Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 imbéciles heureux.. éthologues malheureux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 13:44

Je ne suis pas si sure que c'est parce qu'il y a eu étho qu'il y a complicité.
Mon ancienne Jument et moi étions extrèmement liée. C'était une jument hyper caractérielle et très intelligente, mais il fallait savoir la prendre.
A l'époque ou je l'ai débourré, je n'avais jamais entendu le mot éthologie. Si, j'avais lu un extrait de Monty Roberts et basta, ça ne m'avait pas accroché.
Finalement, on travaillait a pied, en liberté (on jouait) et monté en hack.
Et je peux te garantir qu'à cette époque, je sortais en CSO (pas avec la jument), et les 7 jeux parelli n'étaient pas du tout mon domaine...
Donc, je pense qu'avec un peu de bon sens, d'écoute et d'observation de son cheval, on obtient des choses très bien. Et ce n'est pas illusion, c'est bien réel...

Je partage entièrement l'avis d'Happymeal quand il dit qu'avant, l'étho était déjà là à 50 % mais qu'on en parlait pas et que maintenant, ça revient, et qui plus est à la mode.

Sinon, quand je parle de passer complètement en étho, sous entendu en PNH, c'est que mon cheval n'est pas réceptif à cette méthode. Et pourtant, je sais qu'on arrive à se comprendre. Lui est difficile dans le sens ou il est imposant, le sais et en joue. Il me respecte énormément, est à l'écoute, mais il sait se foutre de moi... et, certaines méthodes d'explications "diplomate" ne fonctionne pas...
Par ailleurs, je ne vois pas en quoi le free-style ou les longues rênes en liberté sont étho? Je veux bien qu'on m'explique en faite...

Un autre exemple qui me vient en tête: les 7 jeux, sont pour moi une simple leçon de bon sens... Quand j'ai "découvert" ce que c'était, je me suis rendu compte que ces fameux jeux, n'étaient ni plus ni moins ce que beaucoup de monde font. Sauf que là on a mis des noms dessus.
Tu as certainement eu un souci avec le classique, ce qui t'empêche de t'y ouvrir, mais pour moi, il n'y a pas de différence... l'approche peut être étho, l'équitation classique... Mon cheval a appris à apprendre... mais dans une méthode qu'on m'a appris, et qui ne s'appelle pas éthologie, mais dont l'approche n'est pas si différente... Tu vois?

Je reprend ce que dit VSV, il y a l'approche "psycho"... si on pratique celle ci, on est pas à montrer du doigt, mais on est pas forcément étho non plus... dans la méthode...
Je crois qu'on se trompe en distinguant les 2... vraiment...
Mais le débat est lassant, dans le sens ou si même les personnes, qui sont censé être plus "psycho-étho" ne comprenne pas qu'il n'y a que ça... Ca devient restreint et ennuyeux à mourir... ce qui est riche sont les innombrables choses et méthodes qu'il existe dans le monde du cheval, et je ne comprends pas pourquoi, les pros-sur-1-discipline s'évertue à ne pas s'ouvrir aux autres... La base reste le cheval, qu'on monte Classique, CSO, TREC, free-style, qu'on est une approche Psycho, pédago ou étho... pour moi, il n'y a aucune différence tant qu'il y a respect du cheval....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 13:51

estebantao a écrit:
Je suis cependant persuadé qu'il y a des gens qui ont du bon sens mais nous on pousse plus loin.
Ca me choque à nouveau... désolé... "nous on pousse plus loin"... c'est une constatation que tu as pensé avec ton expérience... Elle n'est pas universelle...
Anna, tes propos sont très extrémistes, je trouve (désolé rougi ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 16:23

swally j'ai ponctué mon texte de c'est mon expérience, mon avis perso, je n'ai pas assez d'expérience pour en juger, je ne vois pas ce que je peux faire de plus que de dire que c'est mon avis et qu'il n'enguage que moi ... triste

Citation :
Mais le débat est lassant, dans le sens ou si même les personnes, qui sont censé être plus "psycho-étho" ne comprenne pas qu'il n'y a que ça... ce qui est riche sont les innombrables choses et méthodes qu'il existe dans le monde du cheval, et je ne comprends pas pourquoi, les pros-sur-1-discipline s'évertue à ne pas s'ouvrir aux autres...

Là je ne te suis pas trop, j'ai monté classique pendant des années, dressage, obstacle, rando, endurance... Et il me semble qu'ici c'est moi qui est testé les deux "classique" et "etho" donc là c'est plutot toi swally qui juge sans avoir poussé la methode etho peut etre suffisament loin non ? réflexion

Là tu es l'exemple même d'une personne qui avait déjà des notions sans avoir besoin d'entendre parler des nouveaux maitres, c'est super mais je ne sais pas si tu montes chez toi ou dans une pension ou un club mais si tu te balade un peu dans les clubs et /ou les pension ou encore dans les salons tu verrais que les mentalités avancent mais pas vite...

Qu'entend tu par explication diplomate, moi aussi avec shaeen s'il faut jouer du stcil j'en joue, si c'est cela dot tu veux parler...

En quoi le free style est etho et les renes longues... Ben en rien pusiqu'on ne cesse de repeter que l'étho est un etat d'esprit et une approche on in cherche a communiquer plus qu'a forcer le cheval... Le free style est je pense (attention avsi perso !! tire langue ) plutot un exo pour le cavalier pour lui faire prendre conscience que la commication peut passer à un autre niveau de les mains...

En gros j'essaye juste de vous dire que ni toi ni cathy n'etes de vrai "classique pas spy/pedago" puisque vous etes psy/ pedago sans adopter les methodes des nouveaux maitres. Si tout le monde était comme vous ce serait le pied pour les chevaux rien ne nous oblige a adopter une methode et a le faire a fond, personne ici ne fait ça d'ailleurs il me semble.

Simplement moi en tant qu'ancienne eleve de classique j'ai la dent dur avec la methode enseignée dans les différents clubs ou j'ai été, car elle est mauvaise, mal transmise, ne respect pas toujours le cheval. Et cela fait par la suite des proprio qui reproduisent... :s
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 16:23

on a tous été un jour où l'autre confronté à une équitation et approche du cheval qui ne nous convenait plus ou qui ne nous satisfaisait plus.
que cette approche soit classique ou étho d'ailleurs !
car au fond, il y a toujours le reve de l'étalon noir au fond de nous.

en me tournant vers l'étho qui en était à ses débuts, je souhaitais comprendre une jument qui me tenait à coeur, gagner sa confiance.....et en etre aimé.

je crois ned, que ta déception vient de là.

tu attend tous de ton cheval, tu espere tout en lui, pour te citer, je dirais :"ma relation avec ned occupe une telle place dans ma vie" ou encore "je n'ai pas l'impression d'exister"
et je te rassure, je suis aussi bien souvent tombé la dedans !

on donne à nos chevaux une place qui n'est pas la leurs, celle d'un etre capable de nous combler, nous rendre heureux, nous comprendre....alors que ce ne sont "que" des chevaux.
je ne dis pas non plus que le fait qu'ils nous apprécie n'a pas d'importance, au contraire, mais j'affirme que que ce soit ou pas le cas, ne dois pas nous affecter outre mesure.

notre énervement, colere, tristesse, vient du sentiment que nous avons d'etre rejeté, incompris et d'etre impuissant face au cheval.

exemple typique d'amour mal placé : je couve ma chienne, lui fait des bisous, la prend sur mes genoux.....grossesse nerveuse, ma chienne a perdue sa place de chien.

or aimer, quel que soit l'animal, c'est tout d'abord répondre à SES besoins et non aux notres, ma chienne a besoins certes d'affections, mais d'autorité, d'une place à elle.
que je ne lui donne pas quand j'écoute les miens
comme ma pouliche a besoins pour s'équilibrer, de regles qui ne changent pas tous les 36 du mois, de quelques gratouilles, d'un humains stable, calme, qui sache aussi jouer......

petit exemple avec palé, elle était un peu stressé et n'obeissait pas à ma demande d'immobilité, elle bouge (j'allais la laisser faire because sentiments ++++), et hop je me ressaisie, lui envoie la longe apres un signal, elle retente, je lui renvoie plus fort, me décontracte, et la voila en train de machouiller.

je me répette leurs besoins doivent passer avant notre anthropomorphisme (oh la pauvre, je vais pas l'embetter, je suis gentille...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 16:32

ce sujet est vraiment très intéréssant et j'ai pris plaisir a le lire c'est intéréssant d'avoir différents points de vue .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 16:54

estebantao a écrit:

Là je ne te suis pas trop, j'ai monté classique pendant des années, dressage, obstacle, rando, endurance... Et il me semble qu'ici c'est moi qui est testé les deux "classique" et "etho" donc là c'est plutot toi swally qui juge sans avoir poussé la methode etho peut etre suffisament loin non ? réflexion
Je parle en général, pas forcément de toi, Anna.
Je sais que tu as testé les 2, mais tu n'as pas eu une bonne expérience avec le classique... en fait, ce n'était même pas du vrai classique, c'était... irrespectueux et dans un but économique... comme si les chevaux étaient des vélos. Tout comme Clarane, qui avait mis sa jument en stage étho, a été déçu de la méthode, et s'est retrouvé avec une jument braqué contre l'homme, sur la défensive.
En fait, il n'y a pas de "méthode" étho... c'est ça que j'aimerai dire. Il y a l'approche, mais les méthodes sont les doctrines de Parelli ou Roberts...
C'est pour ça que dire "il faut faire comme eux", pour moi ce n'est plus du psycho... puisque leur étho est particulière (et qui plus est ne se ressemble pas).
Effectivement, Cathy et moi avons plus ou moins une approche étho sans l'apprendre, mais je ne sais plus, là maintenant tout de suite, ce que veux dire étho (au secours, je suis perdue)... Parce que, dans ce cas, on ne peut construire (si je suis ton raisonnement) une relation de confiance et de complicité uniquement si on a une approche étho, même sans le savoir?
En fait, à mes yeux, beaucoup fonctionnent comme moi... En même temps, je ne pratique pas les centres équestres, donc je ne vois pas...

Mais j'ai l'expérience de quelqu'un, à trop vouloir tomber dans l'étho-parelli (je pense qu'il y avait aussi une méthode parelli incomprise sur des points), se retrouve avec un cheval ingérable, qui lui fait peur, qui a du caractère et reste hyper dominant... Et souvent... c'est moi qui le "remet"... alors que je ne suis pas méthode parelli... Que comprendre?

[/quote]Qu'entend tu par explication diplomate, moi aussi avec shaeen s'il faut jouer du stcil j'en joue, si c'est cela dot tu veux parler... [/quote]
C'est, outre le stick et la chambrière, la position de mon corps par rapport à lui, les passages de phase 1 à 4 (si je passe par toutes les phases, il a retenu qu'il gagnait... alors, je ne peux pas, mais par contre, il écoute très bien à la voix.

Citation :
Simplement moi en tant qu'ancienne eleve de classique j'ai la dent dur avec la methode enseignée dans les différents clubs ou j'ai été, car elle est mauvaise, mal transmise, ne respect pas toujours le cheval. Et cela fait par la suite des proprio qui reproduisent... :s
Peut-être, mais pense quand même qu'il y a de bons clubs qui respectent le cheval et aprennent les bonnes méthodes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 17:32

Le problème de la methode parelli par exemple c'est qu'elle est a double tranchant, tu apprends a communiquer avec ton cheval et lui avec toi, mais après un stage ou deux, y'a des gens qui restent en phases 1 ou qui restent bloqué sur les 7 jeux et qui rendent leur chevaux soient completement noeud noeud, soit completement aggressif... Et après les chevaux parellisé ont la réput d'etre capricieux, aggressif...

Car on peut vraiment faire du mal avec cette methode si on ne suit pas de logique, et si on n'est pas psy / pedago (mais si on va y arriver à dire ce qu'on pense... entrainement tire langue ) pas facile a dire...

Enfin tu bosses en phase, tu fais attention a ton langauge corporel, euh t'es sur que tu ne veux pas admettre que dans la plus part des clubs on te prendrais pour une extraterrestre ?? tire langue

Par contre la plus part des gens qui pratiquent ses methodes sont des classiques deçues. il y a même des classique pro qui arrivent à la cense, des dresseur, des CSO, c'est donc qu'ils pensent qu'il y a qqchose qui leur manque non ?

Par contre comme je le repéte, je montais avec peu de mains, en hack aussi, et le jour ou j'ai monté avec une renes j'ai déjà eu un autre sentiment, une autre prise de conscience, idem qd j'ai monté avec la crodellette, et encore une autre aventure de monter sans rien comme l'autre jour chez Annette. Et dire qu'avant je pensais monter casi sans mains.

C'est comme monté casi renes longues, si tu gardes un petit controle c'est pas pareil. Attention de ne pas rejetter en bloc certaines choses et de passer a coté d'une sensation nouvelle, d'un déclic.

J'ai bien fait monté en free style le moniteur de la pension sur taiga, c'est un bon classique mais il a adoré et m'a avoué trouver cela interessant et la sensation incroyable... Y'a qd même qchose là dessous non ? réflexion
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 22:49

Citation :
Enfin tu bosses en phase, tu fais attention a ton langauge corporel, euh t'es sur que tu ne veux pas admettre que dans la plus part des clubs on te prendrais pour une extraterrestre ??

Au risque de me répéter c'est comme ça que j'ai appris en club Very Happy
Utiliser son corps, savoir céder, rendre les rênes quand on fait une pause ... tout ça fait partie du "classique" bien enseigné et mon club n'a pas la réputation d'être exceptionnellement doué en dressage



Citation :
Par contre la plus part des gens qui pratiquent ses methodes sont des classiques deçues. il y a même des classique pro qui arrivent à la cense, des dresseur, des CSO, c'est donc qu'ils pensent qu'il y a qqchose qui leur manque non ?

Problème souvent des cavaliers qui ne pratiquent quasiment qu'une discipline ... le cheval est blasé, le cavalier le ressent et cherche un remède ... mais j'extrapole peut être ?



Citation :
J'ai bien fait monté en free style le moniteur de la pension sur taiga, c'est un bon classique mais il a adoré et m'a avoué trouver cela interessant et la sensation incroyable... Y'a qd même qchose là dessous non ?

La preuve que c'est un homme sensé qui est ouvert aux nouvelles choses ! Nous ne sommes pas en train de dire "l'étho c'est pas bien" mais de nuancer les choses seulement ... Il y a plein de choses à prendre partout alors pourquoi s'en priver !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 22:50

marinelys a écrit:
or aimer, quel que soit l'animal, c'est tout d'abord répondre à SES besoins et non aux notres, ma chienne a besoins certes d'affections, mais d'autorité, d'une place à elle.
que je ne lui donne pas quand j'écoute les miens
comme ma pouliche a besoins pour s'équilibrer, de regles qui ne changent pas tous les 36 du mois, de quelques gratouilles, d'un humains stable, calme, qui sache aussi jouer......

petit exemple avec palé, elle était un peu stressé et n'obeissait pas à ma demande d'immobilité, elle bouge (j'allais la laisser faire because sentiments ++++), et hop je me ressaisie, lui envoie la longe apres un signal, elle retente, je lui renvoie plus fort, me décontracte, et la voila en train de machouiller.

je me répette leurs besoins doivent passer avant notre anthropomorphisme (oh la pauvre, je vais pas l'embetter, je suis gentille...)
100% d'accord !!!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 23:17

Mais qui se prive du classique ici pas d'idée ?
Tout le monde est passé par là et il manquait qqchose ou qqchose déplaisait donc on va chercher de la nouveauté, une nouvelle philosophie mais a part quelques un peut etre ici tout le monde monte classique et parfois free style mais c'est un exo. enfin c'est mon avis perso...
Moi j'ai bien mis une vidéo d'un déplacelent lateral, je prend mes renes, j'essayer de placer ma jument (j'essaye, ah zut il manque un smiley qui rame tire langue ).

Citation :
Utiliser son corps, savoir céder, rendre les rênes quand on fait une pause ... tout ça fait partie du "classique" bien enseigné et mon club n'a pas la réputation d'être exceptionnellement doué en dressage

Tu parles d'utiliser son corps monté ?
Ceder quand on fait une pause c'est pas pedago, ceder qd le cheval fait bien pour lui signaler bonne réponse c'est pédago. C'est pour cela qu'aujourd'hui je ne pourrais pas encore m'integrer au cours de la pension : Je sucre mon montoir et mes arrets, je cède qd elle cede sur certains exo, je ne place pas ma jument pdt 10 minutes pour relacher à la fin en tapant sur l'encolure, je jete mes renes sur l'encolure qd c'est bien et si elle galope dans le calme, je descend, enlève la selle et hop on retourne au pré ( j'imagine la tete du prof ptdr ).

Mais un jour qd elle sera bien a l'aise sur tout ça, j'aimerais me joindre à eux... entrainement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 23:21

Citation :
Ceder quand on fait une pause c'est pas pedago, ceder qd le cheval fait bien pour lui signaler bonne réponse c'est pédago.

il y avait bien une virgule entre les 2 Very Happy
c'est savoir céder ...
rendre complètement les rênes pour faire une pause Wink

je crois qu'au final nous sommes tous d'accords en fait.


Pour résumé, j'ai aimé les ouvrages de Vsv parce qu'ils recoupent plein de choses qui sont finalement du bon sens psy vais je dire (vsv : pas taper c'est un compliment mal formulé !) et c'est ce que je tente de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 23:36

Oui on est surement tous d'accord c'est par ce que je ne pense pas à vous qd je m'enerve contre certains "non pédago" mais aux vrais non pédagos...
Revenir en haut Aller en bas
Yopanne



Féminin
Nombre de messages : 3889
Age : 63
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 23:46

Impossible d'utiliser une méthode de A à Z avec un être vivant !
Nous sommes obligés de l'adapter à l'être qui est en face de nous et au couple que nous formons avec lui. Nous non plus d'ailleurs, nous ne pouvons pas entrer dans une méthode sans l'adapter à notre propre cas. Chacun est différent à cause de ses gènes et de son histoire et en plus entre deux êtres, la relation qui s'établit est elle aussi spécifique, particulière.
Il va falloir utiliser un autre mot que "étho", que pensez-vous de l'expression "approche compréhensive" pour parler de ce que nous faisons avec notre cheval ?
Faudrait pas se disputer à cause d'un mot ! zen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Jeu 19 Jan 2006 - 0:07

oui il va falloir trouver un voccabulaire adapté pour décrire ce que l'on fait et ce que l'on reproche et a qui !!
Revenir en haut Aller en bas
happymeal



Masculin
Nombre de messages : 777
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Jeu 19 Jan 2006 - 8:52

CdN avait proposé approche empathique… c'est pas joli, mais ce mot est celui de notre langue qui me paraît le plus adapté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Jeu 19 Jan 2006 - 12:56

estebantao a écrit:
oui il va falloir trouver un voccabulaire adapté pour décrire ce que l'on fait et ce que l'on reproche et a qui !!

ben perso de reproche à personne, juste un débat ouvert Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Jeu 19 Jan 2006 - 16:07

je ne parle pas de se faire des reporches entre nous mais d'arriver à truver le voccabulaire adapté pour exprimer ce que l'on reproche à la mathode classique par expemple ou aux enseignants ou aux cavaliers que l'on rencontre...

Car moi perso je pense qu'il faut rejetter ce sur quoi nous ne sommes pas d'accord même si c'est parfois un mono ou un grand cavalier qui nous le suggère...
Revenir en haut Aller en bas
Yopanne



Féminin
Nombre de messages : 3889
Age : 63
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Jeu 19 Jan 2006 - 19:05

Oui, il faut trouver une expression qui ne soit pas connotée. "Ethologie" associé à "équitation" ça renvoie tout de suite aux grands "gourous" médiatiques. C'est dommage. Et ce d'autant que c'est une approche, un mode d'éducation et d'apprentissage, pas une discipline.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Ven 20 Jan 2006 - 10:33

et comme définir ceux qui devraient se pencher sur la question, on admis que le terme "classique" n'était pas adapté surtout que certains classiques se penchent sur l'étho et en adopte certains apsect, certains pratiquent une bonne partie des principes etho et montent ensuite en classique, c'est le bordel notre histoire...

Bon sinon avez vous l'article de cheval mag 10 déjà ?

Henriquet dit : "Tous les chuchoteurs montent avec un dos et un bassin qui focntionnent et s'adaptent au dos du cheval. Le problème de 99 ù des cavaliers, ils s'accrochent avec les mains et les jambes" (dou l'interet du free style)

Le champion de CSO eric levalois dit : Ils ont un vrai savoir faire avec les poulains" "Eux passent deux heures et demi sur le cheval. Ils parlent vraiement le langage du cheval. Nos techniques ne sont pas très différentes, c'est plus uen question de temps'.

Les vétérinaires avouent que les soins sont facilités. Les cavaliers de dressages viennent travailler la desensibilisation aux applaudissement et la détente et la décontraction de leur cheval...

Cela montre qd même qu'il y a eu pas mal de chose apportées. Il n'y a qu'a voir l'encadré avec principes pour tous les cavaliers. Alors surement qu'il y a une partie des cavaliers qui appliquait déjà ces principes mais pour une bonne partie des proprios et une encore plus grande partie a mon avis des cavaliers de clubs, c'est nouveau... Enfin c'ets l'impression que j'en ai mais je ne suis pas la 'INSEE...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Ven 20 Jan 2006 - 14:39

Vi, j'ai lu cet article, j'avais acheté le mag à la base juste pour les photos d'Anastasia et de Leeneck, et finalement j'ai trouvé l'article sympa. J'ai bien aimé la partie à la fin où les gens du classique donne leur opinion, et je trouve que pour une fois, ce n'est pas caricatural, pas de groupies ni de complètement hostiles. Ils reconnaissent les intérêts, mais il y a des septiques.

Pour la citation de Henriquet, je suis d'accord et pas d'accord. Là il parle des grands chuchoteurs, qui ont le bassin et le dos qui fonctionne, pas de tous les élèves. Quand on prend le classique, la plupart des grands savent aussi très bien utiliser leur assiette, et ne pas se tenir avec les mains et jambes (quoique maintenant je trouve qu'en compet on commence à voir des gens qui ont l'air beaucoup moins lié au cheval, c'est pas toujours très fluide). Mais dans les élèves, dans un "camp" comme dans l'autre, il doit y en avoir qui n'ont pas un bassin et un dos qui marche correctement (ou alors je suis la seule intéressée par l'étho à avoir une assiette de m****?? arf ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Ven 20 Jan 2006 - 14:42

je te rassure Tempicka j'ai pas une bonne assiette non plus !! tire langue

Etho ou classique, elle n'a pas changé malheureusement !! Ca n'est pas faute de la travailer mais je ne suis pas assez souple des épaules m'a t on dit ; si tu ajoutes à cela la vieillerie qui s'installe ... alala
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Ven 20 Jan 2006 - 14:49

En fait je pense qu'il ne parlait pas des pro dans les deux domaines mais du fait que qd tu commences ton apprentissage avec une seule renes, le jeu du passager, la monte free style et bien tu perd le reflexe de t'accrocher et tu comprend rapidement le mecanisme et l'importance du dos et du bassin.

Moi je sais qu'après des années de classique je pensais utiliser corectement mon dos et mon bassin et qu'on fait je me trompais. Or en free style, ben t'a pas le choix, pas de renes pour t'accrocher et si t'accroche avec les jambes t'as un soucis. Donc je pense que rapidement ont acquiert une prise de conscience a ce niveau là, après de la a dire qu'on a une bonne assiette ou pas...

Bon cela me donne une idée, pourquoi on n'irait pas avec les parisiens interessé faire un tour dans mon ancien club ? Je vous jure que cela vaut le détour !! Et là vous comprendrez toute la signification de s'acrocher avec les jambes et les mains ?? tire langue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Ven 20 Jan 2006 - 15:00

Je n'ai pas tout lu.
Les choses ont évolué pour apprendre au cavalier à monter à cheval.
Il me semble que pour cela la méthode Alexander est pas mal!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Ven 20 Jan 2006 - 15:03

Tu peux nous en dire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Ven 20 Jan 2006 - 15:11

estebantao a écrit:
Or en free style, ben t'a pas le choix, pas de renes pour t'accrocher et si t'accroche avec les jambes t'as un soucis. Donc je pense que rapidement ont acquiert une prise de conscience a ce niveau là, après de la a dire qu'on a une bonne assiette ou pas...

Euh j'ai des souvenirs émus de séance de mise en selle qui m'ont appris cela : notre mono nous faisait faire un noeud aux rênes de manières à ce qu'elles ne pendouillent pas trop mais interdiction d'y toucher ... de toute façon, il fallait toujours faire autre chose de ses mains (toucher la queue du cheval, faire des moulinets .... arf )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Aujourd'hui à 2:55

Revenir en haut Aller en bas
 
imbéciles heureux.. éthologues malheureux...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» booster 3.2 S de coiffeur... "flamby"
» COUP DE GUEULE CONTRE LES IMBECILES!!!!!!
» comment savoir si son cheval est heureux???
» Peut-être un joli poilu à rendre heureux ...
» Bientôt Rtiste et j'en suis heureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: