Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 reflexion CSO et approche étho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: reflexion CSO et approche étho   Dim 23 Juil 2006 - 21:14

Je suis en train de lire le dernier livre de VSV "quand le cheval a peur", que je trouve, comme tous ses livres, passionnant

J'aimerai discuter avec vous sur un point en rapport avec le CSO (pas de rapport directe avec le livre de VSV)

Je vois avec ohia qui débute, parfois elle s’arrête. La peur de ne pas réussir, de taper, de se faire mal, de l’obstacle tout simplement ou un mélange de tout ca. Tout ce que je peux affirmer, c’est que ce n’est en aucun cas de la mauvaise volonté.

Mon moniteur me dis alors (il fait de l’étho) qu’il faut monter renne courtes. Dés que ca dois devenir « sportif », il faut ajuster les rennes, serrer les mollets ect… monte classique quoi.

Dans le livre de VSV, elle insiste bien sur le fait que le cheval DOIT avoir l’encolure libre pour se rassurer, bien observer l’objet de sa peur ou même tout simplement évaluer son saut.

Il est vrai cependant que sur un terrain de concours, en concours, on ne peut pas toujours se permettre de laisser le cheval s’arrêter …

Que faire alors ? Quelle serait la bonne méthode ?

Bien sur faire une grosse désensibilisation avant, sauter n’importe quoi serai déjà un bon travail
Mais on est pas a l’abri d’un refus sur un nouvel obstacle

De plus le cheval ne risque t’il pas « prendre goût » à ses arrêts ?
Faudrai t’il alors rendre le refus inconfortable, rendre la zone désagréable en y bossant dur dur ?
Mais cela empeche le cheval de se rassurer…

Je ne sais plus trop quoi penser ?

Ou alores laisser le jeune cheval faire connaissance en s’arretant régulièrement, ce qui lui donnera plus de confiance pour l’avenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Dim 23 Juil 2006 - 21:21

Bon Norstar est la reine du pile ...

Mon mono m'a toujours dit qu'un jeune a le droit de s'arrêter devant un obstacle du moment qu'il s'arrête droit devant (donc interdiction de dérober et s'il se met en biais le remettre droit) : ne jamais se facher s'il pile devant un nouvel obstacle : le laisser renifler et revenir

Perso, il me demandait d'avoir des rênes ajustées mais pas de monter spécialement court : rênes au contact, tu amènes droit, bas de jambes au contact mais ne provoque pas le saut, pose tes mains et laisse le cheval se débrouiller dans ses foulées ... c'est comme ça qu'il apprend à se gérer tout seul.

En général, Norstar pilait la 1ère fois, je la laissais renifler les barres et elle repassait correctement la 2ème.

Nos dernières séances ont été catastrophiques et je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi (à cause de moi très certainement, comme elle est très sensible elle a dû ressentir mon malaise et paniquer) mais cela marchait plutôt bien.
Le but est de le laisser se prendre en charge, je ne pense pas qu'il apprenne à piler s'il est chaleureusement caresser après chaque passage.
Par contre s'il s'arrête il faut qu'il s'arrête DROIT devant la barre.
Revenir en haut Aller en bas
Camille
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 6000
Age : 32
Localisation : St Quentin
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Lun 24 Juil 2006 - 9:02

J'avais posé une question un peu similaire à vsv qui portait plus sur les obstacles de TREC et voici ce qu'elle m'avait répondu:

Citation :
En principe, si vous économisez correctement vos jambes en circonstances de peur ordinaires, elles doivent avoir suffisamment de pouvoir pour obtenir un franchissement un peu plus rapide quand les circonstances l'imposent. A condition que la difficulté ne soit pas surdimensionnée, et que le cheval puisse baisser le nez aussi bas qu'il veut sans se heurter au mors (point à vérifier).

Mais s'il manque d'expérience, le réglement de trec ne vous pénalisera pas énormément pour un temps d'arrêt (sans reculer). Devant un fossé ou un contrebas, j'aurais tendance à jouer cette carte, plutôt que de prendre le risque d'un blocage. En CSO, ma foi, c'est une autre histoire, mais la variété des obstacles est moindre, c'est quand même plus facile de préparer son cheval aux différentes possibilités.

L'expérience acquise à l'entrainement est évidemment essentielle. Avec un cheval craintif, il faut vraiment se creuser la cervelle pour multiplier les occasions et les expériences. Chaque fois que vous avez pu franchir quelque chose à son rythme, recommencez plusieurs fois (en ajoutant de l'élan quand le cv va mieux et que c'est possible). Il faut qu'il comprenne que votre intention n'est pas de vous arrêter à chaque fois. Et de votre côté, il faut que vous appreniez à lire les signes qui indiquent quand il se sent en état d'y aller, et ceux qui indiquent que vous allez le faire caler si vous le poussez... C'est assez subtil. Avec les jeunes chevaux, par exemple, j'aborde les fossés au pas, et si je sens qu'ils y vont bien, je demande le trot à la voix sur les dernières foulées. Il y a des chevaux très craintifs qui ne s'affranchissent jamais complètement, mais on peut quand même très bien gagner des PTV avec eux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Lun 24 Juil 2006 - 17:42

super merci !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Lun 24 Juil 2006 - 19:56

vsv c'est Véronique de St vaulry ! j'avais pas fait le rapprochement . rougi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Mar 25 Juil 2006 - 13:02

Wink hé oui ! on a de la chance qu'elle soit si accessible !!
Revenir en haut Aller en bas
MaM



Masculin
Nombre de messages : 1692
Localisation : BORDEAUX (33)
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Mar 25 Juil 2006 - 17:08

mion a écrit:
on a de la chance qu'elle soit si accessible !!
et oui, c'est peu de le dire ...

mion, je donne ma réponse dés que j'ai deux secondes (là je vais au club monter mercenaire;))

_________________
à ce grand cheval qui m'a tout apris,
à ce grand cheval qui m'a fait vibrer,
à ce grand cheval qui a temps donné,
je dis MERCI,
et désolé que tu n'es pu profiter d'une retraite pourtant largement mérité
Adieu fidèle destrier, Adieu compagnon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Mar 25 Juil 2006 - 19:38

ca marche !
ps, tu veux pas un chaton ? histoire de faire hurler ta mâman ! tire langue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Mer 26 Juil 2006 - 13:02

mion a écrit:
Wink hé oui ! on a de la chance qu'elle soit si accessible !!

Ouais, c'est vraiment sympa et ..rare ! Merci à elle !
Revenir en haut Aller en bas
MaM



Masculin
Nombre de messages : 1692
Localisation : BORDEAUX (33)
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Mer 26 Juil 2006 - 17:47

marion, si je te dis que c''est catégoriquement non, tu me comprendras Wink
tj pas le temps de répondre (j'ai une escuse, je vais chez thibault Wink )
@vendredi Wink

_________________
à ce grand cheval qui m'a tout apris,
à ce grand cheval qui m'a fait vibrer,
à ce grand cheval qui a temps donné,
je dis MERCI,
et désolé que tu n'es pu profiter d'une retraite pourtant largement mérité
Adieu fidèle destrier, Adieu compagnon...
Revenir en haut Aller en bas
MaM



Masculin
Nombre de messages : 1692
Localisation : BORDEAUX (33)
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Jeu 27 Juil 2006 - 20:27

voilou ma réponse !!!! (mieux vaut tard que jamais :p)
ta poneytte n'avait pas peur de l'obstacle, elle est habitué à sauter n'importe quoi et à déjà sauté un obstacle suivi d'une baléroad (les objets en plastique rouge et blanc de la DDE Wink ).
Je pense qu'Antoine s'est un peu trompé sur la hauteur tellement vous fonctionné bien (il s'en est voulu aprés). dans ton cas, ohiana n'avait pas peur de l'obstacle, mais pour pouvoir le franchir, il lui fallait arriver dans un rythme soutenu pour lui faciliter le travail .... et tu n'étais pas "dedans" (au début) si tu vois ce que je veux dire ....

en conclusion, faut absolument que je le lise ce dernier livre de VSV mais dans ce cas là, il me semble que ta poneytte n'était pas dans la crainte ce qui n'est donc pas contradictoire .... Wink

_________________
à ce grand cheval qui m'a tout apris,
à ce grand cheval qui m'a fait vibrer,
à ce grand cheval qui a temps donné,
je dis MERCI,
et désolé que tu n'es pu profiter d'une retraite pourtant largement mérité
Adieu fidèle destrier, Adieu compagnon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Jeu 27 Juil 2006 - 23:09

oh mais je ne parlais pas de ce cas là en particulier cher marc !
oui antoine s'est bien trompé mais ca arrive, j'aurai du refuser d'y allé.

non je parle des séances que je fais dans les vignes par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Ven 28 Juil 2006 - 10:50

Caly a été traumatisé à l'obstacle. Quand il avait 4 ans, un moniteur lui cassait des cravaches sur la croupe quand il faisait un refus. Comme il était déjà stressé, il a été bousillé à l'obstacle et faisait des dérobades et refus sur n'importe quel obstacle ou barre au sol. Ils ont fini par le laisser en dehors des cours d'obstacles après qu'il soit passé à travers un obstacle de cross qu'il a démoli (heureusement plus de peur que de mal)
Tout ça pour expliquer comment il était quand on l'a racheté. Maintenant, il saute à peu près tout (même si on ne lui demande jamais de sauter très haut) à condition qu'on lui ai montré l'obstacle avant quand il sort de l'ordinaire.
On a commencé par le faire travaillé rênes longues sur des barres au sol après lui avoir montré. Ensuite pour le remettre à l'obstacle, on le détend bien sur le plat et les barres au sol (et on avise suivant son humeur du jour, il faut qu'il ait envie d'y aller) On commence par lui montrer l'obstacle, il renifle comme il veut. On revenait ensuite au trot sans jambe en restant à notre place et avec des rênes complètement laches. La plupart du temps, il passait et on félicitait. De temps en temps, il refusait ou faisait une dérobade et ce qui le stressait c'est qu'on puisse le disputait (ce qu'on a jamais fait) On s'est toujours contenté de revenir de la même manière sur l'obstacle. Il a commencé par arrêter les dérobades (après avoir eu une période où il en faisait 15 m après l'obstacle) et maintenant il n'en fait quasiment pas. Les rares fois où il fait un refus, on revient dans le calme sans rien lui dire et du coup, il s'applique au passage d'après pour nous faire plaisir.
Du coup, on a rapidement pu sauter un obstacle au milieu du manège en lui enlevant le filet (on le dirigeait à la voix et il a commencé à reprendre goût à sauter sans stresser)

Je ne sais pas si ça répond beaucoup à la question mais en tout cas, c'est ce qui convenait à Caly.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Sam 29 Juil 2006 - 13:21

merci beaucoup pour ce témoignage calytopia !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Sam 29 Juil 2006 - 14:04

Je me pose la même question jusqu'ou doit on laisser le cheval s'arréter ???

Mon moniteur (pas étho) pense on doit laisser au cheval le choix de sauter ou de sauter ...

Le laisser refuser en montrant au cheval que ce n'est pas forcément bien sans non plus le taper ou crier trés fort. Aprés le refus ne pas le laisser arreter repartir sur l'obstacle en l'abordant dans les mêmes conditions (il faut peut étre aussi le baisser de façon a ce qu'il soit plus facile a franchir).

Aussi une chose a savoir quand on amméne le cheval sauter 4 foulées avant l'obstacle ça ne sert a rien d'agir (parole de mono) il faut laisser le cheval sans agir pour le ralentir ou le faire avancer car c'est trop tard !!!
Mais dans le cas ou on sent que le cheval va s'arréter on met des jambes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Sam 29 Juil 2006 - 14:09

De toute façon tu sers ton bas de jambe à l'abord mais pas de jambe pour provoquer la foulée ... c'est son boulot son problème ...
S'il pile, pas grave du moment qu'il pile droit
Nous nôtre boulot c'est de les amener dans la bonne foulée et finalement de les gêner le moins possible pour qu'ils se dépatouillent tout seul

Tu as l'air d'avoir un bon monon hélène Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Sam 29 Juil 2006 - 14:20

Norstar a écrit:
De toute façon tu sers ton bas de jambe à l'abord mais pas de jambe pour provoquer la foulée ... c'est son boulot son problème ...
S'il pile, pas grave du moment qu'il pile droit
Nous nôtre boulot c'est de les amener dans la bonne foulée et finalement de les gêner le moins possible pour qu'ils se dépatouillent tout seul

Tu as l'air d'avoir un bon monon hélène Smile

Je pense oui Very Happy

Me rapelle d'une séance avec mon cheval au club oxer (70cm) dans la décente la pente de la carriére est Rolling Eyes
1er refus 2éme rerefus on revient et la vlan strike j'étais trop en avant rougi1
Comme quoi c'est impressionnant comment le poid du cavalier agit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Sam 29 Juil 2006 - 14:41

oui beaucoup plus qu'on ne le croit ! je les appris à mes dépends avec Norstar ... un quart de seconde en avance donc je surcharge les épaules et boum pile ! Cathy en vrac ... arf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Sam 29 Juil 2006 - 14:49

Norstar a écrit:
oui beaucoup plus qu'on ne le croit ! je les appris à mes dépends avec Norstar ... un quart de seconde en avance donc je surcharge les épaules et boum pile ! Cathy en vrac ... arf

Moi en concour j'ai eu le droit aller hop dans le spa mdr
Ca fait mal !!!

Mon cheval me pardonne pas mal je crois il saute tout ou presque et se pose pas trop de questions en même temps la pas peur du tout de mes barres trop lol

Par contre je ne m'avanturerais pas a resauter sans étriers avec


Si il y a quelqu'un qui a une idée du pourquoi il saute comme ça quand je n'ait pas d'étrier je prend tire langue

aprés il y a eu un obstacle que j'ai lamentablement sauter avec le genous sur la selle même pas chui tombée ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Sam 29 Juil 2006 - 18:28

surement parce que sans étrier tu le "géne" un peu en ne te soulevant pas dans ta selle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Dim 30 Juil 2006 - 11:39

oui c'est sûrement ça car là il saute plat alors que, de mémoire, Krip saute bien rond non ?
J'imagine que tu es un peu plus tendue ... Il faut essayer de te mettre en équilibre sans les étriers : plus facile à dire qu'à faire je te l'accord ! Wink

Un bon exo : déchausser un seul étrier avant le saut et le remettre à la réception ! C'est un bon exo car cela arrive régulièrement sur un tour de perdre un étrier et pourtant il faut pouvoir continuer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Dim 30 Juil 2006 - 13:39

Norstar a écrit:
oui c'est sûrement ça car là il saute plat alors que, de mémoire, Krip saute bien rond non ?
J'imagine que tu es un peu plus tendue ... Il faut essayer de te mettre en équilibre sans les étriers : plus facile à dire qu'à faire je te l'accord ! Wink

Un bon exo : déchausser un seul étrier avant le saut et le remettre à la réception ! C'est un bon exo car cela arrive régulièrement sur un tour de perdre un étrier et pourtant il faut pouvoir continuer Wink

Oui ça doit étre ça !!! Oui il ne saute pas plat !!!

Ca m'arrive aussi de perdre les pédales en concours j'ai sauter un obs avec un étrier je l'ait récuperer aprés avec du mal j'essairais de le faire.

En attendant il faut que je me remette a l'obstacle avec tire langue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reflexion CSO et approche étho   Aujourd'hui à 13:33

Revenir en haut Aller en bas
 
reflexion CSO et approche étho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plans d'eau difficile, conseil sur mon approche
» Radars et angle d'approche
» Le lion approche
» reflexion entre les different allumeurs electronique
» "APPROCHE ECOLOGIQUE"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: