Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 imbéciles heureux.. éthologues malheureux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Ven 13 Jan 2006 - 1:13

Anais, tu me donnes l'impression de vouloir essayer plein de trucs, toucher un peu à tout, sans être sûre, sans obtenir quelque chose, puis abandonner.
Au fil du temps, tous tes gestes ne veulent plus rien dire pour ton cheval, car ils ne demandaient finalement rien. Et donc il n'y fait plus attention.

L'équitation, c'est avant tout un travail sur soi : être constant, cohérent, avoir une idée claire du mouvement qu'on veut obtenir et être prêt à l'obtenir.

Peut-être devrais-tu te faire un petit programme avant la séance ? Un objectif, qui peut être simple, et tu t'y tiens. Et si tu ne sais pas quoi faire, ne fais rien. Ou pars en balade si ça t'est possible, pour vous aérer la tête.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Sam 14 Jan 2006 - 13:13

Faenix, c'est ça je pense aussi.... Je demande, sans etre sur d'obtenir quelque chose de précis...

Mais je ne peux pas a chaque fois que je monte Nella faire une ballade! Car deja, j'en fais une environ 1 fois sur 2 !
Justement, j'aimerais évoluer avec Nella en carrière, faire du dressage, du saut....
Enfin bref voila!
Revenir en haut Aller en bas
vsv



Nombre de messages : 356
Localisation : Ain
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Sam 14 Jan 2006 - 14:03

Il y a des livres très bien faits sur le dressage et pour tous les niveaux, qui expliquent comment faire progresser son cheval. Ce ne sont pas des choses qu'on peut deviner ni improviser.
Mais personnellement, je trouve qu'une balade peut être vraiment passionnante, sans même demander de mouvements compliqués: distances en main, transitions à la voix ou aux jambes, franchissements dans le calme ou sauts, zig-zag en rênes d'encolure, etc. Avant d'envisager des mouvements que tu ne sais pas faire, pourquoi ne pas améliorer ceux que tu sais faire?
Par exemple, si tu confirmes bien le départ au galop à la voix à partir du trot, tu pourras ensuite l'obtenir à partir du pas, puis de l'arrêt. C'est pas rien!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintvaulry.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Sam 14 Jan 2006 - 20:54

Ca que j'aime en extérieur c'est qu'on apprend au cheval à se gérer tout seul et mine de rien ça n'est pas si facile ...
Maintenant les contrats d'allure fonctionnent bien au pas et au trot, au galop aussi mais j'ai le problème inverse (elle ne veut plus repasser au trot).
Comme je travaille ses 2 allures rênes longues (des vraies rênes longues vsv Wink), cela renforce la communication à la voix et aux jambes ...
Elle apprend à gérer sa peur et à me faire confiance : ex aujourd'hui :
impossible de passer devant un moulin à eau (cela fait vraiment énormément de bruit, en plus du mouvement de l'eau), bon et bien on ne s'énerve pas, on le passe en main (du moment qu'elle n'a aucune hésitation lors du passage en main, ça me va), je sais qu'il suffit que je passe encore une ou deux fois et elle le passera monté ...
Après 1h30 de trotting, passage étroit sur pont, Norstar hésite, je caresse, je parle et je patiente et bien elle y est allée, à son rythme (en récompassant chaque pas) ... pour moi c'est du vrai boulot de base ça dont il serait dommage de se passer Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Sam 14 Jan 2006 - 21:24

Oui oui, la balade n'est pas anodine.
Elle donne même je trouve des objectifs plus évidents pour le cheval que le vide presque absolu d'une carrière, sauf si on y met des petits ateliers.

Et pour ma part, la balade m'a permis de me rendre compte que ma jument comprenait très bien ce que je demandais. L'extérieur la rend plus réactive, lui donne plus d'impulsion. J'ai donc pu m'apercevoir qu'elle savait parfaitement faire un déplacement latéral alors qu'elle me donnait l'impression de ne pas me comprendre dans la carrière... Maintenant, je sais qu'elle sait Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Sam 14 Jan 2006 - 22:09

Aujourd'hui... petit moment de bonheur avec Nedjari.
Depuis mon petit coup de déprime et mes questions vis-à-vis de l'étho, je n'ai plus rien demandé d'autre à Ned que le respect. Je vais donc tous les jours le voir et je vais lui faire brouter un peu d'herbe. Je lui demande juste d'être correct sur le chemin vers l'herbe.

Aujourd'hui, je n'ai pu voir Ned qu'au soir (j'y passe l'aprèm d'hab le samedi). Comme il était tard, je n'ai pas monté mais je l'ai lâché en paddock avec son pote Indiana. J'ai nettoyé son box et suis allée les rejoindre.

Ned avait clairement envie de jouer, mais pas son sopain, alors Ned est venu me chercher. Son attitude était clairement une invitation à jouer. Il a trotté vivement vers moi et à deux mètres de moi, il a secoué son encolure dans tous les sens pour s'arrêter dans un petit cabré à 1 mètre de moi. Vous me direz: Limite comme attitude. C'est ce que j'ai pensé aussi. Alors je lui ai dit "non" et je lui ai demandé de reculer juste en avançant la main vers son poitrail et il s'est exécuté de suite. J'ai alors tenté différentes petites choses qu'il a exécuté parfaitement: déplacement de hanches et d'épaules, déplacements latéraux bien francs...

Puis je lui ai demandé de me suivre et lui qui est d'habitude si distrait, était vraiment "accroché" à moi, stopait net quand je m'arrêtais et repartais à ma demande. Quand j'ai commencé à courir, j'ai eu un peu peur parce qu'il est parti dans un bond de joie et en secouant de nouveau son encolure. J'ai alors redemandé le calme et un reculer parfait.

Tout cela s'est passé sans une seule friandise, mais beaucoup de gratouille (l'intérieur des cuisses, il adore).

Néanmoins, à plusieurs reprises, il avait une attitude presque agressive. Ses invitations aux jeux étaient très vives. Mais je l'ai chaque fois rappelé à l'ordre et il a chaque fois accepté mon "autorité".

Je ne m'explique pas pourquoi ce soir on a pu se comprendre, ni pourquoi ce soir, j'ai "existé". Mais disons que ce soir, c'est lui qui a demandé à ce qu'on fasse quelque chose ensemble et non pas moi. ET puis, il faisait très noir avec juste un gros spot éclairant la paddock.

Quoiqu'il en soit, c'était un bon moment pour nous deux...
Revenir en haut Aller en bas
Aude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 4671
Age : 28
Localisation : Toulouse (31)
Date d'inscription : 09/02/2005

MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Sam 14 Jan 2006 - 22:22

20/20 hé ben voilà tout s'arrange Wink

_________________
Tu m'as conquis,
Sache me garder
Je te servirai
Si tu es juste et respectueux,
attentif à mon humeur
Si tu sais me parler,
mesurant ma peine
n'oubliant jamais,
que le cheval est plus
de la moitié du cavalier.
Revenir en haut Aller en bas
http://aude-equitation-ethologique.jimdo.com
vsv



Nombre de messages : 356
Localisation : Ain
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Sam 14 Jan 2006 - 23:09

La nuit, il se passe des choses spéciales, les chats sont gris, les chevaux deviennent chiens!.. (d'ailleurs, il faut que j'y aille, Rajada m'attend justement pour son petit tour en laisse dans la cour!)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintvaulry.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mar 17 Jan 2006 - 21:30

à cheval
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 9:22

Hier j'ai mangé avec des amis et lors du repas qqn a reparlé du film matrix... La fameuse question quelle pillule prendriez vous la bleue ou la rouge ?

Et j'ai tout de suite fait le parallèle avec ton post !! L'équitation "etho" c'est la pillule bleue !! tire langue On est plus confortable dans la rouge, mais on vit dans l'illusion de communiquer et de comprendre son cheval.

Tu vois tes efforts payent, c'est vraiment un palier que tu vas passé, par contre tu as bien fait faut pas que travailler, faut y aller pour rien, faut varier, faire des balades, des jeux en main en extérieur, le surprendre pour garder son attention et son morale au beau fixe...

En tout cas super séannce applaudir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 10:51

estebantao a écrit:
L'équitation "etho" c'est la pillule bleue !! tire langue On est plus confortable dans la rouge, mais on vit dans l'illusion de communiquer et de comprendre son cheval.

Voilà typiquement le genre de pensée arrêté qui me dérange un poil...
En fait, je sais que tu prônes l'étho dans toute sa grande âme, et je ne pense pas que tu puisses réellement affirmer que dans l'autre équitation, on vit dans l'illusion de communiquer.
C'est là ou je ne suis pas d'accord, c'est contre ça que je me soulève sur mon intervention précédente(ou personne n'a pris la peine de répondre d'ailleurs, donc qui doit géner).
Je pense que l'étho est un état d'esprit. Tous les propriétaires ne sont pas fait pour cette méthode ou pour l'appliquer de A à Z, et tous les chevaux n'adhèrent pas. Le mien, par exemple, est intenable quand je passe à de l'étho pure... Je sais, vous allez me repondre "c'est parce que je fais mal"... mais je ne pense pas. Et je suis sure ne pas être dans "l'illusion de communiquer et de comprendre mon cheval"... Je mélange, mais je respecte TOUJOURS mon cheval ce qui est le principal.
Ce qui plaisait sur ce forum était son ouverture d'esprit face à toutes les pratiques... Apparemment j'ai dû me tromper... Là est carrément remis en question les pratiques autres que l'étho...

Citation :
Tu vois tes efforts payent, c'est vraiment un palier que tu vas passé, par contre tu as bien fait faut pas que travailler, faut y aller pour rien, faut varier, faire des balades, des jeux en main en extérieur, le surprendre pour garder son attention et son morale au beau fixe...
Ses efforts ont été justement de ne plus rien faire, ni étho, ni rien...
Qui prouve que c'est l'étho qui a permis ce jeu?

Je trouve que nous sommes trop arrêté dans nos pensées... Je ne cesse de me remettre en question pour être une bonne propriétaire, et j'ai l'impression que finalement, la méthode étho est plus cynique encore pour avoir l'impression d'être un mauvais propriétaire, enfin, les gens qui la pronent en tout cas... Si on y arrive pas c'est qu'on a mal fait, si on a des doutes c'est qu'on a mal fait, si le cheval est fermé c'est qu'on a mal fait, si on bloque au niveau compréhension c'est qu'on a mal fait....
Je dois mal faire alors...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 10:59

Je trouve la remarque (enfin "remarque" n'est pas le bon mot) plutôt pertinente car j'ai l'impression que l'on entre de manière générale dans une guerre intutile entre l'étho (qui est bien) et le reste.
Les croisades ne sont pas mon truc ...

Comme Sandra, je respecte ma jument et je tiens à ce qu'elle me respecte. C'est un acquis.
Par la suite, je ne suis pas fan de tout ce que je peux lire sur l'équitation éthologique, certaines démo me dérangent et tout ne m'intéresse pas (j'aime beaucoup vous voir travailler en free style mais ça ne m'intéresse pas).
Je pense qu'on peut tout utiliser tant que l'on reste cohérent et respectueux.
Je n'aime pas l'idée de faire partie d'un clan qui détiendrait la science absolue moi qui suis pétrie de doutes.
Revenir en haut Aller en bas
happymeal



Masculin
Nombre de messages : 777
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 11:47

Tout à fait d'accord avec les deux posts ci-dessus. C'est en effet un état d'esprit, il drait être à la base de toute pratique, dressage ou western, ou extérieur, ou TREC. Attention à ne pas tomber dans le jeux de quelques uns, à commencer par la FFE qui n'a rien compris, qui voudraient justement en faire une "pratique", avec ses “Galops" spécifiques, ses propres compétitions, etc…
Pour moi, ces connaissances dites "éthologiques" servent à se fabriquer un état d'esprit qui permet (d'esayer) de devenir homme (femme) de cheval. Point. Ce n'est ni une religion, ni une pratique à part, ni une "secte" comme certains réfractaires n'hésitent pas à le dire. Mais je peux comprendre ces derniers au vu de l'état d'esprit de certains frais émoulus du plus gros centre de formation à " l'équitation éthologique"… Donc attention à certains comportements, qui ne feront que freiner la diffusion de cet état d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:03

Bon ben ça etre long...

Il n'y a pas de croisade, ce que je dis juste c'est que moi perso il y a un approche du cheval avant / après avoir décourvert l'equitation etho qui en ce qui me concerne me fait pensé a la pillule bleu et la pillule rouge.
Je pensais communiquer avec mon cheval, en fait je lui imposait par la force ma volonté.

Là ou moi j'ai appris "le classique", dans des clubs, pour moi on ne communique pas avec le cheval. On prend le cheval dans le box, on le selle, on détend, on bosse, retour au box. On tire, on pousse, on tape une grande claque sur l'encolure et retour au box. On n'apprend pas au cheval à apprendre, on ne cede pas qd il cède. On ne travail pas a pied, pas en liberté, qd on longe c'est en rond aux deux mains pour défoulé, on les enrennes... On a un problème, on y va en force, on enrenne car il ne se place pas, on cravache car il n'avance pas, on met une martingale s'il lève la tête... Voilà ce que j'ai appris au club pdt 10 ans.
J'ai été dans plusieurs clubs, dans plusieurs pensions et je n'ai vu que ça.

Après c'est pas la monte classique que je rejete mais son apprentissage et peut etre son manque de pédagogie et de progression parfois.
Je veux dire que je peux monter classique mais je cède plus, récompense plus et demande moins que les autres.
Donc aujourd"hui pour moi j'ai le sentiment d'avoir pris la bonne pillule, celle ou il faut rejetter pas mal de chose qu'on m'a appris et en grader certaines et celle ou il faut réapprendre autrement certaines chose.

Alors le problème réside peut etre dans la définition d'étho et de classique puisqu'il y a pleins d'étho et pleins de classiques différents.
Moi même je monte classique qd je ne monte pas freestyle.

Qu'est ce que l'étho pure. On dirait qu'il y a une barrière, là je suis en etho, la je suis en classique. L'étho pour moi (bon le terme n'est pas correcte on le sait) c'est comme tu dis un état d'esprit. C'est prendre conscience que l'on peut donner envie au cheval de faire qqchose, lui apprendre a apprendre, etablir une communication qui passe par le moins de contrainte physique possible. Avoir un minimum de connaissance du cheval, de son comportement, de son mode de vie et d'apprentissage et de s'en servir pour communiquer avec lui.

Comment prétendre qu'on à la solution et la science infuse alors même qu'il y a plusieurs methodes et pleins de différences et de débat interne a l'équitation etho. Moi j'adhère à la prise de conscience et la volonté de s'adapter nous aussi un peu au cheval et pas que d'arriver avec nos gros sabots et de lui imposer un mode de vie pas adapté, une façon de travailler pas adaptée, un matos pas adapté, une pédagogie pas adaptée.

Maintenant y'a surement pleins de proprio et même des clubs où ils ont fait le cheminement seuls sans passer par les nouveaux maitres, génial j'espère qu'il y en aura de plus en plus.

Mais pour moi cathy ou swally, vous n'etes plus 100 % classiques et donc on est dans le même état d'esprit, que l'on pratique parelli à EDC à la lettre ou que l'on fasse à sa sauce on a une approche différentes du classique pur et dur... peut etre que je me trompe ??

Je pense par contre que ce genre de méthode est valable pour tous les chevaux mais je peux me tromper j'ai pas assez d'expérience perso...
Revenir en haut Aller en bas
vsv



Nombre de messages : 356
Localisation : Ain
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:08

J'ai l'impression que le problème est surtout dans les termes. On peut avoir une approche "psycho" (c'est les sens que j'aimerais pouvoir donner à "étho") sans tomber dans une doctrine figée (le PNH, e EdC, le Montryste Roberts, etc). Chacune de ces doctrines présente de vraies lacunes psycho (donc étho).
On peut aussi faire de l'équitation classique "psycho".
Qu'est-ce que ça veut dire l'étho "pure"? Si c'est du pur PNH, il vaut mieux l'appeler pur PNH, non? Connaître et respecter le mental du cheval oblige à faire un vrai tri, et à ne prélever que certains aspects de chacune des doctrines.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintvaulry.com
vsv



Nombre de messages : 356
Localisation : Ain
Date d'inscription : 02/09/2005

MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:13

ah, ah, mon post est en retard de 2 trains (ça m'apprendra à aller faire trois brouettes de fumier entre le début et la fin). Sujet brûlant, hein (et je ne parle pas de cette cochonceté de fumier)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintvaulry.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:19

Je pense effectivement que c'est un problème de "terme".
Anna, quand tu parles "d'approche", je suis ok avec toi, puis tu nous parles de méthode qui convienne à tous les chevaux... Déjà, pour moi, c'est 2 choses différentes Wink, et ensuite... Peut-être que la méthode correspond à tous les chevaux, mais si on obtient pas ce qu'on demande... Problème de méthode? si l'approche reste la même, pourquoi ne pas utiliser une autre méthode?
PAr ailleurs, j'ai été, comme tu le sais, éduqué très "classique"... Mais on m'a appris à céder, à respecter l'animal, à le travailler "autrement", à pied, en liberté, aux longues rênes. Je pense que c'est peut-être que mon apprentissage dans le classique a été plus ouvert au départ que je ne ressens pas forcément le besoin de me figer sur une autre méthode et de repousser la première, tu me suis?

VSV, je crois que la différence vient du fait qu'il n'y a pas le bon vocabulaire pour décrire ses méthodes... Je dirai alors que j'ai une approche psycho, mais que je ne suis aucune doctrine... Je regarde, j'essaie, et je me fie au comportement du cheval. S'il se défend, si ça se passe mal, c'est que ce n'est pas comme ça qu'il faut m'y prendre.
Et puis, il me semble quand même que certaines méthodes ou "doctrines" sont difficiles et ne respecte pas forcément le cheval... Il doit céder, il n'a pas le choix, un peu comme la martingale dont Anna nous parle, mais plus... discrètement peut-être....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:21

@vsv a écrit:
ah, ah, mon post est en retard de 2 trains (ça m'apprendra à aller faire trois brouettes de fumier entre le début et la fin). Sujet brûlant, hein (et je ne parle pas de cette cochonceté de fumier)

là c'est moi qui est raté le train tire langue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:29

et puis il y a la différence entre cheval de club et cheval de proprio ...
Pourquoi les chevaux de club ont plus souvent des martingales ou des embouchures dures (ça n'est pas toujours le cas bien entendu et heureusement) ?
Et bien parce qu'ils ne se permettent pas d'avoir un cheval potentiellement "dangereux".
Ledit cheval passe entre plusieurs mains et donc doit être le plus "facile" possible ...
Après ils gardent les chevaux difficiles pour les cavaliers plus expérimentés pour ne pas avoir à monter au créneau et durcir davantage.

Lorsqu'on a son proppre cheval, on prend notre temps, on se remet en question bref on adapte : ça fait une énorme différence.

Pour ma part Anna, je n'ai pas changé depuis que j'ai Norstar ; enfin si je me pose des questions sur l'éducation d'un jeune cheval et je me remets en question pour son apprentissage mais je n'ai pas changé dans le respect et l'approche du cheval ...
J'ai toujours approché les chevaux de club avec respect et j'attendais le même respect de leur part, on m'a appris à céder quand le cheval cède, si je n'étais pas d'accord avec l'enseignement et bien je ne faisais pas, cheval de club ou non Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:30

Je suis d'accord avec VSV, equitation psycho ou equitation pedago comme tu veux.

J'ai dit methode car il y a pleins d'approches et que pour moi si elle est cohérente, pedago et dans le respect du cheval elle doit surement marcher.

Je ne comprend toujous pas qd tu dis qd je passe en etho pure il est intenable... Je ne vois pas ce que c'est passé en etho pure et pas pourquoi il est intenable ?

J'ai toujours pensé que le cheval ne fait pas d'erreur et que si je n'obtient pas qqchose c'est que j'ai pas su lui demander correctement, lui explique correctement ou trouver ce qui va le motiver à le faire...

Si cela ne respect pas le cheval c'est que la doctrine est mauvaise. Si tu connais ton cheval et te sert de lui comme barometre tu vois que cela ne marche pas et tu change. Si tu lui coince physiquement difficile pour lui d'exprimer qqchose.

Par ailleurs il y a un monde entre monté avec une main douce et sans main il y aussi un monde entre monté avec une bonne assiette et ne communiquer qu'a l'assiette... Il y a un monde entre longues renes et longues renes en liberté... Faut parfois tenter des trucs pour ce rendre compte de ce qu'il est possible de faire et se faire une opinion, moi je ne l'ai jamais regreté, si j'ai regreté de ne pas l'avoir découvert avant !! tire langue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:32

swally a écrit:

PAr ailleurs, j'ai été, comme tu le sais, éduqué très "classique"... Mais on m'a appris à céder, à respecter l'animal, à le travailler "autrement", à pied, en liberté, aux longues rênes. Je pense que c'est peut-être que mon apprentissage dans le classique a été plus ouvert au départ que je ne ressens pas forcément le besoin de me figer sur une autre méthode et de repousser la première, tu me suis?

je suis completement d'accord avec toi je suis encore ne classique

il manque le travail a pied mais je ne men lasse pas de la méthode classique alliée au travail a pied et en confiance on arrive a faire des choses vraiment bien !!!

avec mon cheval j'ai mis un ans a obtenir ce que mon moniteur a réussi en 5 minutes sans violence
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:44

Cathy dans le club ou je montais si tu ne faisais pas tu étais par terre !! arf

De gros SF de 5 ans en box 23 h/24 monté le soir en hiver dans la grand carrière de CSO, si tu ne bosses pas cercles, en places et si tu relache renes ou attention t'es pas terre en moins de 2 !! Et faire respecter son espace dans le box c'est une chose, trvailler son cheval en liberté dans le manège qd y'a d'autres chevaux monté s'en est une autre, moi j'avais jamais poussé le truc aussi loin avant lequitation psy !! J'y avais pas pensé en fait...

Pour ce qui est des chvx de proprio, ben là encore tu fais pas mal exeption non ? Moi dans ma pension je vois des proprios ben il y mettent temps et argent mais ni psycho, ni pedago, ni gratouillo !! arf
Revenir en haut Aller en bas
happymeal



Masculin
Nombre de messages : 777
Date d'inscription : 10/02/2005

MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:46

Pour moi, 100% classique, il y atout plein de ce qu'on appelle étho aujourd'hui… Il suffit de relire nos vieux maîtres pour comprendre… ce qui m'amène à dire, pour jouer avec les mots, que dans la plupart des CE, on monte… 50% classique ! Au fil des ans et de la popularisation de l'équitation, et de la formation à rythme (trop) soutenu de moniteurs, on a oublié ces 50% qu'on redécouvre depuis quelques années sous le nom "éthologie", "méthodes de chuchoteurs", etc…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 12:49

ben pour les proprios : dans mon club actuel (pendant encore 10 jours) : je m'aperçois que je ne fais pas si figure d'exception que ça !
Je parle aux gens et les observe et souvent je m'aperçois qu'il y en a beaucoup qui ont tout compris mais ne le savent même pas ! C'est juste une question de bon sens.
Après tu trouveras toujours les 2 extrêmes : ceux qui laissent tout faire et ceux qui ne les laissent pas respirer ... Au milieu il y a moi et plein d'autres même si on ne fait pas les mêmes choses (beaucoup travaillent monté uniquement je te l'accorde) mais avec beaucoup de respect ...

Pour le prochain club, je te dirais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Mer 18 Jan 2006 - 13:06

Je suis cependant persuadé qu'il y a des gens qui ont du bon sens mais nous on pousse plus loin... Qd tu vois les vidéos d'étoile et aude ou LN a pied ou monté, tu vois de la complicité, de la legereté...

Donc encore une fois cqd on sait qu'en leur parlant mieux on obtient des trucs sympa pourquoi s'en privé.

Moi aussi j'en connais des gens qu'on un discours sympa mais on est loin de la super spy / pedago de VSV...

Moi ma jument a appris a apprendre et ça c'est pas en classique qu'on m'a appris cela...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: imbéciles heureux.. éthologues malheureux...   Aujourd'hui à 21:16

Revenir en haut Aller en bas
 
imbéciles heureux.. éthologues malheureux...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» booster 3.2 S de coiffeur... "flamby"
» COUP DE GUEULE CONTRE LES IMBECILES!!!!!!
» comment savoir si son cheval est heureux???
» Peut-être un joli poilu à rendre heureux ...
» Bientôt Rtiste et j'en suis heureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: