Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 10:53

Coucou,
Ca fait longtemps que je n'ai pas posté, bien que je vous lise tous les jours. J'ai vécu un très mauvais moment avec Nedjari hier et j'ai besoin d'en parler et d'avoir un avis franc...

Hier, il faisait beau, froid mais grand soleil. J'ai filé voir Ned après le boulot. Comme ça fait un bail que je n'ai pas de nouvelles photos de loulous, je l'ai fait tout beau puis suis partie sur la piste le bosser un peu.

Au fond de cette piste, il y a un petit bois dont les chevaux se méfient toujours beaucoup. Pourquoi? On sait pas.
Après quelques manip qui se passent très bien (bouger les hanches, les épaules, reculer, pli d'encolure à gauche, à droite, ...), je marche avec Ned en lui demandant de toujours rester derrière moi, ce qu'il a du mal à accepter. Il se fourre toujours à côté de moi et vu son caractère dominant, je ne l'accepte plus trop. J'ai toujours été trop laxiste avec lui, lui ai toujours tout pardonner pour en arriver à un cheval sur l'oeil qui, en ext, ne me fait pas vraiment confiance car suis pas vraiment son leader. Là, j'en ai marre et depuis un an, je travaille bcp à ne plus me laisser dépasser, à ne plus tout accepter.

Arriver au bout de la piste, évidemment, Ned fait un bond de côté et tente de m'arracher la longe. Faut dire aussi que l'entrée de la piste est à l'exact opposé d'où je lui demande de rester et surtout que les potes sont dans le paddock près de cette entrée. Alors, je le calme, lui fait faire des petits cercles autour de moi, demande de céder la tête de reculer, il rechigne, tente plusieurs fois de m'arracher la longe, mais je tiens bon. Quand il a l'air calmé, je repars vers l'entrée. recommence qlq exo qui se passent bien (les potes sont pas loin).
Puis, je repars vers le fond. Il se comporte bien dans l'angle opposé où il avait déconné. Mais dans la ligne droite pour revenir, il commence à s'exciter. A environ une centaine de m de la piste, il y a un camion en marche... Rien d'effrayant, mais s'il a peur, ben je lui montre. Je le mets face au monstre 'qui ne bouge pas', il souffle un peu façon taureau. Je gratouille le garrot, je parle, cession d'encolure, de tête, reculer, il semble se calmer et je repars, Ned derrière moi. Après trois pas, Ned s'est légèrement cabré et m'a violemment envoyée par terre d'un coup de poitrail dans le dos. Suis tombée en avant et j'ai senti ses pieds me froller. Il est parti comme un taré vers l'entrée du paddock, queue en panache et bruits de gorge d'étalon. Je me suis relevée. Rien de cassé, mais énorme colère. J'ai pris une grande cravache et je lui ai cinglé les fesses... Je ne peux pas dire combien de fois. 10? 20? Il tournait autour de moi les yeux écarquillés, terrorisés. Il n'a jamais reçu, en 9 ans de vie avec moi, une telle dératée... Il n'avait jamais été aussi violent non plus.
Puis, je me calme, regrettant déjà ma punition. Je caresse, demande reculer et tête au sol. Je gratouille, rassure, fait la paix. Un bruit? un mouvement? Je ne sais pas, mais il me rebouscule, comme si j'étais pas là....

J'ai pris le bout de ma longe et lui ai balancé (claqué) un nombre incalculable de fois sur la tête, le faisant reculer et tourner et beuglant moi-même comme une tarée... sad

Puis, retour au calme, avec cheval mouillé et soufflant. Re tête au sol et reculer. Je suis repartie au fond de la piste et ai fait quelques tours avec cheval qui suis sans essayer de dépasser et tête basse. Le camion n'était plus là... Je ne sais pas si il aurait encore déconné s'il avait toujours été là.

Bref, auj, je m'en veux beaucoup. Et je lui en veux beaucoup de ce que je considère comme une marque totale d'irrespect, de non considération. Il peut avoir peur et je ne me fâche pas quand c'est le cas. Mais pas me bousculer, pas être violent, pas faire comme si je n'étais qu'un obstacle et m'envoyer valdinguer...

Je ne sais pas si j'ai bien réagi. Je crois que non. La violence ne résout jamais rien. Mais franchement, après ça, jaurais pas pu le reprendre calmement et retourner lui montrer ce qui fait peur...

Après tout ça, j'ai quand même été le faire brouter une bonne vingtaine de minutes avant de le rentrer et de le nourrir. Quel souvenir gardera-t-il de ce qui s'est passé? J'ai peur d'avoir tout brisé entre nous. Moi qui ne l'avait jamais frappé. J'ai peur qu'il ne m'aime plus, qu'il se méfie de moi, d'avoir tout casser. Mais encore une fois, je pense que je devais réagir fortement aussi.... Enfin je sais pas.

Ce matin, je suis triste de ce qui s'est passé. Triste parce que mon cheval ne me respecte pas. Triste parce que j'ai été violente. Et en prime, j'ai mal au cou...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 11:14

Je pense que nous traduisons trop des comportements de chevaux en termes de manque de respect.
J'ai vécu un peu la même histoire avec Perle.
Je venais de la travailler un peu dans le rond de longe.
Elle doit toujours attendre au milieu que j'ouvre la barrière. Puis, je l'appelle. Puis, je la caresse. Elle doit rester immobile et attendre que je lui demande de sortir. Je décomposais chaque étape pour éviter d'avoir un cheval qui s'enfuit.
Mais voilà, ce faisant j'étais face à elle, contre elle. Et un jour pas comme les autres, je me suis trouvée à terre. Il me semble avoir vu mon chat sauter sur le piquet qui se trouvait derrière Perle. Perle a donc paniqué et a foncé tout droit m'écrabouillant.
Sur le coup, je suis devenue furieuse car j'ai bien eu mal. Quelque chose m'a cogné la tête. Je pensais à un manque total de respect.
Alors que pour elle, elle est partie paniquée et j'étais trop près pour qu'elle m'évite.
Je l'ai aussi réprimandé méchamment. Et là au bout d'un moment, elle m'a bottée. Ben oui, elle m'avait trouvé injuste et Perle exprime quand on est injuste envers elle. Bien sûr, je disjonctais totalement. Mais j'ai réussi comme toi à revenir au calme.
De différences de point de vue : elle peur puis punition = injustice moi: bousculée= pas respectée qui amène à la punition méritée, ça aurait pu tourner au drame. Car si elle avait voulu, elle aurait pu me botter méchamment.
Après l'avoir fait, en fait, elle a arraché le rond de longe pour rejoindre les autres.
J'ai donc reconstruit le rond de longe. Ce faisant la réflexion allait bon train... remise en cause. .. tirer partie des erreurs.
J'ai ramené Perle dans le rond de longe pour finir sur un travail positif ce qui fut le cas.
L'avantage avec les chevaux est qu'ils ne nous tiennent pas rigueur, ils ne se vengent pas. Ils agissent sur le moment, réagissent de leur manière juste.

Je crois aussi que nous voulons avoir tout tout de suite, et notre empressement nous rend moins à leur écoute ce qui accentue les incompréhensions.

Mais pour te rassurer, Ned ne t'en tiendra pas rigueur. Si tu as toujours été correcte, il risque juste de penser qu'un humain peut disjoncter si on le bouscule ou dans certaines situations. Il va donc certainement être un peu sur l'oeil. Mais si tu ne réitères pas, il va de nouveau revenir avec toi comme avant.

En fait, les chevaux ont le don de pardonner dans l'instant. Mais tirant parti des mauvaises expériences, ils se méfient juste un peu lorsqu'ils n'ont pas saisi lepourquoi du comment.

Et comme tu as terminé sur quelque chose de positif, il va penser que tu es capable de rebaisser en pression. Et ça c'est important.

Seulement, ton exemple m'amène à poser quelques questions.
Je suis en pleine lecture du livre de VSV quand le cheval a peur.
Tout le temps, il est précisé qu'il faut libérer le balancier.
Avant, il est vrai que je pensais qu'il fallait faire baisser la tête du cheval, l'amener à céder pour obtenir plus rapidement le calme. Si j'ai bien suivi, c'est ce que tu as fait aussi. Mais je me demande si solliciter autant le cheval en période de stress ne peut pas être un facteur aggravant...
Je pensais aussi que la queue en panache était un signe d'excitation, de jeu.
Mais dans son ouvrage, je retrouve l'inverse...

Et quand il t'a bousculé une seconde fois, c'est parce qu'il était trop stressé pour être rationnel, il ne comprenait plus rien, n'était plus rationnel et je pense que là il te considérait comme un danger de plus...

Pour la petite histoire, j'ai observé une fois Middle porter un coup méchant à Divine. En fait, Divine était derrière lui. Il a soulevé le postérieur pour chasser les mouches qui l'embettaient. Divine s'est pris le postérieur dans les naseaux/bouche qui se sont mis à saigner.

Middle est parti.

J'aurais été persuadée que Divine se serait vengée, aurait fait quelque chose. MAis non, elle est restée comme ça à ne rien faire.

Après être resté un moment tout seul (ce qui est très rare pour lui) Middle est revenu et ils ont recommencé à être ensemble.

Si involontaire, pas de punition, réprimande. LEs chevaux pardonnent sur le moment.

Pour ton cou, une minerve pourrait te soulager.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 11:25

Bon on se calme et on analyse la situation.
moi j'ai des juments donc j'ai pris l'habitiude de me dire aujourd'hui ma jument s'est levé du mauvais pied, aujourd"hui il y a du vent, elle sont en chaleur et je m'adapte. Il faut savoir prendre en compte les facteurs et parfois ne pas les prendre en compte. C'est pas evident. Mais il ne faut pas je pense multiplier les complications.

Linda parelli disait ds un DVD que j'ai vu recement qu'avec les chevaux on se dit toujours je vais bosser ça et en fait on ne peut pas par ce qu'il y a tel ou tel facteur qui fait qu'on n'en est pas la ce jour la. ...

Elle dit aussi que de chaque "probléme" il faut dire pas "oh no" ! mais "oh boy, how interesting..." Donc se dire tient il s'est passé cela, je vais utiliser cet expérience pour apprendre un truc sur moi, mon cheval, apprendre un truc a mon cheval et m'en sortir grandit par l'expérience.

Donc là "oh boy, how interesting"! tire langue


Essaye de retracer tranquillement les conditions...
Ca faisait longtemps que t'avais pas été là ? Qu'il n'avait pas été séparé de ses potes ? ya le bois qui fait peur ? Le camion ?

Est ce que toi avec tes exos tu ne l'as pas coincé et contraint ? Genre cocote minute ?

Bon apparement tu as tiré la conclusion qui me parait bonne, problème de respect. Le jour ou ton cheval a peur, il a le droit et qu'il te controurne au lieu de te bousculer, tu as fait un bon pas.

Moi plutot que de le coincé dans ce genre de situation, je ferais ce que m'a montré veronique de St vaulry, le pas à pas. Le cheval doit te suivre un pas par un pas a mesure que tu recules face à lui, a bonne distance, longe détendu. S'il fait deux pas, hop on le fait reculer. On prend ainsi le controle des pieds a ditance, sans coincer physiquelment le cheval et on le remet derrière de manière systhématique. Le cheval comprend l'exo et comprend qu'il est vrain de s'enerver et qu'il faut se calmer.

Je ne commencerais pas dans ce genre de situation mais uen fois l'exo appris on l'adapte. Et puis marcher derrièrer a distance et une super clé aussi. Donc tu sors du pré au pas à pas, puis tu marches a distance, tu passes les passeges etroits ou pas a pas, la sortie de box...

C'est une piste, peut etre pas la solution mais a essayer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 11:32

Anna, un cheval qui te bouscule car tu (ou il) est trop près de lui (ou de toi), cela, pour moi, ne signifie pas manque de respect.
Un cheval paniqué fonce. Si nous n'avions pas notre distance de sécurité, je ne crois pas qu'il faille l'en corriger. Comme dirait Marc, pour en être arrivé là nous avons agi trop tard.
Et c'est clair que le pas à pas et les distances de sécurité permettent d'éviter ce genre d'incident.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 11:40

et bien la si j'ai bin compris elle lui demandais de rester derrière depuis un moment non ? La si tu dois tout le temps remettre ton cheval derrière et qu'il revient et fini par te bousculer au point de te faire tomber, y'a qd même de l'irrespect dans l'air non ?

Ensuite un cheval qui a peur peut très bien faire un ecart de l'autre coté, taiga me contourne si elle fait un ecart. Sinai controurne chloé. Shaeen me fonce dessus. Après même si elle est a un metre 50 derrière moi si le danger vient de derrière elle part en avant tans pis pour l'humaine devant elle. S'est un manque de respect ou alors elle va a l'encontre d'une sanction, je ne vais pas me laisse pietiner sans rien dire...

C'est pas le même principe que de dire, en balade tu peux avoir peur, t'arreter, regarder, ne pas avancer, avoir ton balancier mais pas rentrer plein cul à l'ecurie... Là tu as le droit d'avoir peur, de faire un ecart mais pas le droit de pietiner ton humaine... Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:01

CDN, j'avais une longe de 3 mètres, je ne le tenais pas près du licol mais bien en bout de longe justement pour prévoir un éventuel écart. Il avait toute la place pour passer à côté de moi... C'est ce que je n'ai pas compris, pas accepté et qui m'a mise tellement en colère.

Cette piste et sa conformation, il la connaît depuis 5 ans... des camions, il en voit tous les jours, en marche ou à l'arrêt puisque le voisin de ma pension est un marchand d'engrais. Mais je veux bien qu'il ait peur...

Peut-être ai-je mis plus de pression (cocott-minute?) en le mobilisant par des petits exos près de quelque chose qui lui faisait peur? On y a passé un bon quart d'heure pourtant, il regardait le truc bien en face avec gratouilles de garrot et paroles apaisantes et après un temps, il semblait totalement apaisé et ne plus se soucier de ce camion. Je m'étais trompée de toute évidence. Sa réaction de fuite n'est pas de l'irrespect, mais pourquoi n'est-il pas passé à côté de moi alors qu'il avait la liberté de longe et l'espace pour le faire...

Il m'a rappelé les réactions qu'il avait l'année passée en balade, càd face à une peur, demi-tour et départ plein pot dans l'autre sens. Je pensais que j'avais petit-à-petit réglé le souci. ce n'est visiblement pas le cas.

Aussi, ça fait très longtemps que j'exige de Ned qu'il marche derrière moi et malgré mon intransigeance, il tente toujours de venir à côté de moi. C'est chaque fois, chaque jour à remettre en place. Comme s'il n'y avait jamais d'acquis.

Je connais bien mon bonhomme et je suis toute prête à accepter de voir mes erreurs en face. Mais ces réactions-là, je ne peux pas m'empêcher de les traduire par un définitf "c'est moi le boss, va te faire f**tre.."

Mias, en définitive, comment aurais-je du agir après? Une fois la colère passée, je me suis dit que j'aurais du le récupérer et le ramener sur les lieux de "son méfait". Mais il faut une sacrée dose de self contrôle...

CDN, tu dis " Si involontaire, pas de punition, réprimande. LEs chevaux pardonnent sur le moment"...

Comment juger face à une telle réaction si c'était vraiment de la peur ou du ras-le-bol ou du refus d'autorité"?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:01

Anna: me concernant, je caressais Perle en étant contre elle.
Là, je ne vois pas comment elle m'aurait évité dans sa fuite.
Pour ned, son cheval commençait à disjoncter. Il avait peur et elle lui rajoutait de la pression. Il y a eu un détail qui a allumé la mèche.
Je pense qu'un cheval paniqué, on ne peut pas lui demander de se raisonner.
De plus, en rajoutant de la pression, on ne se comporte pas de manière rassurante.
Ce n'était pas le bon jour. Les tensions se sont accentuées.
Personnellement, quand je sens que ça monte, j'arrête tout. Une pause, rien de tel pour faire descendre la pression. Car continuer à stimuler dans de telles conditions, pas bon.
Si on veut apprendre le respect à son cheval, autant le faire dans des conditions seraines pour qu'il comprenne et soit en mesure de faire ce qu'on lui demande.

J'ai l'impression que depuis le début son cheval était stressé.
VSV l'explique bien dans son livre, ce n'est pas parce que le cheval, à un moment donné, regarde ailleurs, qu'il n'a plus peur. Alors, le resolliciter peut déclencher une tempête. Bon, elle le dit pas en ces mots là... Il faut juste ramener sa tête en direction de l'objet de sa frayeur pour qu'il continue à l'examiner. Donc créer des tensions sur sa tête pour qu'il cède n'est pas la bonne chose. Lui demander de reculer de nous qui sommes sensés représenter sa sécurité, non plus.

Un cheval qui a peur peut nous éviter si nous sommes à distance de lui.

Si à distance, le cheval nous bouscule, là, effectivement, il y a problème de respect. Mais ce n'est pas dans des conditions de stress qu'on installe le respect. Et pour installer le respect, il faut être soi même calme, serein...

Le cheval ne rentrera pas plein cul à l'écurie, comme tu dis, si son cavalier (ou d'autres chevaux) lui inspire suffisamment confiance. Si son cavalier est au contraire, agité, respire le stress, le cheval rentrera. Et là on ne pourra pas lui en tenir cas. Et aussi là, les contrats d'allure, de distance, de direction s'apprennent dans le calme. Et tu dis bien le cheval aura son balancier. Je me demande si là en l'occurence, le cheval avait son balancier libéré...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:11

Bon vos réponses ont du se croisé.

Je reviens sur un point CDN, elle effet si tu es a coté du cheval c'est plus difficile. Mais moi je ne demande pas forcement a mon cheval de se raisonner mais de ne pas m'ecraser. Si je ne fais pas ça avec taiga au bout de la longe qui a peur de son ombre, je serais pas terre très souvent. J'ai rapidement mis en place, ok tu as peur c'est ton droit, tu as toutes la longeur de la longe pour faire un ecart, tu as le droit de te refugier derrière moi mais pas de me bousculer. c'est comme le dit happymeal sur un autre post, la reaction qu'aurait aussi bien un leader qu'un dominant.

Mais empecher le cheval de nous foncer dessus, travailler le respect de l'espace n'ammène pas a voir un cheval stressé par ce qu'on doit soit même etre stréssé, j'ai pas compris le lien. Justement je suis d'accord avec toi, il faut choisir son moment c'est ce que je disais, j'ai appris a me dire aujourd'ui ca va pas le faire, et puis rester super calme aussi bien a pied que monté et dire ca oui, ca non...

Enfin si on est ferme et calme, en tout cas je l'ai constaté avec taiga, ben elle fait mois d'ecart car elle se sent encadré, guidé, le début du leadership ??

Pour en revenir a ned, moi j'aurais travaillé a distance sur des cercles, jeu de la conduite et dès qu'il flippe, regarde ailleurs, je l'aurais laisser bouger mais dès que possible j'aurais essayé de recuperer son attention, en demandant un autre truc, controle des pieds (pas a pas), du mouvement (épaule en dedans sur les conseils de VSV avec taiga ca marche bien). Immobilité, amitié... Je ne serais pas rester là ou ça fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:16

J'ai répondu à quelques unes de tes questions sur le post au dessus CDN.
ned avait une liberté de balancier. En balade, j'ai appris à lui donner complètement les rênes et les choses se sont bien améliorées. Ca reste un cheval très vif et au fond, peureux, mais il ya bien plus de confiance mutuelle aujourd'hui que jamais auparavent. Et la lecture des livres de VSV m'y aident beaucoup.

J'aurais du tout arrêter quand Ned a eu peur, partir sans lui montrer qu'il n'y avait aucune raison d'avoir peur...?

Le respect, c'estla chose essetnielle que je travaille depuis un an, an et demi. je n'ai pas voulu régler la chose-là, sur ce moment. Je pensais que nos acquits, notre travail étaient suffisamment solides pour qu'il accepte de me faire confiance face à sa peur... Je me suis plantée...

Après je suis cosnciente que ma punition physique ne me fera pas avancé sur le chemin du respect. C'était une erreur. Je ne discute pas la chose. Je suis défaillante et humaine...

Je reste avec ma question... Une fois cette méaventure arrivée, qu'aurais-je du faire idéalement plutôt que cette punition?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:17

et puis justement, le cheval a souvent moins peur en rando sur des chemins inconnu non ? C'est par ce que les chemins qu'il connait il anticipe les endroits qui font peur, il remarque tous les changement qui nous echappent (ombres, vent, objets...).

Ensuite toujours dans le DVD de parelli, Linda dessine sur un paper borde une crois et fait pleins de cercles de plus en plus grand autour. Puis ces cercles représente des zones d'espace a le plus proche et E la plus eloignés. L'idée et de pouvoir aller un jour de la croix jusqu'en E mais si on ne peut pas y aller d'un coup, ben on passe par A et on revient, puis on pourra aller jusqu'en B peut etre demain. ET puis un jour en E. Le but est admettre qu'aujoud'hui on ne peut pas aller en E.

Peut etre y avait il de ça ? Cette endroit c'était trop pour lui ce jour là. Taiga m'a fait le coup avec la piste de galop. Des personnes m'ont dit elle fait du cinéma, moi je me dis qu'elle me dit que c'est trop pour elle, et du coup on s'en approche petite a petit puis on y av pour brouter, puis après je ferais des jeu a pied et un jour j'y regaleperais j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:24

Estenbantao,
J'ai posté avant de lire ton message.
Ned était détendu avant d'aller au fond de la piste... Si je l'avais senti stressé dès le début de la séance je n'aurais pas cherché la difficulté. Mais une fois la difficulté présente, j'aurais dû laisser tomber? Alors je ne comprends plus rien à rien...

Ce que tu me conseilles:

"... moi j'aurais travaillé a distance sur des cercles, jeu de la conduite et dès qu'il flippe, regarde ailleurs, je l'aurais laisser bouger mais dès que possible j'aurais essayé de recuperer son attention, en demandant un autre truc, controle des pieds (pas a pas), du mouvement (épaule en dedans sur les conseils de VSV avec taiga ca marche bien)... "

C'est un peu ce que j'ai fait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:25

Moi je pense que s'il y a punition, ben c'est immediatement, un fois le cheval echapé, rattrapé et puni, soit c'est incompréhensible et il ne fait pas le lien, soit tu renforce l'idée de ne pas se laisser attrapper la prochaine fois...


Moi j'aurais repris l'exo et j'aurais espérer que cela recommence pour intervenir au bon moment et dans le calme et dire non...

Ma copine a une jument reformée des courses qui qd elle flipe part a fond au galop. J'ai travaillé le reste derrière a distance, pas a pas, en manège puis en extérieur et je suis retournée près du pré ou un cheval lui fait peur et ou elle bouscule sythématiquement ma copine. J'ai vu le cheval arrivé, je n'ai rien changé de mon comportement, je l'ai vu se déconnecter de moi et s'appreter a se jeter en avant a me bousculant, j'ai juste lever et le stick et dit derrière comme les fois précedente et hop j'ai desamorcé la bombe, elle s'est reconnecté et s'est remise derrière. Idem le lendemain, maintenant elle passe près du pré, me suit se rapproche un peu et se cache derrière moi mais est calme...

Alors que ma copine avait trouvé de le plus passer par la... Donc je crois qu'il faut reprendre le respect et mettre en place des codes qui te permettront de reprendre la connexion dans un moment de speed... Enfin c'est une piste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:25

JE pense qu'il ne fallait pas effectivement travailler à l'endroit de sa peur.
En général, il vaut mieux ne pas rajouter de pression à cet endroit et aller travailler plus loin, une fois toutes les tensions disparues.

Ok, tu étais au bout de sa longe. Il t'a quand même renversé. Je pense qu'il a disjoncté à cause des tensions accumulées. Un cheval qui manque de respect et que tu fais *** va te l'exprimer autrement: le plus souvent en s'en allant, sinon en mordant, bottant... et encore une fois les chevaux ne se vengent pas mais réagissent selon leur logique à notre comportement.

Je serais aussi revenue dans le calme à l'endroit de l'incident. Car là, cet endroit est négatif dans sa tête. Y revenir aurait rendu cet endroit à nouveau positif. C'est clair qu'il faut du self controle mais on n'est pas obligé d'y revenir tout de suite. On peut attendre. Enfin, c'est ce que j'ai fait pour Perle et elle n'a eu aucune appréhension à revenir ensuite dans le rond de longe.

Ned, non, tu n'aurais pas du partir mais rester là immobile en lui demandant juste de regarder l'objet de sa peur. Et s'il ne voulait pas y aller comme dit Anna, tu te contentes d'allées et venues en essayant progressivement de t'en rapprocher.

Et oui, nous sommes tous défaillants et humain. C'est aussi pour cette raison que je n'ai pas honte de raconter mes erreurs, notamment avec Perle. Avoir conscience de ses erreurs permet d'en tirer parti et d'avancer.

Une fois la mésaventure arrivée, s'éloigner. Demander dans le calm un petit exo qu'il connait, sait faire, pour réobtenir le respect.
Une fois ok, pause. Puis on revient calmement à l'endroit de la faute en pas à pas pour garder les distances de sécurité et le respect. Si ok on laisse là dessus la meilleure récompense étant de le lacher pour qu'il puiss expulser ses tensions.

Enfi,, c'est ce que j'aurais fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:27

Par contre, je ne susi pas d'accord, Anna pour dire qu'il fallait refaire l'exo et aller jusqu'à ce que le cheval soit denouveau en faute.
Pour moi, un cheval qui réagit violemment témoigne que son cavalier n'a pas su lire en lui les signaux d'alerte prémisses et donc qu'il n'a pas su anticiper.
Je ne suis pas certaine que le truc du stick fonctionne à tous les coups, surtout en cas de gros stress.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:28

Et oui, les contrats s'établissent dans le calme avant de se confronter à des situations difficiles pour tenter d'intégrer des comportements réflexe chez le cheval...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:34

Merci CDN et Anna, vous ne pouvez pas savoir ce que ça fait du bien d'en parler et d'avoir des pistes.
Auj, je n'aurai pas le temps d'aller voir Nedjari, mais demain, j'aurais toute ma soirée pour lui. Alors, que me conseilleriez vous de faire avec mon bonhomme?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:36

C'est pour cela qu'avec la jument de ma copine j'ai travaillé cet exo sur une sitation pas vraiment stressant mais plutot ancré genre j'ai peur de ce cheval dans le pré. Pas devant un sanglier...

Je n'ai pas non plus conseillé de le faire sur le coup mais de retourner dans un endroit safe, d'instaurer des codes et de lui faire comprendre qu'en cas de peur il peut fuir comme un taré, mais qu'il peut aussi essayer de regarder, de se calmer et de faire confiance au cavalier.

Donc je n'aurais pas tout fait ce jour la mais commencé a travailler dessus, et je serais qd je l'aurais senti pret revenu sur le lieu du crime tire langue

Par contre d'accord avec toi il faut aussi mesurer ce qu'on lui demande, en cas de grosse frayeur, il est difficile de lui demander de rester derrière mais je sanctionne si on me fonce dessus.

Moi avec taiga je suis obligé car en cas de grosse frayeur elle perd tout instcint de survit et pourrais se mettre dans un ravin ou un barbelé ou se jeter d'un pont. Donc il faut qu'elle fasse confiance au leader...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:37

Je ne me souviens plus de ses conditions de vie: pré/boxe?
En tous cas, peut être commencer si c'est possible par le lacher dans la carrière.
Le laisser se détendre un moment.
Puis, quand il est calme, lui demander d'être attentif. Le rejoindre, papouiller pour lui monter qu'on est ami.
Il connait le travail en liberté?
Tu peux par exemple, lui demander de sortir de ta bulle. Notamment, tu peux prendre ton stick à deux mains, bras tendus devant toi. Tu demandes à ton cheval vocalement de se pousser. Si pas de réponse, tu te grandis deviens plus ferme, envahissante. Si toujours pas de réponse, tu te diriges vers lui en pliant et dépliant les bras fermement décidée à ce qu'il bouge.
Bon, ça n'est pas du leadership passif mais ça lui apprendra à respecter ta bulle comme il semble envahissante.
Tu cesses toute stimulation dès qu'il pense s'éliogner, puis dès qu'il le fait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 12:41

Je le rappellerais ensuite à moi mais l'arrêterais à 1m de moi qui ferais alors les derniers pas pour récompenser, féliciter.

Je mettrais le licol et lui demanderais de marcher à distance derrière moi. Pour cela, je pourrais utiliser le flot de la longe que je ferais tournoyer ou la badine tendue derrière moi en direction du poitrail.

Le but dans tout ça, c'est l'autopunition si le cheval ne respecte pas notre bulle ce qui est beaucoup plus constructif. C'est moins usant pour lui et l'amène à céder plus facilement.

S'il est ok en main, je tenterais de m'approcher du lieu du "crime" en pas à pas et en faisant beaucoup de pauses. On a tout notre temps. Si je sens des crispations. J'attends qu'il soit calme, parfaitement calme et détendu face à l'objet de sa peur et je le laisserais là dessus. Petite séance.

Mais ce n'est que mon petit avis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 13:53

Ned vit de novembre à fin mars en box avec une sortie quotidienne de deux heures avec un copain. A partir du 1er avril, pré avec abri et 4 ou 5 copains 24h/24.
Je viens le voir quasiment tous les jours et je le ressors soit pour une balade ou lâcher en paddock ou travail à pied. J'avoue que je ne longe quasi jamais.
On maitrise bien les 7 jeux tous les deux, mais il a tendance à être très distrait quand il est en liberté, il est très curieux et je le "perds" facilement.

Il respecte très bien mon espace lors de ce travail. Quand je l'appelle à moi, il s'arrête toujours à un petit mètre de moi. Mais il a ce défaut de ne pas vouloir marcher derrière moi, mais bien à côté. Alors soit je marche devant lui et balance le flot de la longe à droite et à gauche de mon épaule et s'il s'approche trop, il se prend un petit cou sur le nez "tout seul". Quand je reviens de balade, je descend toujours à +/- 500 m des écuries et là, je le tiens à bout de rênes avec le gaule dans le dos pour imposer une distance. Si je n'exerce aucune action particulière, Ned va venir à côté de moi et... caler son pas sur le mien, pas me dépasser. Mais être à la même hauteur que moi. Comme déjà dit, ce n'est jamais acquis...

A part ça, Ned est un cheval très doux, très gentil. Jamais reçu de coups de pieds, jamais mordu. Se comporte très bien en box et avec n'importe qui le manipulant. Il est très doux aussi avec les autres chevaux, c'est toujours lui qu'on met avec le petit nouveau en premier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 14:01

Ned, je t'ai envoyé un mail pour te répondre Wink

Personnellement (et contrairement à ce qui a été dit précédemment), pour moi un cheval qui bouscule est un cheval qui ne respecte pas. Il a de la place pour partir, même en panique, il ne doit pas te bousculer... On a trop tendance à tout excuser à un cheval qui a peur, mais là, il me semble que ça reste de l'irrespect. En troupeau, ok, tout le monde prend la fuite si il y a un souci. Mais je n'ai jamais vu une cheval bousculer le dominant, sous aucun motif.
Mustang, parfois, ressens des peurs et ces rares fois, ses réactions sont brusques et en conséquence avec sa masse, mais JAMAIS il ne m'a bousculé, même la dernière fois ou il a fait un écart violent et que j'avais mon pied à 2 cm du sien. Un cheval qui a peur, d'après moi, part devant, mais un cheval irrespectueux ne fait pas attention à toi, alors que tu sois devant ou pas, il te rentre dedans.

Sinon, pour ce qui est du fait que le cheval doit marcher derrière, as tu essayer les exercices d'arrêt surprise? il est derrière (tu joues si besoin avec ta konge ou fouaille du stick), et tu t'arrêtes d'un coup sans prévenir. Dès qu'il te dépasse, tu lui demandes de reculer à 1 mètres de toi. Il faut qu'il comprenne que c'est TOI qui doit être devant, pas lui Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 14:09

Sandra: un dominé bousculé un dominant sans aucun motif. J'ai bien vu Middle taper Divine sans aucun motif.
Et quand j'étais contre Perle, forcément qu'elle m'a bousculé. De chacue côté, cloture. Derrière, l'objet de sa peur. Devant moi... Forcément, qu'elle m'a bousculée.

Maintenant, il est clair que là son cheval semblait avoir de la distance.
Dans ce que je viens de lire de Ned, j'ai l'impression que son cheval la respecte. Et je me demande si tout simplement, curieux qu'il est, il ne cherche pas à avoir une vue dégagée.

Mais chacun apporte sa petite contribution et c'est parce que nous ne sommes pas d'accord que nous progressons! Smile

Pour moi, le cheval irrespectueux te marchera sur les pieds dans toutes les circonstances, et pas uniquement en cas de peur.

Et si tu marches vraiment loin devant, Ned, que fait il?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 14:11

Swally, les arrêts-surprises? Pas de problème pour lui, de toute façon, il préfère être à côté... Ce qui est frustrant, c'est que par ex, s'il se prend un bout de longe sur le nez à gauche ou que ma gaule est à gauche.. pas de souci, il va essayer à droite, et il peut osciller comme ça longtemps de droite et de gauche. S'il finit par accepter d'être et de rester derrière lors d'une séance ou d'une balade, ce sera remis en cause dès la prochaine sortie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 14:17

Vraiment loin, CDN? Avec longe ou en liberté?
En liberté, si je lui demande de me suivre, il décrochera si je suis trop loin devant. Mais il peut me suivre tout à fait calmement à distane s'il est bien disposé pes ditratit pa rautre chose). Mais je ne suis pas sûre de comprendre le sens de ta question CDN?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Jeu 16 Mar 2006 - 14:20

Avec une longe de 7m par exemple?
Pour qu'il te suive mais en gardant la vue dégagée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?   Aujourd'hui à 3:28

Revenir en haut Aller en bas
 
quelle réaction face à l'irrespect et la violence...?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est votre réaction face aux détritus sur vos lieux de pêche ?
» Quelle réaction avoir quand son cheval fait des demi tour intempestifs ?
» Quelle action de canne pour quelle technique ?
» quelle animation pour une nymphe
» quelle tente de rando ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Résoudre un problème-
Sauter vers: