Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 d'où vient la sensibilité des pieds nus ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Jeu 26 Mai 2016 - 16:06

ok je vois ce que tu veux dire. Donc oui je suis 100 % d'accord avec toi là dessus !

Citation :
Est-ce qu'ils ont totalement perdu cet objectif de vue ? Est-ce qu'il ne font pas passer la "durée" du parage ou les corrections d'aplombs avant le confort ? 
Je me le demande aussi. C'est ce que j'ai toujours en tête quand je fais un cheval. Bien sur je veux qu'il évolue si il y a encore des choses modifiables. Mais par exemple, je préfère un talon qui n'est pas à sa place et un cheval qui marche bien et pour lequel on va mettre plusieurs mois à le remettre pour éviter une sensibilité plutôt que le mettre de suite à sa place mais que le cheval devienne sensible.
J'ai toujours en tête l'histoire d'une amie (peut-être que je l'ai déjà raconté… tant pis  tire langue ) qui faisait venir une pro (avec diplome KC, plutôt bonne et recommandée) pour son poulain de 3-4 ans. Elle a finit au bout d'un an par arrêter les rdv avec elle et faire toute seule parce que le poulain a pas arrêté d'enchainer les abcès et les fourmilières. Et la pareuse de dire que c'était normal, que ça évoluait… A partir du moment où elle a fait elle même, elle parait juste un peu moins et s'en était finit des ses soucis de pieds ! Le cheval depuis s'en porte super bien avec de bon pieds.

D'où le fait de savoir écouter la sensibilité du cheval pour savoir quand s'arrêter et ralentir éventuellement quitte à ce que le pied ne soit pas "parfait".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7278
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Jeu 26 Mai 2016 - 17:30

Tango est sensible après chaque parage, que ça soit le MF, le pareur ou moi, ça a toujours été le cas... du coup, oui, je me dis que "c'est normal" dans le sens où il vit dans l'herbe, donc ce n'est pas surprenant qu'il soit sensible sur les cailloux et d'autant plus après parage.
Après il est sensible sur cailloux, certainement pas sur l'herbe ou dans le pré. Même sur l'asphalte il lui arrive selon les périodes de chercher les bas côtés, après la frontière entre sensibilité, douleur et habitude est floue...

Peut être que mon parage n'est pas optimum (sans doute même) mais j'aurais plutôt tendance à parer trop peu qu'à parer trop fort.
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16659
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Jeu 26 Mai 2016 - 17:44

Moi je me demande si l'idéal actuel du pied paré est pas juste trop court les 3/4 du temps??

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7278
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Jeu 26 Mai 2016 - 17:56

Peut être... tant qu'on ne sait toujours pas qu'est ce qui porte le cheval ça me parait compliqué d'avancer...
Et puis les chevaux sont tellement différents !! Quand je vois que Coco n'a pas été paré depuis août dernier, il a des pieds très correct alors qu'on aurait fait ça avec l'irish cob, ça aurait pété de partout, talons hauts, fourchette pourrie ...
Tient d'ailleurs, l'irish après mon parage n'était pas sensible (j'essaie de me rassurer car je me disais que Tango et Nox étaient tous les deux sensibles après parage, je commençais à douter un peu de mes capacités de parage... mais du coup, ça va mieux même si j'ai conscience que je fais plus de la taille de corne qu'une vrai réflexion de podologie équine).
Revenir en haut Aller en bas
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9137
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Ven 27 Mai 2016 - 14:53

Après je disais pas ça pour culpabiliser les proprio de chevaux plus sensibles que les autres. Simplement je me pose la question de la balance entretien/douleur, où mettre le curseur pour un cheval bien ? 
Si ton cheval est bien alors qu'il n'est paré qu'une fois par an, même s'il a des pieds horribles mais très fonctionnels, est-ce que finalement c'est pas mieux qu'un cheval qui a mal tous les mois ? 

Ca vaudrait presque le coup de tester dans ton cas Marie si tu pare Tango que toutes les 12 semaines au lieu de 6, est-ce que ça serait pas mieux dans l'idée. Ou si tu le pare beaucoup moins à chaque parage.

Je me rend bien compte qu'arrivé à une certaine limite de non entretien, on ne peut plus corriger les défauts du pied et des aplombs. Mais si un cheval fonctionne mieux avec ses défauts et sans parages, est-ce que ces corrections sont réellement utiles ? Qu'est-ce que ça apporte réellement au cheval de les éliminer ? Si objectivement le cheval fonctionne mieux avec tous ses défauts que sans pourquoi les lui retirer ? Certes c'est moche un cheval cagneux avec pleins de molettes, mais est-ce que ça va réellement lui poser problème dans sa vie ou le limiter dans ses activités sportives (pour un cheval de loisir s'entend) ? Plus ou moins que les douleurs du parage ?

En fait, Coco n'est pas le premier cheval que je "croise" qui es mieux (à conditions de vie égales) que d'autres pas parés. Dans ce cas là, pourquoi parer ? Alors y'a certainement un gros facteur génétique aussi (faudrait le parer régulièrement pour voir s'il devient sensible), mais dans le fond ça m’interpelle : est-ce qu'on ne créer pas nous même la sensibilité de nos chevaux ?

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16659
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Ven 27 Mai 2016 - 16:46

pour avoir des jolis pieds? fumeur

Je me pose exactement les mêmes questions... et j'ai évidemment pas de réponse. Mais au début néli n'était pas du tout sensible, maintenant elle l'est énormément.

Soit c'est lhypothèse de la revascularisation
soit c'est qu'elle a usé ses pieds et que maintenant elle est trop courte.

Moi j'ai l'impression que c'est la deuxième hypothèse car c'est après une longue balade avec trotting sur le bitume qu'elle est devenue sensible. (et effectivment ses pieds étaient très usés)

Mais je n'ai aucune preuve. Surtout que depuis je pare quasiment pas et elle est toujours sensible (après je trouve que ça ne repousse pas très vite)... réflexion réflexion

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7278
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Ven 27 Mai 2016 - 19:11

Citation :
est-ce qu'on ne créer pas nous même la sensibilité de nos chevaux ?
ouais... ça serait désolant... sad

Si je propose de parer son cheval régulièrement gratos je suis sûre qu'elle serait ok la proprio de Coco, mais moins ravie de découvrir qu'il devient sensible trop lol (c'est justement pour éviter ça que je ne pare que mes chevaux).

Ce que je ressens (sans avoir pris de note, vraiment un ressentis) c'est que quand Tango a les pieds un peu long, c'est là qu'il est le moins sensible. En revanche, c'est aussi à ce moment là que les pieds commencent à faire des éclats. Alors après tout, c'est assez normal que les pieds éclatent quand ils sont long, c'est de "l'auto parage de chevaux vivant sur terrain souple". Est-ce qu'on devrait se contenter de laisser éclater, ou juste parer quelques millimètres ? Je serais ok pour essayer ça tient, parer juste "un peu" pour éviter les éclats.
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16659
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Ven 27 Mai 2016 - 19:30

Citation :
parer juste "un peu" pour éviter les éclats.

En ce moment avec Néli c'est ce que j'essaie de faire. J'ai juste remis un coup de rape dessous car elle avait usé bizarrement et c'était pas "plat" et aussi car un talon s'use beaucoup plus que l'autre (ou pousse beaucoup moins) Mais je sais pas si c'était une bonne idée vu qu'elle est déjà sensible...
Je vais me forcer pendant un mois ou deux à juste faire du roll, comme en plus on sort avec les hippo, ça devrait pas trop s'abimer.

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7070
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Ven 27 Mai 2016 - 21:34

Sampa a une paroi très épaisse qui ne fait pas d'éclats devant. Ça s'évase mais ça ne se casse pas. Sur les postérieurs qui sont plus 'beaux' ça fait des éclats quand c'est trop longs. D'ailleurs ses postérieurs s'autoentretiennent presque tout seuls. Contrairement aux antérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
flora



Féminin
Nombre de messages : 2849
Age : 26
Localisation : marseille
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Ven 27 Mai 2016 - 23:07

Pour Twisty, avec mon petit recul, je crois pas que ce soit vraiment le parage mais le nombre de sorties/semaine qui joue.

Depuis que je la sors moins, elle est plus sensible, clairement!
Revenir en haut Aller en bas
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7070
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Sam 28 Mai 2016 - 19:41

ca veut dire que la corne change super vite, sans avoir repousser en fait, la même corne change d'état.
Revenir en haut Aller en bas
flora



Féminin
Nombre de messages : 2849
Age : 26
Localisation : marseille
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Sam 28 Mai 2016 - 20:14

Aucune idée, c'est possible en théorie ça?
Revenir en haut Aller en bas
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7070
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Sam 28 Mai 2016 - 20:21

je pense oui... puisque déjà elle change avec le temps qu'il fait alors pourquoi pas avec les stimulations...
Revenir en haut Aller en bas
flora



Féminin
Nombre de messages : 2849
Age : 26
Localisation : marseille
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Sam 28 Mai 2016 - 20:29

pfff, ça veut dire que sans mes 30km/semaine je peux pas avoir une jument ok pied nue sur mes terrains caillouteux...

Alors que Utch, j'ai l'impression que elle ça va etre plus simple
Revenir en haut Aller en bas
laleveille



Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 25
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Sam 28 Mai 2016 - 23:20

Quelle prise de tête ces pieds nus !  fumeur

De mon expérience, les facteurs qui ont le plus joué pour arrêter d'avoir des chevaux qui marchent sur des oeufs :
- parage différent
- alimentation
- mouvement

J'ai aussi fait appel à un pareur pendant un an pour mes chevaux, Nestor qui passait partout ne marchait plus nul part, Rocky n'était pas à l'aise. J'ai toujours trouvé ça trop court, mais on se laisse embobiner par les discours "type mustang" et "faut en passer par là" (je ne veux plus l'entendre celle-là). Conseil du pareur : aspirine après chaque parage pendant quelques jours. J'en ai eu ma claque un jour, j'ai repris le flambeau en autodidacte avec mes souvenirs de parage des écuries de course, et ben ça va beaucoup mieux. Alors on est loin de la réflexion podologique poussée hein, je pare comme ça vient, comme je le sens, comme je les connais. C'est sûrement très critiquable mais j'ai des pieds qui me plaisent, un mouvement sympa, des chevaux bien dans leurs baskets. Ça me convient pour l'instant.

Je me suis fais une réflexion : si je conviens qu'il n'est pas normal qu'un cheval porte son poids sur sa paroi comme on le voit avec la ferrure classique, je ne pense pas qu'il faille rechercher l'absence totale d'appui sur celle-ci, ce que j'ai pu voir sur les pieds des miens lorsque le pareur oeuvrait. Je pense qu'elle a sa part de poids à supporter. Lorsque Nestor (qui est de surcroît en léger surpoids) marchait uniquement sur sa fourchette et sa sole, il était très sensible. Dès qu'il gagnait quelques millimètres de paroi, avant parage, il allait beaucoup mieux.

Du coup c'est ce que je m'efforce de faire maintenant : toucher juste ce qu'il faut, pas trop pour ne pas sensibiliser, pas trop peu pour éviter évasements ou accentuation des défauts.
Revenir en haut Aller en bas
http://sansindiscretion.fr
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Dim 29 Mai 2016 - 10:24

avec alimentation je pensais aux mineraux, oligo-eléments...
mais oui, je pense que la charge pondérale joue aussi.... entre 3 et 4 je dirais...

Moi "alimentation" je pense sucres...
Chaque printemps les lignes blanches de mon cheval se décollent... Même sans qu'il prenne 1 gramme, même en faisant bcp d'exercice, et en mettant le panier hyper tôt, ya tj des horribles écartements de lignes blanches lors de la pousse sucrée de l'herbe, et ses copains de pré c'est pareil, notamment Ohana (x espagnol, légère, petits pieds hauts) pourtant sa proprio est comme moi elle surveille de près l'équilibre alimentaire et le régime....

Je pense que ça se voit bcp car chaque printemps juste avant la pousse le fermier épand le fumier boulet 1

 Et je rejoins Trotte sur le mouvement qu'on donne au cheval, le mien a été qqs mois en auto-parage, un hiver où on sortait au moins 3x 3H/semaine ses pieds étaient en diamant ! Pas hyper beaux mais hyper durs... et j'ai jamais retrouvé cette aisance depuis .... Du coup je sens bien que c'est moi qui "limite" mon cheval ....

Et je trouve ça dangereux que maintenant un cheval qui a des difficultés à se déplacer après un parage bah ça ne choque plus vraiment quoi.
Non mais ça a toujours existé...
Combien de fois j'ai entendu "bah il est un peu sur des oeufs mais le MF l'a referré hier" comme qqch de normal alors que, QUOI étant referré de neuf il devrait être hyper confortable et péter le feu, le pauvre cheval ! sad

Avec des mentalités pareilles c'est pas le fait d'être pieds nus qui va faire évoluer le bien-être des malheureux chevaux...

Moi je me demande aussi si c'est vraiment possible d'avoir un cheval ok pied nu partout sans entretenir entre 2 passage du pareur?

moi je dirais oui, mais dans ce cas :
faut pas avoir de travail
faut avoir du beau temps 1 jour sur 2 et être en forme pour monter sur tous terrains aux 3 allures au moins 3H....
Faut que la génétique suive je pense car ya des chevaux naturellement "chochottes" (comme le mien) qui ont besoin de 3 fois plus de sorties pour être aussi "insensibles" que leurs copains de pré qui font juste 1 balade/semaine et ont jamais mal eaux pieds...

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Dim 29 Mai 2016 - 10:31

Alastyn
ce que tu dis sur les chevaux de ton écurie, en effet c'est anormal et même choquant Rolling Eyes

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7070
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Dim 29 Mai 2016 - 11:50

Citation :
pfff, ça veut dire que sans mes 30km/semaine je peux pas avoir une jument ok pied nue sur mes terrains caillouteux...

oui, je pense que ca veut dire ca...
c'est saoulant, hein?

Moi aussi ca me fait pareil, je sors moins que toi, mais mes terrains sont plus mous, mais mes sorties ne suffisent quand même pas.

il faudrait que le cheval se déplacent sans nous sur ce genre de sols.
Revenir en haut Aller en bas
flora



Féminin
Nombre de messages : 2849
Age : 26
Localisation : marseille
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Dim 29 Mai 2016 - 13:02

Oui complètement déprimant je dirais même!!
Revenir en haut Aller en bas
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Ven 10 Juin 2016 - 10:36

Moi je suis plus ou moins d'accord avec certains points...

Je penses qu'effectivement ce n'est pas normal qu'un cheval soit moins bien après parage qu'avant, c'est d'ailleurs pour cela qu'on les regarde marcher avant et après parage, pour s'en assurer...

Je penses que certaines méthodes ont des points clés en tête sur lequel ils ne veulent pas s'adapter, je sais que pour eux l'équilibre du pied est la priorité et qu'il vaut mieux pour eux sacrifier un peu de sensibilité pour obtenir un équilibre correcte parce que c'est ça qui donnera des résultats à la suite; ça se défend...
Pour autant moi je penses que la douleur n'apporte rien de bon dans le processus d'évolution des pieds, et qu'un cheval qui a mal, c'est un cheval qui ne va pas se mouvoir comme il faut et donc des chances que le pied n'évolue pas mieux...
C'est pourquoi il faut savoir aussi s'adapter; il faut savoir defois prendre le temps d'amener le pied à ce que l'on souhaite...

(Et je ne penses pas être la seule pro à penser comme ça...)

Je penses que l'on fait fausse route quand on assimile sensibilité et corne...
Et je penses pas que l'on recherche un pied trop court..
J'ai des chevaux au contraire dans ma clientèles, qui ont de bons pieds, qui sorte beaucoup et en fin de parage, quand le pied est un peu long sont plus sensibles...

Je suis même persuadée que c'est une histoire d'équilibre du pied, que de savoir si le pied est paré "trop court", de ce que je vois dans ma clientèle...

Après moi, mais c'est mon boulot donc je vais pas dire le contraire mais laisser un cheval sans entretient, je penses que c'est réellement néfaste, même si il y a moins de sensibilité, car le pied subit souvent de fortes pressions on voit des problèmes de fourmilière, seime... Sur radios des déformations osseuses; des problèmes de tendons, des cartilages ungulaires qui se détériorent, etc.
Donc sur le long terme, je ne trouve pas ça plus intéressant...

Après un cheval qui est cagneux, il restera cagneux, mais ce que l'on souhaite c'est que son défaut d'aplomb n'impacte pas sur l'équilibre du pied et des structures internes...

_________________

Mon site sur mon activité de pareuse équin et éducation du cheval http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
laleveille



Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 25
Localisation : Charente-Maritime
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Ven 10 Juin 2016 - 10:53

C'est intéressant ce que tu dis @trotte-84 en tant que pro ! Pour en revenir à la question du post, la sensibilité n'aurait pas grand chose à voir avec la corne selon toi ? C'est pourtant la première cause qui me vient naturellement en tête en tant que néophyte ... Je fais le parallèle avec mes propres pieds (j'ai pas des aplombs fameux non plus !) quand je marche pieds nus à la maison, dans la cour, dans le jardin... En début d'été, je tressaute au moindre gravillon, plante des pieds hyper tendre et sensible oblige. En fin d'été, j'ai un peu de corne qui s'est formée et je marche un peu partout sans plus de douleur que ça. Ma peau s'épaissit et je suis moins sensible. Ne peut on pas faire un parallèle avec les pieds des chevaux ? Et par extension, en enlevant trop de corne, ne cree t on pas une sensibilité ?

Je nuance mes propos, je ne pense pas non plus que de laisser un cheval sans entretien soit une bonne solution, pour le long terme en tout cas. D'ailleurs, sur certains pieds c'est juste inenvisageable ! Je dis juste qu'à mon sens, selon mes humbles observations, une intervention soft et HYPER progressive est préférable à une invasive et douloureuse, qui se voit malheureusement souvent je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://sansindiscretion.fr
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16659
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Ven 10 Juin 2016 - 14:31

Les pieds de néli sont plus longs qu'avant (vive les hipposandales, ils ont arrêté de s'user) et en ce moment elle est carré au pas sur le bitume (elle ne l'était plus), et elle prend facilement le trot sur le bitume (avant elle  se faisait fortement prier) mais elle n'est pas totalement carrée au trot.

Y'a aussi que c'est l'été, que je l'ai mise au régime et qu'elle a perdu 30 ou 40 kg... Donc c'est difficile de savoir mais je vais bien bien attendre avant de parer autre chose que les évasements et le mini roll... Je trouve que la corne est plus jolie (plus lisse et brillante), mais ça j'ai pas vraiment d'objectivité pour dire ça!

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9137
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Jeu 16 Juin 2016 - 10:58

Citation :
Je suis même persuadée que c'est une histoire d'équilibre du pied, que de savoir si le pied est paré "trop court", de ce que je vois dans ma clientèle...

c'est intéressant d'avoir ton retour de pro justement, nous on est très limité en nombre d'exemples. Perso je n'ai jamais de cheval mal trop long par exemple.


Citation :
Après un cheval qui est cagneux, il restera cagneux, mais ce que l'on souhaite c'est que son défaut d'aplomb n'impacte pas sur l'équilibre du pied et des structures internes...

Ok, je trouve aussi que c'est néfaste de laisser un cheval sans soins, je me pose la question de la balance par contre.


Depuis le retour au pré de Val, je remarque qu'elle est plus sensible qu'avant (box-paddock + trajet 2 fois par jours sur chemin cailloux) sur les surfaces dures. En même temps vu comment il flotte tous les jours depuis 3 semaines chez nous (ce qui est totalement inhabituel en plus pour la saison), ça ne m'inquiète pas plus que ça, le pré plein d'herbes mouillées est très "spongieux".
Aussi ces étirements de la ligne blanche se résorbent.

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: d'où vient la sensibilité des pieds nus ?   Aujourd'hui à 7:01

Revenir en haut Aller en bas
 
d'où vient la sensibilité des pieds nus ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Perte de sensibilité dans les doigts de pied
» Grimper pieds nus !
» Pb de freins avant....le levier vient en butée...
» catamaran nacra 5.5 - 18 pieds (----> VENDU)
» le nouveau street monster vient de sortir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Autour du cheval :: Histoires de pieds-
Sauter vers: