Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le cavalier a peur ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20680
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Quand le cavalier a peur ...   Jeu 16 Mar 2006 - 21:54

Alors voila .... Borg est assez courageux car il accepte de surmonter ses peurs avecde la patience et tt ce qui va avec ...
Mais il reste assez stressé qd meme, enfin apres ca se melange au jeu ... parfois entre peur et jeux je m'y perd et peut etre que lui aussi ... alors j'essaye d'ignorer et de rassurer si besoin et généralement ca va bien Smile

Mais par contre comment faire quand c'est le cavalier a peur ?
Non parceque dimanche dernier j'ai été faire le tour du champ (qui est a coté de mon club donc ca dure environ 20/30 min) donc y'avais beaucoup de vent donc un petit Borg pret a partir ... mais j'ai suivi les conseils de VsV et des forumeurs j'ai laisser renes longues et j'ai travailler sur moi pour lui faire comprendre qu'il n'y avait pas de dangers ....
Car j'ai remarquer que parfois en essayant de trouver ce qui lui faisait peur ... c'est "ma pression interne" qui montait et donc je lui transmettait du stress !

Donc je reprend mon histoire arrivée au trois quart du champs Borg nikel ... tres calme .... mais la jevois 3 buses voler tres bas et la c'est moi qui aie paniquer donc Borg est bien sur parti au grand trot ( et tant mieux d'ailleurs car on a fuit les buses) ....

C'est tres bete comme situation car il était calme et c'est moi qui l'ai paniquer ! Vous en pensez quoi ? Est ce mauvais pour lui cette situation ?
Revenir en haut Aller en bas
MaM



Masculin
Nombre de messages : 1692
Localisation : BORDEAUX (33)
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Ven 17 Mar 2006 - 10:29

on est humain Wink
hier, j'ai monté un sympathique cheval qui était un peu chaud .... je suis parti tout seul en rando, donc je me sentais pas à l'aise, "craigné" un peu ce qui pouvait arriver . donc par moment, je n'étais pas assez détendu ...
aprés, je sais que à chaque fois que ça n'allait pas, meme si ct ma faute, je fuyais pas le problème ..... à partir de là, c'est "moins pire" Wink ....

rester calme c'est pas tj évident Wink

_________________
à ce grand cheval qui m'a tout apris,
à ce grand cheval qui m'a fait vibrer,
à ce grand cheval qui a temps donné,
je dis MERCI,
et désolé que tu n'es pu profiter d'une retraite pourtant largement mérité
Adieu fidèle destrier, Adieu compagnon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Ven 17 Mar 2006 - 11:46

Marine les buses ne s'attaquent pas aux humains ni aux chevaux Confused tire langue
à part prendre sur toi je ne vois pas que te dire , sinon même solution que pour le cheval : entamer un exo quelconque qui t'amène à te concentrer pour oublier ta peur ?
quand on y pense le rôle du cavalier-leader n'est pas simple : laisser passer son ressenti pour guider le cheval mais le bloquer quand ça va mal , paradoxal non?
Revenir en haut Aller en bas
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20680
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Ven 17 Mar 2006 - 12:07

Si justement ds mon village une personne s'est fait attaquée une fois lol c'est pour ca que j'en ai peur ... oé je y'aurais fallu que je pense a faire le vide au lieu de fuir .... ou alors je vais en ballade avec une matraque ca ira mieux lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Ven 17 Mar 2006 - 12:46

mais c'est Hitchcok dans ton village Shocked
Revenir en haut Aller en bas
MaM



Masculin
Nombre de messages : 1692
Localisation : BORDEAUX (33)
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Ven 17 Mar 2006 - 12:57

attention une BUUUUUUUSSSSSSSSSSEEEEEEEEEEEEEEEEEE woowoo
humour

_________________
à ce grand cheval qui m'a tout apris,
à ce grand cheval qui m'a fait vibrer,
à ce grand cheval qui a temps donné,
je dis MERCI,
et désolé que tu n'es pu profiter d'une retraite pourtant largement mérité
Adieu fidèle destrier, Adieu compagnon...
Revenir en haut Aller en bas
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20680
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Sam 18 Mar 2006 - 16:56

mdrrrrrrrrrr


Je vous interdit de vous moquer grrr entrainement grrr1




humour
Revenir en haut Aller en bas
MaM



Masculin
Nombre de messages : 1692
Localisation : BORDEAUX (33)
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Sam 18 Mar 2006 - 18:21

ca va pas ? , c'est vraiment pas le genre du forum... ange
ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr

_________________
à ce grand cheval qui m'a tout apris,
à ce grand cheval qui m'a fait vibrer,
à ce grand cheval qui a temps donné,
je dis MERCI,
et désolé que tu n'es pu profiter d'une retraite pourtant largement mérité
Adieu fidèle destrier, Adieu compagnon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Sam 18 Mar 2006 - 19:44

dés qu'un cheval me fait un écard je suis térrorisée et c'est plus fort que moi je ne sait même pas pourquoi heuresement j'ai un cheval qui me rassure trop lol

à cheval mi ange mi démon
Revenir en haut Aller en bas
MarineBorg



Féminin
Nombre de messages : 20680
Age : 29
Localisation : Longes
Date d'inscription : 14/02/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Sam 18 Mar 2006 - 19:48

MaM => J'avais remarquer !! merci je me sens soutenue arf

Chesnutpink => attention ils vont se moquer de toi lol non je rigole

A la base j'avais fait ce post pr savoir si c'était "grave" pr le cheval de lui "faire peur" mais en fait en troupeau ils le font aussi ca ... si y'en a un qu'a peur tt le monde part mm si c une fausse alerte dc ca doit pas leur faire de mal ^^
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Lun 30 Aoû 2010 - 12:47

Je remonte ce post parce que ce soir sur equidia à 22h passe un docu intitulé "quand la peur s'en mêle", il sera visionnable sur le site equidiawatch j'espère... Smile

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Lun 30 Aoû 2010 - 14:22

Moi avant-hier je me suis fait une grosse trouille (on trottait vivement, dans les hautes herbes Lotus a marché sur un sac plastique et bondi... je ne sais pas comment j'ai fait pour ne pas tomber mais tj est-il que je suis *presque* descendue à mon insu...
Le pb c'est que j'en ai gardé de la nervosité, du coup Lotus a tendance à freiner, sursauter et réfléchir, moi dès qu'il sursaute je bondis aussi, ça l'aide pas !!!

Je pense que ça passera avec de la pratique, ça fait quasi 2 mois que j'ai pas monté, lui qu'il n'est pas allé en balade seul donc le feeling va revenir.

Enfin j'ai gardé de cette presque-chute un mal au dos, je me ne sens plus si sûre de moi en selle, je l'ai bien vu ce matin, on a sauté une branche, il a fait un joli bond, moi j'ai mal suivi et il m'a tapé le bas du dos avec la selle encore plus mal !!!

Bref on est dans une spirale négative en ce moment !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Lun 30 Aoû 2010 - 16:48

En fait justement le cheval se conduit comme en troupeau quand il est monté ! Si le leader stresse et flippe ... ben lui aussi ! C'est tout à fait naturel pour le cheval d'agir comme ça, c'est ce qui aide pour sa survie dans la nature.

Du coup si le cavalier a peur, vraiment, le mieux est sans doute de mettre pied à terre et de marcher le temps de se calmer.
Si on est juste un peu angoissé rester à cheval rênes longues et .... chanter .... Mr.Red c'est bien aussi car d'une part ça détend et d'autre part ça permet d'avoir une respiration plus naturelle et non bloquée par la peur .... Laughing Quelques "il était un petit navire" m'ont bien aidée à résister à des ulm qui faisaient du rase-motte ! Rolling Eyes (allez savoir pourquoi mais ce sont toujours des chansons débiles qui vous viennent dans ces cas là ! rougi1 éléphant rose )
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Lun 30 Aoû 2010 - 17:05


_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Lun 30 Aoû 2010 - 19:33

C'est vrai qu'en balade quand un de nous 4 à peur d'un bruit (1 des 2 chevaux ou 1 des 2 cavaliers), tout le monde sursaute ! C'est assez drôle quand ça ne va pas plus loin que le sursaut.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Lun 30 Aoû 2010 - 20:20

Bizarrement pour ça Nello régulièrement est impassible quand je sursaute et vice-versa, à croire qu'on se complète, quand je suis surprise d'un truc il bronche pas, mais bon généralement c'est une broutille donc ça ne me stresse pas, ça explique peut-être...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Mar 31 Aoû 2010 - 19:47

Moi aussi Lotus me complète, des fois je ne sais pas quoi faire, il prend les commandes avec son bon sens de cheval, d'autres fois, il a de "bêtes" peurs de cheval, je lui montre que ce n'est rien !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Jeu 5 Mai 2011 - 18:08

Bon je refais ici mon post effacé, je pense qu'il a sa place, potentiellement...


Alors replaçons le contexte:

*Mode flashback on*

C'était il y a 5 ou 6 ans, le 1e ou 2e été de Nello avec nous. Période pâture donc. Vlà que Monsieur se fait une entorse au pré, et une belle. Donc bilan: bandage jusqu'au coude et 15 jours d'immobilité totale, au box, attaché court avec des noeuds de marin pour qu'il ne se couche pas (ce qui impliquerait se relever donc appuyer sur l'entorse et retarder la guérison). Je passe les 2 premières nuits avec lui puis je passe tous les jours 6 à 9h en sa compagnie. Enfin vient le jour de la sortie! '4 jours que au pas en main quelques minutes d'abord' a dit le véto. Donc je demande autour de moi si les gens vont mettre des chevaux au pré, autant ne pas ajouter de circonstances aggravantes au fait qu'un cheval, trotteur, de 3 ans, sort du box par un temps splendide après 15 d'immobilité, et qu'on ne se connaît "que" depuis 6 mois et que je suis pas une lumière équestre... On m'assure que non, nous voilà donc en carrière où le sol est bien, pour marcher. Bien qu'il soit bouillonnant l'animal se tient au pas, ouf! Sauf que voilà une dame arrivée après la bataille embarque deux juments pour les mettre au pré. Bingo! Nello les voit partir et sait pertinemment où elles vont, or moi j'ai eu la connerie de baisser ma garde au bout de 15 minutes sans embrouilles donc j'ai rallongé la longe et je le surveille un peu moins. Bim demi-tour sec et ruade aussi sèche, je reçois un jarret dans le ventre, tiens la longe au bout quelques secondes mais, le souffle coupé et pas la force de résister à Nello, je lâche et m'étale le nez dans le sable pendant que cheval va rodéoter joyeusement. Deux proprios viennent direct pendant qu'un 3e appelle ma mère pour dire "il faut venir Steph a pris une ruade dans le ventre elle arrive pas à respirer!" et raccrocher direct (seigneur ça a dû être atroce pour mes parents...). Pendant ce temps Cédric et Hélène me retournent, me disent de respirer, je veux bien mais mes poumons sont pas d'accord, de bouger mes orteils, oui ça je peux, les mains, tout ça, ok, finalement j'arrive à respirer un peu et sors "il faut arrêter Nello le véto avait dit que du pas!" Hélène me répond "il a 3 ans ça se répare bien, et s'il court comme ça c'est qu'il a pas mal, inquiète toi de toi va". Effectivement mon cheval est un cabri fou furieux qui ne manifeste aucune gêne au pied convalescent.



Je me suis relevée avant que mes parents n'arrivent (ce qui a dû leur prendre 3 minutes vu la proximité maison-pension) et n'ai rien eu, même pas de bleu! Les abdos ou le diaphragme ont tout pris et comme c'était le jarret et pas un sabot, rien de grave, mais une grosse frousse.

*Mode flashback off*


Donc samedi dernier restau avec maman, on évoque la peur à cheval. J'ai appris que Laure ne monte plus son cheval depuis une grosse chute avec épaule cassée, et la dame qui me dit ça semble un peu en rire (alors qu'elle-même a peur de sortir en rando sur son cheval qui lui n'a peur de rien, m'enfin passons). Je trouve que ça n'a rien de drôle et qu'on ne peut pas juger des peurs des gens, qu'en plus fracture=longue immobilité+douleur+temps de cogiter, ça n'a pas dû aider. Je dis que j'espère qu'il ne m'arrivera jamais un truc pareil parce que je ne sais pas du tout si je serai capable de surpasser une telle peur. De là on évoque ce fameux coup de cul. J'avoue que j'avais bien peur d'y retourner mais que je me suis dit que c'est comme une chute, faut pas laisser passer de temps avant de revenir. Et là j'apprends qu'il a été envisagé de revendre Nello et de me faire stopper l'équitation, ou de me cantonner aux chevaux de club et revendre Nello. Mes parents en ont parlé et ont failli m'interdire d'aller le revoir. Finalement ils ont fort pris sur eux pour me laisser gérer ça à ma façon, en me disant qu'ils me suivaient dans ce que je déciderais. Donc j'y suis retournée. De fil en aiguille la peur s'est muée en légère appréhension, puis en simple conscience des risques encourus à côté d'un cheval, de tout cheval.


Et là j'arrive à plusieurs points:
*Mes parents sont trop forts d'avoir réussi à surmonter leur peur pour que je n'aie pas peur. Sans ma mère pour me le dire j'aurais jamais cru qu'ils avaient eu une si grosse frousse après, je savais que sur le coup ç'avait été dur, mais comme je n'avais rien eu je pensais qu'ils étaient réellement aussi nonchalants qu'ils le semblaient. Ils ont joué le rôle de leader rassurant sur ce coup là, et je les en remercie car si j'avais senti leur peur j'aurais peut-être davantage écouté la mienne.
*Grâce à ça donc je suis retournée voir Nello et j'ai réussi à dépasser tout ça en relativisant: c'était un accident, dans des circonstances assez exceptionnelles, avec un cheval vert que je ne connaissais pas encore assez bien, je n'avais que 14 ans. Il ne l'a pas fait exprès, sinon j'aurais eu plus de mal qu'un simple souffle coupé. Plus je le sortais, mieux ça allait. Pis après avec le forum c'est allé de mieux en mieux!
*J'en viens à réfléchir sur mon rapport au risque, et à la peur. Paulette m'a dit une fois qu'elle n'aurait pas laissé sa fille monter Nello, si elle n'avait pas vu en moi le même souci de sécurité, la même prudence que celle qu'a mon père en moto. C'est vrai que mon raisonnement est le suivant: "limite autant que tu le peux les risques, tout ce que tu peux maîtriser comme circonstances, fais en sorte qu'elles te soient favorables, prépare ton cheval à un maximum de situation et crée un lien fort entre vous pour qu'en cas d'imprévu jamais vu, il se fie à toi" et en même temps "tu ne pourras jamais arriver au risque zéro, un cheval est un cheval, tu n'es pas à l'abri d'un accident grave. Mais c'est comme ça pour tout, quand on prend la voiture, quand on traverse la rue ou quand on attend un bus. Alors mets toutes les chances de ton côté, et ensuite, profite. Si tu n'y arrives pas, ça ne sert à rien de vivre". Certains me trouvent inconsciente, car je pars en balade à cheval et traverse de grands carrefours, des centre-villes, seule. D'autres me trouvent froussarde, parce que je mets un attirail réfléchissant, ne monte jamais sans ma bombe et sans manches longues quand je sors de la carrière, ne sors jamais sans mon téléphone portable, commence souvent par un échauffement-connexion avant balade. Ce que j'en dis moi, c'est que je suis assez prudente pour ne pas risquer la vie des autres usagers à chaque instant, mais aussi assez réaliste pour savoir que je ne suis pas à l'abri d'un chauffard, d'une peur brusque de mon cheval ou d'un malaise à cheval. Et comme je veux pas me suicider et que l'option de vivre enfermé et renoncer à toute activité potentiellement dangereuse (parmi lesquelles dormir! manger! on peut mourir dans son sommeil, s'étouffer avec un petit pain!), eh bien j'accepte l'idée que je n'ai pas le contrôle de tout et que je peux avoir un accident. Je me dis que c'est aussi ça la vie. Et que si on refuse tout risque on refuse de vivre. tout simplement.
Je me demande si ce sont mes parents qui, au fil de mon éducation, en laissant faire, avertissant, punissant, expliquant, rassurant, poussant plus loin ou retenant selon les cas, m'ont transmis cette vision des choses. Je pense que oui. Et rien que pour ça, ils sont trop forts (ils sont trop forts sur plein d'autres points aussi lol). Parce que trouver l'équilibre entre "avertir et protéger" et "laisser faire et donner confiance face aux dangers", bah ça doit pas être simple. Ca l'est pas pour moi envers Nello, alors pour des parents envers leurs enfants, c'est encore plus dur je suppose.


Vous en pensez quoi?

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Jeu 5 Mai 2011 - 23:24

Que tu fais tout très bien Smile

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Ven 6 Mai 2011 - 15:45

Smile mais quand même c'est dur d'être parent...

Pis parfois je em dis mince peut-être que je prends trop de risques quand même à partir seule comme ça, d'un autre côté sinon je ferais rien... et puis j'ai peur de sauter lol c'est pas très cohérent!


Comment vous gérez tout ça vous?

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9134
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Ven 6 Mai 2011 - 17:51

Je crois qu'on se pose beaucoup moins de questions ! tire langue

Sinon la peur, c'est un bon élément quant on sait la gérer. Elle permet de savoir nous dire stop. Le problème s'amplifie à cheval, car il nous renvoie toutes nos émotions.

Monter à cheval la peur au ventre c'est pour moi ce qu'il y a de pire, car on se met en danger. (une des raisons qui m'a fait complètement stoppée le club)

Apres, tout est permis ! Tant que le cavalier et le cheval sont sool et relax, on peut tout faire, sans soucis, je pense. C'est un équilibre assez fragile, alors si l'on prend des risques inconsidérés un des deux va le sentir et l'on se stop, où l'on se plante, et c'est pas très grave !

Pour ce qui est de l'extérieur, perso je pars toujours avec : un licol et une longe sous le filet, un gilet fluo + comme toi des stickers fluo un peu partout, une lampe frontale, ma carte et mon casque bien sur. Et je marche toujours 10 avant et apres en faisant des petits exos au sol pour connecté le cheval. Je trouve que c'est la moindre des choses, on ne rigole pas avec la sécurité ! (les gens à l'écurie sont souvent très surpris et pense que je m'entraine pour un TREC, un gas l'autre jour en voiture s'est arrêté et m'a demandé si j'étais perdue !)

Avec Raison par exemple, si je ne le sent trop en stress, je ne monte pas, j'essaye de changer les paramètres pour qu'il se concentre sur moi avant de monter, pareil à cheval. Il se monte vite en pression donc fait de brefs écarts, je les évite de cette façon, c'est plutot efficace.
Avec Yaka, je fais un peu n'importe quoi ! Je monte à cru, prend des risques, je vais quasiment n'imorte où en extérieur. Mais ce cheval est une crême et est très relax, donc ça passe ! Mais je ne tenterais pas la moitié du quart de ce que je fais avec Raison !


Mais là dessus j'aime beaucoup la philosophie de Gualgera, il faut avant tout se faire plaisir, dédramatiser, s'amuser et ça passe beaucoup mieux !


Sinon vis-à-vis de mes parents, l'autre jour je suis rentrée à 23h du cheval, j'ai parlé avec un prof apres être monté, mon père était en panique à la maison, il allait appeler les pompiers etc... Alors que jamais mes parents ne m'ont montré qu'ils avaient des craintes par rapport à l'équitation, là je me suis rendue compte qu'ils en avaient pas mal !

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Ven 6 Mai 2011 - 20:34

Je crois que mes parents sont pareils, ils me cachent leurs craintes (par peur de me contaminer apparemment lol) et du coup ça me surprend un peu quand j'en vois un petit signe.

Et je suis d'acc' aussi avec le fait que ça dépend des chevaux. Je ne ferais pas le 1/10ème de ce que je fais avec Nello avec un autre cheval.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Ven 6 Mai 2011 - 20:40

Moi je suis très trouillarde... du coup, je ne prends pas de risques mais j'ai aussi l'impression de passer à côté de certaines choses à cause du fait de ne pas oser insister, avec un cheval (encore plus avec le mien), on m'a souvent fait la remarque de ne pas en demander assez, de me satisfaire de trop peu. Pour le van, pour l'obstacle, pour des mouvements de dressage, à peu près tout en faite...
Du coup, je suis un peu perdue, est-ce moi qui est raison de prendre mon temps ou eux qui ont raison de m'encourager à demander plus ?
Avec mon cheval, je ne suis pas pressée, j'ai le temps, ce n'est pas mon outil de travail, je n'ai pas de quotta à suivre, je ne mets pas en danger ma sécurité ni celle des autres donc je ne fais pas de mal, je perds "juste" du temps à cause de ma peur (ou de ma raison ? peut être bien les deux...).

Cependant, il met arrivé quelques fois de forcer contre ma peur et celle de mon cheval, une fois pour traverser une voix de chemin de fer, Tango avait peur mais il avait peur aussi des voitures et on était près d'une nationale donc j'ai forcé, Tango est passé et on était "sauvé".
Une autre fois, c'était la fameuse fois où je suis tombée en balade, là, à vouloir aller cette fois non pas plus vite mais trop vite, j'ai tout perdu.... et j'ai eu peur, et mon cheval a eu peur aussi.

Finalement, le mieux, ça doit quand même être de prendre son temps plutôt que de risquer de se faire peur, bêtement. Surtout quand on a pas suffisamment d'expérience pour savoir si on peut demander plus. (peut être que je devrais en demander plus pour mon pas espagnol que je traines depuis des lustres avec Tango ? J’essaierais, au pire, ce sera pire, mais peu importe, ce n'est qu'une figue de cirque !)

Quant à mes parents, ils s’inquiètent certainement pour moi mais je n'en ai pas le ressentit. (peut être que mon cheval lui, sent que mes parents ont peur pour moi, mais moi, j'en suis incapable tire langue on ressent peu les émotions que les gens nous cachent mais on les comprend dans leurs mots, les chevaux eux, c'est l'inverse : ils perçoivent les émotions mais pas le sens des mots)
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Ven 6 Mai 2011 - 20:59

Je pense que t'as plutôt raison de prendre ton temps et d'y aller quand tu le sens.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7068
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Sam 7 Mai 2011 - 20:39

bien sur le cheval c'est dangereux, mais je crois que conduire ca l'est autant. ca se trouve la probabilité d'avoir un accident grave est plus élevée en voiture qu'à cheval.
mais comme tout le monde conduit on y pense pas !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le cavalier a peur ...   Aujourd'hui à 1:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le cavalier a peur ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Quand le cheval a peur"
» "Quand le cheval a peur"
» Reportage "Quand la peur s'en mêle ! "
» peur des vaches... on a frolé la catastrophe
» Ma mégane me fait peur ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Résoudre un problème-
Sauter vers: