Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 femmes et cheval...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: femmes et cheval...   Mar 12 Jan 2010 - 14:01

Quand je me suis inscrit à ce forum, je me souviens que certaines d’entre vous avaient salué l’arrivée d’un représentant de la gent masculine, peu présente… Et c’est vrai qu’elle l’est encore moins que je ne le pensais ! ; je n’en connais pas la proportion exacte sur le forum, mais je dirais bien qu’il est à 90 % féminin !
Ceci dit, cela n’a rien pour me déplaire ; j’apprends beaucoup de choses ici !

Par contre, je me pose, et vous pose, la question suivante : pourquoi l’équitation de loisir est-elle une affaire de femmes ? Qu’apporte donc cette activité à la gent féminime et que ne semblent pas apprécier les hommes ?

Pour lancer la discussion, je vous livre ce que pour ma part j’apprécie dans l’équitation : c’est un loisir qui me passionne et auquel je me consacre à fond ; j’apprécie le contact avec cet être vivant qu’est le cheval et que ne peut apporter nul autre animal à mon point de vue, dans le sens où l’on fait corps avec lui ; enfin, être à cheval me permet de faire le vide dans ma tête, de ne pas voir le temps passer, et d’être à l’extérieur au contact de la nature quand je suis en balade.
Mais ceci dit, il doit y avoir autre chose, car je ne vois pas pourquoi tout cela serait plus féminin que masculin…

En espérant que vous m’éclairerez !
Revenir en haut Aller en bas
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20679
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mar 12 Jan 2010 - 14:38

Ah bah tient c'est le moment de sortir cet article : http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2009/12/15/le-cheval-un-animal-de-compagnie-feminine_1280914_3238.html

(Qui m'a mise hors de moi grrr)

Bref moi je pense plutôt que c'est parceque les mecs sont moins persévérant tire langue

Et puis c'est sur que moins y'a de mec et moins y'en aura (vous voyez ?).

Ceci dit les mecs qui continuent à en faire sont les plus intelligents tire langue
Ce sont eux qui auront toutes les cavalières à leur pied hihi
Revenir en haut Aller en bas
Aude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 4671
Age : 28
Localisation : Toulouse (31)
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mar 12 Jan 2010 - 15:07

J'ai pu remarquer que pour la plupart des garçons/hommes qui montent à cheval en club, le côté préparation du cheval ne les intéresse guère, ils sont plus après les sensations fortes et l'esprit de compétition, l'envie de se surpasser par rapport aux autres. Les filles qui préfèrent s'occuper du cheval et être au contact de l'animal sont d'ailleurs souvent prise en groom, à partir de 9/10 ans mm ! lol.

Ensuite étant donné que c'est un sport avec 80% de licenciés de sexe féminin, l'équitation est un peu qualifié de sport de filles, et du coup j'ai déjà vu des élèves arrêter parce qu'ils en avaient marre qu'on se moquer d'eux en leur disant que c'est un sport de filles et donc de "tapette"...

Dans les 3 à 6 ans la différence se fait moins, il y a quasiment autant de filles que de garçons. A cet âge ils sont plus axés sur eux mêmes encore, et donc moins soumis à la pression des sports considérés comme fille ou garçon.

A haut niveau, on ne retrouve quasiment que des hommes, déjà parce que généralement les femmes à cet âge là sont mères et ne sont pas prêtes à prendre autant de risques qu'avant, et ont donc plus de responsabilités à gérer en plus de leur carrière sportive. De plus l'esprit de compétition est généralement plus accrue chez les hommes.

Après des études scientifiques ont montrées que généralement les cavaliers avaient des pbs avec leur père et que le cheval permettait de combler ce manque. C'est mon cas par exemple et j'en connais plus d'un qui ont ces pbs là aussi.

Je pense aussi que l'instinct maternel des filles et la sensibilité plus développée que les hommes nous font nous accrocher au cheval. Je pense aussi qu'avec un cheval cela nous permet d'avoir une relation sentimentale stable et durable qui nous permet de nous rassurer, ce qu'on arrive pas tjrs à avoir dans la vie.

De plus à cheval tout handicap ou difficultés sont gommées, et de plus on est tous au mm statut, c'est d'ailleurs l'un des seul sport mixte ! Ca fait du bien aussi d'être traité au mm statut que les hommes, ce qui n'est aps tjrs le cas dans la société.

Après si on regarde du côté des équitation de travail et de western, l'équitation a tout à fait une autre image dans la société, ni la même histoire, ce qui en fait des équitations plus viriles.

Je pense aussi que les clichés et les préjugés de la société n'aident pas à augmenter le nb d'hommes dans l'équitation :p

Enfin voilà qq remarques personnelles. En tout cas intéressant comme qs !

_________________
Tu m'as conquis,
Sache me garder
Je te servirai
Si tu es juste et respectueux,
attentif à mon humeur
Si tu sais me parler,
mesurant ma peine
n'oubliant jamais,
que le cheval est plus
de la moitié du cavalier.
Revenir en haut Aller en bas
http://aude-equitation-ethologique.jimdo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mar 12 Jan 2010 - 15:30

C'est quoi cet article ? Ils ont eu leur diplôme de journalisme dans un kinder surprise ou quoi ? What the fuck ?!?
Ces gens-là je leur apprendrai le respect manu militari ! Ca reflète un peu trop notre mode de vie : on parle plus que l'on écoute. Et provoquer pour provoquer... Ca me met hors de moi. Quelle bande d'abrut** !!

Pour ce qui est de la présence massive des femmes dans le milieu équestre, je pense que Aude a dit beaucoup. Ca m'énerve que les sports soit sexués (genre danse et GRS pour les filles, rugby et foot pour les garçons). C'est comme dans les magasins quand on approche de Noël : le petit garçon qui veut une barbie ou un jouet rose s'entend répondre "mais non c'est pour les filles", et l'inverse également. C'est là qu'on voit bien qu'encore une fois, on aime pas les gens ou les bêtes pour ce qu'ils sont, mais pour ce qu'on projettent sur eux. Bref.

Après, beaucoup de garçons se forcent à rentrer dans un faux stéréotype de virilité (genre je parle fort, au lieu de faire la bise je donne une bonne bourrade et la valeur qu'on me donne se calcule avec le nombre de filles avec qui je bai**). C'est un stéréotype, mais beaucoup de garçons rentrent dedans soit pour être accepté en tant qu'homme, soit pour avoir des repères qu'il n'a pas eu. Ca touche généralement des garçons jeunes (ados), et je pense que c'est pour ça qu'on voit peu d'hommes dans les clubs. Pour ceux qui ont grandi, mûri, et que cela tenterait, il y a déjà le travail, et éventuellement la femme et les enfants. Donc pas trop le temps de se "reconvertir". Sans compter ceux qui ont peur des chevaux ! Ca fait les gros durs mais une fois devant un chawal, ça fuit à toutes jambes lol.

J'ai eu une fois un élève masculin dans mon cours. Tout le monde disait dans son dos qu'il était homosexuel. Le fait est qu'il l'était, mais quand même les filles lancent ce genre de plaisanteries (si tant est que ça fait rire), je pense que ça ne donne pas envie aux garçons qui hésiteraient à faire de l'équitation à se lancer. Je trouve ça vraiment stupide, humiliant et en même temps dommage, parce que dans son cas à lui même si il n'avait pas une technique excellente, il avait un très bon feeling avec les chevaux, et en particulier avec les juments. Si tout le monde arrêtait de faire des associations d'idées stupides et de se bourrer la tête avec des préjugés histoire de se rassurer, je pense que hommes et femmes de chevaux pourraient beaucoup s'apporter, vu qu'on voit les choses différemment.
Revenir en haut Aller en bas
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7064
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mar 12 Jan 2010 - 19:56

Moi j'ai trouvé ca comme raisons, ca rejoint ce que Aude a dit:

"L’équitation est un sport mixte où les femmes peuvent rivaliser à armes égales avec les hommes. Les hommes fuient les milieux devenus majoritairement féminins."

"L’équitation est un sport exigeant. Les filles sont en général plus persévérantes que les garçons. Les filles sont plus grandes et plus précoces que les garçons au même âge. Les garçons apprécient peu un milieu où ils ont du mal à prendre le leadership."

Et je regrette vraiment qu'il n'y ait pas plus d'hommes dans le milieu équestre, ca améliorerait bien l'ambiance de certains clubs.
Revenir en haut Aller en bas
jennifer



Féminin
Nombre de messages : 705
Age : 27
Localisation : Dans le morbihan (Guidel)
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mar 12 Jan 2010 - 20:01

Alors la question ou sont les hommes ? Et pourtant on en retrouve souvent une grande majorité en compétition. J'ai toujours entendu dire par des moniteurs ... Que souvent les mecs aiment monter à cheval mais pas s'en occuper (c'est un truc de gonzesse selon eu, coiffer son cheval ...).

Voila peut être la raison ... Aprés je ne sais pas si c'est vraiment pour ça ! Il faudrais faire un sondage, et puis souvent pour les hommes l'équitation n'est pas un sport ... !

_________________
Nouveau ===>>> x-bella-dream-x
Revenir en haut Aller en bas
http://x-bella-dream-x.skyrock.com/
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7064
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mar 12 Jan 2010 - 20:19

alors j'ai demandé à mon copain, pourquoi il avait jamais pensé à monter à cheval avant (oui, avant de me connaitre, parce que maintenant il monte, enfin il essaye...), voici les raisons qu'il m'a donné:

- c'est compliqué comme sport, déja faut un cheval, le matériel, et c'est cher. Le foot: il faut juste un ballon et un pote, le footing: une paire de basquette, le basket: un ballon et un pote.... etc...

- ensuite, y'a les pantalons d'équitation moulants qui le dérangent vraiment...

- ensuite, faire beau son cheval c'est un truc de nana

- les nanas déja gamines, elles rêvent de prince sur leur beau cheval, et les mecs, ca rêvent de ferraries...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mar 12 Jan 2010 - 21:07

mes chevaux apprécient moins mon ami que moi....en tant que hongres, ils en sont carrément jaloux.....allez hop, les oreilles en arrière, les coups de dents en sa direction et les bisous dans la mienne!!! trop fort, je les adore! vive les filles et vive les chevaux!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mer 13 Jan 2010 - 8:46

Philosophi,
Ce sont de mauvaises raisons qu'ils t'ont données: je monte en jogging et je ne fais pas belles mes juments...Je les brosse juste pour pas qu'elles blessent sous la selle et sous leur licol...
Ils ont juste les mêmes a-priori que la société a bien voulu bourrer dans le cerveau des "mâles"...
J'ai remarqué que ceux qui n'aiment pas monter à cheval (ou être à côté) sont ceux qui ont besoin de tout contrôler dans leur vie...Rien que l'idée de ne pas pouvoir contrôler un animal comme ils le feraient avec une moto les fait paniquer...Je pense que c'est une vraie raison...Mais qu'en tant que mâles, ils ne "s'abaisseront" pas à l'avouer.
Quand j'étais petite, je jouais qques fois à la poupée...Mais, je préférais jouer avec les garçons, ils étaient moins "fouteurs de m***" alors, je jouais aux billes, à chat perché à 2, à faire la course à la nage, en bateau, en planche à voile...(j'habitais sur la côte avant). Puis, mon père aurait voulu un fils, alors, il m'emmenais à la chasse (berk!!!) et mon jeune oncle (5 ans de plus que moi) piquait la moto de son père pour aller faire du trial avec un copain (champion de natation) et il me faisait faire des circuits où il sautait des bosses et me disait, si tu as peur tu fermes les yeux...Et je lui faisais confiance...Il a remis ça qques année plus tard avec la 125...J'ai tjrs aimé la moto...J'ai surtout été élevée par des mecs: des copains qui m'ont appris à me défendre en cas de bagarre, à cracher loin depuis un balcon (hum!!!) bref, des trucs de mecs quoi! Là où je montais, dans un ranch, il y avait plus de mecs que de filles...Les filles, c'était juste en touriste...Moi, je faisais les stalles et les box, je pansais et je sellais...Puis, qd je n'étais pas fatiguée, je montais gratuit... Je ne m'occupais pas des "pouffs" qui venaient le week end en talons aiguilles cuissardes et qui ne savaient pas monter...Je partais souvent seule, à cru et en licol... On peut dire que mes parents m'ont laissée avoir une éducation de mec, et je ne suis pas du tout devenue lesbienne pour autant...
Les clichés "sport de nanas" n'existaient pas de mon temps...C'est maintenant que ça existe et que c'est vraiment encré dans la tête de ceux qui se prennent pour des mâles parce qu'ils jouent au foot! Leur demande-t-on ce qu'ils font aux douches après le match ? Il y a bcp d'homos dans ces sports de mecs, mais, c'est très tabous d'en parler!
Nous vivons dans une société langue de bois étalée sur un tapis d'hippocrysie...Alors faut pas se demander d'où viennent tous ces clichés...
Tauris, tu es un mec tout à fait normal et personne n'a essayé d'inhiber ta sensibilité humaine...Tu aimes les chevaux pour les mêmes raisons que moi, tout en étant un homme et moi une nana...Les hommes comme toi sont rares!!! la preuve sur le fofo!
Quand j'ai un copain qui se plaint de ne pas avoir de cpoine, je lui conseille d'aller dans un centre équestre, et d'éventuellement s'inscrire et prendre 2 ou 3 heures de cours...Ce sont des nids à nanas!!! Smile
Le fils d'un copain fait de la danse...Parce qu'il se dit que c'est le meilleur moyen pour voir des filles presqu'à poil!!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mer 13 Jan 2010 - 10:52

A la la... la testostérone xD

Nathalie, comme toi j'ai été très masculine pendant mon enfance. J'ai un grand-frère, et adorait jouer ensemble (on aime toujours d'ailleurs). Lui il jouait parfois aux barbies, et des fois je jouait avec lui aux petites voitures. Et les préjugés comme quoi les barbies c'est pour les filles et les voitures pour les garçons, on s'en fichait pas mal !
Petite, je récupérais les vieux vêtements de mon frère, ce qui fait que j'étais tout le temps habillée en mec. J'adorais jouer à la corde à sauter avec mes copines, mais quand les garçons faisait un foot, j'étais la première fille à venir.
Aujourd'hui, je suis autant capable de mettre une robe aux genoux à une soirée que de me mettre en jogging et d'être aussi solide voire plus qu'un garçon. Une de mes meilleures amies est pareil. Des fois elle me montre des nuisettes très sexy qu'elle porte avec son homme, mais c'est la première à jurer comme un charretier, à mettre son jogging et à aller aider une copine si elle se fait frapper par un mec.

Les deux genres s'enferment dans un espèce d'idéal borné et rabaissant. Les hommes pleurent pas, et les femmes font la vaisselle. Moi je dis que les personnes les plus équilibrées sont celles qui sont à la fois masculines et féminines, qu'ils soit hommes ou femmes. Quand mon père pleurait devant un film d'amour émouvant, je ne l'ai jamais pris pour une lopette, et mon frère ne m'a jamais pris pour une prostituée quand je mettais une jolie robe pour aller à une soirée avec des amis. A enfermer les gens dans des stéréotypes de genre, on les rend malheureux, éteints et selon moi agressifs ou stupides.

Quand j'étais au lycée, je n'avais qu'à tourner la tête. Le pire, c'est que c'est lorsqu'on est ado que le bourrage de crâne est le plus intensif. Déjà parce qu'on manque de repères, et les plus faciles à trouver sont ceux des affiches publicitaires, des magazines, de la télé, qui sont stéréotypés à outrance. Ensuite parce que les ados sont d'une intolérance qui m'effraie, alors qu'ils sont censés être les adultes de demain, et qu'ils pratiquent cette intolérance entre eux. Bien sûr j'ai été ado, mais je ne m'inclue pas volontairement car je n'ai jamais partagé ce genre de chose. J'ai déjà vu de bonnes copines à moi se moquer d'un trisomique dans le bus, ça fait peur !
Quand on voit les ribambelles de jolies dindes qui gloussent devant la troupe de mec qui ont la langue qui pendent, mouais.

Ma mère et moi on est très portées sur le look masculin-féminin. On se met par exemple un joli décolleté avec une cravate par dessus, ou alors on porte nos cheveux détachés avec une chemise large et un gilet de barman comme on appelle ça. Il n'y a qu'à voir la réaction des gens ! Ils ne comprennent pas. Pour eux, une femme ça porte des jupes, des talons et ça a une formidable crinière. Les hommes portent des costards. Point. Morne plaine ! Et le pire, c'est que tout le monde se trompe.
Une fois, mon père devait aller me chercher au collège en moto. Manque de pot, il a commencé à pleuvoir à torrent, et mon père m'a dit de prendre le bus. Je prend donc ma ligne habituelle avec ma grosse veste à épaules renforcées, et je me trouvais ridicule. Hé ben des garçons assis à l'arrière n'arrêtaient pas de chuchoter entre eux, et j'ai entendu "ça fait super classe le blouson à épaulières !". Ils avaient l'air de bien plus apprécier ça que les jupes en jean ultracourtes des autres filles !

Bref, tout ça pour dire que les stéréotypes de dureté, de virilité etc qu'on impose aux hommes ne sont pas compatibles avec l'équitation, qui nécessite du calme, de l'humilité et bien d'autres choses. Si les hommes se tournent vers l'équitation, c'est dans des aspects qui font plus appel aux "standards", comme les course de chevaux (la majorité des jockeys sont des hommes), la compétition, etc. Mais encore une fois, si les hommes ne sont pas forcément attirés par les chevaux, cela ne veut pas dire qu'ils sont incompétents dans ce domaine ! Il n'y à qu'à voir le nombre de petites pestes dans les centres équestres pour s'en convaincre.

Petite anecdote : dans le Code Civil, qui date de Napoléon (lequel, j'en sais rien), les femmes n'ont toujours pas le droit de porter de pantalons mdr
Comme quoi, tant qu'on ne s'attaque pas à ce genre de chose, les stéréotypes ne sont pas près de disparaître !
Revenir en haut Aller en bas
Nariane



Féminin
Nombre de messages : 3330
Age : 35
Localisation : Lyon / ouest lyonnais
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mer 13 Jan 2010 - 11:33

De mon coté, j'ai essayé de "mettre à cheval" quasiment tous mes amis.

Les garcons sont plus audacieux, ils ont toujours essayé de monter dessus, n'ont jamais refusé "un p'tit trot", ou d'essayer le galop. Réellement, j'admire leur courage! Ils s'interessent au materiel ( pourquoi un mors? comment on s'en sert? et ca , ca sert à quoi etc...) Curer les pieds aussi ils aiment bien.
En gros, ils ont tous essayé sans rechigner et bien rigolé, en revanche, ca ne les interesse pas trop d'y retourner, sauf si il s'agit de faire un rando, de bidouiller du materiel, bref, de pratiquer des activités concrètes. Ils ont tous une sainte horreur des ecuries de proprios, des boxs, du manege etc....il leur faut de la liberté.

Mes amies filles en revanches (enfin, pour celles qui ne sont pas cavalières!) essaient d'abord d'etre copine avec le cheval. Elles me demandent toujoursd plein d'info sur le caractere du cheval.Et pourtant, elles ne sont ni ados, ni cucu, mais pour elles c'est evident qu'elles ne pourront rien faire sans la participation de la bete. Elles sont plus prudentes et beaucoup plus disciplinées!

Au final, les deux approches se valent pour les chevaux que je connais en tous cas. Ils retrouvent mon style avec les filles, et n'ont rien contre un peu moins de précautions quant les z'hommes s'en occupent.

Quant aux années "club", je rejoins ce qui a été dit précedemment, les conditions ne sont vraiment pas réunies pour faire aimer l'equitation aux hommes. Les profs à mon avis n'y sont pour rien, mais c'est sur que monter en reprise avec 10 nanas de 15 ans surexcitées, c'est surement pas le reve du garcon du meme age.

Je suis d'ac avec nathalie, moi aussi je conseille à mes amis celibataires de m'accompagenr aux ecuries (ou au pré ), ils constatent qu'il y a foule de celibataires, mais ces especes d'amazones braillant sur leurs chevaux, ca ne les tente pas du tout!

Quant à mon mec, il az un peur des chevaux, mais son honneur le pousse à monter quand meme ...mais les pantalons d'equitation, vraiment, ca le depasse! il prefererai s'irriter toutes les jambes plutot que d'en mettre un...: )
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mer 13 Jan 2010 - 13:38

C'est vrai que souvent les hommes ou ados garçons qui montent à cheval visent le "sport extrême", concours, compétition, ou rando. Performances et sensations. Quant à ceux qui aiment le cheval pour lui-même, généralement ils s'en cachent ou le montrent discrètement mais seulement au dit cheval. Après j'ai aussi connu au moins un homme qui cherchait certes les performances, les résultats en concours, mais avouait volontiers être totalement amoureux de sa première jument, qui était la prunelle de ses yeux. Il était dur avec son cheval quand il le fallait, mais faut croire qu'il l'avait séduit car ce cheval déprimait si cet homme n'était pas là une dizaine de jours, malgré toute l'attention que nous nous lui portions. Il n'hésitait pas non plus à caresser et flatter les chevaux qui faisaient bien les choses. Mais c'est le seul que j'aie vu cumuler "qualités féminines et masculines" à ce point.


Maintenant je m'en vais lire l'article!!

PS: Maman suggère que pour les hommes ça fait mal aux cahuètes dirons-nous...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mer 13 Jan 2010 - 13:38

Moi je montes en club, il y a quasiment toujours eu un ou deux garçons.
Il a arrêté car ça ne lui a jamais plu (c'était sa mère et sa soeur qui voulaient que...) l'autre parce qu'il devait choisir entre ça et la musique, il a réfléchit pendant longtemps, à choisit la musique sans jamais revenir au cheval, ni même faire un stage pendant les vacances... soit disait "pas le temps".
En ce moment, y'en a un et il fait des compet', c'est ce qu'il aime. Mais quand il a vu que son poney qu'il montait était légèrement blessé au passage de sangle, il a tout de suite voulu le soigner, pas comme la plupart des filles de mon club qui auraient à peine prévenu le moniteur.
Je pense aussi que c'est la façon dont son éduqué les enfants. Les filles ça joue au poupées et aux chevaux, les garçons c'est le foot et les petites voitures.

Ceci dit, je pense qu'une passion, c'est un passion. On a tous les mêmes sentiments, hommes ou femmes, cheval ou autre activité, du moment que c'est sa propre passion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mer 13 Jan 2010 - 16:35

quand j'ai dit à mon mari ma passion pour le cheval, il m'a trouvé un peu bizarre je dois dire car lui étant passionné de moto (il dit toujours que c'est sa deuxième femme.. merci chéri..), il m'a dit un jour l'équitation c'est pas un sport...
ah ca il aurait mieux fait de se taire sur ce coup là!! lol!
comme j'ai passé le permis moto pour me rapprocher de sa passion, je lui ai dit de faire de même... et ben le jour de sa première reprise, il est rentré il ne pouvait presque plus marcher!!!! et là la phrase que j'attendais avec impatience: TU AVAIS RAISON CHERIE!! brave bête ouuhhh que ca a fait du bien!! lol!

en fait faut dire aussi qu'il en avait une peur bleue et il a mis assez longtemps avant de pouvoir s'en approcher d'un.. Résultat aujourdhui il a pris sous son aile une juju qui est avec ma thune à la pension (juju dont la propriétaire ne s'en occupe jamais) et essaye de faire de l'éthologie avec elle.. il est d ailleurs devenu un passionné d'équitation western, facette d'équitation bcp plus viril aussi Wink

il m' a confié récemment que même si c'était pas sa passion, il avait appris à aimer le cheval mais aussi les ballades à cheval!

voila tout ca pour dire, qu'il ya beaucoup de stéréotypes déjà en ce qui concerne la façon de penser des hommes sur l'équitation et le cheval en lui même mais aussi que les clubs n'aident pas non plus à véhiculer une image plus masculine.. et je rejoins ce qui a été dit plus haut: s'il y avait plus d'homme l'ambiance serait moins pourrie... Very Happy

alors je n'ai qu'une phrase à dire: allez les hommes jetez-vous à l'eau , vous verrez c'est que du bonheur!!
Revenir en haut Aller en bas
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20679
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mer 13 Jan 2010 - 17:43

20/20
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mer 13 Jan 2010 - 19:13

C'est vrai que plus de mecs dans les centres seraient super !
On rigolerait plus je trouve.

Je me rappelle la dernière ballade à cheval de mon grand frère. On lui avait attribué un grand selle français alezan clair, un véritable amour ! Il regardait tout le monde avec ce "je t'aime" dans les yeux, un gros nounours. Mon frère appréciait, jusqu'au moment où son cheval a mal assuré son sabot, qui a roulé sur une pierre. Quand on a l'habitude, on ne le sens même pas, mais mon frère est devenu blanc d'un coup xD.
En descendant, il m'a dit : "mais comment ils font, les autres mecs quand ils montent à cheval ? Ils doivent avoir super mal aux..." mdr
Qu'est-ce que j'ai pu rire quand il m'a dit ça portnawak

Plus petite, j'avais aussi droit aux réguliers "Mais l'équitation, c'est pas un sport" de la part de mon frère et de mon père. En même temps mon père ne se mouillait pas trop car il n'a jamais mis les fesses sur un cheval, et mon frère a appris à ses dépends que mine de rien, c'est périlleux lol.
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mer 13 Jan 2010 - 19:32

Tauris
je recherche exactement les mêmes choses que toi dans l'équitation Smile

peut- être que les hommes ont besoin de reconnaissance sociale ?

personnellement je suis à l'aise dans mon travail car j'en fais ce qui me rapporte un salaire,

par contre mon mari n'a pas le même point de vue, il était dans un boulot bien payé,mais tant qu'il ne s'est pas senti utile/ valorisé/ reconnu par ses collègues, il déprimait complètement...

et c'est sûr que mon, équitation ne correspondrait pas à ses critères à lui : la plaisir du travail bien fait, pour soi, passer un bon moment dans son coin...

Après des études scientifiques ont montrées que généralement les cavaliers avaient des pbs avec leur père et que le cheval permettait de combler ce manque. C'est mon cas par exemple et j'en connais plus d'un qui ont ces pbs là aussi.
tiens, moi aussi Very Happy

Pour l'(article il me laisse vraiment dubitative (on dirait un canular ) éléphant rose

enfin les femmes ont dû conquérir l'équitation, à une époque où mettre des pantalons était un délit passible d'amende (George Sand faisait scandale en "portant des culottes")

Où les moniteurs déquitation préconisaient la monte en amazone car une femme chevauchant à califourchon c'était vulgaire, laid, indigne d'une dame de bonne moralité (hum, à mon avis ça devait être des obsédés sexuels ces mecs-là ) boulet 1

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Mer 13 Jan 2010 - 20:51

Pour le Code Civil c'est Napoléon Ier au fait il me semble... lol

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Jeu 14 Jan 2010 - 14:56

Le moins que l'on puisse dire c'est que cela vous inspiré ce sujet !!! quelle avalanche de réponses, toutes très intéressantes du reste !
Et tout cela déclenche chez moi de nouvelles réflexions et questions, dont je vous fais part ici pour continuer à alimenter la discussion.

De manière générale pour commencer.
Il ressort nettement de vos réflexions que ce sont les clichés et le formatage de la société qui aboutissent à cet état de fait. Je ne pensais pas que cela puisse avoir tant de poids. C'est vrai que je ne l'ai jamais ressenti comme cela pour plusieurs raisons. la première c'est que j'ai monté à cheval la première fois chez un ami, qui est cavalier. Ensuite, le club où je suis est tenu par un homme et il y a une certaine mixité : son fils et quelques uns de ses copains montent aussi ; il y a plusieurs couples également. Au vu de vos réflexions, c'est peut être en partie pour cela qu'il y a une très bonne ambiance dans ce club, où je me sens très à l'aise. De plus, dans mon cas, j'ai commencé à prendre des cours dans un groupe d'adultes, où il y a peut être 25 à 33 % d'hommes. C'est vrai que si j'avais dû débuter dans des groupes de filles de 10-15 ans, je ne sais pas si j'aurais autant accroché...
Mes réflexions sur les clichés et le formatage de la société maintenant. La question ne s'est pas posée pour le cheval, mais je suis d'un tempérament assez anti-conformiste et cela ne me gêne absolument pas de paraître "à contre-courant" ; j'ai pour principe de vivre pleinement ma personnalité et mes goûts sans me soucier ces clichés et des qu'en dira-t-on. Par exemple, je n'ai jamais cédé aux "tu n'est pas cap de..." quand j'étais collégien ou lycéen …. Au final, et dans mon cas, même s'il est toujours délicat de faire des analyses rétrospectives, si j'avais eu plus tôt le goût du cheval, je ne me serais pas autocensuré pour faire comme les autres garçons.
Par rapport à l'esprit de compétition. Je ne l'ai absolument pas avec le cheval et je ne compte pas m'y mettre. En revanche, pour être franc, oui, j'ai bien un besoin de reconnaissance de mon travail au niveau professionnel ; qui m’est accordé dans une certaine mesure. Quant à la compétition, je la voyais auparavant au niveau scolaire où, pour faire ce que je voulais, il fallait être le meilleur pour réussir à un concours...et j’y suis arrivé, en me payant même le luxe de terminer major à mon concours.
Pour la gêne que les hommes ressentent à cheval en raison de leur anatomie différente des femmes ; c'est un faux problème, tous les cavaliers ne sont tout de même pas maso ! Par contre, il est important de bien choisir sa selle ; j'ai pu m'en rendre compte récemment puisque je viens de franchir cette étape et c’est vrai que certaines me les cassaient…
Pour la culotte d'équitation moulante, je ne vois pas la différence qu'il y a avec un collant de vélo ou une tenue de ski de fond, que je connais mieux pour pratiquer ce sport également.

Le cheval pour finir et les soins que je lui apporte. C'est vrai que j'y accorde pas mal d’attention, je passe bien une demi-heure à le préparer avant de le monter, moi qui lave ma voiture une fois tous les deux ans et qui ne suis pas regardant pour la poussière dans ma maison...Cette apparente "méticulosité" a par exemple surpris mes parents. C’est peut être un peu idiot, mais autant je m’en fiche pour la voiture et dans une moindre msesure la maison, autant je mets un point d’honneur à ce que mon cheval soit propre quand je le monte, que ce soit en rando ou en reprise.
Sinon, pour être franc, s'il n'y avait pas cette possibilité de "monter" le cheval, je n'en aurais jamais acheté un je pense, car cela deviendrait un animal de compagnie comme un chien ou chat, dont je, pardonnez-moi l'expression, ne tiens pas à m'embarasser. Néanmoins, je ne vois pas mon cheval que comme un véhicule, mais comme quelque chose de plus qu’un animal et de moins qu’un humain, un être animal en quelque sorte…
Sinon, pour ce que je fais avec mon cheval, c'est vraiment l'extérieur qui me motive, avec des sorties que je souhaite faire de plus en plus longues et de plus en plus rapides, en entraînant mon cheval pour qu'il gagne en endurance. Là encore, si l'équitation ne devait se faire qu'entre les murs d'un manège et non à l'extérieur, je crois que je ne m'y serais pas lancé, j'en serais resté à la marche, au vélo et au ski.

Je rebondis sur quelques points pour finir (en gras, je n’ai pas réussi à citer en grisé)

Marineborg
Bref moi je pense plutôt que c'est parceque les mecs sont moins persévérant C’est un cliché cela, non ? ? ? En tout cas, pour être persévérant, je le suis, c’est dans ma nature…


Brifon
si il n'avait pas une technique excellente, il avait un très bon feeling avec les chevaux, et en particulier avec les jumentsY aurait-il donc quelque chose de nature hormonale qui passerait de l’homme au cheval et qui ferait que les hommes passent mieux avec les juments, les femmes avec les entiers ? ?

Nathalie
J'ai remarqué que ceux qui n'aiment pas monter à cheval (ou être à côté) sont ceux qui ont besoin de tout contrôler dans leur vie
C’est peut être un peu mon cas aussi tout de même, je suis très exigeant sur ce que je peux être amené à demander aux autres, au niveau professionnel notamment.

Ariane
Ils ont tous une sainte horreur des ecuries de proprios, des boxs, du manege etc....il leur faut de la liberté.Oui, la liberté, c’est aussi ce qu’il me faut ! ; d’où mon goût pour l’extérieur.

Steph
C'est vrai que souvent les hommes ou ados garçons qui montent à cheval visent le "sport extrême",
C’est ce que je recherche aussi, les galops longs et rapides me grisent…

SDE
je recherche exactement les mêmes choses que toi dans l'équitation
j’en suis ravi, ça fait plaisir
personnellement je suis à l'aise dans mon travail
c’est mon cas aussi

Marineborg
Ceci dit les mecs qui continuent à en faire sont les plus intelligents
Ce sont eux qui auront toutes les cavalières à leur pied hihi

Et Nathalie
Tauris, tu es un mec tout à fait normal et personne n'a essayé d'inhiber ta sensibilité humaine...Tu aimes les chevaux pour les mêmes raisons que moi, tout en étant un homme et moi une nana...Les hommes comme toi sont rares!!! la preuve sur le fofo!
Quand j'ai un copain qui se plaint de ne pas avoir de cpoine, je lui conseille d'aller dans un centre équestre, et d'éventuellement s'inscrire et prendre 2 ou 3 heures de cours...Ce sont des nids à nanas!!!

Oui, je vous rassure, je suis un mec tout à fait normal (autant que l’on puisse définir où se situe la normalité), pas homo…Sinon, vous allez me faire rougir avec tous ces compliments. Se mettre à l’équitation pour faire des rencontres féminines , c’est marrant, c’est ce que je conseillais en blagant aux copains, car je voyais passer beaucoup plus de cavalières que de cavaliers devant chez moi…Ceci dit, ce n’est pas pour cela que je me suis mis à l’équitation, mais cela peut effectivement déboucher sur des choses dont je ne vais pas me plaindre, bien au contraire ! Dommage en revanche qu’il n’y ait pas grand monde du forum en Picardie !
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Jeu 14 Jan 2010 - 16:07

Pas grand monde dans le Nord non plus Smile

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Jeu 14 Jan 2010 - 21:47

Tauris,
Quand j'ai dit "ceux qui n'aiment pas monter..." Je pensais plus à: "ceux qui ont réellement peur de monter (qu'ils le cachent ou pas)" Cette peur qui leur dit: "Eh!!! c'est pas une moto, ça réagit indépendamment de toi, c'est vivant, donc incontrôlable, peut-être! Smile" Smile
Revenir en haut Aller en bas
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20679
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Ven 15 Jan 2010 - 0:32

Oui oui c'est un cliché (mais les clichés ne viennent ils pas d'une certaine réalité à la base ? Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Ven 15 Jan 2010 - 7:38

Pour Steph : oui, c'est vrai qu'on se sent un peu isolé dans le nord de la France, j'ai l'impression qu'il y a un tropisme pour le sud sur le forum...

Pour Nathalie : oui, je crois que j'avais bien compris ; ceci dit, moi qui aime monter, j'ai aussi cette tendance à vouloir tout contrôler (à moins que je me méprenne sur ce que tu as voulu dire). Ceci dit, à cheval, j'ai l'impression de contrôler, c'est tout de même le cavalier qui choisit les allures, les directions...(enfin, maintenant, pour moi, oui ; je dois avouer que cela n'a pas été aussi simple lors des premières balades, c'était le cheval qui faisait l'itinéraire parfois...). Au final, ça peut se résumer ainsi : oui, perte de contrôle quand on débute ; bon contrôle voire domination dans une certaine mesure ensuite.

Pour Marine : il doit donc y avoir des réalités dans l'article ; mais vous n'avez pas l'air d'être toutes d'accord là-dessus...

Encore merci de vos réponses ; c'est très enrichissant ce genre d'échange !

Pour relancer le débat : si ce sont bien des clichés et certaines valeurs attribuées aux hommes et aux femmes qui sont à l'origine de la situation actuelle (mais n'y a-t-il pas autre chose encore ???) ; cela n'explique pas pourquoi la situation s'est inversée, car c'est tout de même assez récent d'avoir une majorité de femmes en équitation de loisirs, non ? Peut-être est-ce à rapprocher de la fin de l'utilisation du cheval à des fins de transport et de travail agricole ??!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Ven 15 Jan 2010 - 7:59

La fin de l'utilisation du cheval "travail" a entraîné le début du cheval "fric" (compète): les guerres ne se faisant plus à cheval l'homme est resté à cheval pour se battre sur un autre terrain: la compète(c'est pour ça qu'il y a plus d'hommes en "hauts niveaux"). Puis, les femmes ont commencé par en faire un loisir ou compète petit et moyen niveau. Puis, la libération de la femme dans les années 70 a fait peur aux hommes (de pouvoir) qui ont ressorti les clichés progressivement: le bleu c'est pour les garçon, le rose pour les filles. La corde à sauter pour les filles, le foot pour les garçons. L'homme rapporte l'argent, la femme fait tout le reste... Etc... Des années ont passé depuis 70 et les clichés ont eu le temps de bien se "réancrer"...On a bien régressé, pour le bien-être de l'homme et le mépris de la femme:
Salaires inégaux pour le mme travail, intégristes religieux de plus en plus nombreux, etc... Tout ça parce que certaines femmes ont castré les hommes (mentalement) en 1970...
Notre société a bien régressé, et celà, pour permettre à l'homme de se sentir encore un mâle. Le véritable "macho" n'existe pourtant plus...Les hommes n'appliquent que leurs "droits" dans cette conception, ils oublient leurs "devoirs"...Le macho de maintenant est plutôt un phallocrate qu'un macho...Caractère type de la société actuelle (hommes et femmes): la majorité des gens ne jurent que par leurs droits....Jamais par leurs devoirs...
Ca s'appelle régresser... Je ne sais pas où on va, mais, ça descend et ça va vite...
Revenir en haut Aller en bas
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20679
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Ven 15 Jan 2010 - 10:16

Non mais Tauris je rigolais tire langue

Et certainement que certains clichés de l'article partent de réalités, mais tout ça poussé à l'extrême c'est sur que ça parait ridicule Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: femmes et cheval...   Aujourd'hui à 21:14

Revenir en haut Aller en bas
 
femmes et cheval...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» ... et elle roula les cheveux aux vents... nan mais ca va pas oui !
» femmes et cheval...
» cheval a confier
» comment savoir si son cheval est heureux???
» poulain 2009 pie noir croisement cheval x poney à vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: