Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Impulsion, réactivité et motivation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Impulsion, réactivité et motivation ?   Mer 2 Déc 2009 - 11:04

Bonjour !
Ca fait un bail que je n'étais pas passée et j'ai mal aux yeux d'avoir lu une grande partie des topics d'un coup xDD

Bref, en fait j'aimerais avoir des conseils pour travailler principalement l'envie, la réactivité et l'impulsion. J'explique le problème. Ma jument commence enfin à comprendre que me suivre, c'est plus agréable pour elle que de rester sur place et se faire finalement chasser, bien que ça ne soit pas encore systématique. Elle a beau avoir du sang arabe, elle est très feignasse sur les bords et plein de mauvaise volonté (j'avoue qu'elle me fait penser à moi Laughing ) Quand elle ne veut pas, elle bloque. Alors je garde une pression sur la longe et elle finit toujours par céder (ça peut prendre 5 s ou 5 min). Après elle peut me suivre jusqu'à destination ou bien rebloquer 2 pas plus loin. Pour sortir du pré pas de problème, c'est surtout quand on va, soit au rond de longe improvisé (signe que le travail commence à lui taper sur le système ou à devenir une routine, pourtant je la laisse brouter là-haut et elle a beaucoup de temps de pause. D'ailleurs une fois qu'elle est là-bas, elle s'y plait très bien u_u") soit dans un chemin inconnu et que les copains l'appellent du pré (même si les copains elle s'en passe sans trop de soucis maintenant ^^) même si c'est rare. Maintenant j'utilise le stick que je dirige vers l'arrière main, et elle cède et avance tout de suite. Mais ce procédé est énervant et peu pratique, j'aimerais qu'elle comprenne que c'est plus aisé pour elle de me suivre de son plein grès longe lâche, que de faire des pré-débuts de séance en cédant à la pression de la longe (alors qu'elle sait très bien céder en plus >.<) ou le stick aux fesses. Surtout qu'une fois arrivées à destination (à savoir 100 m plus loin), elle s'y plait.
Après faut mettre les choses dans leur contexte. Son pré est à 1300 mètres d'altitude, donc le seul terrain potable et plat des environs est celui où j'ai fait mon pseudo rond de longe. En plus il neige depuis lundi (désespoir xD). Pour arriver sur ce bout de plateau, il faut grimper 100 m assez raide sur un petit chemin caillouteux (même si les feuilles tapissent bien le chemin en ce moment), et madame vient d'être déferrée après 2 ans où elle a toujours eu des fers aux pieds. C'est pourquoi j'essaye de passer par l'herbe et les champs pour pas qu'elle ait mal parce qu'elle est vraiment handicapée en ce moment, faut qu'elle se réhabitue petit à petit. Donc même si ferrée (c'est à dire avant y'a deux semaines) elle bloquait moins, ça lui arrivait de bloquer quand même. Donc ferrée ou non, le problème reste le même, même si la ferrure a une légère influence.. Après je fais aussi des balades avec elle, j'essaye de varier un minimum, mais voilà, deuxième problème: tous les étés précédents elle bossait dans un ranch et se tapait jusqu'à 8h de balades par jour, donc pour elle balade (surtout sur les chemins connus) = travail. Du coup j'essaye de l'emmener sur des chemins nouveaux. La dernière fois je l'ai même emmenée brouter ma pelouse et ça allait pas trop mal (même si elle marchait sur des oeufs durant le trajet) et j'avais pris soin d'essayer de nouveaux trajets. Le problème c'est que ça va être vite limité sachant que les balades qu'elle faisait son toute dans les environs de son pré >.< J'essaye de rendre la chose agréable au mieux du coup, je la laisse brouter, on part à cru en licol et on fait que du pas et un petit galop histoire qu'elle se dégourdisse les pattes...

Enfin bref, ceci dit (mon dieu le pavé T_T) je voudrais savoir si vous aviez des conseils, des astuces pour rendre le fait d'aller vers le rond de longe, ou en balade le plus agréable possible, qu'elle ne se bloque pas =)


Et maintenant, deuxième problème. Je vais essayer de faire court (c'est pas gagné mdr )
Y'a quelques mois j'avais des soucis pour lui faire prendre le trot sur le cercle (en stick to me aussi d'ailleurs, mais on en était pas là je dirais xD), ce qui est maintenant réglé. Mais le même problème se pose au galop. En selle elle part bien, y'a aucun soucis, mais à pied O_o Une vraie chiffe molle (enfin pas vraiment, au trot elle va bien, mais elle manque d'impulsion ce qui n'est pas le cas en selle). Après je pense que je ne monte pas assez vite en phase, que je ne suis pas assez dynamique ... Je pense que j'y suis aussi pour quelque chose et j'essaye de bosser dessus (j'aimerais un jour voir quelqu'un de vraiment qualifié à l'oeuvre avec elle, ça me donnerait une idée précise de mon problème je pense). D'ailleurs je me rends compte parfois que je me contredis dans mes demandes (par exemple une fois j'en suis arrivée à lui demander de bouger les hanches à la pression et de regarder son encolure, et je m'étonnais qu'elle chassait les épaules boulet du jour ). Idem pour l'envoi sur le cercle et les déplacements latéraux, elle mélangeait les deux parce que je n'étais pas assez claire (on a rebossé dessus et maintenant c'est bien mieux. J'essaye aussi maintenant de limiter au max l'utilisation du stick, histoire qu'elle ne finisse pas désensibilisée en plein xD) En saut isolé c'est pareil. Ah elle passe l'obstacle pas de soucis, mais j'aurais beau mettre 80cm et la faire arriver à un bon trot dessus, elle finit tjrs pas passer au pas et enjamber l'obstacle. Bientôt elle va m'enjamber 1,20 m je le sens gros comme une maison xD
Bref, là aussi j'aimerais avoir votre avis sur tout ça. Des moyens de la rendre (et moi aussi d'ailleurs) plus dynamique. Lui donner envie de se bouger un peu...

Je précise que même au pré, tant qu'elle ne se fait pas poursuivre par un copain qui essaye de lui piquer sa bouffe, elle ne partira ni au trot, ni au galop. Je l'ai vu une seule fois péter un cable au pré dans sa vie, alors que les autres c'est quasi quotidien. Ma jument est en fait une vieille bourrique aigrie nan ? ptdr

PS: Je vous mets le lien de ma dernière vidéo, ça peut peut-être aider à comprendre niveau impulsion, mélange des demandes et non dynamisme personnel tu sors
http://www.dailymotion.com/video/xb8nw1_travail-a-pied-du-poney-des-montagn_animals
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Mer 2 Déc 2009 - 13:42

Alors, je commente en même temps que je regarde la vidéo...
Effectivemet tu n'es toi même pas très très dynamique! Y'a que la musique qui bouge dans ta vidéo! trop lol
En même temps c'est difficile de demander plus de réactivité alors que tes indications manquent encore de clarté pour ton cheval... Donc premièrement, travailler sur la clarté de tes demandes (ce que tu as déjà mentionné dans ton pavé!).
Ensuite je trouve que tu te sers beaucoup du stick et pas assez de ton autre main, justement pour donner des indications ton cheval. Exemple, vers 2mn20 dans ta vidéo visiblement tu veux demander un cercle à gauche mais tu as ton bras gauche le long du corps alors qu'il devrait indiquer la directoin à prendre à ton cheval, idem une fois qu'il est sur le cercle, beaucoup de stick pour l'impultion mais peu de bras gauche pour la direction.
A 3mn dans ta vidéo tu demande encore un cercle sauf que tu te trouves sur le côté de ton cheval, commence peut être par bosser l'envoi sur le cercle en te plaçant en face de lui et en chassant ses épaules. (technique la cense).
Pour le départ au trot c'est laborieux... Mais c'est normal, vu le manque de dynamisme général...

Pour la jambette par contre tu ferais peut être mieux d'utiliser ton stick, tu seras dans une position plus confortable qu'en te baissant pour aller tapoter la face interne de sa jambe...

Super le déplacement latéral par imitation!

Par contre juste après encore une demande de cercle en te plaçant à côté...

A 7mn un reculer trèèèèèès mou... Tu restes coinçée en phase 2 (agiter doucement la longe), qu'as tu fais des phases 3 et 4???

12mn, encore un départ sur le cercle peu académique... Et toujours pas de montée en phase.

Bref, ton cheval s'ennuie.

Pour moi tu ferais mieux de lui demander un seul cercle par séance mais lui demander vraiment.

Pour dynamiser tout ça il va falloir que tu oses la phase 4, c'est à dire le bon coup de stick mais tu ne pouras le faire que lorsque tu seras sûre de la clarté de tes demandes. En fait, si nos chevaux s'ennuient c'est qu'ils comprennent beaucoup plus vite que nous! Ils nous faut répéter et répéter nos gestes lentement pour réussir à bien tout coordonner (le regard, les bras, l'énergie, sans parler des cordes dans lesquelles on s'emmèle!).

Si je te dis tout ça c'est parceque j'ai le même problème avec Jell, petit à petit je commence à pouvoir monter plus rapidement en phase mais je peux te dire que l'orsqu'il a été travaillé par Aude, il ne s'est pas ennuyé, il était super attentif parcequ'il savait qu'il fallait bouger ses fesses! Il s'est pris une ou deux grosses "fessées" mais au final il était super vif, à l'écoute, et la séance était 20 fois plus intéressante que si j'étais resté à lui faire enchainer les exos molement et sans motivation...

Jell n'apprécie pas particulièrement les gratouilles, il n'est pas joueur, ne cherche pas la compagnie des hommes... Seul argument pour le motiver, la bouffe... je récompense pour "acheter" sa motivation, mais je n'hésite pas à punir aussi.

Bref, je n'ai pas toutes les clés de ton problème parceque je n'en suis pas encore sortie moi non plus mais si tu veux voir notre évolution tu peux aller sur mon post "parcequ'on doit tous passer par là..." dans la rubrique rapport de vos séances de travail. Il y a une vidéo par mois depuis nos tout débuts!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Mer 2 Déc 2009 - 13:54

Merci pour ton aide =D
Oui j'ai conscience que mes demandes ne sont pas claires et que le tout manque de dynamisme. Le problème c'est que normalement je suis dynamique pour deux (si je m'écoutais je sauterais de partout et ma jument finirait par choper le tournis xDD) et je me suis donc contrôlée, et tellement contrôlée que ça en devient mou. Pour le reculer en longe j'avais l'impression d'être en phase 3 déjà, j'ai pas vraiment les notions des phases (alors que tu vois une phase 2, j'en vois une 3, limite 4 ^^"). Je sais que j'ai beaucoup à travailler sur moi avant de le faire sur elle, mais je crois que j'ai calqué mon attitude passive sur la sienne. Du coup on finit comme deux zombies.

Pour le stick ça fait une semaine que j'essaye de ne plus l'utiliser (sauf besoin) et ma foi ça va très bien =) Elle a commencé à bien dissocier mes demandes et l'envoi sur le cercle se fait bien mieux. En revanche je la fais plus partir de l'arrière, si je me mets au niveau de son épaule elle ne comprend pas généralement ou alors me fait un demi-tour, pensant déplacer les épaules (ou encore me regarde avec incrédulité ^^"). Si je me mets au niveau de son flanc et que je pointe la direction, elle comprend.

Si je retiens l'essentiel, ma jument se dort dessus et s'ennuie (je m'en doutais un peu je dois dire xD). Il faut donc que je sois plus réactive et dynamique et que je monte en phase plus rapidement. Quitte à lui botter un peu les fesses si vraiment c'est mou. Je prends note =D

Tiens moi aussi ma jument n'est ni caline, ni joueuse et je suis aussi obligée de la faire travailler un peu à la friandise danse de la victoire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Mer 2 Déc 2009 - 16:44

Oui, si tu veux un résumé:

- tes demandes doivent être plus claires

- tu dois faire attention à tes phases: ne pas oublier la phase 1 et oser arriver à la phase 4 si nécessaire, la phase 4 est une phase à laquelle le cheval ne doit pas du tout avoir envie de revenir et vu la différence de poids entre lui et toi n'aie pas peur de lui faire mal. Il vaut mieux une seule phase 4 dissuasive que de devoir revenir 10 fois à la phase 3.

- revoir l'envoi sur le cercle, normalement le point de départ c'est toi face au cheval et pas au niveau de l'épaule ou ailleur.

Ensuite ne pas oublier les petites choses agréables, donner des friandises, féliciter de la voix, donner des pauses après chaque exercice bien réalisé et passer à autre chose pour ne pas lasser. Tu peux éventuellement nourrir ton cheval à l'endroit où tu travailles pour le motiver à y aller.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Mer 2 Déc 2009 - 17:12

Génial le pavé ça faisait longtemps!!

Ben Izare s'occupe déjà de toi lol et j'ai la tête en compote avec tous mes devoirs géo français philo ahhh mais vous me semblez être un petit couple attachant!! au plaisir de te relire!

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Mer 2 Déc 2009 - 18:13

Et oui c'est pavé-party tonight =)

Merci pour les conseils ! Les phases je n'y avais jamais fait très attention avant, sauf pour quelques exos. Je vais me mettre à la page, histoire de ne pas faire tout de travers. Et donc pour le cercle il faut que je revois les envois. Si j'ai bien compris, le cheval doit être en face de soi au début, il faut lui faire bouger les épaules et l'envoyer c'est ça ? (vu que je ne suis pas de méthode particulière, la méthode bidouillage me paraissait judicieuse xD). Et puis je vais essayer de faire monter mon énergie lors de mes demandes, même si j'ai du mal avec le concept, et synchroniser mon corps, afin d'éviter de me contredire en permanance lorsque je demande quelque chose. Sinon pour le confort ça devrait aller, je la laisse souvent brouter là-haut, et j'ai un méga stock de carottes tire langue

Par contre, vu qu'il neige depuis lundi, je préfère même pas imaginer l'état du terrain et des chemins >.<
Ca va encore être un grand moment ce week-end !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Jeu 3 Déc 2009 - 17:13

Bon.
Je n'ai pas regardé la vidéo en entier, je vais te dire mon ressenti sur ton pavé. Qui n'en est pas un d'ailleurs, on aime lire ici ^^

Comme l'a dit Izare, tu es trop molle. Pour ta jument, tu es quasi inintéressante. Au début de la vidéo, j'ai remarqué plusieurs petites choses.
Ta jument te regarde, mais on ne sent aucune personnalité émaner d'elle, aucune motivation. On a l'impression qu'elle t'obéit parce qu'elle a rien de mieux à faire et qu'elle a pas envie de ressentir de l'inconfort. Mais pas parce qu'elle a envie de te faire plaisir, ça crève les yeux. J'espère que je ne te vexe pas. Ta jument te regarde et t'obéit, mais sans plus. Quand tu fais mine de la remettre au trot sur le cercle, elle te fait d'ailleurs savoir que ça l'agace, avec ses oreilles couchées. Comme l'a dit Izare, si tu veux qu'elle se remue, monte en phase plus rapidement. Si tu bosses depuis longtemps ce genre d'exercice avec elle, ne craint pas de la surprendre. Elle t'a longtemps observé, elle n'aura pas peur. Montes donc en phase, et avec du pep's. Tu verras que normalement, elle se bougera.
Ca me fait penser au livre "Penser Cheval" de Henry Blake. Il fait référence à l'échelle des motivations. Tu devrais le lire, je pense que ça pourrais t'aider pour ta jument. Imagine que tu veuilles la mettre au trot. Ta jument va balancer entre deux envies. La première qui sera "je m'arrête" et la deuxième "je me met au trot". Elle a le choix entre ces deux options. Si, actuellement, elle se met au trot, c'est parce qu'elle redoute l'inconfort, pas parce qu'elle a envie de te faire plaisir. J'espère que tu m'as comprise xD.
Autrement dit, ta jument choisit en fonction du probable désagrément qu'elle va subir. Elle bâtit son échelle des motivations sur son envie d'être tranquille. Pas très réjouissant de notre fenêtre non ? Il faut que la première pensée de ta jument soit "j'ai envie de lui faire plaisir et après d'avoir ma pause/ma carotte/ma caresse" et pas "si j'y vais pas je m'en prends une, alors j'y vais". Capiche ? ^^

Concernant les balades, dis-toi peut-être que ça passera avec le temps. Au pire, essaye de l'emmener avec un cheval actif qui apprécie ?

Après, concernant le fait que tu veuilles plus de vitesse de sa part, OK, pas de souci. Mais je trouve que sur certains passages, elle se bouge pas mal ! OK comme l'a dit Izare le reculer à environ 7mn est trop lent, mais il faut aussi savoir quel exercice dynamiser.

Concernant les câlins, je ne suis pas tout à fait convaincue. Ta jument ne les aime peut-être pas naturellement, mais elle peut aussi apprendre à les apprécier. Ca ne m'étonnerait pas que lorsque le problème intérêt/motivation/bougeage de fesses xD sera résolu ou amélioré, ta jument se mette à mieux apprécier tes caresses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Jeu 3 Déc 2009 - 19:16

Merci pour ta réponse, ça m'aide pas mal à y voir plus clair =)

J'ai oublié de préciser un truc aussi côté motivation. En fait elle a passé les 9 premières années de sa vie au pré, à ne rien faire (si elle a vaguement été tripotée à ses 2 ans). Donc elle a été débourrée à 9 ans, et mis au travail direct (enfin balades au ranch quoi xD). Donc déjà le fait d'avoir été tirée de sa tranquillité si tard lui a pas aidé à nous apprécier. Dès le départ pour elle ça a été humain = boulot. Je ne l'ai jamais vu dans un autre "état d'esprit" si j'ose dire. Du coup, à part pour la bouffe, y'a rien de spécial qui arrive à la motiver, c'est fristrant. Ou alors je n'ai pas encore trouvé =S J'ai commencé à travailler avec un cheval pas évident (si l'on peut dire xD)

Pour comparer, j'ai commencé à travailler un mérens qui est dans le même pré qu'elle et qui a une notion de respect et d'attention proche du zéro absolu. Mais en 3 petites séances il est déjà plus dynamique que ma jument, et répond avec presque "bonne humeur". C'est troublant, j'ai l'impression qu'ils sont totalement opposés. J'ai conscience qu'elle ne répond pas pour me faire plaisir, mais j'ai peur que ça ne soit jamais le cas. Pour elle le bien-être absolu c'est: NE RIEN FAIRE (que ce soit au pré, dans la carrière, avec ou sans humain, elle ne bouge pas, sauf pour manger "^^). Enfin bref, je ne sais pas vraiment quoi faire pour changer ça...

Après pour plus de pep's/énergie, je saisis le concept, mais je ne sais pas si je saurais l'appliquer. Je m'explique, pour moi, si je mets plus d'énergie j'ai tendance à sauter de partout, et à "rebondir" (réflexe dû à des années de pratique de patinage artistique xD). En fait il s'agit plus de donner de l'énergie dans la demande, d'être clair et ferme. Se tenir droit, et faire monter l'énergie en soi, c'est ça ? =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Jeu 3 Déc 2009 - 19:51

C'est vrai qu'on peut comparer le passé de ta jument à celui de Jell. Il est né dans un pré, y est resté semi sauvage jusqu'à ses 5 ans puis il a été prété à un club moyennant débourage et castration.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Jeu 3 Déc 2009 - 19:53

izare a écrit:
C'est vrai qu'on peut comparer le passé de ta jument à celui de Jell. Il est né dans un pré, y est resté semi sauvage jusqu'à ses 5 ans puis il a été prété à un club moyennant débourage et castration.

Je suis ton blog depuis quelques temps, mais je n'arrive pas vraiment à me rendre compte. Jell essaye-t-il vraiment de répondre pour te faire plaisir, ou surtout parce qu'il sait le faire et qu'il sait qu'il aura une pause ? Sur ce point là je ne sais pas trop sur quoi travailler avec le poney =/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Ven 4 Déc 2009 - 10:08

Non, je ne pense malheureusement pas être au niveau où Jell répond pour me faire plaisir. Pour l'instant il le fait soit pout avoir la paix, soit pour avoir un morceau de pain.
Si je veux avoir un Jell tonique et trèèèès intéressé rien de mieux que de bosser avec une baguette (de pain) sous le bras! Je ne le fais pas parceque déjà c'est encombrant et ensuite il est tellement motivé qu'il précipite tout et n'est pas vraiment concentré! Mais il faudrait que je tourne une petite vidéo un jour, juste pour vous montrer!
La cense à le carrot stick, moi je mène Jell à la baguette de pain!

Je continue de travailler, affiner mes gestes, faire progresser Jell en espérant que notre relation s'améliorera et même si on arrive jamais à une entente parfaite, tout ce qu'il m'apprend me servira peut être un jour à pouvoir prendre en main un poulain...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Ven 4 Déc 2009 - 14:37

Pour essayer de se rendre vraiment intéressant aux yeux de son cheval, on peut aussi essayer le stage en box forcé.
C'est pas tellement conseillé se le faire durer, mais par exemple, garde quelques journées ta jument au box. Forcément, elle va s'ennuyer. Mais c'est le but. Disons que tu donnes un petit coup de pouce au destin ! Ta jument va s'ennuyer. Mais ô miracle, tu vas la distraire, toi et toi seule !
Fais la un peu mariner au box sans copains autour. Bien sûr, à éviter avec un cheval qui panique, qui tique, qui risque de passer par dessus la porte du box, etc... Il faut que ses seules distractions viennent de toi. Un tour en main, des caresses, un seau d'eau, quelques carottes, encore un tour en main... Bref, distrais-là, mais toi et rien que toi. Et il faut faire en sorte que ces distractions soient toujours agréables pour elle. Il faut qu'elle en vienne à attendre ta venue. Déjà elle va devenir plus attentive, mais peut-être aussi plus câline, plus familière avec toi... Ce n'est pas parce qu'il faut que sa distraction soit agréable qu'il faut lui passer ses caprices ou les transgressions qu'elle peut faire. On devient amies, OK, mais on a pas élevé les cochons ensemble, c'est pas la ginguette. Il faut bien faire la différence entre une véritable amitié qui repose sur un respect mutuel (c'est valable aussi bien pour les rapports homme-cheval que les rapports homme-homme) et une fausse amitié qui cache une relation de domination sournoise.

Après, il faut aussi se dire que certains chevaux aiment être peinards au pré, sans aucun humain autour... On a beau se décarcasser, des fois il arrive que dans la notion de bonheur de notre bestiole saboté, on soit de trop. Je sais que si ça m'arrivait je serais très amère et complètement démoralisée, mais c'est des choses qui peuvent arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Ven 4 Déc 2009 - 14:57

Ca peut être une méthode =) Après c'est vrai qu'il faut les installations qui vont avec. Dans mon centre équestre impossible ça brasse trop, et au ranch pareil. En plus madame déteste les box, la dernière fois qu'on est restées au centre équestre pour la fête du cheval, à la fin de la journée elle ne voulait plus rentrer dedans... Poney pas du tout chlostro xD
Sinon je ne pense pas que les humains soient de trop. Elle nous apprécie, même si elle pourrait se passer de nous quelques temps sans trop de soucis. A chaque fois qu'elle me voit arriver, elle fait un hennissement grave (l'espèce de ronflement dont j'ignore le nom applaudir ) et elle ne fuit absolument pas notre compagnie, elle vient souvent d'elle-même. C'est juste qu'elle est un minimum indépendante. Je pense que c'est sa nature profonde et que ça ne changera jamais vraiment. Elle aime bien nous voir, surtout quand elle sait que la nourriture tombe pas du ciel l'hiver (les carottes, pommes et autres non plus d'ailleurs xD) mais elle reste très respectueuse (ça aussi c'est dans sa nature, j'ai jamais eu a vraiment bossé sur le respect !).

D'ailleurs quand elle est toute seule au pré, je pense que ça pourrait fonctionner plus ou moins pareil qu'au box (même si y'a plus d'animation autour). Elle adapte assez vite son attitude à l'endroit. Dans les endroits nouveaux elle est bien plus dynamique qu'aux endroits familiers. M'enfin bon, j'ai hérité d'un poney indépendant et pas des plus faciles à aborder, ça fait tourner les méninges mine de rien x)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Impulsion, réactivité et motivation ?   Aujourd'hui à 19:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Impulsion, réactivité et motivation ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite impulsion des jambes au sommet du backswing
» [BMW 320 i E36] Question sur commande d'impulsion des vitres
» [Technique] Problème d'impulsion.
» L'entretien de la motivation
» Un nouveau super plan pour les activités nautiques en Idf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Le cheval au travail :: À pied-
Sauter vers: