Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les acquis de l'approche éthologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: les acquis de l'approche éthologique   Dim 30 Avr 2006 - 13:01

J'entends souvent et constate parfois de visu un problème concernant la persistance des acquis des chevaux éduqués "éthologiquement"
-il y a le cas de ceux qui ne fonctionnent qu'avec les bons codes très précis (on peut comprendre)
-il y a ceux qui ne fonctionnent qu'avec une ou certaines personnes.

C'est un argument fréquents des détracteurs : le cheval ne peut être manipulé aisément par tous.

Je me demande si c'est manque de professionnalisme (si c'était un maître le cheval serait-il fait autrement) , ou alors une relation trop intense et exclusive avec le cheval ?

C'est ennuyeux en tout cas , je pense à la jument d'Estebantao difficile à soigner .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Dim 30 Avr 2006 - 13:24

Oui j'y pense aussi !! tire langue

Je suis très interressée par vos avis.

Nous avons a la pension une jument qui arrive de la Cense achetée par une fille de 15 ans qui monte classique. la jument est bien sur parelisée. Au bout d'un mois c'est la cata... Que faut il en pensez ?
Revenir en haut Aller en bas
Camille
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 6000
Age : 32
Localisation : St Quentin
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Dim 30 Avr 2006 - 14:18

Question très intéressente...

Citation :
il y a le cas de ceux qui ne fonctionnent qu'avec les bons codes très précis (on peut comprendre)
Citation :
Nous avons a la pension une jument qui arrive de la Cense achetée par une fille de 15 ans qui monte classique. la jument est bien sur parelisée. Au bout d'un mois c'est la cata... Que faut il en pensez ?
Je pense que ce sont des dérives. Des chevaux enfermés dans une méthode où on leur demande à l'infini les même choses. Ils ne réfléchissent plus, ça devient mécanique et uniquement mécanique d'où la difficulté pour eux quand les codes changent.
Tout ça me fait penser à Nathalie qui racontait à quel point elle avait été impressionée par les efforts que faisaient les chevaux de vsv pour comprendre ses demandes. Ce qui montre bien que l'approche éthologique bien faite, ne doit pas conduire à cela.
Pour la méthode Parelli, ce n'est pas la première fois que je peux lire ces difficultés rencontrées.
Revenir en haut Aller en bas
Aude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 4671
Age : 28
Localisation : Toulouse (31)
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Dim 30 Avr 2006 - 14:44

Moi je crois qu'il faut aps tomber dans un excès... On se plaint souvent de la "mécanisation" des chevaux en classique, mais on peut arriver à la même chose en appliquant des méthodes étho ! Donc essayer de varier un max, faire venir des amis pour monter ou travailler un peu son cheval... Et ausis ne aps tomber dans le conditionnement total !

Bon en mm tps Etoile est un peu ausis comme ça, exclusive... Bon c'est aps pour autant qu'elle est odieuse avec les autres cavaliers (lele a pas intéret !)... Mais elle répond moins bien, surement un pb de compréhension, mais aussi elle les teste bcp pour savoir ce qu'elle peut faire ou pas... Des fois c'est très discret amis si le cavalier ne réagit pas ben après elle ne fait aucun effort, elle s'en fiche royalement et ne fait que le minimum... Bon par contre elle se laisse soigner c'est pas le pb. Dasn mon cas je pense plutôt donc qu'lele réagit moins bien avec les autres d'une part parce qu'elle est habituée à répondre à mes codes, à ma voix, donc ça lui pose un pb de compréhension bien souvent, mais aussi d'autre part parce qui'on a une relation très forte et elle a besoin de se sentir en confiance et respectée un minimum sinon ça va pas, d'ou ses "tests"...

_________________
Tu m'as conquis,
Sache me garder
Je te servirai
Si tu es juste et respectueux,
attentif à mon humeur
Si tu sais me parler,
mesurant ma peine
n'oubliant jamais,
que le cheval est plus
de la moitié du cavalier.
Revenir en haut Aller en bas
http://aude-equitation-ethologique.jimdo.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Dim 30 Avr 2006 - 15:04

Citation :
Tout ça me fait penser à Nathalie qui racontait à quel point elle avait été impressionée par les efforts que faisaient les chevaux de vsv pour comprendre ses demandes
justement , ces chevaux-là ont une formation plutôt classique non ?
Donc pour toi Camille , c'est le manque de variété dans les sollicitations , le conditionnement qui rend ces chevaux problématiques ? Mais si leur "maître" leur propose un changement ça ne provoque pas nécessairement une cata ?c'est quand le changement vient d'ailleurs ?
Or le but des nouveaux "maîtres" dont Parelli est de rendre le cheval "disposé à apprendre" , courageux face aux changements et aux imprévus ...autonome quoi .
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Dim 30 Avr 2006 - 16:20

les exemples que vous citez sont des chevaux "parellisés" donc rompus à l'infini aux mêmes exercices...

comme étoile lotus a tendance à tester, ou à ne pas comprendre certains codes (genre, pour tourner à gauche, j'ouvre main et jambe gauche, je ferme ma jambe droite, or en classique, il faut fermer la jambe gauche, pour que le cheval s'y incurve . là il ne comprendra pas... mais si le cavalier met les rênes + l'assiette il va finir par comprendre je pense ?

en tt cas bien q je pratique parelli, je monte classique, ave certaines aides western, et la voix, et mon but à moi, est d'avoir un cheval facile et agréable... pas un robot !

par ex, cette semaine, on a fait les 7 jeux, lotus a été impeccable, j'ai pas touché à la corde, etc...

la même semaine, comme j'avais une photographe sous la main, on les a refaits, ben cela l'a fait ch***, il était lourd, ne pensait q'à aller vers son seau... bref la séance photos n'est pas à mon avantage, mais faut dire que répéter 2 fois la même chose en 7 jours, ça le gave... la preuve que mon cheval est intelligent, il veut que ça change !

on a tous vu des chevaux de "ranch" suivre les autres bêtement en faisant tj la même promenade dans le même ordre, dans le même sens...

des chevaux de manège qui sautent en l'air dès q'on les sort un tant soit peu, du genre, faire 100m en extérieur hors du club...

l'étho doit être un état d'esprit, pas une méthode mécanique.

un jour j'ai monté une hanovrienne de concours de dressage, q'on m'a prêtée pour une balade. la jument ne recevait qu'un ou 2 cavaliers, fins, de bon niveau, elle était hyper légère, moi je n'ai qu'un G4 et pourtant, la balade fut un enchantement, jamais aucune monte ne m'a fait tant plaisir ! donc cette jument a compris mes codes même s'ils devaient être un peu maladroits ou "rudes" par rapport à ses autres cavaliers non ? elle a su s'adapter ? elle aurait pu faire la sourde, car j'utilisais mes jambes et mes mains, se dire "bah elle n'a q'à parler avec son assiette, moi pas comprendre" ?

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Camille
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 6000
Age : 32
Localisation : St Quentin
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Dim 30 Avr 2006 - 17:02

Petit matin a écrit:
Citation :
Tout ça me fait penser à Nathalie qui racontait à quel point elle avait été impressionée par les efforts que faisaient les chevaux de vsv pour comprendre ses demandes
justement , ces chevaux-là ont une formation plutôt classique non ?
Donc pour toi Camille , c'est le manque de variété dans les sollicitations , le conditionnement qui rend ces chevaux problématiques ? Mais si leur "maître" leur propose un changement ça ne provoque pas nécessairement une cata ?c'est quand le changement vient d'ailleurs ?
Or le but des nouveaux "maîtres" dont Parelli est de rendre le cheval "disposé à apprendre" , courageux face aux changements et aux imprévus ...autonome quoi .

Disons que je crois que les chevaux de vsv ont une formation mixte dans la mesure où ils ont un niveau en dressage assez avancé mais que d'un autre côté ils sont aussi dressés à la monte en free style. Il faudrait qu'elle nous le confirme...
Oui pour moi c'est, entre autres, le manque de diversité, le fait que les cavaliers ne cherchent pas à faire évoluer les exercices, le sur-conditionnement qui font que certains devienent problématiques. Ca me fait d'ailleurs penser à un article de Danièle Gossin sur les mécanismes d'apprentissage chez le cheval. Je le cherche ce soir et je le met sur le forum demain!

Quand au but de la méthode de Parelli qui est d'obtenir un cheval disposé à apprendre. Je dirais que oui, dans un premier temps c'est ce qu'il se passe puisqu'on va proposer au cheval des choses nouvelles, lui parler dans un langage qu'il comprend, resensibiliser un cheval blasé ou sourd aux aides, rendre attentif à son cavalier un irrespectueux etc...
Or, une fois la nouveauté passée, puis les jeux maîtrisés, si le cavalier ne passe pas à autre chose, ne cherche pas à évoluer, ne diversifie pas etc on retombe dans le problème de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Dim 30 Avr 2006 - 18:19

Moi je ne suis bien entendu pas tout à fait d'accord...

Là on remet uniquement en question la methode et pas du tout les gens qui manipulent les chevaux. Moi mes juments je ne pensent pas quelle soient parellisé et conditionnées et lobotominsées. Mais j'ai mis en place une communication ou je leur dis bonne réponse ou mauvaise réponse et ou je leur demande justement de reflechir pour comprendre ce qu'on leur demande. Donc en cas de bonne réponse je leur signale que c'est bien et en cas de mauvaise réponse je continue a demander ou dit non.
Taiga a déja a abordés par exemple de nouveaux exos avec ma prof, et elle a cherché, trouvé la bonne réponse en 3 seconde et c'était acquis vu que ma prof a relaché la pression.

Le problème c'est le jour ou elles sont manipuler par des gens qui ne cherchent pas a communiquer en s'adaptant au cheval et en esseyant de le lire, mais qui arrivent et impose leur methode sur le cheval.

JE suis d'accord que sur les chevaux de véronique, c'est l'idéal. Mais là encore c'est le but a atteindre. Moi j'en suis au chemin. Ma jument est débourré depuis même pas deux ans et ma pouliche est en fin de débourrage. On ne peut pas attendre d'elle qu'elles puissent etre au niveau d'Alto ou hexane (vu que moi je suis loin d'avoir en plus le niveau de VSV !! tire langue ).

Donc je suis d'accord avec vous, le but sera pour moi de les faire manipuler pour qu'elles se désensibilise. Mais que ce soit happymeal ou tempicka, ils n'ont je crois pas eu de soucis. réflexion


Avant que je ne découvre les methodes etho je ne pouvais pas soigner shaeen, les autres non plus sans avoir à me bagarrer. Maintenant j'arrive a la soigner sans soucis, les autres toujours pas. :s

Donc je crois qu'en ce qui concerne mes juments c'est le contraire, elles ont l'habitude qu'on leur parle poliement, qu'on leur demande des choses et pas qu'on les prennent, qu'on leur mettent le tord nez, qu'on leur mettent un termoimetre dans les fesses sans gratouilles et sans menagement... Taiga elle se laisse faire tout en étant stressée, shaeen se rebelle.

Moi je me dis deux choses. Il faut que je multiplie les gens qui manipule pour les desensibiliser et qu'elles se laissent mieux soigner. Je pense que les vetos devraient de leur coté faire des progrès bien que je comprenne qu'il n'ai pas le temps et qu'ils n'aient pas envie de prendre le moindre risque...

Cependant, si on passe au niveau monté, il ne serait pas envisageable de monter ma jument en lui tirant sur la bouche pour qu'elle soit habituée à ce qu'on lui tire sur la bouche le jour ou qqn d'autre la monte...


Pour ce qui concerne la jument de la cense, elle est perdue car on lui fait des demandes approximatives et qu'elle tente de donner de bonnes réponses et qu'on ne lui dit pas que c'est la bonne réponse en cessant la pression. Elle est donc je pense confuse... Je n'en sais rien, j'imagine...
Revenir en haut Aller en bas
Yopanne



Féminin
Nombre de messages : 3889
Age : 63
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Dim 30 Avr 2006 - 19:48

Je pense moi aussi que cela n'a rien à voir avec l'éducation du cheval mais avec la personne qui le manipule et ne sait pas communiquer avec lui.
Après, il y a aussi la personnalité du cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 10:54

Je n'ai pas tout lu faute de temps.
Je crois que l'éthologie est une philosophie.
On cherche à respecter le cheval et s'en faire respecter, qu'il soit à notre écoute et nous à la sienne et que l'on communique bien.
Je fais monter Middle par différents cavaliers.
Cela nécessite qu'il doit s'adapter.
Le tout est qu'il comprenne les demandes des cavaliers qui different nécessairement.
Rien de tel qu'un renforcement positif: sucrer les arrêts pour qu'il comprenne que quand ce cavalier là demande de cette manière là cela signifie une demande d'arrêt. Bref, si on remarque et récompense chaque effort du cheval, on obtient un cheval volontaire à l'adaptation aux différents cavaliers.
Dès que j'ai plus de temps, je lirai tout!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 11:37

Sur un autre forum, un membre expliquait qu'il habituait ses chevaux à sentir des personnes stressées ou brusques.
Lui même savait se montrer régulièrement stressé (faisait semblant d'être) ou brusque (sans violence ça va de soi) afin que ses chevaux ne soient pas angoissés de voir des personnes brusques ou stressées.
J'ai trouvé cette démarche très intelligente.
J'ai l'impression que nous mettons nos chevaux dans du coton à toujours leur demander les choses poliment.
Personnellement, je ne suis pas pour les surprotéger.
Je ne gratouille pas à chaque fois que je prends la température ou fait un soin.
Il faut que ça fonctionne. JE n'ai pas nécessairement le temps à ça.
Et ce n'est pas pour autant que mes chevaux doivent prendre la mouche!
Car je ne vais pas demander au véto de caresser chaque cheval avant, pendant, après... bien qu'il le fasse en général de lui même.
Ce que je veux dire, c'est qu'il faut, je pense, habituer à ce que les chevaux prennent sur eux.

Il faut aussi, je pense, juste inculquer la notion de timing aux personnes qui s'en occupent. D'où l'intérêt de sucrer les arrêts entre autres.

Je vais vous choquer, mais je compte bien d'ici peu faire monter d'autres cavaliers sur Perle!
Oui, elle a 3 ans, oui, elle est en cours de débourrage. Mais si les gens se montrent doux, il n'y a pas de raison et ce sera formateur pour elle. Le tout est d'y aller progressivement.

Je ne veux pas de chevaux exclusifs. Car on ne sait jamais de quoi l'avenir sera fait. Et l'expérience d'Anna nous montre à quel point bien que l'on ait prévu le testament, la personne avec les sous pour nous remplacer, malheureusement il peut arriver des imprévus où notre faille éducative soit flagrante.

Ce n'est pas une critique Anna. Tu fais de ton mieux. Mais justement tu fais trop bien. Et Shaenn n'accepte pas le "moins bien". Enfin, j'ai l'impression. Elle n'est pas indulgente, tolérante.

Je crois que plus les chevaux connaissent d'expériences, de manipulations par des personnes différentes, plus ils deviennent tolérants, indulgents.

Enfin, c'est un avis personnel.
J'ai Divine qui se laisse manipuler par tout le monde pour quoi que ce soit, elle prend sur elle. En revanche, montée, elle va s'emballer si le cavalier manque de tact. Elle n'est pas indulgente. C'est de MA FAUTE.
Forte de cette expérience, j'ai débourré et travaillé Middle pour qu'il soit tolérant indulgent. Et je crois que c'est le cas.
Je vais donc faire en sorte que Perle soit pareil. Et j'espère y parvenir!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 11:47

C'est marrant mais je n'ai pas du tout cette vision de Shaeen ... Pour moi Shaeen est d'une part très maline et a d'autre part un fort tempérament donc elle va d'abord tester : si tu résistes en brutalisant c'est l'engrenage et dans le rapport de force c'est elle qui gagne à priori ...
Elle se sait plus forte physiquement et en profite.

Apparemment Taiga a été élevée pareil et ne pose aucun de ces soucis, elle n'a pas le même tempérament à la base ...

Après je suis globalement d'accord sur ce qui a été dit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 12:11

Cathy: non, je ne crois pas qu'elles aient été élevées pareil.

Vous allez me trouver l'esprit critique.
Mais d'après ce que j'ai compris, la mère de Shaenn s'impose.
En fait, ses propriétaires et éleveurs ne savent pas s'en faire respecter et se laissent marcher sur les pieds.
Ils l'ont fait pouliner.
Forcément le poulain, Shaenn, a pris le tempérament de sa mère et ce surtout que les propriétaires/éleveurs ont continué à se laisser marcher sur les pieds par la mère et la fille.
Du coup, depuis sa prime enfance, elle a engrangé des "victoires" et a compris que l'homme pouvait s'effacer devant elle.
Anna a donc un énorme travail de rééducation qu'elle a déjà bien entamé.
Mais il est hyper difficile d'effacer la prime enfance.
Ben oui, le premier contact, la première image de l'homme pour Shaenn, c'est un homme qui ne va pas au bout de ses idées, qui s'efface et se laisse dominer.

Je suis peut être trop tranchée dans mon avis.
Mais on laisse se reproduire des chevaux qui ont certainement un pédigrée exemplaire mais n'ont pas le caractère. OK, ils ont les papiers mais si c'est après pour vivre un calvaire...

Je me demande si j'aurais ton courage Anna!

On me critique à élever des poulains ONC, mais je ne le fais que parce que je suis sûre du caractère des parents, dont normalement hérite le poulain et parce que je suis suffisamment stricte pour ne pas me laisser marcher sur les pieds et devenir gaga devant le poulain.

Ca devrait faire réflechir davantage les personnes qui veulent faire pouliner une jument caractérielle ou du moins dont ils n'arrivent pas à faire façon!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 12:49

Tout a fait d'accord sur ta reflexion sur l'elevage et la selection. La france est vraiment en retard sur la selection sur le mental. J'ai vu que les haras allaient s'y mettre...

Pour en revenir au problème, je crois que vous avez toutes les deux raisons. En effet shaeen a été elevée comme cela. Mais cathy a aussi raison le resultat est quelle n'a pas le même caractère que taiga.

Moi j'adore les chevaux sensibles et avec taiga de ce coté là je me régale. J'ai pas envie de perdre ça a coup d'erreurs (en plus de toutes les miennes faites dessus). Je l'ai preté qd j'avais le bras cassé a une copine de confiance, j'ai récupéré une jument qui levait le cul au galop... :s

Après preter un cheval pour faire des balade ne me pose pas de soucis, si je suis là. J'ai preté shaeen et taiga sans soucis. Cathy va venir elle prendre celle qu'elle veut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 12:58

En plus la situation est pas la même CDN qd tu es chez toi et que c'est toi qui manipule tous les jours tes chevaux.

Moi c'est pas le cas. Et là c'est le veto qui manipule mes chevaux. Et je vois bien que je suis bcp plus stricte qu'eux justement, pas de coton qui tienne avec shaeen. Controle des pieds, de l'espace... Eux la laisse tourner dans le box pdt 10 minutes, pendus au licol pour lui mettre la crème. Moi ca fait belle lurette que j'aurais remis le cheval a sa place.

Shaeen est jeune, c'est la première fois qu'elle se fait soigner comme cela. Je crois qu'elle profite juste de la situation. car a la maison, je ne fais pas trois kilos de gratouilles, je l'attache, me dirige vers elle en passant ma main sur son corps histoire de ne pas lui arriver derrière par surprise, soulève la queue et c'est partie. Rien de bien sorcier.

Juste a la clinique, vu que c'est le stress, je la gratuoille et lui parle pdt que les 4 assistantes vétos s'activent autout d'elle. Là encore, rien de bien extraordinaire je trouve.

Hier la nana me voit arriver, comme a chaque fois ils me demande de me cacher et d'attendre qu'ils soignent pour s'occuper de shaeen. Je lui ai dit : bon c'ets le 1 mai, vous voulez pas vous epargner son cirque aujourd'hui, je vous la tient et on en parle plus. Elle m'a dit ok, j'ai mis le licol a shaeen, elle a fait un pas en avant j'ai dit non pas en arrière. Puis j'ai posé la longe sur son encolure le temps que la nana sidérée lui fasse les soins... arf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 13:08

Je pense que Shaenn va se lasser à force. Ben oui, elle fait son cirque, mais au final, ils font quand même leurs soins...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 13:58

Ben oui j'espère qu'elle va se lasser. Enfin elle aqd même regulièrement le chifnez et le tord nez et a eu dent cassé je ne sais pas comment...

Donc j'espère qu'elle va se lasser.

En tout cas j'ai ma copine instructrice Parelli qui doit venir me voir bientot et qui m'a gentiement proposé de voir ce qu'on peut faire.

Sinon pour en revenir au sujet plus général, peut on en conclure que nos methodes, qui marche bien avec les chevaux a priori, que ce soit les notres ou qd on approche d'autres chevaux ont pour limite de ne pas etre un language pratiqué par bcp de gens qui gravitent autour des chevaux et donc nous prenons le risques qu'un jour nos chevaux soient confus voir pire...

Faut il pour autant refuser d'appliquer un mode de communication qui permet de developer le language corporel et de travailler en legereté ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 15:29

Le problème c'est de sensibiliser les chevaux, qu'ils soient moins tolérants.
On les place dans du coton car nous n'utilisons plus le contact physique...
C'est là où le bas blesse. Les chevaux attendent des humains que tout leur soit demandé poliment...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 15:39

concernant l'histoire de "se forcer à être stressé" je n'y crois pas trop ...rien de plus difficile que de tromper un cheval sur notre état émotionnel , dans un sens ou dans l'autre !
J'ai vu mes arabes rester imperturbables au milieu d'une nuée de gosses excités et gesticulant , mais "monter en l'air" pour un geste énervé d'une seule personne....
Je crois aussi que certains chevaux (rebelles , opposants) le resteront toujours quand ils sentiront une faille .
Effacer complètement un caractère ne se fait qu'en brisant un cheval , or ce n'est pas le but .
Il faut aussi chez chaque cheval déceler son seuil de tolérance , on peut le faire reculer , mais il y a toujours une limite acceptable .
Le phénomène des chevaux approchés "naturellement " et difficiles avec les étrangers provient peut-être aussi de ce que ce sont souvent les chevaux difficiles , nerveux ou irrespectueux qui se voient appliquer ces méthodes (plutôt en remède qu'en éducation de base) , avec ceux-là le passage de la confiance en un humain précis à la confiance en l'humain général est long.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 16:13

Suis je autorisée à prendre le pb à l'envers ? tire langue

comment expliquer que j'arrive désormais à approcher tous les chevaux et les manipuler alors que d'autres n'y arrivent que quand le cheval est bien disposé ?? (attention je me compare aux membres de mon club actuel, pas forcément doués ni pédagogues ... arf )

Et puis quand tu dis qu'on les met dans du coton Nath je suis mitigée : quand je monte en phase 4 (pour parler en Parelli Very Happy) et bien la phase est vraiment forte. Norstar s'est aussi une belle rouste le jour où elle a voulu me mordiller le doigt (merci j'y tiens un peu quand même)
Je ne vois pas l'intérêt cependant de rendre mon cheval tolérant à la violence de certains cavaliers ou des soigneurs ...
Divine ne supporte pas qu'on ne soit pas doux dans nos demandes ? et bien c'est, selon moi, au cavalier de s'adapter ... A priori quand tu montes un cheval que tu ne connais pas, tu ne montes pas en force non ? on aurait plutôt tendance à y aller tout cool ... enfin j'imagine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 16:24

Divine ne supporte pas les cavaliers qui montent en accélérant avec le frein à main de mis. Je schématise. Tu me diras c'est normal. Mais si le cavalier n'a pas la jambe fixe, elle s'énervera vite.
Le cavalier doit s'adapter.
Mais j'aurai beau faire le tour du monde, je ne trouverai JAMAIS une personne qui monte COMME MOI. Je ne suis pas narcissique ni prétentieuse. Mais je ne trouverai personne qui monte avec mes quelques qualités et mes nombreuses mauvaises habitudes.
Divine est devenue exclusive dans ma manière de monter et surtotu elle n'est pas tolérante.
Donc, les cavaliers auront beau faire des efforts à la monte, s'ils ne sont pas expérimentés ça ira mal.
Et je ne parle pas de violence! Je ne dis pas qu'il faut habituer les chevaux à la violence. Je dis juste qu'ils perdent l'habitude du contact, des demandes brutes...
Ta Norstar s'est laissée parfaitement soigner par d'autres. Tu dis que tu n'es pas forcément tendre mais sans violence. Tu sais passer en phase 4 la punir quand elle fait mal. Donc, elle n'est pas dand du coton et sait se montrer tolérante. Non?
Y aller tout cool ne suffit pas pour avoir un langage que le cheval connait, des demandes explicites. Si le cheval fait des efforts de compréhension et sait se montrer indulgent, ça passera bien. Sinon, ça casse.
Les chevaux pour débutant sont indulgents, tolérants. Je ne parle pas de ceux cassés ou violentés. HEueusement, il en existe qui sont "gentils" et acceptent.

J'ai la sensation de mal m'exprimer Cathy et que tu m'as mal comprise.
Bien sûr non à la violence.
Mais s'il faut négocier 20 minutes avec un cheval pour une piquouze, c'est que le bat blesse. Et s'il s'offusque qu'on entre dans son boxe, lui enfile le licol et l'en sorte, idem...
Perso quand j'ai des soins à faire, je ne tergiverse pas!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 16:27

la question des soins est encore plus particulière : si ça ne fait pas mal , le cheval doit rester tranquille ; qu'il essaie d'échapper à la douleur , ça se comprend non ? seuls les chevaux qui ont la grande confiance tolèrent la douleur venant du maître ou si le maître est présent .Parce qu'ils doivent capter que la douleur amène un bien , or le bien n'est pas immédiat la plupart du temps .Donc l'étape suivante c'est qu'ils se disent "tout ce qui vient du maître est bon pour moi , même si ça fait un peu mal" .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 16:33

Les piqures et prendre la température, ce n'est pas ce que j'appelle des soins douloureux.
Après pour ce qui est du travail sur les abcès... c'est autre chose.
De même, fouiller ou faire une échographie, ce n'est pas douloureux, désagréable juste. Et là le cheval n'a rien de positif au final!

Je ne sais pas si le cheval prend sur lui en se disant que c'est pour son bien. Je pense que si le maitre est toujours parvenu à ses fins sans jamais être vilent, il prend sur lui et fait confiance...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 16:34

Si Nath, ne t'inquiète pas, j'ai bien compris que tu ne pronais pas la violence ! Ca ne m'est même pas venu à l'esprit une seconde de ta part ! Wink
J'ai dû mal m'exprimer également.

S'il y a des chevaux extras pour débutants, ils le sont car c'est dans leur nature (je ne parle pas non plus des chevaux cassés), certains chevaux sont et resteront plus ou moins caractériels.
Norstar est plutôt facile, elle teste mais cède très vite c'est dans sa nature et puis si tu la chahutes elle se planque au fond du box, elle ne va pas se défendre (encore que elle a essayé de shooter ma mono lors des 1ers soins, celle ci a esquivé puis s'est retournée et lui a filé un coup de pied dans les flans, dès lors elle n'a jamais réessayer ...).

En fait je n'arrive pas à savoir qu'elle est la quote part d'éducation et la quote part de caractère du cheval qui entre en jeu dans ce genre de chose ... réflexion
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Mar 2 Mai 2006 - 16:53

Ben oui, moi taiga tout le monde l'adore a la clinique. elle est sage, se laisse faire...


Pour ce qui est de shaeen, elle a eu deux picqures avant cela par le mec de la pension, une vrai brute qui a les deux fois toucher une veine et fait un ematome, donc forcement elle avait peut etre une appréhension. Du coup elle s'est levée et hop chifnez et tord nez... Le cercle vicieux quoi. On fini par resigner le cheval mais pas par lui apprendre que cela ne fait pas mal. En tout cas, avec moi qd je suis là elle se laisse faire donc ça fait pas mal. c'est un bon point pour moi de ne pas etre associé a la douleur.

Mais d'accord avec cathy sur un point, je ne vais pas desensibiliser la pouliche aux gros bourrin qui font des piqures comme s'ils lancaient un javelot !! grrr grrr

Pour ce qui est des chevaux de début, on les selectionne, on garde les plus cool et les plus froids pour les débutants. Ce que je veux dire c'est que la selection + un peu de resignation dans certains clubs permettent d'avoir des chevaux cools.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les acquis de l'approche éthologique   Aujourd'hui à 15:17

Revenir en haut Aller en bas
 
les acquis de l'approche éthologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» les acquis de l'approche éthologique
» Matériel éthologique
» Plans d'eau difficile, conseil sur mon approche
» Mousqueton de longe éthologique
» Comment bien fermer votre licol éthologique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: