Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 mes réflexions et pratiques du parage naturel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16657
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Jeu 10 Déc 2015 - 17:02

super encourageant!

(numérote tes photos ou écris les dates dessus pour que ce soit plus facile à lire Wink  )

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Jeu 10 Déc 2015 - 17:07

applaudir applaudir Génial !!! Bravo ! Quel plaisir ça doit être d'entendre ça !

Assez impressionnant le changement en si peu de parage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Ven 11 Déc 2015 - 9:29

Oui chef! ^^

Oui c'est super encourageant.
Ce qui est bien dans un cas comme ça c'est que l'environnement est bien gérer, la ponette aussi, donc il ne manquait plus que le travail sur les pieds, et je penses que c'est pour ça qu'on a eu si rapidement de bons résultats.

Alors que pour la seconde ponette fourbue que je suis au parage, c'est plus en dent de scie, parce qu'il n'y a pas grand chose qui est fait en terme d'alimentation, etc.

_________________

Mon site sur mon activité de pareuse équin et éducation du cheval http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Ven 11 Déc 2015 - 9:48

Impressionnant en effet !
Ca me convainc presque du pieds nus pour traiter des pathologies !
Revenir en haut Aller en bas
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9136
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Ven 11 Déc 2015 - 9:54

Impressionnant en effet ! On voit bien que tu travaille beaucoup l'arrière du pied en tout cas.

Ce sont des hématomes qu'on voit sur la paroi ?

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Ven 11 Déc 2015 - 11:19

Marie, ça a le mérite en plus de pouvoir intervenir plus souvent j'ai l'impression, pour les fourbus, celle ci je suis à 6 semaines de parages entre, la ponette que j'avais montré au dessus qui est vraiment cata, j'interviens tous les 4 semaines.

Alastyn, oui pour les fourbus il est important de redonner leur fonction aux talons, mais en plus de ça, dans un premier temps on ne peut pas vraiment agir par dessous sur la pince car la phalange est déjà très proche du sol, on va alors intervenir surtout par dessus en rattrapant l'évasement/l'étirement de la pince.

_________________

Mon site sur mon activité de pareuse équin et éducation du cheval http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9136
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Lun 25 Jan 2016 - 15:50

Hello Trotte, j'ai vu je-ne-sais-plus-où que lors d'une transition fers > pieds nus le cheval pouvait présenter une sensibilité au bout de quelques temps. 

C'est justement le cas d'un cheval à l'écurie déferré à Noël, il s'est mis à boiter la semaine dernière. Pour moi il a mal aux pieds (il marche sur des oeufs dans les cailloux, trébuche quand il marche sur une pierre et est à l'aise dans l'herbe). Pour elle ça ne peut pas être ça, puisqu'il n'avait pas mal pendant 3 semaines... J'ai beau lui expliquer que c'est plus complexe, qu'il faut du temps aux pieds pour se relancer et retrouver leur sensibilité, j'avoue que je manque d'arguments !

Qu'est-ce qui fait qu'un cheval peut se mettre à boiter plusieurs semaines après un déferrage ?

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Lun 25 Jan 2016 - 16:00

Un abcès ? Il boite des deux ? Il date de quand son dernier parage ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9136
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Lun 25 Jan 2016 - 16:07

du coup à peine 4 semaines depuis le dernier parage. 

non ça n'a pas l'air d'être un abcès, il a mal aux antérieurs surtout c'est assez symétrique.

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Lun 25 Jan 2016 - 16:16

Trotte en parlera surement mieux que moi mais il se pourrait (et ne voyant pas ces pieds avant/après c'est au conditionnel ^^) qu'il ne supporte plus l'appui périphérique  je sais pas ? Lors du déferrage, le pied se revascularise (généralement il est tout chaud les 1er jours) grâce au parage qui soulage l'appui périphérique (et donc le bourrelet coronal) en gros. Au bout de 4 semaines, l'appuie en paroi externe revient (ça a poussé) mais le cheval le supporte moins bien… ça collerait avec le fait qu'il soit mieux sur terrain mou du coup.

Ou alors la vascularisation a mis du temps à se faire et il y est sensible que maintenant ? J'y crois moyen…

Parce que 4 semaines après, la paroi a suffisamment repoussée pour que la sole soit moins sensible qu'aux 1ers jours donc ça m'étonne que ce soit ça… pour ça que je demandais de quand datait son dernier parage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mar 26 Jan 2016 - 10:08

huum...
C'est un peu "complexe"...

En effet on dit souvent que la sensibilité ne se fait pas toujours directe post déferrage, mais on parle aussi souvent d'un temps beaucoup moins long que ce que tu annonce là... Plutôt une semaine ou deux.
Les explications sur le sujet ne me convainc pas trop en règle générale. La revascularisation des tissus qui se fait ok (mais là justement je ne crois pas que ça soit aussi"rapide"), mais la sensibilité pour moi c'est plutôt du à l'innervation...

Toujours est il que je me souviens avoir observer ça avec Naka au déferrage, et j'ai certaines personnes qui m'en parle en clientèle (souvent j'ai pas de suite le cheval derrière le déferrage vu que je ne peux pas le faire moi!)

La théorie de Gaea ne me convainc pas non plus... Parce que ça fonctionne pas tout à fait comme ça, le pied ne se revascularise pas d'un seule coup dès le déferrage d'un coup de baguette magique.
Ça met même du temps, les cartilages mettent defois énormément de temps à se revasculariser par exemple.
Et pour moi ce n'est pas que le fait que la paroi ne soit plus en appui, le retrait de l'appui périphérique, qui fait la revascularisation du pied, mais bien la reprise de la distorsion du pied.
Et puis les chevaux sont toujours mieux sur terrains mous (sauf les naviculaires!)

Bref mes explications n'avancent pas ton schmilblick.

Pour moi je suspecterais dans un premier temps surtout un abcès, post déferrage ça peut arriver sur les deux antérieurs en même temps. Si les pieds sont chaud, un pouls digité (creux du paturon) important et que la boiterie augmente, je penses qu'il n'y aura pas trop de doutes...

Si ce n'est pas ça, déjà faut voir l'importance de la boiterie et l'état des pieds pour en dire plus, il est difficile de se prononcer sans avoir vu l'état des pieds. Qu'est ce qu'elle fait avec actuellement?
Dans quel état sont les fourchettes? (Une pourriture profonde de fourchette peut être très douloureuse pour le cheval)
La boiterie est inexistante sur terrains mous? (qu'au "travail" sur terrains irréguliers du coup?)

Si tu penses au vu de la situation puisque toi tu as vu le cheval et les pieds, qu'il s'agit de sensibilité, tu peux peut être lui expliquer que dans un premier temps la sensibilité des pieds connaît des hauts et des bas suite au déferrage.
Parce que pour obtenir un cheval avec des bons pieds il y a différents facteur:
- Le parage
- Le travail
- Condition de vie (alimentation, congénères, environnement)
Et l'environnement c'est un point important qu'on ne peut pas toujours maîtriser, que le 3/4 du temps non prés sont mous et on sort les chevaux sur terrains dures, et que les pieds se font en fonction de la stimulation qu'ils reçoivent. Du coup quand on a une période très humide, les chevaux sont dans des terrains boueux, il arrive parfois qu'il soit plus sensible.

Si tu as des photos des pieds je suis preneuse... Wink

_________________

Mon site sur mon activité de pareuse équin et éducation du cheval http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mar 26 Jan 2016 - 10:26

Sinon j'ai lancé mon petit blog...

http://apiedsnussurmesidees.blogspot.fr/

Wink

_________________

Mon site sur mon activité de pareuse équin et éducation du cheval http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mar 26 Jan 2016 - 11:14

Citation :
Parce que ça fonctionne pas tout à fait comme ça, le pied ne se revascularise pas d'un seule coup dès le déferrage d'un coup de baguette magique. 
Hehe c'est dommage lol ! Non bien sur mais le fait que dés le lendemain d'un deferrage le pied peut être très chaud, ça montre bien qu'il y a un bouleversement interne.

Citation :
le retrait de l'appui périphérique, qui fait la revascularisation du pied, mais bien la reprise de la distorsion du pied.
Les deux, non, ça se peut pas ? tire langue  Sol avait 2 pieds sur 4 froids avant un parage (1 normal et le 4e elle boitait dessus donc + chaud…), j'ai fait mon parage et quelques jours après qd je suis revenues, elle avait de nouveaux les 4 pieds normals. Le retrait de l'appui ne fait surement pas tout non mais il ne pourrait pas y participer un peu ?

En tout cas super intéressant tes propos ! Et ton blog est déjà dans mes favoris !! Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9136
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mar 26 Jan 2016 - 11:22

Super pour le blog !

Merci pour ta réponse détaillée.

Bah du coup elle l'a enfermé au box depuis 2 semaines. Donc il n'y a pas d'améliorations. 
Je n'ai pas vu ses pieds parés. Par contre ferré c'était un peu la cata, je m'étais fait la réflexion que ça serait exactement les pieds de Val si je l'avais laissée aux mains d'un MF lambda (c'est un DSA) : talons fuyants qu'on a laissé poussé, pince migrée, fourchette atrophiée. Par contre les postérieurs sont biens.

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mar 26 Jan 2016 - 11:36

merci pour le lien vers ton blog ! Très intéressant !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mar 26 Jan 2016 - 12:42

Personnellement je n'ai pas remarqué que suite au déferrage, dès le lendemain les pieds étaient forcément beaucoup plus chaud (après j'avoue aussi que je n'ai pas beaucoup de chevaux dès le lendemain d'un déferrage, mais mes clients ne remarquent pas ça...)
Après chaleur, ça peut vouloir dire inflammation aussi...!

Enfin c'est juste pour dire que ce sont des théories qui n'ont pas vraiment de vérification "scientifique"

Ben du coup juste si elle l'a mise au boxe il y a deux semaines et boiterie là, il y a eu quand même un autre changement qui est intervenu que le déferrage.Du coup, elle se déplace quand même beaucoup moins, + la litière du boxe (je reviens aux abcès ou vérification des fourchettes)...

Merci pour le blog! Je vais essayer de le garnir régulièrement, j'ai déjà pas mal d'idées! Smile

_________________

Mon site sur mon activité de pareuse équin et éducation du cheval http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mar 26 Jan 2016 - 16:45

Citation :
Bah du coup elle l'a enfermé au box depuis 2 semaines. Donc il n'y a pas d'améliorations.
Dommage en effet.

Citation :
Personnellement je n'ai pas remarqué que suite au déferrage, dès le lendemain les pieds étaient forcément beaucoup plus chaud
On l'a remarqué 1 fois sur la jument de Doude qui a 15 ans, ferré certainement depuis ses 3 ans, Hi/low on-a-vu-pire-mais-qd-même, paroi épaisse comme du papier à musique, peu de concavité, sole fine, une fourchette avec une ppf. Le lendemain du defférage/parage les 2 antérieurs était très chaud (rien à voir avec la chaleur des pieds de noiraude par exemple qui est très légère mais présente). Même chaleur que le pied de Sol le jour où elle boitait (donc possible inflammation), d'ailleurs la chaleur se situait précisément en couronne latérale chez elle).
Autre cas, cheval type grand poney (pour le côté rustique ^^), ferré depuis toujours aussi, superbe fourchette, cartilage pas mal, sole un peu fine et très peu de concavité, le lendemain de son defferage, pas de chaleur particulière. Il marche vachement mieux que la jument de Doude au début.

Je tate beaucoup de pied maintenant pour "me faire la main" et tenter de sentir quand c'est "normal" ou trop chaud ou trop froid ^^

Citation :
Enfin c'est juste pour dire que ce sont des théories qui n'ont pas vraiment de vérification "scientifique"
Pour le moment et à défaut de vérif, c'est l'expérience du coup qui parle. Plus on voit de cas, plus on peut faire des hypothèses !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mer 27 Jan 2016 - 9:23

Donc sur tes deux exemples tu en as un qui a eu les pieds qui a chauffé et l'autre non?
Ce que je trouve qui est compliqué en plus pour cette histoire de chaleur c'est notre propre ressenti d'un jour sur l'autre qui n'est je penses pas toujours très fiable.
Il est plus fiable en touchant deux pieds du même cheval...

Je suis partiellement d'accord avec toi sur ta dernière phrase...
Je penses effectivement que c'est l'expérience qui parle et qui peut nous aider dans pas mal de cas...
Mais je trouve finalement que les hypothèses de comment ça fonctionne ça peut parfois être "dangereux", beaucoup transforment des hypothèses en vérité scientifique qui n'accepte aucune autre explication...

Finalement je trouve que ce qui est important c'est de voir des évolutions positives dans notre expérience du terrain qui nous fait dire que si ça marche ou pas... Tu vois?
Parce que finalement avoir le fonctionnement exacte du pied, je crois qu'on l'aura jamais vraiment, du moins c'est compliqué.

Les gens veulent souvent UNE explication pour rejetter la faute sur UNE chose...
Mais finalement c'est pas si simple que ça, il y a différentes théories, différents facteurs et pour savoir laquelle et la bonne et bien c'est compliqué.

Je prends pour exemple, en ce moment j'ai eu quelques abcès, les gens veulent absolument un coupable, une explication, mais savoir l'explication exacte de ce qui s'est passé chez leur cheval, c'est de l'ordre de mission impossible...
Du coup moi je préfère énumérer les différentes possibilités de l'origine de l'abcès, plutôt que de leur vendre une vérité bien ficelé dont je n'ai pas forcément la certitude...

_________________

Mon site sur mon activité de pareuse équin et éducation du cheval http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7068
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mer 27 Jan 2016 - 11:40

Citation :
Du coup moi je préfère énumérer les différentes possibilités de l'origine de l'abcès, plutôt que de leur vendre une vérité bien ficelé dont je n'ai pas forcément la certitude...
moi je trouve ca très bien comme tactique... ca m'énerve les gens qui te disent: "C'est ca" alors qu'en fait ils en savent rien...
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16657
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mer 27 Jan 2016 - 11:56

Smile

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Mer 27 Jan 2016 - 12:34

Citation :
Il est plus fiable en touchant deux pieds du même cheval...
Tout à fait, voir toucher les 4 et encore mieux aller toucher un cheval à côté pour comparer ^^

Citation :
Donc sur tes deux exemples tu en as un qui a eu les pieds qui a chauffé et l'autre non?
C'est ça. Maigre expérience mais c'est un début.

Citation :
Mais je trouve finalement que les hypothèses de comment ça fonctionne ça peut parfois être "dangereux", beaucoup transforment des hypothèses en vérité scientifique qui n'accepte aucune autre explication...
C'est le risque oui. Pour ça qu'il faut essayer de rester le plus objectif possible. Mais hypothèses pour moi et comme sa définition l'indique ça reste quelque chose du domaine du possible, du probable mais en aucun cas une affirmation.

Citation :
Du coup moi je préfère énumérer les différentes possibilités de l'origine de l'abcès, plutôt que de leur vendre une vérité bien ficelé dont je n'ai pas forcément la certitude...
applaudir  Je ne peux qu'aller dans ton sens. Surtout qu'il y a tellement de paramètres !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9136
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Jeu 28 Jan 2016 - 10:00

j'abonde aussi dans ton sens, mais je pense que beaucoup de proprio qui ne s'intéressent pas forcément au sujet veulent aussi des réponses toutes faites et simples, et du coup s'en remettent plus facilement à un pro qui leur dit "c'est ça" avec assurance que quelqu'un de plus honnête qui ne va pas pouvoir leur apporter de réponse.

J'ai regardé les pieds du cheval en question, il a finalement été paré par RW hier. Les postérieurs sont niquels, il n'y a pas beaucoup touché, juste refait le roll, par contre à l'avant il a beaucoup touché les talons et en pince. Ça fait comme les parages de ma pareuse sur Val, en pince y'a 1 à 2cm de sole périphérique qui a été remise à plat avec la paroi + roll. Les talons il a descendu jusqu'au SOC mais pas de roll (les fourchettes sont trop atrophiées, bien que beaucoup moins cata que dans mon souvenir). J'étais surprise qu'il n'est pas fait de roll en talon pour reculer le point d'impact vu les talons fuyants. Le roll est aussi moins prononcé que ce que je fais.
J'ai croisé la mère de la proprio, RW lui a surtout dit qu'il ne pouvait pas faire grand chose et qu'il fallait attendre que ça repousse, aussi qu'il serait mal pendant quelques jours.

Pour les pieds chauds, quand j'avais foiré le parage de Val et qu'elle avait été mal pendant 1 semaine, elle avait eu les 2 antérieurs chauds.

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
trotte-84



Féminin
Nombre de messages : 3716
Age : 27
Localisation : 42
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Jeu 28 Jan 2016 - 11:34

Ben c'est ça dépend des gens, il y en a beaucoup qui comprennent ce que je leur explique, d'autres qui sont sceptique et veulent absolument une cause (un bouc émissaire même ^^)

Du coup tu ne sais pas ce qu'il a dit sur la boiterie?

Pour les pieds chauds ça me paraît pas incohérent, c'est même normal c'est l'inflammation qui cause la chaleur, le truc dont je doute c'est la revascularisation immédiate suite au retrait du fer = pieds chauds Wink

_________________

Mon site sur mon activité de pareuse équin et éducation du cheval http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Revenir en haut Aller en bas
http://elodie-leclercq.wix.com/parage
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Jeu 28 Jan 2016 - 11:43

Citation :
J'étais surprise qu'il n'est pas fait de roll en talon pour reculer le point d'impact vu les talons fuyants.
C'est Ramey qui l'a "inventé", Parisot l'a repris et certainement d'autres maintenant mais peut-être pas RW (ils s'est formé avec qui d'ailleurs ?) ? En tout cas, c'est quelque chose qui aide bcp dans certain cas notamment justement quand tu ne peux pas descendre les talons, le fait de faire un roll ça les descend pas mais les fait reculer quand même et les stimule par la même occasion.

Il est toujours au box ?

Intéressant ton retour sur les pieds chauds de Val.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Jeu 28 Jan 2016 - 12:03

Citation :
la revascularisation immédiate suite au retrait du fer
En fait tout dépend de quelle revascularisation on parle. Si on parle des petites veines qui se crée au niveau des cartilages latéraux, sur que ça met pas une journée à se refaire. Idem pour tout le réseaux veineux qui se multiplie.
Mais si on admet que le pied n'a pas une circulation du sang optimal quand il y a des fers (il faudrait déjà savoir comment ça se passe vraiment à ce niveau), qd on on lui enlève on peut imaginer qu'elle se fasse différemment et suivant les chevaux (état de base, état des pieds etc…), une gène du au changement plus ou moins conséquente pourrait être ressentie (genre comme nous quand on a "des fourmis" qd on a coupé notre circulation… bon sauf que c'est un peu extrème ^^) ?

J'ai lu récemment un extrait issu de Bowker et transmis par R. Walz à propos des chevaux en sur poids à la base :
Citation :
From Dr. Bowker clinici: The more a horse or horse and rider weighs, the greater the pressure on the hoof. The greater the pressure in the hoof, the faster the blood moves through the hoof (missing the small swizzle sticks) and so less blood is able to perfuse through the tissue to dissipate shock. A thinner horse will have more blood perfusing through his hooves to dissipate shock that if the exact same horse is standing on the same surface, but weighs about 10% more. (Dr. Bowker's wife was upset that so many people would see his horses and think that they were undernourished because they are so thin. So he allowed her to fatten up her own horse by about a hundred pounds. He did not have a picture of the horse, but I would doubt that it would be even a 4 on the body scale after gaining the weight. He then checked the blood flow through this same horse on the same surface after gaining the weight, and the blood flow through the hooves was 20% less than when it weighed less. If you add a rider to any horse, the extra weight will cause the same reduced blood flow.) You want the increased blood flow through the swizzle sticks to dissipate stress or shock. The best way to insure this process is to reduce peripheral loading on the hoof walls and especially with shoes, and centrally load the sole of the horse. Sole support can be accomplished by using 6 inches of pea gravel or pea rock, allowing the horse to keep a dirt plug in his hoof without removing it on a regular basis (cleaning the hoof) or providing hoof pads. Solar loading appears to promote venous blood flow in the hoof.

En tout cas je trouve tout ça passionnant et confronter nos idées, hypothèses, lectures, expériences… est juste top !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mes réflexions et pratiques du parage naturel   Aujourd'hui à 11:46

Revenir en haut Aller en bas
 
mes réflexions et pratiques du parage naturel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» parage naturel
» Parage Naturel...Où trouver les outils?
» Stage parage naturel CONFIRME Patrice MARTIN 26 au 29 AVRIL
» le parage naturel pour les nuls
» reportage télévisé sur le parage naturel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Autour du cheval :: Histoires de pieds-
Sauter vers: