Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une question de domination...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une question de domination...   Mer 4 Fév 2009 - 8:49

Je suis d'accord aussi avec tout çà... Wink
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Une question de domination...   Mer 4 Fév 2009 - 16:19

Mais on nous dit aussi que quand on met seulement deux chevaux ensemble, celui qui va se retrouver dans la position du dominé va avoir tendance à "se venger" sur autre chose "personne ou animal".[b]j'ai rien lu dsl
mais je n'ai jamais entendu ça ! ???

Au contraire, un cheval trop dominant doit justement apprendre les bonnes manières dans un troupeau qui le remettra à sa place.

pour moi ce qui nuit au cheval c'est de ne pas avoir de place fixe : groupe qui change souvent ; cavalier qui se laisse marcher sur les pieds mais qui fait des accès de "domination" de temps en temps...

enfin je vois la différence entre mon cheval, avant = vivait seul, ensuite il a eu un temps où je le mettais parfois en groupe (tj les mêmes chevaux, mais il s'en séparait, revenait, bref ça perturbait) et maintenant : groupe stable.

quand je sors, il n'est pas excité par la vue de chevaux étrangers (il fait le beau mais reste à mon écoute), si ces chevaux galopent en pétant en l'air, il reste calme.

comme si le fait d'avoir ce qu'il faut (une famille) le distanciait des "étrangers". Si on longe une pâture, il a tendance à coller la cloture, mais si je le place de l'autre côté de la route, il y reste (contrats de trajectoire) sans trop de rappels à l'ordre.

auparavant, il était frustré de contacts, s'excitait à la vue d'autres chevaux, quand ils s'excitaient en le voyant, je mettais pied à terre car ça risquait de partir en live, souvent je n'avais plus de contrôle (une fois j'ai été coincée sans réponse aux jambes ni aux mains, cheval statufié au milieu de la route... sad ) !!!

quand on partait avec Capucine, au début, il se calquait sur elle en tout (trouilles bêtes, coller au c**) comme un vrai bébé, après il lui a pris des envies de dominance, menaces, oreilles couchées, j'avais peur du risque de coup de pied...

la vie conforme à leur nature les rend vraiment plus agréables. Ils tissent un réseau très fort de confiance, (dont heureusement je fais partie, dans le cas de Lotus) et les "étrangers" chevaux sont reçus avec un salut poli mais distant.

ceci dit je vais aller lire le lien car cela semble intéressant.

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Une question de domination...   Mer 4 Fév 2009 - 16:33

Quand dans la nature un dominant va-t-il engueuler un dominé de vouloir faire sa fête à un dominé encore plus bas dans la hiérarchie?!!
Est-ce que c'est pas un peu hypocrite de notre part d'autoriser nos chevaux à se sentir et à les gronder quand ils prennent une attitude naturelle d'agressivité?
Picla : on ne vit pas dans la nature, mais dans on monde ou humains et chevaux sont entremêlés, et où les petits humains fragiles sont resposables des dommages causés par leur grosse brute de compagnon. Alors, hypocrisie ou pas,
- on DOIT respecter les consignes de sécurité (ex : au manège, interdit de laisser les chevaux se sentir)
- on DOIT assurer notre sécurité en empêchant les conflits quand il y aurait possibilité d'être atteint par mégarde (ex : plusieurs chevaux au pré, près de l'homme, et l'un d'eux commence à chercher des noises)
- on doit aussi, respecter les personnes qui n'ont pas d'autre choix que de faire vivre leur cheval seul... j'ai été dans ce cas quelques années et c'est vraiment dur de culpabiliser sans rien pouvoir faire.

quant aux "gestuelles et comportement dominants"... si un cheval t'a toujours vu t'agiter en hurlant devant lui, il va vite comprendre, si jamais rien ne se passe, que c'est du bluff et qu'il peut faire ce qu'il veut, rien ne va lui arriver...

Pour moi dominer le cheval ça passe par les 3 phases, une demande douce et polie singifiant "si tu ne réponds pas, j'ai des moyens moins agréables en réserve" sera plus éducative vu qu'au moins une fois, le cheval aura expérimenté qu'il y a des moyens plus coercitifs derrière.

[b]sur qui ou sur quoi ils vont pouvoir exprimer leur propre besoin de domination? Si on leur interdit de le faire avec les autres chevaux, ils doivent se sentir très frustrés...

pour moi, les chevaux n'ont pas de besoin de domination, ils ont juste besoin de congénères et de stabilité... Capucine, par ex est souvent frustrée, car des fois sa cavalière rigole de ses c**neries, d'autres fois, ça lui vaut une raclée (bons coups de cravache au c*** ! ) du coup, elle ne sait plus où elle en est.

Quant à lotus, il a des dizaines de comportements qui lui sont interdits, par moi, il sait quoi faire pour ne pas être "puni" et pour être récompensé, et il est serein et coopératif = pas le profil du cheval frustré !

Mais en même temps, vouloir faire de l'étho en ayant un cheval au box et sans contacts avec d'autres chevaux, c'est déjà ne pas avoir compris grand chose à l'étho
100% d'accord avec cela !!!

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Une question de domination...   Mer 4 Fév 2009 - 16:48

Enfin voilà, je m'étais jamais posé la question jusque là, je trouvais ça "normal" de gronder un cheval qui couchait les oreilles devant son voisin, mais en fait je me rends compte qu'il y a rien de normal à ça...
Picla, mon cheval a 22 heures par jour (et 24H/j les jours où je ne viens pas ! lol) pour menacer qui il veutn, mordre s'il le veut, et brouter tant qu'il peut, alors j'estime, comme Steph-Nello, que les 2 heures où je suis là, il peut quand même se retenir !
C'est pas ça qui va le frustrer.

Tout comme moi, pdt ce temps, je me retiens d'écouter de la musique, de bouquiner ou de trucs spécifiquement humains.

Dans le contexte "cheval au box sans congénères" c'est pas l'heure de reprise où le pauvre cheval n'a pas le droit de renifler son voisin, qui me choque. C'est les 22 autres heures, où il est seul !

Au travail, le cheval doit se "référencer" sur son humain, pas commencer à batifoler, renifler, faire la course et pq pas avoir des relations sexuelles si c'est un entier --> ça deviendrait n'importe quoi Smile

Par contre, quand Lotus vivait seul, j'ai plusieurs fois tenté d'aller lui faire sentir d'autres chevaux, en main = mauvaise idée... Une jument a voulu le taper et d'est pris le pied dans le barbelé, elle l'a heureusement arréché mais j'étais pas fière sad un autre cheval a voulu carrément nous bouffer (immense SF hyperdominant envers son troupeau) Glups... après il y avait 2 poneys qui l'aimaient bien, mais ça fait beaucoup de dangers pour peud e réussite (en + les proprios de ces chevaux n'étaient pas au courant... si c'était à refaire je ne le referais jamais !!!)

Je pense que face à une rangée de portes de box, c'est plus sécurisant et facile de trouver un "copain" à son cheval et les présenter pourqu'ils aient un moment de copinage de temps en temps... mais je ne sais pas ce qu'en pensent les proprios de chevaux en box ? bonne idée ? ou danger ?

Par contre je suis pas d'accord avec toi sur le fait que les chevaux risquent pas de se blesser pour un règlement de compte. Un coup de pied mal placé peut faire des jolis petits dégats!
dans la situation que tu décris, le dominé n'a pas la place de fuir, le dominant croit donc qu'il veut lui résister, et s'acharne à lui mettre une raclée... C'est le coup classique du cheval coincé dans un coin du pré, qui se fait tabasser... sad

Soit on, fait connaissance dans de bonnes conditions, soit on s'abstient. Il faut que les dominé ait la place de fuir, que le peureux ait la place d'observer de loin les autres chevaux, que tout le monde ait assez de place pour s'observer, courir, fuir, galoper de concert (plus les chevaux courent, moins ils dépensent d'énergie à se taper !) quand un nouveau est introduit.

Là-dessus tout le monde est d'accord !! Smile

il peut cependant y avoir aussi des inimitiés farouches... Lotus était à 2 prés d'intervalle d'un entier arabe... Un beau jour, il s'est enfui, a traversé les clotures, puis détruit l'entrée du pré de ce cheval (fils barbelés) pour aller lui mettre une raclée... Il n'avait pas encore 4 ans et quand le proprio les a séparés, il a été étonné de la hargne de mon cheval si "pépère" d'habitude. Et Lotus a tj détesté cet entier ainsi !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une question de domination...   Mer 4 Fév 2009 - 17:58

@SDE a écrit:
Mais on nous dit aussi que quand on met seulement deux chevaux ensemble, celui qui va se retrouver dans la position du dominé va avoir tendance à "se venger" sur autre chose "personne ou animal".[b]j'ai rien lu dsl
mais je n'ai jamais entendu ça ! ???
En fait il s'agit du cas de 2 chevaux seuls ensemble et non d'un groupe plus important. Dans un groupe important, le cheval frustré aura d'autres contacts avec d'autres chevaux, d'où équilibre. Dans un groupe de 2, le dominé, surtout si il est face à un fort caractère, n'a pas cette soupape de sécurité Wink
Revenir en haut Aller en bas
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Une question de domination...   Mer 4 Fév 2009 - 18:25

SDE, si tu avais lu un peu ce qui a déjà été dit, tu aurais vu que tout le monde est d'accord sur presque tout ce que tu dis. Wink La question initiale portait sur les chevaux qui vivent en box, et ne voient donc pas leurs congénères en dehors du moment où ils vont être montés. Bref, je vais pas revenir sur tout ce que tu dis, ça a déjà été débattu.
Seul point sur lequel je réagirai : "pour moi, les chevaux n'ont pas de besoin de domination, ils ont juste besoin de congénères et de stabilité... " , pour moi ça va ensemble : les congénères qu'est-ce qu'ils vont apporter au cheval si ce n'est une hiérarchie qui va le stabiliser en lui donnant une place définie qui lui permet certaines choses et lui en interdit d'autres? Hiérarchie/domination, c'est du pareil au même. Congénères= mise en place d'une hiérarchie = stabilité.
Quant à : "Mais on nous dit aussi que quand on met seulement deux chevaux ensemble, celui qui va se retrouver dans la position du dominé va avoir tendance à "se venger" sur autre chose "personne ou animal".[b]j'ai rien lu dsl
mais je n'ai jamais entendu ça ! ???
" si tu avais lu le lien que j'ai mis justement, c'est là qu'ils disent ça. Que un troupeau c'est bien, mais suelement deux chevaux c'est pas assez, et risque de perturbations donc pour le dominé qui va se sentir frustré de pas pouvoir exprimer sa domination sur un autre congénère et donc va avoir envie de se venger sur ce qui lui passera sous la main (façon de parler!).
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Une question de domination...   Jeu 5 Fév 2009 - 20:10

Justement quand je disais "jamais rien entendu de tel"
l'article que tu montres je l'avais lu voici plus de 10 ans... Et bizarrement aucun/e autre éthologue n'a confirmé ça... C'est cela qui m'interpelle ! pourtant, en 10 ans voire un peu plus, cela aurait pu largement être confirmé, recoupé, re-observé !

D'où le fait que je sois dubitative.

Mon cheval a été, un temps avec un seul copain, lui dominé, l'autre, non seulement dominant mais en même temps à tendances agressives. Ben, c'est le dominant/ agressif qui l'a le plus mal vécu, pas Lotus.

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Une question de domination...   Ven 6 Fév 2009 - 12:15

Ok. C'est vrai que j'avais jamais entendu ça ailleurs non plus. D'ailleurs dans mon ancien club, les poneys étaient par 2 dans les box, et ça n'a jamais posé de soucis. Ils étaient tous rassemblés en troupeau l'été, mais pendant l'année ils étaient toujours pas deux et il n'y a jamais eu de soucis d'agressivité quelconque de la part du dominé (ni du dominant) du couple envers les autres (chevaux, ou enfants)...
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Une question de domination...   Ven 6 Fév 2009 - 17:28

Nos observations se recoupent; je connais plusieurs proprios dont les chevaux sont par 2 et pas de souci d'agressivité...

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une question de domination...   Ven 6 Fév 2009 - 22:43

Ben moi j'en connais où y'a eu des problèmes. Mais c'est pas systématique heureusement, ça dépend surtout des caractères des chevaux. Après tout c'est logique qu'ils ne puissent pas tous s'entendre.
Par contre un autre problème quand on n'a que 2 chevaux ensemble, c'est pour les séparer... fumeur

Donc je trouve pas que seulement 2 chevaux, ça soit si équilibré que ça (même si c'est mieux qu'un cheval seul, évidemment).
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5454
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Une question de domination...   Sam 7 Fév 2009 - 11:16

En même temps c'est au proprio de "faire en sorte que"...
car avec 3 chevaux, il y en a tj au moins 2 au pré ensemble, alors ils n'apprennent absolument pas l'indépendance... Et le jour où y en a un qui se retrouve seul... Aie...

Comme tu dis Little Mule, des personnes peuvent avoir des pb, mais reste à savoir si c'est à cause du cheval, des chevaux, du ou des proprios, et si il n'y aurait pas quand même eu des pb avec le cheval en groupe...

En tt cas, quand Lotus en a eu marre d'être seul, il commençait à se rebeller contre moi, cherchait à mordre, se surexcitait à la vue d'autres chevaux, ça devenait sincèrement désagréable voire limite difficile à gérer parfois... A 2 je pense qu'il aurait été mieux. A 3 chevaux, il n'était pas mal, si ce n'est Kalif, hyperdominant et agressif, qui le malmenait (enfin, qui essayait, car Lotus le semait facilement, l'autre étant un gros poussif)

Quand les 2 shets sont arrivés, le troupeau est monté à 5 "chevaux", et jamais je ne les avais vu si détendus, joueurs, heureux quoi ! En + avec un poulain ds le lot, ça mettait de l'ambiance.

Quand les 2 autres chevaux sont partis, Lotus et les shets ont connu quelques semaines d'hystérie collective, de mal-être, de peurs et stress. (genre difficile à atrapper au pré) sad puis le temps a fait son oeuvre, le troupeau a repris ses repères, ils ont oublié et sont redevenus heureux...

Du coup d'après ce que je vois, je me dis que plus y'en a, mieux c'est ! Smile Les Camargue doivent être bien heureux ! !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une question de domination...   Aujourd'hui à 21:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Une question de domination...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Question ampoules de phares
» Question sur pot akrapovic
» question permis E
» question pour le black
» [Pollution] Question CO2 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: