Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Races et maladies génétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Races et maladies génétiques   Jeu 6 Nov 2014 - 22:40

"Chiens de race, maîtres fous". Il s'agit du titre d'un reportage assez surprenant que vous pouvez trouver facilement.
Citation :
Ce reportage est une enquête de la BBC, il dénonce l'énorme scandale de l'élevage et des concours canins

L'objectif des éleveurs ? Obtenir un animal à l’esthétique parfaite grâce à une sélection génétique basée uniquement sur des critères physiques.

Le professionnel fait primer le physique par rapport à la santé de l’animal.

Je n'ai pas en tête ici un propriétaire de chien de race et amoureux de la race... mais peut être qu'il y en a ?
Pour ma part, je suis (j'étais ?) une fan des dogues allemands depuis longtemps, petite, je m'étais dis qu'un jour, j'en aurais un à moi. Chien monstrueux, démesurément grand, trop grand avec toutes les pathologies qui vont avec... aujourd'hui, je pense que jamais je n'achèterais un tel chien parce que ce n'est pas raisonnable d'entretenir ça, ce modèle de chien trop caricatural qui nuit à sa propre qualité de vie.

Ma chienne est une chienne "de race", non confirmée, par chance pour elle, ce n'est pas un chien sujet à une maladie génétique particulière, mais c'est plutôt un hasard qu'on soit tombé sur cette race à l'époque.
J'ai des amis qui ont un cavalier king charles, chien avec un museau tellement aplatit qu'il a du mal à respirer, d'autres avec un bull terrier, tellement difforme qu'il ne voit pas ce qu'il mange dans sa gamelle, ne touche pas par terre quand il s'assoit, fait des tonnes de réactions allergiques...
Aujourd'hui, je ferais beaucoup plus attention à ces mauvais aspects de la sélection, et même, j'adopterais plutôt un bâtard en refuge.


Et chez les chevaux, on n'en n'est certainement pas si loin, les races devenant de plus en plus extrêmes, chevaux miniatures de plus en plus petits, nez du PSAr de show de plus en plus concave.... Tient, le show ! Le cheval n'est plus utilitaire, jugé seulement sur sa beauté, on retrouve le travers des concours canins...

Pourtant, je n'entends pas tellement parler de maladies liées aux races chez le cheval, sans doute parce que je ne fréquente pas le monde de l'élevage, de plus les chevaux ont cette "chance" qu'ils doivent avoir la capacité d'être monté pour la plupart, ce qui limite quand même des déviances aussi énormes que chez le chien de compagnie, qui n'a plus rien d'utilitaire.

Néanmoins, certaines sont recensé :
- Atrophie cérébelleuse du cheval arabe
http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/maladies/maladies-genetiques/atrophie-cerebelleuse.html
- Le gène SCID chez le cheval arabe et crème
http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/maladies/maladies-genetiques/le-gene-scid.html
Notons que les animaux porteurs de cette anomalie sont écartés de la reproduction
- Myotonie congénitale chez le New Forest, Quarter
http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/maladies/maladies-genetiques/myotonie-congenitale.html
Ici, les animaux porteur de l'anomalie sont autorisé à reproduire uniquement avec une jument non porteuse de la maladie. Le gène étant récessif.
Pourtant, si tous les porteurs étaient écartés de la reproduction, la maladie serait éradiquée beaucoup plus vite... oui mais la race ? Comment alors améliorer la race si un bon étalon porteur de la maladie ne peut pas reproduire ?

Reste à savoir si le dépistage est obligatoire pour les reproducteurs ?

Quand aux races d'une façon plus générale, j'ai toujours trouvé assez surprenant leur existence, je conçois la sélection de race pour leur utilité (chien de chasse, de garde, de troupeau,... ou cheval de trait, de loisir, de western, de SO...) mais beaucoup plus surprenant pour un physique.

Le débat est ouvert, j'espère qu'on ne sera pas tous d'accord pour une fois fumeur
Revenir en haut Aller en bas
zaude
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 16649
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Races et maladies génétiques   Sam 8 Nov 2014 - 17:15

Pour un physique ça ne me choque pas...

Imagine tu as une portée de chiens et un avec une couleur fun, et ton voisin aussi. ben je suis sure que tu vas avoir envie de les croiser pour avoir d'autres couleurs fun!

Ensuite, tu aimes l'obstacle, tu as deux juments, une mieux fichue que l'autre pour l'obstacle, tu vas pas mettre celle qui est mal fichue à la repro...

Genre moi j'adore les listes et les belle-faces chez les chevaux, ce serait pas mon premier critère évidemment, mais je le prendrai en compte pour faire reproduire... Wink

Maintenant aujourd'hui, je serai du genre à mettre la priorité sur le caractère... fumeur

_________________

http://nel-and-co.blogspot.com
Pensez à mozilla pr avoir la correction d'orthographe automatique quand vs rédigez un post... c'est plus agréable pr tt le monde!
Revenir en haut Aller en bas
http://nel-and-co.blogspot.com
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7068
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Races et maladies génétiques   Sam 8 Nov 2014 - 18:18

Moi je crois que je ferais pas reproduire un cheval que je trouve moche physiquement meme s'il a un super caractère.
Tout simplement aussi parce quand on fait de l'élevage il faut penser à la vente et du coup faut felever des produits que les gens ont envie d'acheter.
Revenir en haut Aller en bas
Marie & Tango



Féminin
Nombre de messages : 7276
Age : 23
Localisation : Aube
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Races et maladies génétiques   Jeu 18 Déc 2014 - 17:55

Un article tout récent sur la génétique et le cheval dont il y a un résumé ici :
http://www.lepoint.fr/science/le-cuisant-revers-de-la-domestication-du-cheval-se-lit-dans-son-adn-18-12-2014-1890671_25.php

Des bribes d'infos :
Citation :
Sur les origines des chevaux domestiques actuels,[...] ne descendent absolument pas, comme on l'a longtemps cru, du cheval de Przewalski.[...] En effet, le génome des chevaux domestiques actuels s'est révélé bien plus proche de celui des chevaux sauvages éteints datant de 16 000 et de 43 000 ans que du petit cheval sauvage aujourd'hui menacé d'extinction.

Des effets néfastes de la sélection positive avec
Citation :
une baisse considérable de la diversité génétique dans la population des chevaux domestiques qui s'accompagne d'une accumulation non négligeable de mutations génétiques délétères.
Revenir en haut Aller en bas
Alastyn
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 9134
Age : 29
Localisation : Meaux
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: Races et maladies génétiques   Jeu 18 Déc 2014 - 18:11

y'a aussi Hyperkalemic periodic paralysis (HYPP) chez le Quarter Horse (appaloosa, et paint).

L’ HYPP concerne les races suivantes : le QH, le Paint Horse, l’Appaloosa et les descendants de l’étalon « Impressive ». Les chevaux atteints sont normalement bien musclés et peuvent avoir pas mal de succès dans les courses entre des épisodes malades. La HYPP se présente par une faiblesse et par des convulsions musculaires ainsi que par des fasiculations. La manifestation des symptômes est variable (subclinique jusqu’à menaçante). Des complications menaçantes sont des arythmies cardiaques (provoqué par l’hyperkaliémie) ainsi qu’un étouffement provoqué par un laryngospasme.

L’examen du laboratoire présente une hyperkaliémie, s’il y a des symptômes cliniques. Les paramètres musculaires se trouvent dans la valeur normale ou bien peu élevés. On remarque des premiers symptômes à l’âge de 3 - 7 ans. La HYPP est provoquée par une mutation d’une base azotée (aussi appelée base nucléique ou nucléobase) au gène, qui est responsable pour la formation des canaux sodiums.
La maladie se transmet héréditairement sur le mode autosomique dominant.
Les chevaux homozygotes atteints (H/H) souffrent encore plus de HYPP que les chevaux hétérozygotes.

Au contraire du coup de sang, qui est toujours accompagné avec un mouvement du cheval, la HYPP apparaît dans le phase de repos, pendant l’heure de distribution de la nourriture ou bien dans les situations de stress (transport, changement de nourriture, jeûne) ; des positions verticales pendant long temps et un régime riche en potassium peuvent également provoquer des symptômes cliniques.


source : http://www.laboklin.com/pages/html/fr/genetique_animale/maladie_hereditaire_cheval/cheval_HYPP.htm
http://en.wikipedia.org/wiki/Hyperkalemic_periodic_paralysis
http://www.mosmoni.com/fr/190.html

_________________
conseils et astuces TREC : http://trec-28.e-monsite.com/
blog de Val : http://apprentie-treckiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://trec-28.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Races et maladies génétiques   Aujourd'hui à 22:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Races et maladies génétiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Races et maladies génétiques
» maladies "des tiques"
» Que faites vous contre les moustiques mais surtout les tiques???
» Les maladies de nos poissons.
» invasion...Des tiques derrières des croûtes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Autour du cheval :: Sciences-
Sauter vers: