Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enrênements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18647
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Enrênements   Sam 23 Jan 2010 - 13:35

Ceux qui me connaissent savent que je n'utilise guère (doux euphémisme) les enrênements. Le fait est, non pas que je suis foncièrement contre, mais que je suis ignorante et je ne veux pas ressembler à un singe à qui on donne un rasoir. Or ici on est de tout. Donc je me suis dit why not créer un petit post où tous ceux qui s'y connaissent viendraient expliquer pour chaque enrênement connu: utilisation, effets positifs, effets négatifs éventuels, précautions d'emploi, comment ils marchent, sur quels chevaux ça va mieux, et éventuellement ce que des grands noms en pensent.

Je pense que ça serait enrichissant instructif!!

Alors à vos claviers!

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enrênements   Sam 23 Jan 2010 - 22:37

moi je ne monte pas avec des enrenements specifiques......un mors, des renes (non sans blague ^^) pas de double muserolle, un colier de chasse ( pour le cso cest mieux car ca allie la martingale et la bricole ) si non cest tout !!! quand je longe je met des elastiques si non ; mais ils doivent etre tres bien reglés ( ralonger du coté exterieur ect...) et les temps de travail ne depassant pas 20 min car le travail en cercle est tres fatiguant ....
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18647
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 9:50

Tu peux préciser tout ça stp? Mon but est à terme d'avoir un texte par enrênement précisant bien chaque point: utilité, comment et quand l'utiliser, risques si mal employés, tout ça quoi. Pas de double muserolle = aucune muserolle ou muserolle simple? Moi maintenant c'est licol donc bon aucun enrênement (déjà avant lol) et quand j'étais en mors pas de muserolle non plus.


Donc: collier de chasse: moi je croyais que c'était seulement pour empêcher la selle de reculer? Martingale: empêcher de lever la tête? Bricole: quoi?


Elastiques: pareil, quel effet sur le corps du cheval, quel rôle, comment les employer, les attacher à quel niveau du surfaix... Une mono chez moi, enfin à ma pension, met un seul élastique sur l'alliance de longe et l'attache entre les antérieurs au passage de sangle, pour que le cheval s'étende apparemment.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Camille
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 6000
Age : 32
Localisation : St Quentin
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 13:40

Le collier de chasse sert effectivement à retenir la selle mais on peut y ajouter un morceau et là, ça fait aussi office de martingale. La bricole n'est pas un enrênement, elle sert à empêcher la selle de reculer.

Je vais participer à la question initiale du post mais juste avant je voudrais dire que je n'utilise pas d'enrênements avec mes chevaux car je pense qu'avec du temps on arrive au même résultat, et je n'ai pas de contrainte particulière lorsque je les monte (je gère ma séance comme je le souhaite, je peux passer le temps nécessaire à les assouplir etc).

Dans le club où je monte, on met des enrênements à certains chevaux lorsque l'on travaille en dressage, et lorsque l'on est en groupe et qu'on ne peut pas adapter la séance à chaque cheval, c'est bien pratique. Ca permet par ailleurs de se concentrer un peu plus sur l'exercice demandé. Je ne trouve pas ça risqué sur des chevaux entrainés et lorsque, en plus de notre propre perception, on est sous l'oeil d'un bon enseignant.
Revenir en haut Aller en bas
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7272
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 14:31

Au club, un ou deux chevaux on des gogues montés

(image d'internet)
Ce sont des chevaux qui ont tendance à avoir la tête en l'air et à creuser le dos, ce qui risquerait de causer des problème sur le long terme. Avec le gogue, les chevaux ne peuvent pas lever fortement la tête et le cavalier n'a pas à gérer de rênes supplémentaires qui pourraient l'encombré surtout si il est débutant.
Les chevaux du club qui ont cet enrênement le portent tout le temps sauf en saut (ça les bloquerait !).

C'est le seul enrênement qui est utilisé à mon club il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18647
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 18:19

Le gogue n'a-t-il pas une action plus vers l'avant? Il me semblait que ça ne poussait pas au ramener mais à étendre la ligne du dos? Je peux me tromper...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 18:33

tu confonds avec le chambon qui est un gogue moins lon,g, parat des antérieurs, passe près des oreilles et s'attache au mors.

Avtion qui étend le cheval surtout si on attache les lficelles : celle de l'oreille droite à l'anneau de mors gauche et celle de l'oreille gauche à l'anneau de mors droit
en les croisant sur le chanfrein.

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18647
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 18:49

oua je visualise mal là... Dis donc ce post va être très instructif je crois! Mais à la ferme ceux qui mettent des gogues disent que ça étend le dos... je sais pas

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6692
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 18:50

Il m'arrive d'utiliser des RA avec Penny mais maintenatn qu'il a une bonne atitude, je ne les utilise plus, du moins, beaucoup moins souvent. Je ne pense pas que ce soit un angin de torture, du moins, il ne faut pas en donner à n'importe qui. C'est un bon atout pour le dressage mais cela dépend des chevaux : autant pour certains, c'est dans le bon sens avec la garrot qui remonte, autant pour d'autres c'est juste le tête qui cahnge de position.

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20672
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 19:44

Pour le gogue le cheval choisit soit il s'étend angle plus ouvert mais bas, soit s'il remonte ça le ramène et ferme l'angle tête encolure Wink
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18647
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 19:44

ok, merci!!

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20672
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 19:52

Un explication claire :

Citation :
Le gogue forme un triangle dont les trois sommets sont la sangle, la nuque et la bouche.
La corde étant inextensible, la somme des longueurs des trois côtés du triangle est toujours la même :


Sangle-nuque + nuque-bouche + bouche-sangle = longueur totale = Cste

Si le cheval lève la tête : sangle-nuque augmente. Il faut donc que nuque-bouche + bouche-sangle diminue.
Le cheval est donc obligé de ramener la tête plus proche de la verticale d’une part.
D’autre part, l’enrênement appuie, sur la nuque ce qui, quand le cheval a appris à y répondre l’amène à baisser la tête.

Si le cheval baisse la tête : sangle-nuque diminue. Nuque-bouche + bouche-sangle peut donc augmenter.
Le cheval peut donc étendre le nez vers l’avant, ce qui lui donne plus de confort et de liberté.
D’autre part, il n’y a plus de tension donc plus d’action sur la nuque.

C'est ce que j'aime dans le gogue Smile

Maintenant vu que Norton s'étend bien en licol étho, je garde le licol étho c'est plus simple tire langue
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18647
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 20:35

super ça, c'est une explication comme ça que je cherchais mais pour plein d'enrênements!

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16633
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 22:05

Bon, à mon tour Smile

D'abord pourquoi je les utilise :
- à la longe je trouve que c'est un outil précieux pour orienter le bout du devant pour travailler de façon spécifique une attitude que je vais ensuite demander monté, ça va me permettre au cheval de muscler les groupes musculaires spécifiques à une attitude, et ça me permet de me rendre compte de ce que je ne vois pas à cheval quand je demande cette mme attitude. Je compte faire le même usage des rênes longues.
- Pour un jeune cheval, je trouve que ça lui permet de découvrir les actions du mors de manière juste, sans faute de main
- quand j'aurai une demi pension, je voudrais un petit niveau pour ne pasavoir un G7 qui bidouille, et donc je pense lui recommander le gogue, puis le gogue commandé, pour préserver la bouche et le dos de ma jument.

Pour citer quelques connus :
Karl :
Citation :

Le travail à la longe n'a de réelle efficacité que s'il ajuste le cheval, lui fait tendre saligne du dessus et prendre le contact du mors par extension d'encolure. L'aide d'un enrênement est donc nécessaire, moyennant quelques précautions.
-Embouchure douce, à gros canons. -Ajustage très progressif : l'enrênement ne doit pas contraindre à l'attitude recherchée, mais au plus, opposer une résistance au cheval quand il s'en éloigne de trop. Ainsi on aboutira à un contact léger dans l'attitude juste, sans forcement.
- L'extension d'encolures'obtenant par des assouplissements latéraux, ne sont envisageables que les enrênements qui laissent une totale liberté dans le plan horizontal. Cela disqualifie les rênes fixes.
- [...]
Le plus simple reste de passer des rênes coulissantes dans l'anneau médian d'un surfaix, et de régler leur point d'attache inférieur [...]
[...]
Il parle ensuite de leur rôle de garde fou, et pas de contrainte.

Oliveira
Citation :

Certains chevaux ont besoin d'un travail prolongé à la longe avec enrênement. Pour d'autres, je ne vois pas l'utilité de prolonger le travail enrêné;
[...]
Avec un cheval enrêné convenablement, le travail à la longe exécuté dans une bonne cadence est une aide précieuse et peut être extremement bénéfique. Désordonné et mal mené il peut avoir des conséquences néfastes sur toute la vie d'un cheval.

Il conseille plus loin de débuter le poulain avec des rênes fixes pour qu'il découvre l'action du mors.

Ensuite :
- Le gogue : je pense que c'est l'enrênement le plus simple à utiliser et le moins dangereux d'utilisation, que ce soit monté ou à la longe. On va obtenir une attitude type placé classique.
Là où j'étais avant, ils utilisaient un gogue étrangement foutu : le triangle autour de la tête faisait juste la taille de la la tête, et ensuite il y avait la sangle qui va entre les antérieurs, qui allait de dessous la barbe au surfaix comme d'hab, et alors le cheval avait une attitude très étendue, très proche de celle obtenue avec le chambon... Dans ce cas là, je pense que ça étire le dos, mais je ne saurais pas dire si c'est mieux ou moins bien que le chambon...

-Les rênes allemandes :
- à la longe : Je pense que c'est un enrênement versatile, qui permet de travailler dans plusieurs configuration : triangle inférieur - grand triangle - triangle supérieur

Je vous fais un quote de ce que j'ai trouvé sur le site-cheval
Citation :

* Le Grand Triangle :
Les RA partent de la sangle, sous le ventre, passent dans l'anneau du mors de l'interieur vers l'exterieur, puis viennent se fixer aux anneaux les plus hauts du surfaix.
Ce montage va ammener le bout du nez vers le poitrail, plus ou moins en fonction du réglage. Il va apporter un placer légèrement haut, qui va donc solliciter une montée du garrot, un arrondissement du dos qui va travailler vers le haut, et se muscler.
L'inconvénient du Grand Triangle est qu'il exerce une énorme contrainte sur la nuque du cheval, et peut y occasionner de gros dégats si il est réglé trop serré ou sur un cheval qui n'y est pas prêt. A utiliser avec un cheval possédant déjà un peu de rebond au niveau de ses allures, qui sait mobiliser son dos. Veiller à ce que la contrainte sur la nuque ne soit pas trop forte.
* Triangle Superieur :
Cette fois-ci, les RA partent des anneaux situés sur les côtés du cheval, passent dans le mors (interieur/exterieur toujours), pour venir à nouveau s'attacher sur les anneaux superieurs du surfaix.
Là aussi le bout du nez va être ramené vers le poitrail, l'objectif de travail est très semblable à celui du triangle superieur. Les différences sont que le placé sera plus haut qu'avec le grand triangle, ce qui va forcer un plus grand engagement des posterieurs (conséquence de l'élévation de la base de l'encolure). Mais l'avantage principal de ce montage est que la contraite sur la nuque est beaucoup moins forte qu'avec le grand triangle. Un montage plus doux, plus léger pour le cheval.
Toujours faire attention à ne pas encapuchonner le cheval en réglant les RA trop courtes. Avec ce montage particulièrement, faire attention à ce que le cheval ne se creuse pas sous leur effet, auquel cas elles seraient contre-indiquées.
* Triangle Inferieur :
Dernier montage en longe, les RA partent de sous le ventre du cheval, passent entre les anterieurs, puis dans le mors (interieur/exterieur, toujours pareille), et viennent ensuite s'attacher aux anneaux sur les flancs du cheval.
Le placer va ici être plus bas. Les risques que le cheval se creuse sont plus limités, veiller toutefois à la contrainte sur la nuque. On va être plus dans une dynamique de travail de l'étirement du dos, et d'une musculation dans la longueur (élasticité horizontale, très sollicité dans les variations dans l'allure) du dos.

Le triangle inférieur est déconseillé par Karl qui trouve que le cheval va contre l'enrênement pour l'attitude qu'il demande.

Je trouve qu'il faut beaucoup d'impulsion pour pas que le cheval ne s'enferme et ne vienne lâcher son mors (comme avec les rênes fixes)

C'est avec cet enrênement que je débute ma jument actuellement.
-monté moi je ne suis pas pour, mais oliveira disent qu'elles rendent de précieux services avec une main expertes dans les transitions et certains exos difficilepour le cheval, à condition que le cavalier soit très vigilant pour rendre.


... la suite plus tard!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enrênements   Dim 24 Jan 2010 - 22:10

le gogue j'aime bien pour les raisons évoquées si dessus.
Les rènes allemande j'aime pas car j'ai vu bcp de cavaliers les serrées et se dire c'est bon mon cheval est en place alors que le cheval n'engage pas et ne se tend pas donc mauvaise attitude; attention donc à cette enrênement mal utilisé...
Les autres je ne connais pas trop, je pense qu'avec du travail et du temps on arrive sans enrênement aux mêmes résultats qu'avec mais avec un travail de fond effectuer donc mieux pour le cheval.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18647
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Mar 26 Jan 2010 - 14:27

Zaude-c: comme je m'y attendais super intervention, j'attends impatiemment la suite! C'est super clair, et instructif. Mais je ne suis pas encore convaincue de l'utilité de ces enrênements là dans mon cas perso et n'utiliserai pas de RA monté par incompétence.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Camille
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 6000
Age : 32
Localisation : St Quentin
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Enrênements   Mar 26 Jan 2010 - 16:41

A mon tour, le chambon dont on a pas encore trop parlé

Il est destiné exclusivement au travail à la longe ou en liberté. Il sert à faire allonger vers le bas l'encolure du cheval. Une fois dans cette position, le longeur le stimule afin qu'il engage les postérieurs et monte son dos. Le chambon s'utilise au pas ou au petit trot, jamais à une allure plus élevée.
Le chambon tire sur les commissures des lèvres du cheval jusqu'à ce que ce dernier baisse la tête. Dès que la tête se baisse, le chambon se détend et la douleur cesse. Il ne faut surtout pas ajuster cet enrênement trop court, car c'est un système de musculation très dur pour les chevaux. Il ne faut pas non plus le régler trop long, surtout la première fois, car le cheval risque alors de lutter contre lui au lieu de céder.. Si le cheval se défend contre cet enrênement, il faut toujours pousser le cheval. S'il s'encapuchonne, on peut croiser les ficelles sur le chanfrein. Cet enrênement présente l'inconvénient d'apprendre aux chevaux à tirer vers le bas et à se mettre sur les épaules.

Concernant le travail en longe, je ne vais pas reprendre la citation de P.Karl à laquelle Zaude fait référence (provient de "Une certaine idée du cheval, Odin à Saumur") mais ajouter que ce dernier indique que les enrênements compatibles avec le travail en élongation aux allures vives doivent être à "géométrie variable". Selon, lui "le plus simple reste de passer des rênes coulissantes dans l'anneau médian d'un surfaix, de régler leur point d'attache inférieur et d'ajuster leur longueur en fonction de l'attitude souhaitée. Ainsi, le cheval se trouve canalisé et orienté dans le bon sens en gardant cette relative liberté d'encolure qui préserve le mouvement en avant et annule les défenses liées à des contraintes excessives".

Enfin, un avis négatif sur l'utilisation des rênes allemandes, tel que l'écrivait Yves Benoist-Gironière: "l'encolure perd son aptitude et son amplitude de balancier, si recherchées à l'obstacle (...) l'encolure perd sa tension (...), la force du cavalier est telle que le cheval en fuira la douleur en se dérobant devant elle; il cherchera la liberté et le soulagement en se mettant en dedans de la main... Alors je condamne la rêne allemande comme absolument contraire à toute logique équestre". Au moins, c'était clair pour lui ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enrênements   Mar 26 Jan 2010 - 17:50

Voila un post bien interessant

je vais vous presenter mon enrenement de longe que je prefere et qui est peu connu: Enrenemment Le Rolland

Citation :
L’Enrênement Original Le Rolland PLR permet de faire progresser votre cheval en douceur, sans les contraintes d'un enrênement traditionnel...

Caractéristiques :
- Pour un travail à la longe des jeunes chevaux.
- L'Enrênement PLR encourage votre cheval à se grandir, à libérer ses épaules & à s'engager.
- Améliore sa locomotion et son amplitude.
- L'Enrênement PLR combine travail d'incurvation, d'étirement, d'équilibre et de grandissement.
- Permet d’obtenir des résultats rapides, aux 3 allures.
- L'Enrênement PLR suggère le travail à votre cheval sans jamais le forcer.

Les + :
- L’Enrênement Original Le Rolland PLR est entièrement ajustable.
- Grâce à son système Elastique :
. La résistance sur le mors est minimisée.
. Ce système encourage votre cheval à arrondir son encolure et à s'équilibrer tout en respectant la main.
. Votre cheval gagne en locomotion et amplitude en soulageant son dos.

- Grâce à ses Rênes latérales coulissantes :
. Votre cheval s'installe de lui même en fonction de la pression qu'il exerce sur les Rênes.
. Plus les Rênes sont longues, plus votre cheval s’étire dans une attitude longitudinale.
. Plus votre cheval se perfectionne dans le travail, plus les Rênes peuvent être raccourcies.
. En réglant ainsi le niveau de résistance de l'Enrênement Original Le Rolland PLR, votre cheval se grandit et s'arrondit de la tête à la queue.



Sinon à la monte, si je dois enrenner je prefere utiliser le gogue commandé qui permet de doser l'effet Wink Le gogue fixe est bien pr les chevaux de clubs mais tres vite ils ont tendance à s'appuyer dessus et à se mettre sur les epaules... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enrênements   Aujourd'hui à 13:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Enrênements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les enrênements
» [Exos muscler/enrênements] Les enrênements/comment remuscler une poulinière
» enrênement ou pas ?
» Enrênements
» Enrênement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Le cheval au travail-
Sauter vers: