Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 travail à la longe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: travail à la longe   Ven 21 Aoû 2009 - 9:02

Bon, je suis totalement débutant et je connais rien à l'approche éthologique, et pas beaucoup plus sur le dressage et la prise en main des chevaux au sens large. Ceci dit, je serais intéressé pour savoir comment gérer "éthologiquement" la situation suivante que j'ai rencontrée il y a peu ; qui a été résolue d'une manière je suppose non éthologique.
Voilà le problème :
Etant dans l'impossibilité physique de monter pour le moment, je fais travailler mon cheval en carrière au pessoa pour lui muscler le dos. La raison de cela, il me faut maîtriser le trot assis, et je ne suis pas très doué, donc au bout de quelques séances, le cheval était sensibilisé du dos et j'ai dû arrêter, et je souhaite donc recommencer sur de bonnes bases. J'ajoute, que je ne limite pas l'entraînement à ce seul exercice, je lui ai fais faire aussi beaucoup de pas (et je vais reprendre prochainement), en alternant le maximum de montées/descentes (pas très longues en Picardie, 50 à 80 m de dénivelée par montée ou descente pris eindividuellement).
J'en reviens à l'exercice, mon cheval ne voulait absolument pas tourner, et après avoir fait un quart de cercle, il se mettait systématiquement face à moi, et impossible de le remettre au travail. Pour finir, après l'avoir échappé, j'ai dû me résoudre à ce qu'il soit repris en main par quelqu'un de plus expérimenté, et quelques coups de stick, auxquels j'avais du mal à me résoudre, l'ont remis au travail. Je l'ai refais travailler depuis et ça allait, il est devenu très sensible à la seule vue et mouvement du stick.
Voilà, je suis très intéressé de vos avis sur tout cela.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: travail à la longe   Ven 21 Aoû 2009 - 10:41

Quel age a ton cheval ? Est ce qu'avant il travaillait en longe où pour lui c'est nouveau ? car il faut bien différencier la désobeissance de l'incompréhension, et ensuite gérer en fonction, une désobeissance doit etre sanctionnée.
Mais la sanction ne repose pas forcément dans un coup de stick, qui l'amèrera a le craindre. Ca peut etre une mise en inconfort a la place par exemple.
C'est toi qui est éducateur canin non ? Bref, si je me trompe pas, pour te donner l'exemple avec le chien, tu as celui qui va frapper le chien , et tu as celui qui va mettre le chien a l'écart quelques minutes. Donc d'un coté, la violence, de l'autre, l'inconfort.

Déja, si tu peux nous dire si ton cheval débute en longe, ça sera plus facile de t'orienter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: travail à la longe   Ven 21 Aoû 2009 - 12:16

Oui, précision importante, le cheval a 10 ans et il est plutôt bien dressé. Je pense que dans son cas, c'est plutôt de la désobéissance, il teste en quelque sorte la façon dont réagit son tout nouveau propriétaire peu expérimenté pour voir s'il peut s'économiser un peu, non ?
Je ne sais pas si avant il travaillait en longe, je dirais oui a priori; car les séances précédant celle que j'évoque ici s'étaient plutôt bien passées pour un début.

Concrétement, que faut-il faire pour le mettre en inconfort quand il refuse de tourner ?
Ah oui, et une dernière précision qui a peut être son importance : au tout débur de cette séance, je lui ai fait faire 7-8 tours au pas, puis lui ai à la voix demandé de s'arrêter, ce qu'il a fait, et je lui ai donné une petite pomme pour récompenser l'obéissance...et ensuite, il n'a plus fait que désobéir.


Pour finir, non, ce n'est pas moi qui suis éducateur canin.
Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: travail à la longe   Ven 21 Aoû 2009 - 13:31

Tu n'as pas la possibilité de te faire aider par quelqu'un chez toi? Car si tu es peu expérimenté, ton cheval va effectivement voir jusqu'où il peut être paisible sans bosser, et surtout tu ne vas peut-être pas réussir à trouver un langage commun immédiatement!
Pour son dos, si tu veux être le plus naturel possible avec lui, essaie d'oublier le pessoa et autres enrênements. Le trot assis, c'est une question d'accompagnement de ton bassin, parce que ton corps est entièrement relié au sien, donc pas d'acharnement, sinon vous allez vous pétez le dos tous les deux! Patience! J'ai vu que tu avais maîtrisé le trot enlevé en 15 jours intensif, je te félicite, mais travaille surtout ta liaison à ton cheval, à pied comme monté, et vous aurez une vie plus simple tous les deux! Donc le trot assis, c'est un tout petit peu de temps en temps, après des exos de liaison à ton cheval, quand ni l'un ni l'autre n'a plus de tension nulle part et que ça circule entre vous deux de façon fluide!
Donc avant de maîtriser le travail sur le cercle en longe, qui n'est pas le plus palpitant pour le cheval (selon comme c'est mené), as-tu travaillé par exemple les 7 jeux ( forum précédent d'aude pour les explications détaillées) qui te permettraient d'abord de mettre en place un langage commun entre ton cheval et toi?
Je ne sais pas exactement où vous en êtes ton biquet et toi, mais si tu as fait le choix de "l'éthologie", c'est que tu dois avoir envie de quelque chose en plus que juste monter dessus, d'ailleurs tes dernières remarques le montrent donc
regarde le travail à pied dans les articles d'aude, vois ce que tu en penses, puis tiens-nous informés. Pour le moment, ne te focalise pas sur ton cercle en longe.
Pour muscler le dos du cheval: ballade au pas actif et au trot actif (enlevé!) rênes longues, nez par terre (attention aux rênes!), c'est le plus efficace!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: travail à la longe   Ven 21 Aoû 2009 - 14:11

Oui, effectivement, le travail en longe n'est pas palpitant, mais je fais cela car je ne peux pour l'instant pas monter à cheval (à cause d'un problème à un genou) ; mais je souhaite tout de même le faire travailler, à la fois pour qu'il s'entretienne et se muscle, mais aussi pour ne pas perdre le contact avec lui (même si je ne le monte pas, je n'envisage pas de le laisser là où il est sans aller le voir jusqu'à ce que je puisse remonter dessus..). Il est évident que dès que je pourrai remonter, finies la carrière et la longe pour aller en extérieur !
Je ne connais pas les 7 jeux (on les trouve où ?) c'est cela qui permet d'établir la liaison (c'est à dire la communication) avec le cheval ?
Sinon, je n'ai pas fait "le choix" de l'éthologie, mais étant novice, je n'ai aucun a priori sur les techniques de dressage, ce que je souhaite, c'est arriver à m'imposer comme un cavalier "légitime" à être sur le dos de mon cheval, et, fort de cette légitimité, que mon cheval fasse ce que je lui demande (à moi aussi de faire attention à ne pas demander l'impossible) de manière fiable et sereine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: travail à la longe   Ven 21 Aoû 2009 - 16:26

Ce que dit Petit Jaune est tout a fait juste. de plus, la longe pour un novice n'est pas forcément l'exercice le plus facile contrairement a ce qu'il y parait. Ce que je te proposerai, en plus des 7 jeux, qui sont un bon départ, mais vraiment en étudiant bien le fonctionnement et en prenant ton temps, donc ce que je te conseille, c'est d'aller te ballader a pied avec ton cheval,dans une ambiance mi-travail, mi-relax, par contre, pas de "brouting" en cours de route ! tu vas comme monté, mais a pied, tu lui fait passer des talus, des endroits divers et variés, au pas , comme au trot, le tout est de trouver une bonne entente et un respect dans un cadre moins stricte et blasant qu'une carrière ou un rond de longe. N'hésites pas a jouer de ton imagination, sauter un petit tronc, etc... Le cheval se doit de bien rester a sa place et respectueux en toutes circonstances.
Tu peux aussi lui proposer des parcours sur la carrière, tu fais des labyrinthes avec des barres au sol, des passages de barres au sol, des slalooms, etc...

bon courage, et n'hésites pas a poser d'autres questions !
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: travail à la longe   Ven 21 Aoû 2009 - 16:30

Les 7 jeux sont une manière de commencer à communiquer avec le cheval sur des bases simples et solides je pense, une manière à travers certains exercices de t'imposer à la fois comme quelqu'un de fiable, agréable, et sûr. Avec ça tu pourras mieux comprendre ton loulou, qui lui te comprendra mieux aussi, il apprendra à te faire confiance, te respecter. Ils sont tous sur le site "aude et sublime" dont le lien est si je ne me trompe pas en page d'accueil du fow sur le texte introductif.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: travail à la longe   Ven 21 Aoû 2009 - 17:22

Merci pour vos avis ; je vais regarder les 7 jeux et voir ce que je peux mettre en application.
Par contre, pour l'instant, me balader à pied et passer des talus avec mon cheval ne m'est pas possible, cela est encore plus mobilisant pour le genou que d'être à cheval au pas. Je crois que le mieux est donc que je reprenne dès que possible des séances au pas : j'en faisais avant de 3-4h00 sans problème, avec montées/descentes et y compris quelques talus/fossés.
Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: travail à la longe   Sam 22 Aoû 2009 - 9:20

Si tu as des pbmes de santé en ce moment, effectivement ménage-toi, surtout si ton cheval est au pré! En effet, rien ne t'empêche d'aller regarder comment il se débrouille pour communiquer avec ses copains, d'en tirer des indices afin de te donner des idées de petites choses à essayer avec lui paisiblement à pied, sans nécessairement aller gigoter et te blesser le genou! Tu peux utiliser cette période "calme" imposée pour observer (s'il est avec d'autres chevaux, dans le pré) et tester différentes petites idées de communication. Ce que j'essaie de dire, c'est que tu n'as pas forcément besoin de t'imposer si tu apprends avant à communiquer. C'est le pbme de la majorité des cavaliers, moi y compris, nous avons appris de façon traditionnelle qu'il faut s'imposer pour pouvoir avoir une monture de confiance. Pas exactement... ce dont je m'aperçois encore plus maintenant en regardant la différence entre ma "vieille" juju Betti avec qui j'ai travaillé de façon traditionnelle pendant un temps, et sa pouliche toute neuve avec qui je ne fais que chercher à communiquer et à l'intriguer, et qui apprend à vitesse ultra-rapide (plus vite que moi, c'est certain!)
Tu es "tout neuf", profites-en, effectivement comme tu le dis, 0 à priori, laise-toi guider par ton bon sens, fais des choses logiques et respectueuses de ton pépère.
Je t'envoie sur les 7 jeux, mais il y a trois mille inventions possibles, ceux-là ont simplement l'avantage d'être bien expliqués, axés sur la sécurité du cavalier, donc vas-y!
Tu n'as "que" deux choses à retenir pour te guider dans ta recherche de communication:
- cesser le + rapidement une pression lorsque ton cheval y répond; pédagogiquement, de la moindre réponse même infime, jusqu'ensuite, une bonne réponse bien développée, lorsque tu utilises uèn renforcement négatif (en gros, une pression désagréable à laquelle le cheval doit répondre pour s'en soulager), sinon tu crées une résistance, le contraire de ce que tu veux créer!
- viser correctement le moment où tu vas féliciter et récompenser lorsque tu vas utiliser un renforcement positif, le but de la récompense étant progressivement de pouvoir disparaître au profit de la simple félicitation vocale et caresse sur une consigne proposée, donc donner au bon moment, pas avant ni après, sous peine de créer de vilaines habitudes! Ce qui veut dire qu'auparavant, tu as travaillé le fait d'attendre calmement à distance l'autorisation de venir manger sa ration.
Je te saoule de conseils, désolée, mais comme déjà dit, tu es curieux de ce que tu peux mettre en place avec ton cheval, tu es "tout neuf", c'est génial! Tout à découvrir, rien à désapprendre!
Pour un peu, tu vas peut-être te mettre au filet sans mors (si tu bosses bien à pied, tu n'en auras plus besoin de toute façon!) et aux pieds nus!
Attention, tout ces conseils (vagues, je sais!) imposent une très vigilante observation de ton cheval car tu ne sais pas comment il a été travaillé avant, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: travail à la longe   Lun 31 Aoû 2009 - 14:23

Merci pour ces conseils.
Viser le bon moment pour la récompense est important ; je viens de me rendre compte que cela peut effectivement créer de mauvaises habitudes ! Ainsi, j'ai testé d'amener le cheval depuis son box jusqu'à l'endroit où je le panse et le selle, sans licol, en le faisant suivre naturellement, avec une pomme dans ma main. Cela allait très bien jusqu'à une zone où un belle plaque d'herbe était plus tentante qu'une pomme s'éloignant sans cesse.... et j'ai de plus commis l'erreur de lui donner à cet endroit une pomme, alors qu'il n'avait pas suivi jusqu'au bout ! Depuis, même au licol, il bloque plus ou moins fortement à ce passage ; je me rends compte qu'il faut être très vigilant à ce que l'on fait...Au final, j'ai pour l'instant fait machine arrière et je suis revenu au licol ; en attendant de repartir sur de meilleures bases pour ce suivi naturel.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: travail à la longe   Lun 31 Aoû 2009 - 16:53

Oui, les gens ne se rendent souvent pas compte de la rigueur et de l'observation que ça nécessite, de tels gestes qui semblent simples comme mener un cheval au box et entrer sans bousculer, suivre sans s'arrêter... Pourtant c'est un travail permanent, autant dans le moment où récompenser, que dans celui où il faut donner de l'inconfort... Bon courage!!

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: travail à la longe   Lun 31 Aoû 2009 - 19:01

Tu peux poursuivre tes tentatives, en essayant non plus de "l'appâter" avec la pomme, mais en travaillant l'ordre "viens", où tu demandes au cheval de venir de son plein gré vers toi, tu récompenses quand il a fait un pas spontanément, puis tu répètes, pour fixer, puis tu passes à 2 pas, tu récompenses, tu refais, puis 3 pas, etc... Ainsi tu lui apprends bien "venir à moi / avec moi = récompense", et pas "poursuis la pomme, elle finira par te revenir quand je l'aurai décidé". Je ne sais pas si je t'explique bien la différence entre les 2 façons de raisonner. La récompense alimentaire est vraiment super pour apprendre un comportement à ton cheval sans amener de pression (ou inconfort). Tu peux donc continuer en liberté ton exo mais pense que tu veux qu'il apprenne. Imagine-toi avec un super truc motivant devant toi. Tu préfères l'avoir dès que tu enclenches une bonne réponse, ou le poursuivre jusqu'à ce que ton "tentateur" te le donne? Si tu croises un autre truc super et à ta portée, tu vas pas en profiter? Donc rends ton dialogue encore plus intéressant que la plaque d'herbe! Et dans les premiers temps, pour t'aider à passer le message, rends la plaque d'herbe inconfortable, ( il s'arrête pour brouter? Hop, un exercice où il doit absolument bouger!) et le fait de te suivre très confortable..et récompensé immédiatement! Tu vas voir que ton biquet va s'ouvrir à cette communication!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: travail à la longe   Mar 1 Sep 2009 - 8:21

Je trouve ton propos très juste, merci ! C'est vrai que j'ai vraiment agi comme un débutant sans jugeotte dans cette affaire ; enfin, c'est en forgeant que l'on devient forgeron....
Par contre, point positif acquis, hormis le trajet box-cour à revoir ; quand il est en liberté chez moi dans un petit enclos, et que je l'appelle par son nom, il vient à moi très naturellement ; et là je le récompense ; c'est vraiment super !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: travail à la longe   Aujourd'hui à 21:08

Revenir en haut Aller en bas
 
travail à la longe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un livre sur le travail à la longe...
» travail en longe???
» débuter la longe
» Livres à vendre (classiques , rares, de tout !)
» Travail en longe de mon Poupou!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Le cheval au travail :: À pied-
Sauter vers: