Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dressage et spectacle. Si loin, si proches..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6693
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Ven 13 Nov 2009 - 17:29

Dans le dernier Cheval Magazine un bel artcile est consacré à ce débat. Des ecuyers de l'académie du spectacle équestre et Bartabas lui même en disctute. Voici un petit extrait :

"Dans le sport équestre, j'aime les disciplines ou l'instinct du cheval peut s'exprimer : je pense à Milton ou Jappeloup lors d'un barrage, par exemple. Or, paradoxalement, c'est peut-être dans le dressage de compétition qu'il s'exprime le moins, alors qu'il s'agit de juger l'expression et la qualité d'un geste. Peut-être est-ce dù au côté rigide des reprises... Toujours est t-il que j'ai vu des chevaux doués, des chevaux magnifiques, mais j'ai rarement vu des chevaux s'exprimer dans une reprise de dressage. Bien évidemment, les cinq meilleurs chevaux son des mécaniques fabuleuses, mais je n'ai pas souvent vu leur personnalité s'exprimer. Il y a donc quelque chose qui cloche. Et plutôt que de blâmer les cavaliers, je dirais que c'est la competition elle-même qui est en cause. Dans le sens où ce qu'elle propose aux chevaux ne leur permet pas du tout d'existe. Le dressage de competition leur casse souvent le moral, quand déja physiquement il parviennent à la supporter." (Bartabas)

Etes vous du même avis?
Personnélement, je suis de ces personne qui aime que le cheval montrer qu'il a un cerveau et qu'il n'est pas une machine, qu'il peut réfléchire et que lui aussi à sont "style". Mais voila, les chevaux de dressage, eux, sont programmés. Bartabas, dans la suite de l'article, explique trés bien que le cavalier, dans sa reprise libre en musique, cherche plus à suivre le tempo de la musique que le rythme de son cheval.

Que pensez vous du dressage de competition?

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○


Dernière édition par Marjolaine le Dim 15 Nov 2009 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6693
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Sam 14 Nov 2009 - 16:20

Nobody?

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
Linette



Féminin
Nombre de messages : 988
Age : 38
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 17/07/2005

MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Dim 15 Nov 2009 - 12:24

J'avais vu un reportage sur la Reprise libre en musique, où on voyait une cavalière et un professeur chercher des musiques qui s'adaptaient au tempo du cheval. C'est un vrai travail.
Dans la réalité, je ne sais pas si tout le monde fait comme ça !

Je ne peux pas dire si la compétition leur casse le moral, mais c'est vrai que réaliser des figures techniques face à un jury autorise peu la fantaisie, c'est comme ça que je le vois. Il doit exister des gens très doués pour faire vibrer leur cheval malgré tout en reprise de dressage...

Et n'oublions pas à la base que les figures de dressage étaient des figures militaires destinées à pouvoir toucher ou se dégager de l'ennemi le plus efficacement possible.

Je rappellerais quand même une phrase de Nuno Oliveira : on peut obtenir beaucoup de choses du cheval rien qu'avec la technique, mais elle ne suffit pas. Pour aller plus loin, il faut l'adhésion mentale du cheval.

_________________
mon blog équestre : relation cavalier/cheval, réflexions équestres, et journal de Pépite : http://equiphilo.kazeo.com/
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18652
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Dim 15 Nov 2009 - 12:54

J'aime bien cette citation Linette

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6693
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Dim 15 Nov 2009 - 14:37

Ui, moi aussi ^^

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20684
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Dim 15 Nov 2009 - 17:04

Je suis du même avis que Bartabas ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Dim 15 Nov 2009 - 18:21

    J'ai pas encore lu l'article, mais je vais le faire le plus vite possible ^__^
    Je trouve cela navrant, mais c'est vrai. Hélas, dressage en compétition ne rime plus en dressage dit de spectacle ... pourtant, les deux ne recherchent-ils pas la beauté du geste ? La beauté du cheval dans ses mouvements ? Malheureusement, en compétition, c'est la performance, c'est gagner à tout prix qui prend le dessus ... et c'est là que le bas blesse ...
    Pour moi, le vrai dressage, en toute légèreté, dans les règles de l'art ... le dressage de Nuno Oliveira, Baucher et autres maîtres était un art, c'était ... beau et sensible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Dim 15 Nov 2009 - 18:29

J'ai moi aussi beaucoup apprécié cet article. Je trouve que tout en reflétant la réalité, il ne descend pas en flamme le dressage, qui a tout de même des qualités (même si c'est vrai qu'à haut niveau...). Il fait juste un constat amer de la situation, et c'est vrai qu'elle est catastrophique.
J'aime beaucoup la vision de Bartabas et de ses écuyers.
La chose qui m'a le plus ouvert les yeux sur la complexité du dressage c'était une photo où un cheval piaffait alors que le cavalier lui laissait les rênes longues. Et pour ça, aucun Stetson ou licol éthologique. le cheval était harnaché à la "classique", mais je sais pas, j'ai trouvé ça magique. Je crois que c'était la couverture d'un livre qu'un membre a publié sur un fow, et je me demande si c'était pas ici d'ailleurs... Enfin bon.
On nous formate tellement à des idées toutes faites (en club déjà) qu'à peine monté sur notre monture, on essaie déjà de la mettre sur la main, alors qu'on peut très bien avoir un cheval léger et tout et tout mais pas faire 1h avec le cheval l'encolure arrondie et tout ce qui suit...
Le dressage actuel essaie de mécaniser le cheval. Le cavalier appuie sur un bouton. Et son boulot, c'est de régler la machine au fur et à mesure des essais pour que le geste soit le plus performant possible, un peu comme le réglage du moteur d'une voiture de sport... Ca me fait penser à Tokyo Drift, quand ils font des essais avec la mustang qui dérape trop dans les virages, jusqu'au moment où enfin elle est gérable... Navrant.

Et j'aime aussi beaucoup l'idée que lance Bartabas, à savoir qu'un cavalier devrait oser se prendre un zéro à la fin de sa reprise mais avoir fait vibrer le public... Tant que les juges imposeront leurs lois stupides et que les cavaliers rentreront dans les clous, c'est pas près de changer...
Revenir en haut Aller en bas
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6693
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Dim 15 Nov 2009 - 19:13

Tu a raison Brifon sur les idées toutes faites. Je monte en club et on m'a apris à avoir un cheval dit "sur la main" en fesant guacuhe-droite avec les mains... C'est une technique qui marche, certe, mais qui force le cheval à ce m'être ainsi, je pense que ce n'est pas du tout la bonne méthode. Je préfère largement un cheval sur la main aprés une heure de mise en selle qu'un cheval "lourd" sur le mors...
Bref.
En tout cas, j'attend de cavalier héros qui haussera défier les lois du dressage de competition =)

Vivement qu'il arrive!

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Lun 16 Nov 2009 - 14:37

Oui pareil que toi Marjolaine, on m'a appris à "tricoter" pour que le cheval se détende. Je sais que je le faisais beaucoup dans les exercices d'incurvation. J'avais l'impression d'avoir un cheval plus détendu, mais vouloir faire 1h montre en main avec le chanfrein du cheval à la verticale... ça me fait peur.
Quand on voit qu'un cheval est capable de piaffer en cordelette ou les rênes longues, que Bartabas fait galoper son cheval à l'envers... J'ai l'impression que j'en apprendrais jamais assez ! Ca me fait peur d'ailleurs, j'ai peur qu'au nom de mes progrès pour devenir mono je m'enferme dans des idées et techniques toutes faites...
Revenir en haut Aller en bas
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6693
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Lun 16 Nov 2009 - 15:48

Bartabas à dit "On à jamais finis d'apprendre avec les chevaux" et aussi "Il n'y a rien de mieu que le cheval pour ce faire passer pour un con".

Je monte en club et pour éviter de tomber dans ces idées toutes faites, je cherche d'autres techniques ; je fais ma petite enquète. Parfois, on ne peut rien faire d'autre qu'utiliser ses méthoque quand on doit rester dans un temps limité pour détendre son cheval en cours. C'est bien malheur, mais aussi comme ça qu'on apprend.

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dressage et spectacle. Si loin, si proches..   Aujourd'hui à 1:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Dressage et spectacle. Si loin, si proches..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» a vendre plusieurs poulains origines dressage
» Spectacle équestre et dressage barroque
» Spectacle equestre dans l'Eure et Loire
» Stage de dressage proche Lorraine
» Cherche cheval pour dressage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: