval car il comprend vite et bien, tout seul, sans besoin d'autre stimulation. L'équitation en club ne nous apprend hélas pas à observer le cheval attentivement et à relacher les aides dès qu'il y a réponse. On nous demande plutôt d'appliquer telle aide de jambe et telle aide de main et il va se passer ça. Ca ne se passe pas, ben continue à demander ça va sûrement arriver. Entre-temps, le cheval a sûrement donné une réponse, mais on attend tellement le geste "final", qu'on a loupé l'embryon de réponse, donc on a dit au cheval, sans le vouloir ni y faire attention, "non, tu te plantes!" au lieu de dire "oui, tu commences à piger, vas-y, c'est dans ce sens que je voudrais que tu fonctionnes". Sur un cheval ça passe, sur un autre, plus sensible, éduqué autrement, ça ne passera pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Mes fameux "problèmes" d'impulsion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» MEGANE 2 phase "2" 1.5 DCI 105CV Impulsion année 2008
» Problèmes de "trou" dans le pied (je ne sais pas l'expliquer voir photo)
» Problèmes de "communication".
» Le moteur "tousse" - problème électronique
» Mon GP 800 "rouge"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Résoudre un problème-
Sauter vers: