Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!   Dim 13 Déc 2009 - 22:17

Voilà je recopie moi même ce post du forum equitrait où je suis aussi...
C'est un peu long mais très intéressant... Bonne lecture!

"info intéressante copiée/collée sur le forum Equilogique de Anne , apportée par Valabi: concerne l'aspect physique , le mental n'est pas évoqué ici .

Citation:
Bonjour à tous,

J’aimerais (et été encouragée à) partager avec vous un article qu’on m’a fait découvrir il y a un peu plus d’un an et qui a non seulement révolutionné ma façon de faire les choses mais surtout expliqué beaucoup des problèmes de boiteries et d'ostéopathie que j’ai eus avec Toons peu de temps après son débourrage à trois ans.

L’article en « lien » ici après, est par une vétérinaire connue aux Etats-Unis, Dr Deb Bennett (qui a entre autres conseillé les animateurs du dessin animé Spirit en biomécanique équine, sa spécialité), est hélàs en anglais et je me contenterai de vous faire ici une traduction des parties qui paraissent les plus importantes (à la première personne comme dans l’article, c’est Dr Bennett qui parle). Je ne suis pas traductrice de profession donc il se peut que celle-ci ne soit pas totalement correcte (je ne suis par exemple pas certaine que le terme « bone fusion » puisse être traduit directement par ossification). Les illustrations sur le site valent la peine d’être vues pour mieux comprendre le texte. http://www.equinestudies.org/knowledge_base_intro/knowledge_base_intro_choicepage.html

Bonne lecture.

___________________________________________________________
Tous les Chevaux, de toutes les races, se développent à la même vitesse du point de vue du squelette
J’aimerais débattre du concept de la maturité du squelette. Si un cheval de 2 ans et demi n’a pas atteint la maturité, ce n’est pas parce qu’il appartient à une race tardive ou un individu qui se développe lentement. Cela n’existe pas d’un point de vue du squelette : Aucun cheval sur la terre, de n’importe quelle race, à n’importe quelle époque n’a jamais atteint sa maturité avant l’âge de six ans (plus ou moins 6 mois). Donc, par exemple, le Quarter Horse n’est pas une race précoce, pas plus que l’arabe n’est une race tardive. Leurs squelettes se développent de la même manière. Cette information peut paraître choquante pour beaucoup de gens qui pensent que débourrer leur cheval sous la selle à deux ans est ce qu’ils doivent faire à cause de sa race ou de son apparente maturité. Cela demande également une clarification quant à ce que j’appelle maturité.

Quand est-ce que le squelette du cheval atteint sa maturité?
A peu près tout le monde a entendu parler du cartilage de croissance, et généralement quand je leur demande, beaucoup me répondent que les cartilages de croissance se situent quelque part dans le genou du cheval (en fait ceux que ces gens connaissent sont situés en dessous du radius-ulna juste au dessus du genou). Ce que les gens ne réalisent pas c’est qu’il y a des cartilages de croissance de chaque côté de chaque os derrière le crâne et dans le cas de certains os, (comme le bassin qui a beaucoup ‘d’angles’) il y a de multiples cartilages de croissance.

Est-ce que cela veut dire que vous devez attendre que tous ces cartilages de croissance se soient ossifiés avant de monter votre jeune cheval ? Non, mais plus vous attendez, le moins de risques vous prenez. Les propriétaires et professionnels doivent réaliser qu’il existe un « agenda » d’ossification défini et facile à retenir. – et ensuite prendre leur décision quand monter leur cheval sur base de cette connaissance plutôt que sur base de l’apparence extérieure du cheval. Parce qu’il y a des races, le Quarter Horse entres autres, qui ont été conçus de telle manière qu’ils paraissent ‘matures’ bien avant qu’ils ne soient en réalité. Cela défavorise ces chevaux soit par l’ignorance du processus d’ossification ou parce que les gens préfèrent suivre leur propre agenda (en vue de la compétition par exemple) que de s’inquiéter du bien-être du cheval.

Si vous faites partie des personnes pour qui débourrer veut dire monter, alors vous êtes mieux de ne pas débourrer votre cheval avant quatre ans. Selon la méthode traditionnelle, cela donnerait ceci : introduisez toutes sortes d’équipements et de situations quand il a deux ans, montez et descendez de son dos quand il en a trois et commencez à vous mettre en selle et à lui apprendre la direction à quatre ans, apprenez-lui son job quel qu’il soit à 5 ans pour qu’il soit ‘mis’ à six ans.

Agenda de la conversion des cartilages de croissance en os (ossification)
Le processus de conversion des cartilages de croissance en os se fait de bas en haut de l’animal. En d’autres mots, plus on descend vers les sabots, plus tôt la fusion des cartilages aura lieu et plus on se rapproche du dos de l’animal, plus cette fusion se fait tard. Le premier cartilage à s’ossifier, à la naissance, est la troisième phalange (os du pied). Dans l’ordre croissant viennent ensuite :
• Deuxième phalange – haut et bas – entre la naissance et 6 mois.
• Première phalange – haut et bas – entre 6 mois et 1 ans.
• Canon – haut et bas – entre 8 mois et 1.5 ans.
• Petits os du “genou” –entre 1.5 an et 2.5 ans.
• Bas du radius-ulna –entre 2 ans et 2.5 ans.
• Portion “porteuse” du glenoïde en haut du radius entre 2.5 ans et 3 ans.
• Humérus – haut et bas – entre 3ans et 3.5 ans.
• Omoplate – portion porteuse (bas) – entre 3.5 ans et 4 ans
• Postérieurs – bas identique aux antérieurs ci-dessus.
• Jarret – cette articulation est « tardive » vu sa place assez « basse ». Les cartilages de croissance entre le tibia et le tarse ne fusionnent (s’ossifient) pas avant que le cheval n’ait quatre ans (raison pour laquelle les jarrets sont connus comme étant un « point faible » et est même documenté dans la littérature du 18ème siècle)
• Tibia – haut et bas, entre 3 ans et 3.5 ans
• Fémur – haut et bas, entre 3 ans et 3.5 ans
• Encolure – entre 2.5 ans et 3 ans
• Bassin – les cartilages de croissance des pointes de la hanche, dessus de la croupe et pointe de la fesse (tuber ischii) – entre 3 et 4 ans

Et quelle partie du squelette est la dernière à s’ossifier pensez-vous ? La colonne vertébrale bien sur. Un cheval a normalement 32 vertèbres entre l’arrière de son crâne et la naissance de la queue, et il y a plusieurs cartilages de croissance sur chacune d’entre elles. Les vertèbres ne terminent pas leur ossification avant que le cheval ait atteint au moins 5 ans et demi (et ceci concerne un petit cheval massif, plus le cou du cheval est long, plus tard les fusions se produiront… et pour un mâle, vous ajoutez systématiquement six mois. Donc pour un cheval d’1m70 de type demi-sang, cette maturité peut n'être complète qu’à 8 ans.)

Les dernières vertèbres à fusionner complètement sont celles à la base de l’encolure (raison pour laquelle les chevaux ayant un cou plus long peuvent atteindre leur maturité après 6 ans – c’est la base qui grandit encore). Donc vous devez être prudents – très prudents – de ne jamais forcer l’encolure d’une jeune cheval (par exemple lui apprendre l’attache en le laissant se débattre).


Citation:
Quels sont les exercices à proscrire d'office?
Je vais devoir relire l'article pour ne rien oublier mais jusqu'à 4 ans, éviter de mettre du poids sur le dos, surtout pour de longues périodes, éviter de sauter des obstacles, éviter le travail dans des sols lourds (jarrets pas formés), éviter les changements de direction brusques - favoriser les lignes droites - éviter les flexions forcées (on ne parle pas ici d'assouplissements mais de forcer l'encolure dans une position, également la méthode qui consiste à attacher une jeune cheval à moitié sauvage et de le laisser se débattre (ben oui ça existe encore)).

Il faudrait aussi clarifier ce que nous appelons débourrage. Cette notion varie en fonction de chaque personne. Aussi faudrait-il peut-être définir ce qu'est le "travail monté" (d'ailleurs, idem pour le travail au sol). Je présume que le travail d'un cheval de balade est différent de celui d'un cheval qui sera destiné à la compétition. Et même là, le travail, quelle que soit la discipline peut être géré différemment.
La discipline ne change en rien le développement du squelette et le fait que de monter un cheval trop tôt est dommageable. C'est surtout le poids du cavalier pour lequel la colonne n'est pas encore formée. Je dirais (mais le Dr Benette n'en parle pas) que plus que la discipline, le poids de ce cavalier compte (et je suis loin d'être légère comme toi). Selon toute logique tout entraineur 'commence' le travail monté de la même manière quel que soit la discipline finale et ce commencement en selle (apprentissage du cavalier, des aides, des allures et de la direction en gros) est risqué avant 4 ans au plus tôt. La discipline (le job) s'apprend plus tard et je l'espère progressivement - pour le Dr Bennett pas avant 5 ans. Le Dr Bennett explique ce qu'elle considère être un bon timing et elle y inclut le travail au sol à partir de deux ans (de nouveau en fonction du développement, des membres cette fois). Elle dit elle même que ce qui est dommageable c'est de monter le cheval trop tôt et encore plus, de ne pas tenir compte que la dernière partie du cheval à être formée est la base de l'encolure (flexions forcées telles qu'utilisées parfois à proscrire)"
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!   Dim 13 Déc 2009 - 23:26

J'ai déjà lu et relu cet article. Je suis convaincue de ce qui y est écrit. On parle de race tardive d'autres précoces mais en fait de compte il n'en est rien.
Tout est prétexte pour monter plus tôt sur leur dos oui !!!
Un débourrage avant 3 ans et demi est à mon humble avis totalement irrespectueux.
Et quand je parle de débourrage je parle de premier cavalier sur le dos pour de très courte séance et non pas de commencer le travail monté pendant une bonne heure plusieurs jours par semaines.
Quand on prend un cheval au sevrage cela peut nous sembler long, mais quand s'est pour son bien et quand on voit tout ce qu'il y a à faire à pied.
A partir de 5 ans je trouve que c'est bien pour débuter un travail plus sérieux monté. Mais là pareil ne pas dégouter le cheval et pour moi le travailler monté tous les jours plus d'une heure c'est bien trop... surtout vu ce qui lui est demandé pendant cette heure.

La balade au pas puis trot et galop il n'y a rien de mieux pour éduquer, désensibiliser et muscler un jeune... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!   Dim 13 Déc 2009 - 23:31

elleaweg je suis tout à fait d'accord avec toi!
C'est ce que je compte appliquer avec Trotte...

Mais il est claire que faire avaler ça dans le monde "pro" de l'équitation...c'est pas évident!
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7273
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!   Lun 14 Déc 2009 - 10:10

J'ai aussi déjà lu cet article. Le problème c'est que personne n'entend la même chose lorsque l'on parle de "pré débourrage" "débourrage" et "monter un cheval".
Quand j'ai dis à ma mono que j'avais déjà mis la selle à Tango et m'était déjà assise sur son dos, moi je vois ça comme du "pré débourrage" et elle m'a dit "Ah ! Alors il est débourré" et elle m'a donné une autre définition que la mienne du débourrage.
Je fixe mes définitions pour que mon message soit clair :
- le pré débourrage comporte tout ce qui est habitué le cheval sans rien lui demander (on le laisse réagir en liberté), c'est en faite pour moi toute les formes de désensibilisation avec le matériel qui servira quand il sera monté (tapis de selle, selle, filet, hauteur d'un cavalier sur son dos...)
- c'est différent pour moi de l'éducation de base et là ça comporte marcher au licol, donner les pieds, être à l'attache... ce que le cheval peut faire à n'importe quel âge
- après tout ça vient le débourrage qui consiste juste à apprendre au cheval à répondre aux aides (mains, jambes, assiette). A la fin du débourrage, on peut partir en balade au pas, au trot et au galop en toute sécurité.

Maintenant, je donne mon avis, on conseil aux enfants de faire du sport même si leur croissance n'est pas fini. Cependant, faire une séance d'une heure par semaine, ça ne fait pas de mal mais les enfants athlètes sur qui on force trop, alors ceux là vieillissent mal.
Pour les chevaux, c'est pareil. Leur demander quelques efforts avant la fin de la croissance, ça ne leur fait pas de mal. Après, si c'est sortir en concours avec des chevaux de 3ans et enchainer des 1m alors là, c'est clair que le cheval est cassé avant la fin de sa carrière...
Débourrer un cheval, je pense qu'à partir de 2ans et demi, c'est bien selon la morphologie du cheval, du poids de son cavalier avec la selle aussi (je veux dire, monter un shetland de 2ans et demi quand le cavalier pèse 80kg, ben ça va pas bien aller... mais un grand cheval avec un cavalier pas trop lourd, les efforts ne seront pas les mêmes...).

L'idéal est je pense d'attendre que le cheval est entre 3 et 5ans pour le débourrer mais sans pour autant le laisser au pré sans rien faire avant cet âge.
Moi, j'ai choisis de débourrer mon poulain à un peu plus de deux ans et demi pour l'égoïste raison que trois ans ou quatre ans, c'est long à attendre... mais c'est aussi dans l'optique de faire quelques balades sympa pendant le printemps, pas pour enchainer des parcours.
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!   Lun 14 Déc 2009 - 18:51

pour les PS de course il y a des muscles qui doivent être développés avant l'âge de 3 ans sinon il ne pourront jamais être faits.
après ça, c'est artificiel puisque la majorité des jeunes Ps en entraînement a des micro-fractures des os longs
Rolling Eyes faut choisir ce qu'on veut quoi sad

personnellement j'ai acheté Lotus à 3 ans et demi et il avait fait le concours des 3 ans montés (une petite démo genre marcher, s 'arrêter, tourner bref pour montrer qu'un cheval est débourré quoi...)

mon véto m'a dit, pas plus de 2 séances monté /semaine et pas plus de 20 min jusqu'à 4 ans et demi. Du coup ça lui a fait des "vacances" puisqu'il a été moins travaillé que juste après son débourrage...

enfin j'ai pas fait de longues balades aux 3 allures, en l'entraînant physiquement, avant 6/7 ans ! Car il a continué à grandir jusque l'hiver de ses 6 ans !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!   Lun 14 Déc 2009 - 23:09

Moi Trotte a été débourrée à l'attelage à ses deux ans...Puis mise au prés avec moi et seulement du travail à pied.

Se fier à la morphologie du cheval n'est pas correcte, ma jument a ses deux ans étant une trait était déjà grande, belle et carré!
Mais elle n'a pas fini sa croissance malgré sa carrure...
Je la vois évoluer au fur et à mesure...

Je pense qu'il ne faut pas avoir un planning fixe de débourrage mais se fixer des limites à ne pas dépasser avant un certains âge... On a tendance a toujours vouloir aller trop vite!
Il faut suivre la progression de son cheval mais aussi toujours avoir en tête son âge...Tant autant de sa croissance que de son mental!

Il y a tellement de choses à apprendre à son cheval correctement avant de monter que pourquoi vouloir précipiter tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7273
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!   Mar 15 Déc 2009 - 20:20

Le précipité peut être pas, le faire rapidement oui ! Si on attends d'avoir la perfection à pied avant de monter à cheval, alors on ne monte jamais à cheval puisque la perfection n'existe pas et qu'on peut toujours améliorer les choses...
Et puis c'est normal je pense d'être pressée de monter son cheval, à la base, l'équitation c'est "l'art et la manière de monter à cheval" donc passer par le travail à pied et le développer est déjà une évolution dans le monde du cheval, on est encore loin de voir la majorité de gens se contenter de travaille à pied et encore moins de laisser le cheval au pré avec un pansage régulier. Dans les mentalités, quand on pense "cheval" on penser "monter à cheval". C'est simple, un teste facile autour de toi tu dis "J'ai un cheval, et il a deux ans" la réponse est "Ah ? Il s'appelle comment ? (oui, le nom c'est important !) Et tu le montes ?" c'est pas "Il est quelle couleur, il est gentil ?" ça ca vient après les "et tu vas le monter quand si tu le montes pas encore ?"
Pour les gens qui ne connaissent pas les chevaux, c'est normal de poser cette question mal grès l'âge (ils savent que 2ans c'est jeune mais vu la taille d'un cheval de deux ans, il peut ressembler à un autre quand on est novice, c'est pour ça qu'on pose la question. Ils ont un doute mais ça n'empêche que c'est souvent la première question).
Revenir en haut Aller en bas
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7061
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!   Mar 15 Déc 2009 - 21:20

Oh là, mais ca me fout les boules ca... veut pas casser mon cheval moi.

Moi je fais environ 1h/1h30 de ballade par semaine. Surtout du pas parce que en hivers, on peut pas tellement trotter et galoper.
Et sinon parfois 15-20min de travail en carrière sur le plat, mais vraiment vraiment pas intensif.
Sinon du travail à pied.

vous croyez que c'est déja trop ? Mais du coup c'est aussi déja trop tard... je lui ai niqué ses cartilages... Crying or Very sad
Je ne sais pas quand elle a été débourrée, mais maintenant elle a 3 ans 1/2....
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!   Mer 16 Déc 2009 - 17:58

bah fais comme moi, attends 4 ans et demi pour entamer le taf plus de 40 min/sem , en 2 fois.

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!   Aujourd'hui à 9:12

Revenir en haut Aller en bas
 
débourrage, croissance et ossification..Un sujet bien vaste!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amorce est un sujet très vaste
» mors anatomique?, cuir? pour débourrage
» ET BIEN VOICI MON PORTRAIT...
» Bien rentrés...
» Comment bien préparer son examen du permis de conduire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: