Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'incurvation ou la latéroflexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: L'incurvation ou la latéroflexion   Ven 9 Jan 2015 - 21:32

Je ne sais pas si je dois mettre ce sujet ici puisqu'il s'agit plus de reflexion que d'exo à proprement parler… ça fera un peu de taf aux modo qui doivent s'embêter  tire langue

Certain me diront peut-être que je débarque mais je viens de comprendre qu'il y a des personnes qui pensent que l'incurvation n'existe pas dans le sens où l'on demande que le cheval soit incurvé de "la tête à la queue". En fait la thèse (pour celles qui sont en retard d'un métro comme moi ^^) et je vais reprendre les termes de Philippe Karl de son livre "Dérive du dressage moderne" c'est que vu comment est fichu la colonne vertébrale du cheval, il n'a que peu de latitude au niveau de la latéroflexion :



Il explique donc qu'il y a possibilité de (léger) ploiement seulement entre D9 et D14, le reste c'est peanuts voir nul. Lisez la prtie de droite où il explique qu'Harry Boldt a publié un livre avec que des photos de chevaux vu d'en haut et où l'on voit pas d'incurvation de l'ensemble comme on peut voir les beaux dessins dans les manuels.

Par contre le fait que l'on ressente une incurvation, il l'explique par les muscles qui se contractent et le basculement des hanches (en gros).

Repris d'ailleurs dans le livre de Pradier et Sautel "Biomécanique du cheval, ostéopathie et rééducation équestre" où il explique avec moins de véhémence que PK, peu ou prou la même chose :














Alors je ne suis pas osthéo mais si on regarde bien les photos, le cheval parait ployé mais la colonne, elle, est plutôt assez droite :




Peu de temps après, je tombe sur un post de Luc Pirick sur FB (le seul truc intelligent à lire sur FB d'ailleurs  tire langue) qui parle de je ne sais plus quoi et dans les commentaires, certain évoquent justement cette latéroflexion limitée. D'ailleurs j'apprend qu'il y a les "pour" et les "contre" de l'incurvation  fumeur Autant on peut être pour ou contre une idée mais en ce qui concerne une particularité physique… ça me dépasse un peu ^^. Disons qu'après avoir tout bien lu ces gens, je dirais que leur "querelle" vient des sensations plus que de la vérité. En effet on a vraiment l'impression que le cheval se ploie de la tête à la queue lorsque l'on est dessus. Le hic aussi c'est comme le souligne Karl, ça entraine des solutions perverses si on ne prend pas ça en compte dans le travail puisque pour lui c'est la flexion de l'encolure qui résolvera des soucis et non le fait de ployer à tout pris tout le corps du cheval (et d'agir avec sa jambe intérieure notamment) alors qu'il ne peut physiquement pas le faire.


Une personne parle de cette lateroflexion qui existerait bien mais avec un mécanisme de torsion (rotation ??) qui aurait été soulevé par le Dr Giniaux, donc à priori un truc plus complexe que simplement des vertèbres qui se ploient. Je n'ai pas trouvé ce texte en question mais une personne en parle en commentaire sur FB (en répondant à un com précédent) :

Citation :
[…]
Personne n’affirme plus depuis longtemps que la latéroflexion serait, avec la jambe intérieure du cavalier, la cause principale de l’incurvation du cheval. Il n’y a plus que vous qui parliez du cheval qui s’enroule autour de la jambe du cavalier. Cela fait trente ans au moins que la religion de l’incurvation continue du rachis, de tête à queue, a été abandonnée (sauf peut-être par quelques vieux manuels de la FFE). 


Vous n’apportez donc strictement rien de neuf dans le débat, même si vous découvrez aujourd’hui l’ouvrage que M. Karl a publié il y a… au moins 8 ans, et qui ne mérite aucune critique particulière.

On m’a blâmé récemment pour n’avoir pas une démarche suffisamment scientifique. Cherchons donc un peu mieux, du côté des scientifiques, pour savoir ce qu'il en est vraiment de cette histoire de flexibilité latérale. Précédant de peu les "Dérives…" de M. Karl, M. Pascal Evrard nous avait donné, en 2005, "Introduction à l’ostéopathie structurelle appliquée au cheval" (de Parry éditeur), après que le Dr Dominique Giniaux nous ait réservé "Les chevaux m’ont dit" en 2003 (chez Optipress).

L’un et l’autre de ces praticiens, ostéopathes reconnus, contredisent l’aspect péremptoire de vos allégations.

D’abord une citation préliminaire, comme entrée en matière : "Etant donné la nature et le comportement des disques intervertébraux, il est évident que, comme l’ont toujours dit les maîtres de l’équitation, toute incurvation doit être obtenue en allongeant le côté externe et en ne raccourcissant jamais le côté interne de la courbe"(Dr D. Giniaux 3ème édition, p. 77).

Venons-en maintenant au fond du problème que vous voulez soulever.

La colonne vertébrale du cheval n’est pas rectiligne, mais présente trois courbures caractéristiques, et dont l’importance est capitale car elles sont toutes trois sollicitées au moment de l’incurvation : 

une cyphose (convexité) cervicale haute, s’étendant du crâne à la troisième cervicale ; 

suivie d’une lordose (concavité) cervico-thoracique, de la quatrième cervicale à la onzième thoracique ;

suivie d’une cyphose thoraco-lombaire de la douzième thoracique à la dernière sacrée.

Ainsi que je vous l'avais fait observer hier, à cause des apophyses articulaires, la capacité de flexion latérale de cet ensemble osseux est fortement limitée, DU MOINS AUSSI LONGTEMPS QUE LE CHEVAL TRAVAILLE AVEC LE DOS PLAT.

En vertu des règles de la biomécanique, la latéroflexion s’opère en entraînant une rotation des vertèbres autour de leur axe longitudinal. Cette rotation se fera dans le même sens que la latéroflexion sur les segments en cyphose, où les vertèbres sont en flexion ; elle se fera en sens contraire sur les segments en lordose, où les vertèbres se trouvent en extension.

C’est cette loi qui explique que les chevaux bruts de dressage galopent en liberté en portant leur tête à l’extérieur quand ils tournent.

L’exemple qui illustre bien ces règles est présenté par le Dr Giniaux avec sa fameuse lame de papier punaisée (cf photo annexée).

De la sorte : d’une part, les vertèbres dorsales et lombaires étant en cyphose, si le cheval tourne à droite, ses apophyses vertébrales tourneront vers la gauche ; et, d’autre part, les cervicales basses étant en lordose, si le cheval met sa tête à droite, ses apophyses vertébrales cervicales se mettront en rotation vers la droite.

QUEL ENSEIGNEMENT LE CAVALIER PEUT-IL TIRER DE CE QUI PRECEDE ?

1° C’est grâce aux courbures naturelles, tant concaves que convexes, qui marquent la colonne vertébrale dans le plan vertical que l’on peut envisager les incurvations latérales.

2° L’incurvation latérale pratiquée sur un cheval dont le dos est voûté fait tourner les vertèbres en rejetant les apophyses épineuses vers l’extérieur. Cependant que la même incurvation pratiquée sur un cheval dont le dos est creux ramènera les apophyses vers l’intérieur.

3° ON OBTIENT UNE INCURVATION CORRECTE D’UN CHEVAL AU TRAVAIL, en plaçant l’encolure dans la direction de la volte décrite par le cheval ET EN INVERSANT LA POSITION DE L’ENCOLURE DANS LE PLAN MEDIAN, c’est-à-dire EN REMONTANT LA BASE DU GARROT ET EN OBTENANT UNE CESSION DE NUQUE "tout en étirant la colonne cervicale pour aller au-delà de l’alignement des apophyses articulaires". 

Cela signifie que LE CHEVAL EST RASSEMBLE et que "la ligne des articulations des cervicales étant alors en cyphose (en voûte) comme les dorsales et les lombaires" le cheval pourra s’incurver latéralement :

[crédit photos : Dr D. Giniaux]


Bon j'avoue que j'ai pas tout tout compris ni les images Mr. Green

Pour résumer, il faut bien distinguer la latéroflexion de l'incurvation puisque cette dernière peut être considérer de plusieurs façon suivant les personnes qui l'enseigne et c'est là où ça fait débat.

Ce qui m'a interpelé c'est la phrase de la personne qui dit que l'incurvation à la jambe intérieure qui n'est soi disant plus enseigné depuis des siècles alors qu'on l'enseigne couramment dans les clubs et qu'elle est dans les manuels des galops…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Ven 9 Jan 2015 - 21:38

Ah j'ai oublié un truc  tire langue (ouai pour un vendredi soir vous êtes gâtés !!)

La vision de d'Orgeix
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Sam 10 Jan 2015 - 9:25

Intéressant ce regroupement d'avis. Et c'est vrai que c'est hallucinant qu'en club on enseigne encore souvent que le cheval s'incurve autour de la jambe interne, et on trouve tjrs de jolis dessins officiels de chvx arrondis ds plusieursbouquins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Sam 10 Jan 2015 - 18:52

Quand bien même ce serait pas une vérité scientifique (ily en a bien peu en équitation), ça ne me choque pas qu'on enseigne ça , au moins du point de vue du ressenti....
En tous cas, pour moi ça (le cheval qui s'enroule autour de la jambe intérieure) correspond tout à fait à mon ressenti, mais j'accepte tout à fait que ce ne soit pas ce qui se passe dans les faits ! D'autant que les derniers dessins sont une bonne alternative !

Je trouve les derniers dessins super Smile

J'ai quelques copies de schéma dans le livre de denoix et ppailloux sur la mobilité des différentes articulation vertébrales, j'en ferai la copie à l'occasion!

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 8:24

Oui aude, je suis d'accord avec toi à condition qu'on enseigne que c'est un ressenti et non un fait. Car du coup, on a des cavaliers qui forcent ds la jambe interne pour ployer ce qui n'est pas ployable, et qui oublient le côté externe. Il suffirait de simplement déjà dire, lors de l'enseignement, que c'est une simple sensation, non une action.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 8:26

J'ai entendu et j'entends toujours mes enseignants me dire d'incurver mon cheval et appliquer ma jambe intérieure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 8:43

Le cheval peut apprendre à donner cette "incurvation" en réponse à une action de la jambe intérieure Smile

En fait c'est pas si illogique puisque tu as quand même les côtes qui "s'effacent" en tous cas dans le dessin mis plus haut on voit ça... réflexion
Moi je me dis que n'importe quel code est bon, donc pourquoi pas celui là. Ce qui me gène c'est qu'on pense que l'action du cavalier va , sans apprentissage, donner la position voulue (genre que le cavalier peut avec sa jambe repousser les côtes du cheval). Mais c'est surement ça que tu voulais dire Wink

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 12:13

Il y a cela , et également la contraction qu'on engendre du coup sur le côté interne par pression exagérée de la jambe interne, sur effectivement un cheval souvent non éduqué non plus (et plus je vois Volute évoluer ds l'apprentissage, plus je trouve ça d'une totale simplicité si on laisse au temps le temps, et que ne pas laisser ce temps rend les choses bien plus compliquées, c'est finalement absolument vrai pour tout, grande leçon pour les impatients comme moi! Bref, HS), et on ne prend pas la peine d'étirer le côté externe pour lui permettre d'accompagner l'encolure, l'abaissement de la hanche interne, le soutien médian.
En club, on incurve beaucoup finalement en contractant l'interne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 12:35

oui...

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 15:20

Citation :
à condition qu'on enseigne que c'est un ressenti et non un fait. Car du coup, on a des cavaliers qui forcent ds la jambe interne pour ployer ce qui n'est pas ployable, et qui oublient le côté externe. Il suffirait de simplement déjà dire, lors de l'enseignement, que c'est une simple sensation, non une action.
Voila pour moi j'ai honte de ne pas avoir su ça plus tôt. On est quand même capable de comprendre même si pour ne pas trop complexifier la chose, expliquer simplement le phénomène. Or pour que ce soit encore dans les manuels et repris par les enseignants, c'est qu'il y a un réelle problème de connaissance de base. Ce n'est pas juste une divergence d'opinion sur des méthodes mais une méconnaissance du physique du cheval (bon y'en a d'autres on est d'accord).

Pour avoir repris des cours en club pdt un an histoire de me refaire des muscles et quelques bases avant l'éducation de noiraude, on nous enseigne bien la jambe intérieure qui agit pour ployer et surtout pas trop de ploiement d'encolure hein… enfin tout pour contracter le cheval.

Je suis d'accord pour apprendre cette incurvation tel un code (à la Beaupère si je me souviens bien d'un de ces articles sur Cheval Savoir sur le cercle diamant) mais à ce moment là il faut placer ce code donc sa jambe un peu derrière le code pour l'impulsion sous peine de confusion et surtout sous peine de perdre l'impulsion et de devoir faire des leçons de jambe tous les 4 matins. Pradier en parle dans son livre (Mécanique équestre et équitation), il parle de jambe entre celle d'impulsion et celle isolée.

Après, PK (puisque ça a été ma lecture la plus récente) prône la rêne d'appuie pour incurver puisque c'est par l'encolure que ça se passe et ainsi étirer le côté externe et garder les jambes uniquement pour le mouvement en avant et éviter ainsi des confusions pour le cheval. Sachant que la jambe externe garde les hanches au cas où et parle de jambe interne uniquement au cas où le cheval se traverserait (il ne dit pas si il la place au même endroit que l'impulsion).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
Magali



Féminin
Nombre de messages : 4474
Age : 43
Localisation : Albi, Tarn
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 17:31

Pourquoi honte? C'est comme tout un tas de choses, on gobe parce que l'enseignant "a dit que", puis un jour, on entend parler ou on lit ou... et on se questionne! Donc pas de honte, ça empêche d'apprendre!
Pour la jambe d'impulsion perso je la recule par rapport à la jambe intérieure, et je visualise la jambe intérieure plus comme un pilier-repère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 17:50

Citation :
mais à ce moment là il faut placer ce code donc sa jambe un peu derrière le code pour l'impulsion sous peine de confusion et surtout sous peine de perdre l'impulsion et de devoir faire des leçons de jambe tous les 4 matins.

Mouais... chuis pas convaincue... J'utilise les deux exactement au même endroit (disons que j'ai pas la précision pour raffiner vu que je monte sans éperons) et à mon maigre niveau je sors , ça n'a jamais posé de pb, le cheval n'a pas un mode d'emploi de nos aides, et comme il est très fort à nous décoder, il trouve bien le faisceau d'indice qui dit que c'est une aide d'impulsion (souvent, le regard se lève, les deux jambes se serrent, le bassin s'engage, les mains avancent un peu...) ou une aide d'incurvation (la main intérieure agit, oui c'est le mal absolu, mais dans les faits c'est souvent ça, on est souvent sur un cercle, le regard est vers l'intérieur ou le bas, ... )

Menfin, faut pas s'auto flageller, surtout qu'en équitation y'a pas de vérité. et franchement, c'est pas de faire l'un ou l'autre qui met en péril l'avenir physique de ta jument..! heureusement!

Je crois qu'il faut accepter que la science du cheval c'est un truc en cours, loinnn d'être fini.Et qu'en plus, si la science peut te donner les moyens d'atteindre des objectifs définis, elle ne peut pas définir pour toi ce que seront tes objectifs, ni ton éthique.

À partir de ce moment là, on est obligé d'accepter qu'il y a plusieurs équitations et que faire un choix va être difficile. Et surtout qu'il va falloir arrêter de prêcher qu'il existe une vérité vraie...

Maintenant c'est important d'être informé qu'il y a des points de vue divergents sur certains sujets, ça permet de se forger son opinion personnelle Smile

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 20:47

Disons que ma "honte" viendrait plutôt du fait que ça me met face à mon bas niveau  tire langue Je me suis dit mais comment j'ai pu passer à côté de ça ? Je ne sais pas pourquoi mais ça me semble important pour comprendre le fonctionnement. C'est comme si on te disait pas comment fonctionne le galop d'un cheval mais qu'on te demandait de partir sur le bon pied.

Ce que je vais dire ne va pas tellement aider le shilmblick vu que j'en suis pas là et c'est juste suivant mes lectures, je dirais que j'ai envie d'essayer d'utiliser des codes claires comme à pied. Bien sur et je suis d'accord qd on utilise un code à cheval comme à pied, c'est un ensemble de chose auquel le cheval réagit et répond (comme tu l'as bien expliqué). Donc dissocier deux codes bien distinct ne peut que clarifier encore plus les choses. Au club, j'ai pu comme toi voir combien ils font la différence mais… ils sont complètement blasés aux jambes la plupart (certes chevaux de club) et qd tu demandes une incurvation avec un peu plus d'insistance, çq finissait en accélération. PK (encore lui  Mr. Green) préconise un langage le plus clair et simple possible pour ne pas arriver à des multiplications d'aides à n'en plus finir pour demander un simple truc qui finit par dégrader l'allure naturelle.

C'est pas vraiment l'avenir physique de ma jument qui m'inquiète ou d'être sur d'utiliser la "meilleur méthode" (impossible puisque bcp se valent très bien), c'est juste d'avoir le plus de cartes possible en main niveau anatomie, comment le cheval évolue, ce que l'on cherche/veut etc, pour choisir et tester une partie d'une méthode voir d'en combiner. Avant que je ne sache pour cette histoire de latéroflexion, je n'aurais absolument pas compris les méthodes qui n'utilisent pas la jambe intérieure (en agissant j'entend, je ne parle pas du placement). Là c'est comme un éclairage nouveau qui m'autorise à tester des choses, d'agir en connaissance de cause. J'ai l'impression de pouvoir le faire de mon propre chef et non parce que "bcp de monde fait comme ça et que mon club m'a dit de le faire parce que dans les fait, je ne sais pas comment mon cheval fonctionne de tout façon".

Je suis complètement d'accord qu'il n'y a pas qu'une vérité à cheval, personne n'a dit le contraire je pense. Mais encore une fois l'anatomie (même si on a encore pas tout découvert) n'est pas du domaine d'une méthode ni d'une équitation même si elles en découlent.

Un autre exemple qui me vient en tête et pour lequel je n'ai pas encore d'explication c'est cette histoire de rêne d'appuie. Dans mes cours, cette rêne était limite banie ! Pourquoi… ? Grand mystère encore ^^ J'ai juste trouvé une expression du genre "rêne d'ouverture des cavaliers, rêne d'appuie des écuyers"  okkkk:lol!:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7068
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 21:51

Ma prof de dressage, pour voir si l'incurvation est bonne, elle regarde dans qu'elle direction va la queue.
On le voit bien sur la photo du gris de haut... la queue va vraiment vers l'intérieur.
Donc généralement quand c'est bon, on voit la queue qui va vers l'intérieur et qui traine sur le postérieur intérieur...

Moi a cheval, je ne sens pas vraiment une incurvation autour de ma jambe, mais je me sens à ma place.tire langue je suis assise comme je veux sans être constamment "rejetée" vers l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Dim 11 Jan 2015 - 23:13

C'est sur que toutes les infos sont bonnes a prendre pour faire des choix éclairés 😊

La rene d'appui, j'ai plein de versions mais je trouve que c'est dur de distinguer les bonnes explications des schémas/analogies un peu faciles...

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Lun 12 Jan 2015 - 17:37

Pas bête le coup de la queue !! Et si évident en plus ^^

C'est à dire Zaude pour la rêne d'appuie ? Tu veux dire que tu as trouvé plein d'explications dessus mais peu qui te parlent ^^ ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Lun 12 Jan 2015 - 17:48

Citation :
Tu veux dire que tu as trouvé plein d'explications dessus mais peu qui te parlent ^^ ?

oui c'est ça... Disons que peu me convainquent...
Je crois que je suis convaincue que c'est moyen de tourner en ramenant sa main vers soi, (en vrai c'est pas une rêne d'appui c'est encore un autre effet de rêne selon les pro, rêne contraire d'opposition si je ne m'abuse)
Et que tourner en ramenant la main vers l'encolure, la rêne d'appui, c'est bon pour tourner en contre incurvation, mais pas en incurvation normale.

Maintenant le coup de ça fixe l'antérieur concerné, ça fait déraper les hanches et tutti quanti, je suis pas convaincue, en tous cas, pas sur les chevaux de club ni sur néli!

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Lun 12 Jan 2015 - 18:02

Ah oui ok. De ce que j'ai pu comprendre et d'après PK, qui m'a le plus convaincu perso (en théorie ^^), c'est tourner en ramenant sa main vers l'encolure (jamais tirer et surtout pas vers soi donc, aaaah vadé retro satana !!! ^^ donc oui peut être un autre effet de rêne). Ensuite pour lui toujours, ça permet de remettre du poids sur l'épaule opposé et donc de redresser le cheval progressivement. Lui fait des incurvations et contre incurvation en rêne d'appuie, en fait il tourne dans toutes les directions avec plis à droite ou à gauche avec la rêne d'appuie, peu importe.

J'ai vu en vrai une démo sur le DVD d'High Noon sur son évolution (d'ailleurs j'ai l'impression qu'on ne le trouve plus dans le commerce ?!)… je suis restée ébahie, complètement subjuguée par son travail… c'est juste hallucinant de légèreté, de non tension, tout est fait en douceur, sans contraction… fiouuu le cheval à la fin est complètement transformé alors qu'à la base il a été entrainé en étant encapuchonné. Super enrichissant à voir !

Bref tout ça pour dire que dans ce DVD donc, je l'ai vu faire ces effets de rênes d'appuies dans tous les sens… et le cheval est rééquilibré. Bon on est d'accord c'est PK et je suis à des années lumière de lui  tire langue Mais qd même ça donne envie d'essayer… le seul hic c'est (et j'ai pas la reponse) est-ce que je dois embrasser toute sa méthode du coup ? Non pas que ça me gène mais surtout c'est juste très balaise et un niveau de finesse et de timing et de tact, et de… tout ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
shadow



Féminin
Nombre de messages : 137
Age : 26
Localisation : Canada
Date d'inscription : 10/09/2011

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Mar 13 Jan 2015 - 16:54

L'incurvation à mon avis ça ne vient pas d'abord des mains, mais bien des jambes, c'est bien le corps qui s'incurve (comme je dis à mes élève "qui fait une banane").

Par contre au niveau des mains, il y a bien une petite action à faire pour le montrer au cheval. Perso, j'ai commencé par déplacer le couloir des mains vers le mur, de 1 pour ramener le bout du nez légèrement vers l'intérieur et de 2 pour l'empêcher d'avoir le poids sur l'épaule intérieure et essayer d'amener à la limite un déplacement des épaules vers l'extérieur. Attention à ce que la main intérieure ne dépasse pas la ligne des crins.

Quand ça bien été acquis, j'ai ensuite associé une rêne directe légère à l'intérieur, il ne faut que mettre le pli et ne pas tirer ensuite.

Les jambes ont toujours été présentes même s'il n'associait pas particulièrement au début.

À mesure du travail, la jambe a commencé à interagir d'avantage. En ce moment je bosse sans rêne intérieure. Il ne doit répondre qu'à la jambe intérieure pour s'incurver !

MAIS ATTENTION ! Il faut voir, à partir de la seconde étape à venir bloquer les aides extérieures, jambe et rêne aux fins d'éviter tout débordement, il doit "plier" sur votre jambe et non pas la fuir. Des demi-arrêts rêne extérieure et présence de la jambe sont nécessaires.

Voilà comment moi j'ai procédé et je procède Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gaea
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 3837
Age : 41
Localisation : In the middle of the sea, près de La Rochelle
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Ven 23 Oct 2015 - 16:42

Ah ba voila !! J'ai trouvé l'explication de Dominique Giniaux himself sur son explication sur la latéroflexion (vers 6" mais tout est bien à voir du reste) :
(Amies non facebookiennes, sorry ^^)
https://www.facebook.com/joel.choqueux/videos/1032071366823571/?pnref=story

Donc en gros : plus le cheval monte son dos, plus c'est facile de l'incurver.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.humeurs-equines.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'incurvation ou la latéroflexion   Aujourd'hui à 10:40

Revenir en haut Aller en bas
 
L'incurvation ou la latéroflexion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Protections latérales intégrales pour kangoo type SCENIC 4x4
» Béquille latéral
» Recherche béquille latérale
» Les airbags latéraux thorax dans les sièges avant, en option.
» Baguettes de protection latérale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Le cheval au travail :: À cheval-
Sauter vers: