Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La sensibilité aux ordres classiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6692
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: La sensibilité aux ordres classiques   Jeu 29 Oct 2009 - 12:53

Bonjour,

le titre n'est pas vraiment expliquatif de ma question donc je vais un peut plus expliquer trop lol
La pllupart des chevaux/et tou poneys de centre équestre ont subis les grands coups dans les dents et dans les flacns pour demander quelque chose. Aussi bien par des cavaliers débutants que plus confirmés, je n'entre pas dans les détails.
Il arrive donc que parfois, certains chevaux deviennent "insensibles" (est ce le bon mot?) aux odres tactiles ou il faut m'être de rel coup de talons et des coups dans les dents pour demander un arret.
Ma question est la suivante : peut t-on "ressensibiliser " a un cheval à ces ordreS classiques?

Je ne suis pas dans ce cas et n'éyant pas mon propre cheval je ne pourais pas travailler la desus, j'ai juste une question que je me posais.

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La sensibilité aux ordres classiques   Jeu 29 Oct 2009 - 14:49

Le souci de ces chevaux et poneys c'est qu'ils sont désensibilisé mentalement, ils sont souvent déconnecté de la vie qui les entoure. Pour résister a ces "attaques" qu'ils subissent, ils se renferment dans leur monde a eux. Ils faut déja parvenir a les sortir de là. Ils ont toujours une sensibilité physique, puisqu'on les voit par exemple chasser les mouches en frémissant de la peau, preuve que les tallonades , ils les sentent, c'est juste qu'on est allé tellement loin, que ça ne les "touche" plus.
Je pense que pour les "resensibiliser", il faut déja les sortir de leur prison qu'est le club, leur faire voir autre chose, leur redonner gout a la communication avec l'homme. Cela passe donc par un autre cadre de vie, des vacances quelques temps, et ensuite, une remise au travail en douceur et progressive, de façon éthologiquement réfléchie, dans le respect.
Revenir en haut Aller en bas
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6692
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: La sensibilité aux ordres classiques   Jeu 29 Oct 2009 - 15:10

Pense tu que l'agressivité d'un cheval envers un cavalier qui veut le seller ou tout simplement un autre cheval peut s'expliquer aussi par le fait qu'ils sont dans "leur monde"?

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La sensibilité aux ordres classiques   Jeu 29 Oct 2009 - 15:18

Pour le sanglage, non, je pense que tout etre "harcelé" peut parfois péter les plombs, et les sanglages agressifs répétés , a force ils n'en peuvent plus. De plus chez certains c'est de l'agacement, chez d'autres, c'est de la douleur. Les problèmes de dos, rares sont les chevaux de clubs qui ont la chance de voir plusieurs fois par an l'osthéo, les sangles qui pincent, parce que le cavalier sert trop fort d'un coup sans tirer la peau pour la placer, le cavalier qui force pour gagner un trou alors que le cheval n'a pas fait un pas hors du box...

L'agressivité entre congénère peut venir de pleins de chose, le confinement en club, le peu de liberté, la privation de contact "normaux" dans un groupe stable, la fatigue, etc...Ils sont comme nous, trop, c'est trop, au bout d'un moment ils perdent le controle, la goutte d'eau qui fait déborder le vase...
Revenir en haut Aller en bas
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6692
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: La sensibilité aux ordres classiques   Jeu 29 Oct 2009 - 15:21

OK.

Merci de ces renseignements!

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La sensibilité aux ordres classiques   Jeu 29 Oct 2009 - 15:27

J'ai un avis TRES tranché sur les clubs, maintenant, peut etre que certains voient les choses différemment.
Revenir en haut Aller en bas
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6692
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: La sensibilité aux ordres classiques   Jeu 29 Oct 2009 - 15:51

J'ai toujours monté dans un club hippique urbain, ou seul les poneys et les poulinières sont sortis aux prés et rarement les autres. Bien qu'ils soit tous trés bien traités je commence à douter de l'état spychologique des chevaux mais je ne eptu rien faire...

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: La sensibilité aux ordres classiques   Jeu 29 Oct 2009 - 16:34

Alors pour moi oui, si un cheval de club est reprit par un particulier, on peut, je pense même sans trop de difficulté (c'est tellement plus agréable pour lui d'avoir une pression de mollet qui lui indique d'avancer à la place d'un gros coup de talon), lui ré-apprendre à réagir à des actions légères. C'est seulement une question de motivation et de temps.

En ce qui concerne l'agressivité au sanglage, j'ai vu deux chevaux qui étaient comme ça :
- une qui était une jument intimidante au box (elle testait et ça marchait, aucun enfant n'osait la seller ou même la brosser dans son box)
- un grand poney qui finalement se révèle être un poney qui a mal au dos...
Il est évident, que si on sangle un cheval trop violemment en une seule fois, il va réagir mais tous les cavaliers de club ne sont pas comme ça...

Ensuite, agressivité avec les autres chevaux, je pense que c'est possible uniquement si ils ne sont jamais en contact direct avec d'autres chevaux (contact direct, j'entends par là chevaux en liberté dans un manège, une carrière, un pré ou un paddock : un endroit où ils peuvent bouger). Personnellement, à mon club, les chevaux s'entendent bien étant donné que la hiérarchie entre eux est établie car ils lâchent au moins une fois par semaine tous les doubles puis tous les chevaux dans le manège en les laissant évoluer librement.
Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: La sensibilité aux ordres classiques   Jeu 29 Oct 2009 - 17:04

A la ferme où je vais de temps en temps m'instruire en étho, leur principale activité est de redonner goût à ce type de chevaux aux relations humaines et au travail. Ils reçoivent donc des chevaux complètement autistes tellement ils se sont retranchés très loin, et ils arrivent à de très bons résultats, avec patience, temps, et respect. Et compagnie équine dans le pré.
La première fois où la monitrice m'a fait travailler dans le rond de longe en liberté, elle m'avait demandé d'aller chercher un dada au pré, puis arrivé au rond me demande ce que j'en pense: un grand pépère, plutôt intrusif dans l'espace perso et très inintéressé par ce que je lui faisais, l'oeil blasé. Puis elle me demande de le faire marcher dans le rond, et là, va que je te pousse, le pépère était sourd à mes injonctions... Puis à force de cajolerie, il obtempère, pas inactif, mais on félicite chaudement. Elle me demande ensuite de lui faire faire un changement de main, intérieur ou extérieur. Dès que je me reportais ers l'avant-main, il s'arrêtait, pas moyen de trouver le dosage ou la position qui le convaincrait qde tourner! Finalement, on a changé d'exo, je l'ai laissé dans le rond, suis sortie, puis suis re-rentrée peu après, l'ai attendu sans rien dire, juste en me déplaçant un peu, sans le regarder, puis lorsqu'il est enfin venu franchement vers moi, j'ai bien félicité et lui ai juste demandé de me suivre tranquillement. On a arrêté là-dessus.
Pour moi qui fréquente un club de campagne où tous les chevaux vivent au pré, où on est respectueux, donc on a des chevaux qui sont allant au maximum de leurs capacités physiques et morales, même ceux qui bossent fort, je suis tombée des nues de découvrir que des chevaux peuvent devenir aussi sourd et inactif que celui-ci. Il ne fuyait pas ni ne venait, ni ne se débattait, il attendait dans sa bulle que ça passe et n'a consenti à vraiment en sortir que sur l'exo de la fin où, voyant qu'on attendait, il s'est dit qu'il pourrait peut-être venir voir, mais j'y avais passé un bon bout de temps avant!
Donc oui, l'éthologie peut "sauver" ces chevaux, mais il leur reste quand même parfois des séquelles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sensibilité aux ordres classiques   Aujourd'hui à 19:18

Revenir en haut Aller en bas
 
La sensibilité aux ordres classiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perte de sensibilité dans les doigts de pied
» Sensibilité radio origine CD 4x15W
» Le post des ordres de grandeur énergétiques
» Ampoules à led et ampoules classiques
» voilà Carmen,vos désirs sont des ordres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Le cheval au travail :: À cheval-
Sauter vers: