Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Votre objectif?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Votre objectif?    Jeu 24 Mar 2016 - 8:23

Ce que nous apportent les chevaux - Tiré de la page facebook Pierre Beaupère Français:
 
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Votre objectif?    Jeu 24 Mar 2016 - 9:24

Bon on va ientôt avoir une réunion donc je poste ce que j'ai maintenant et reviendrai plus tard:

Marie dit: Quand j'ai eu Tango l'objectif je crois que c'était d'en faire un cheval sympa et polyvalent.
Et puis vivre l'expérience de passer de cavalier de club à cavalier propriétaire aussi, avec toutes les nouvelles connaissances qui vont avec.

Un peu pareil pour moi, j’ai jamais eu l’objectif sportif en tête. J’étais « romantique », attirée par l’idée d’avoir mon cheval avec qui je ferais les choses à ma sauce et sans pressions. J’ai toujours plutôt détesté la compèt en tous genres donc idéalement je voulais qu’on me fiche la paix avec mon cheval ! lol
Alastyn dit : Ce que je préfère c'est être tranquille dans la cambrousse
J’ai toujours eu cette préférence-là. Le peu de petits concours que j’ai faits, on a dû m’y pousser. On en a fait deux avec Nello, il s’y est éclaté mais je n’ai aucune envie de rempiler car il faudrait l’entraîner en passant par pas mal de plat etc et je ne suis pas prête à nous imposer ça juste pour trois minutes de plaisir et deux ou trois jours de stress intense pour moi, alors qu’en fait on prend autant de plaisir à explorer la campagne et sauter des mini-barres à la maison.
Philo dit : à l'achat, je voulais un Mérens tranquille, gentil pour faire de l'extérieur, de la rando et un peu de travail à pied...
A l’achat moi je voulais juste un cheval avec qui je pourrais tisser un lien et qu’on ne me retire pas et ne me bousille pas. Dans mon CE on avait tous la responsabilité d’un loulou en groupes de 4, et chaque année on changeait et ça m’a gavée. On faisait un taf monstre sur le relationnel et le mental un an et quand ça portait ses fruits fallait laisser le cheval à un autre groupe et passer à son voisin, et on voyait vraiment, en live, tous nos progrès s’écrouler assez souvent et les chevaux qu’on avait vu s’épanouir redevenir des robots. Mon objectif à l’achat c’était plus jamais ça. Alors parfois Nello est moins sage que d’autres à la pension. Il se permet de râler et de tester les limites. Mais il est expressif et quand il est avec d’autres chevaux c’est le seul dont je sais que d’humeur ou pas il va me faciliter la tâche – genre avant-hier il était grincheux car j’ai rentré lui et Roméo ensemble et il aime pas Roméo, ça le gonfle de tolérer un « ennemi » aussi près de lui. Mais y avait aussi un nouveau cheval au pré voisin et Roméo était fin excité. Nello s’est d’office placé de sorte que Roméo était le plus loin, moi ensuite, puis Nello, puis le nouvel excité. Et Nello avait les yeux « putain ça me gave ce truc j’ai envie de décoller » mais chaque fois que je lui jetais un œil il me donnait les subtils signaux « non mais je vais pas le faire, je te couvre t’inquiète » et comme on dirait en anglais il montre que He’s got my back. Il est tranquille quand il faut, et pétard quand il faut, il sait quand il peut se permettre de me dire merde et quand j’ai besoin qu’il passe outre ses rechignements. Et vu nos multiples expériences de son comportement en groupe quand je gère plusieurs chevaux et quand on est seuls c’est clair qu’il garde l’idée que c’est nous deux d’abord et que son premier job c’est de rester en sécurité près de moi quitte à se faire bousculer par un autre cheval ; alors qu’en lib il se défend.
 
Est ce que quand vous dites : que le cheval soit content de me voir, c'est une façon de dire : qu'il m'aime ou ça n'a rien à voir? Est ce que vous voyez plus le cheval comme un "enfant à éduquer" / "un ami" / "un compagnon de travail"? 

Hum, dur. J’ai envie que Nello se plaise en ma compagnie. C’est pas gratuit, je me leurre pas, je dois lui apporter du positif (bouffe, massages, sécurité, amusement…). C’est une combinaison des trois je pense, un cheval ça s’éduque mais il prendra jamais son indépendance lol, c’est un ami sur lequel je veux pouvoir compter – avec des disputes parfois – et un compagnon pas tant de travail que de loisirs.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9134
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: Votre objectif?    Jeu 24 Mar 2016 - 10:32

En vous lisant je me rend compte qu'il y a évolution dans ma façon d’appréhender un cheval.

D'abord je voulais un cheval à éduquer de A à Z, pendant des années on ne m'a jamais laissée faire, pouvoir tester mes principe d'éducation jusqu'au bout était donc très important pour moi. Je voulais que mon cheval viennent se garer et ne bouge pas au montoir, donne les pieds sans qu'on les lui arrache ou les porte, ait tous les codes à la voix, soit respectueux en main dans toutes les situations, n'est pas peur des ponchos, etc... Toutes ces petites choses qui me gâche énormément mon plaisir quand je monte un autre cheval.

Maintenant que Val est à peu près éduquée, mes objectifs ont évolué et je la vois plus comme une "amie" ou une "partenaire" plus qu'une compagne.  

Un compagnon c'est plus quelqu'un qui vit avec toi, ça s'applique bien à un chien, mais pas trop à un cheval je trouve, Val ne vit pas dans mon salon. C'est pas grâce à l'attachement du quotidien qu'elle va m'apprécier. Pour moi c'est plus comme mes amis que je retrouve de temps en temps > on fait des trucs ensembles et on essaye de passer un bon moment, même si on n'a pas décidé du programme et qu'on se retrouve dans une grosse galère. Le cheval n'a pas tellement la notion que c'est toi qui lui inflige les trucs > on va se balader tous les deux ou on part en concours, il ne sait pas pourquoi, juste que tu le fais avec lui. Je trouve ça pas mal de se dire que c'est comme un ami qu'on retrouve régulièrement et que le but c'est de passer du bon temps tous les deux et de s'amuser peu importe le programme. Justement c'est même souvent dans les grosses galères que tu te fais les amis les plus proches. 

Evidemment si tu ne pense qu'à ton plaisir perso et fait une activité que ton cheval n'aime pas du tout, ça ne marche pas. Mais si tu fais en sorte que ton cheval y trouve son compte et que l'activité devienne fun même si elle ne l'est pas à l'origine, je pense que ça peut marcher. C'est un peu comme les chiens qui s'éclatent en agility ou les groupes de copains qui font les mud day, c'est pas l'activité en soit qui est fun, même pas du tout c'est sportif et très exigent, mais y'a moyen de franchement s'amuser.
Après évidemment avec tes amis tu ne va pas faire des mud day tous les jours, c'est plutot d'aller boire des bières et papoter pendant des heures, ou de partager une activité physique commune par exemple qui forgent une amitié. Je pense que le cheval c'est pareil, tu peux l'embarquer dans une grosse galère de temps en temps, si au quotidien tu lui propose des trucs qui lui plaise et où il trouve son compte.

  trop lol

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18649
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Votre objectif?    Jeu 24 Mar 2016 - 12:11

J'aime assez le texte de Beaupère, et la mise au point d'Alastyn sur ami vs compagnon me semble juste.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
picla



Féminin
Nombre de messages : 1997
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Votre objectif?    Sam 26 Mar 2016 - 19:12

Je trouve ça super intéressant tout ce que vous racontez alors j'ai envie d'essayer de me lancer aussi, en mettant mes différentes expérience d'achat de chevaux.

Number one : Jorient, mon premier cheval. Avec lui l'objectif initial c'était d'avoir mon cheval à moi pour progresser (je montais en club, surtout sur double-poney à l'époque et "mon" poons préféré était arrivé au top de ses capacités, mais moi je voulais continuer à évoluer), donc un objectif sportif, très axé CSO, mais aussi global, d'attachement, de découvrir ce que ça peut apporter d'avoir son cheval à soi, s'occuper de tous les aspects de sa vie etc. Finalement la réalité m'a vite fait revoir mes objectifs sportifs : j'ai évolué très vite car il était un niveau bien au-dessus du mien, mais j'ai eu besoin de m'intéresser au psychique du cheval que je n'avais jamais trop abordé jusque là, j'ai découvert la cense et tous les objectifs que ça ouvrait en terme de connexion avec le cheval, recherche de légèreté, de finesse, de justesse, etc. Jorient ayant vite eu des soucis de boiterie, j'ai plus axé sur l'évolution de notre relation à tous les deux, à essayer d'avoir un cheval bien dans sa tête, transformer sa peur de tout en curiosité, etc. Quand les boiteries ont fini par exclure l'option "cheval de sport", je n'avais plus en tête que son bien-être et notre relation à tous les deux, pouvoir jouer en liberté, pouvoir le monter en cordelette, etc (même si j'ai eu du mal à me détacher de l'envie de sauter avec lui jusqu'au bout... très poussée par ma mère il faut l'avouer). Puis une fois mis à la retraite, je n'avais pas vraiment d'objectif pour lui, j'étais heureuse quand je voyais que mes visites lui faisaient plaisir, et triste quand ce n'était pas le cas, mais assez vite j'ai profité de ces visites même "ratées" pour observer plus et essayer de mieux comprendre les relations entre les chevaux dans le troupeau... 

number two : Jari. Avec lui rien à voir, je n'avais aucun objectif "affectif" comme lors de l'achat de "mon" premier cheval (d'autant plus que j'avais encore Jorient au départ et que pour moi il n'y avait pas la place "affective" pour un deuxième)... L'objectif premier était d'avoir un cheval à travailler parce qu'ayant mis Jorient à la retraite, je me retrouvais à pieds et je n'avais pas envie de faire une croix sur l'équitation. Et comme je commençais à être plus sûre de moi autant comme cavalière que dans le travail à pieds, j'avais comme objectif très clair dès le début de pouvoir le monter en licol, instaurer une relation respectueuse où le cheval se sent bien et est dispo pour bosser, etc. Au départ je l'avais en demi-pension avec cet objectif là + du fait de remonter un cheval sans souci de santé particulier, j'avais envie d'en profiter pour reprendre les CSO. Quand je l'ai finalement acheté l'idée était de le bosser pendant un an puis le revendre ou le mettre à la retraite parce que je partais en Argentine. Finalement, les concours j'ai très vite fait une croix dessus en voyant qu'il ne s'y plaisait pas (il m'a mis 3 fois par terre sur 4 concours...), je pense que j'avais déjà pas mal changé ma façon d'appréhender le lien avec le cheval, et que je n'avais plus envie de forcer les choses, et j'avais envie de me faire plaisir à moi. Et j'ai découvert qu'on se faisait plaisir tous les deux à l'obstacle à la maison, alors que c'était l'horreur en concours, donc pourquoi se compliquer la vie? Finalement c'est resté cette envie de me faire plaisir, mais mon plaisir désormais n'est plus dissociable du sien. C'est la raison pour laquelle je l'ai mis à la retraite alors qu'il va encore bien physiquement, parce qu'il ne prend plus de plaisir à ce que je le monte et que je n'aime plus monter un cheval qui traîne des pieds en soupirant et que je dois "forcer". Depuis qu'il est à la retraite et que j'ai démarré le clicker, l'objectif c'est vraiment qu'il ai envie de faire des choses, et qu'on s'amuse autant l'un que l'autre (et je trouve que ça marche vraiment bien!).

Du coup c'est marrant je me rends compte en écrivant que j'ai une visons quand même très "utilitaire" du cheval dans le sens où mon objectif c'est avant tout mon plaisir perso (et heureusement il dépend beaucoup du plaisir du cheval et de son bien-être global, mais si ça n'avait pas été le cas j'aurai sûrement pu adopter des attitudes que je condamne complètement chez d'autres cavaliers qui n'accordent aucune importante au point de vue de l'animal)...

Et dernière expérience : l'achat des chevaux pour le voyage en Argentine. Là le but c'était pas le plaisir perso, mais vraiment avoir des chevaux aptes à faire 2000km de voyage avec nous (même si au final on en a fait que 500, on le savait pas au départ!), donc des chevaux rustiques, passe partout, agréables, qui supportent d'être à l'attache, qui s'entendent bien entre eux, etc. Leur bien-être, même si je ne peux m'empêcher de l'avoir toujours à l'esprit n'était plus que secondaire (c'était essentiel qu'on trouve un spot agréable pour eux pour le campement du soir, mais à part ça, je n'ai pas beaucoup travaillé à pieds avec eux de peur de m'attacher trop et avoir du mal à m'en séparer après le voyage, et vice versa de peur qu'ils vivent mal la découverte avec moi que "l'humain peut être sympa" et que du coup le retour à d'autres cavaliers plus brutasses soit super dur pour eux)... Avec eux j'avais un temps limité, je voulais des chevaux opérationnels dès le départ, avec qui le courant passe quand même un minimum (soyons honnêtes ils m'ont tapé dans l'oeil dès la première visite nos trois gros!), rustiques, qui marchent bien, qui n'aient pas besoin d'être nourris et qui passent partout. Ca a été le cas, ils ont entièrement rempli l'objectif que je leur avais fixé! 

Donc en résumé : objectif avec Jorient, découvrir ce que c'est que d'avoir son cheval à soi et construire une relation solide, affectivement et sportivement
objectif avec Jari : purement équestre au départ, a viré affectif par la suite
objectif avec les chevaux argentins : "utilitaire", avoir des chevaux prêts à avaler des montagnes pour accomplir un rêve de voyage...
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Votre objectif?    Sam 26 Mar 2016 - 19:15

C'est super intéressant picla Smile

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Marie & Kiss me



Féminin
Nombre de messages : 890
Age : 23
Date d'inscription : 12/08/2015

MessageSujet: Re: Votre objectif?    Lun 28 Mar 2016 - 20:35

C'est super intéressant de vous lire Smile 

Moi contrairement à toi Alastyn, je l'appelle toujours ma fifille, j'ai l'impression de me comporter plus comme une mère que comme une pote : on est là pour les bonnes mais aussi pour les mauvaises choses, et les chevaux ne se rendent pas compte que ce qui peut être désagréable à court terme leur fera du bien sur le long terme. 

Je l'ai achetée par pur égoïsme d'abord, parce que je ne m'imaginais plus sans elle, mais aussi pour lui éviter de se retrouver soit en dépôt-vente, soit chez le boucher (car c'était ses deux options).
Du coup, pas forcément d'objectif au départ. Juste évoluer ensemble dans des écuries jusqu'à ce que je puisse lui offrir une vie au pré.

Puis finalement, à force de commencer à prendre des cours, et de voir qu'elle est douée pour le saut, j'ai envie de vraiment m'y mettre : d'abord la muscler, puis lui apprendre à galoper, et a terme, pourquoi pas faire un peu de compèt, avant qu'elle soit trop vieille quand même ça serait bien Smile 
A pieds, j'ai juste envie qu'on ait toutes les deux les bases pour pouvoir évoluer sereinement, et dans le respect mutuel. Mon objectif est qu'on s'entende bien, et que je lui apporte du plaisir. J'ai envie d'être une présence agréable et pas uniquement des contraintes (aller bosser, se séparer des copains...).

Je pense en revanche que nos objectifs peuvent pas mal évoluer quand elle sera au pré, donc on verra à ce moment là où on en est Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre objectif?    Aujourd'hui à 4:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre objectif?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» votre objectif de peche pour 2010?
» quel est votre objectif pour l année en coure
» [Objectif Badwater 2010] En route vers la Vallée de la Mort
» Quelle est votre marque préférée (Nylon, Tresse, Fluoro...)
» VOTRE PÊCHE DE JANVIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Le cheval au travail-
Sauter vers: