Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 chevaux non grégaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: chevaux non grégaires   Lun 14 Fév 2005 - 14:50

certains chevaux , comme étoile , vivent très bien tout seuls , ce qui éthologiquement parlant est anormal ; pour certains , on remarque qu'ils sont excessivement dominants et agressifs , ce qui fait que la vie leur est plus simple quand ils sont seuls (et pour le proprio aussi lol) ; mais d'autres sont simplement "solitaires" de caractère , ils n'agressent pas mais se tiennent un peu à l'écart des autres sans pour autant être rejetés , ils acceptent facilement les séparations , paraissent "s'assumer" ; j'ai eu longtemps une telle jument , lusitanienne, respectueuse et intelligente ; bonne poulinière ; elle faisait tout dans son coin mais si elle devait se mêler aux autres , ça se passait bien .Avez-vous connu de tels chevaux ? quelque chose dans leur vie explique-t-il ce comportement? Pensez-vous que cette absence de grégarité résulte de la domestication ou soit simplement une "déviation" par rapport aux mécanismes innés du cheval? Ou la preuve d'une intelligence supérieure à la moyenne?

CéCé-Duc
Messages postés : 121
Posté le 28/12/2004 18:03:05 81.51.14.249 - Modération
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Envoyer un mail à CéCé-Duc Send a private message to CéCé-Duc
Coucou,
Alors non je ne connais pas de chevaux comme ca mais moi je pense que c'est surtout de l'adaptation.
Duc a vécu 5 ans tout seul dans son pré et apparament il ne se portait pas mal du tout.
Il adorait la présence humaine t quand on alait le voir il voulait que des calins

Maintenant avec 3 autres chevaux , il se fout des calins et est un vrai pot de colle vis a vis des autres chevaux meme si'il se tient un peu a l'écart.
Je pense donc que tout est question d'adaptation mais je n'ai pas enormement d'expreience non plus

Je pense que les chevaux un peu solitaire c'est un trait de caracteres mais ce qui peut-etre interessant c'est de savoir comment ils se comporte vis-a-vis de l'humain

Aude et Etoile
Administrateur
Messages postés : 207
Aude et Etoile
Posté le 28/12/2004 21:32:19
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Envoyer un mail à Aude et Etoile Visiter son site internet Aude et Etoile Send a private message to Aude et Etoile
Ben moi je connais... Etoile !

Je pense que c'est du à son caractère (elle est plutôt indépendante mais ne rechigne pas à être en compagnie d'autres chevaux non plus) et aussi à son "éducation", enfin parce que son ancien proprio l'a eu à 2 ans et elle est toujours restée seule (en plus dans un tout petit pré avec une mauvaise éducation et mal entretenue...) jusqu'à 10 ans et de 10 à 12 ans aussi puisque chez moi aussi elle vit seule (enfin je vein la voir 2 fois par jour, des chevaux passent, y a des lapins sauvages, des chevreuils, des sangliers, un chien domestique lol, les voisins...)...

Par contre elle a toujours un peu peur de se faire latter donc elle se méfie...

Après je ne sais pas si elle est plus intelligente ou pas, en tout cas elle est très maligne !


Voilà. bisous. aude.

Tempicka
Messages postés : 89
L'important n'est pas
la technique en soi mais le
respect qui en découle
Tempicka
Posté le 28/12/2004 21:39:27 83.112.119.6 - Modération
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Envoyer un mail à Tempicka Send a private message to Tempicka
Mon loulou aussi était peu grégaire, il acceptait sans problème la séparation, mais il faut dire que quand on l'a eu il avait 13 ans, et avait toujours vécu seul en box. Après 7 ans de pré avec des copains, c'était déjà plus dur. Il acceptait d'être séparé quand il n'était pas au club, mais si jamais il était en box au club, il appelait ses copains quand il les voyait passer (pour rentrer les poneys au paddock, ils passent tous ensemble par un chemin visible des écuries).

Quand il était au pré avec les autres, il était souvent seul, un peu à l'écart en train de brouter tranquillement. Mais il n'était pas contre des bonnes séances de papouilles avec son coapin Donald, et quand tout le troupeau se piquait des galops, il jouait avec eux.

Je pense que ça ne lui posait pas de problème d'être seul, et quand dans l'idéal ça devrait être le cas de tous les chevaux (je dis bien dans l'idéal), qu'on puisse les séparer du troupeau pour partir seul, qu'on puisse les mettre 3 jours au box seuls en cas de bobo sans qu'ils deviennent tarés... Mais qu'il était bien content quand même d'être avec le troupeau, et que c'est le cas pour tous les chevaux, le seul moyen d'avoir une vie sociale est de vivre en société... Et la vie sociale fait partie des besoins du cheval.

Coeur_de_Neptune
Modérateur
Messages postés : 237
Que le Respect prime!
Posté le 03/01/2005 22:41:24 193.250.134.34 - Modération
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Envoyer un mail à Coeur_de_Neptune Send a private message to Coeur_de_Neptune
Divine a un comportement qui m'interpelle. A première vue, elle se moque de Middle dans le sens où elle l'ignore voire le rejette. Mais si je retire Middle du troupeau, elle s'énerve et l'appelle. Elle s'inquiète. je me demande si Middle a une fonction alors qu'à première vue c'est Divine qui assume le troupeau.

Divine a vécu en troupeau jusqu'à 5 ans. Puis de 5 ans à 7 ans, elle a vécu seule au boxe. Ca ne lui posait apparemment aucun problème. Puis, introduite dans un troupeau, son caractère dominant s'est affirmé après une période d'observation. Ensuite, une boiterie l'a forcé à garder le boxe, or le boxe n'avait pas de vue puisque des bosquets devant. Depuis ce temps là, elle ne supporte plus que des chevaux sortent de l'écurie lorsqu'elle est en boxe, le tolère juste lorsqu'elle est au pré. Plus le troupeau est grand, plus elle est distante. ce qui m'a aussi surpris chez elle, c'est après la naissance de Perle. Si je l'emmenais seule en ballade ou avec la comtoise elle était infernale. Si c'était avec Middle (donc toujours en laissant Perle seule au pré) elle restait zaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: chevaux non grégaires   Lun 14 Fév 2005 - 14:51

Concernant ton sujet, j'ai connu des chevaux qui ne semblaient pas s'émoustiller d'êtr introduit dans un troupeau ou désintroduit. D'après ce que j'ai pu observer, c'étaient des chevaux dominés. Ils se font discrets, compréhensifs et du coup sont "amis" avec tout le monde ou du moins ne subissent pas les foudres. L'autre particularité était qu'ils étaient proches de l'homme car lui contrairement aux autres chevaux le respectait, lui accordait de l'attention, de l'importance.

CDN
petit matin
Messages postés : 89
faites en sorte que le cheval se
livre volontiers à l'exercice
et non sous la contrainte
N.Oliveira
Posté le 04/01/2005 13:19:40 81.243.208.50 - Modération
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Send a private message to petit matin
j'ai aussi remarqué ce comportement chez des dominés ; mais rien n'est jamais tout simple images/icones/icon9.gif Djahila , la dominée de tout le monde , sait se faire archi-discrète , mais quant à laisser partir les autres alors niet : si elle est au pré elle saute (très bien et très haut pour une jument d'1m45 ) , au boxe elle joue le tam-tam sur la porte jusqu'à se blesser , obligés de l'attacher (bon c'est rare vu le nombre de chevaux on lui laisse un copain ) .
Quant à la lusitanienne citée plus haut , les autres la traitaient plutôt en leader -à distance- qu'en dominée .
Si on veut réfléchir logico-éthologiquement smile/kneu_prof.gif lol le dominant devrait être moins grégaire < plus sûr de lui , plus fort , plus rapide , le leader aussi < plus intelligent . Mais le contexte joue : affectivité particulière entre les chevaux ou avec l'homme comme cite Tempicka .
Quand il y a poulain à la clé on change encore la donne puisqu'on contrecarre l'instinct maternel ...dans l'exemple cité , Divine ne craindrait-elle pas de laisser avec un étalon un poulain qui n'est pas de lui (dans la nature il est fréquent que l'étalon les rejette ou les tue) , bon je sais qu'ils sont habitués ensemble mais ce serait un réflexe inné de protection ; donc quand Middle est avec vous elle est rassurée?

Coeur_de_Neptune
Modérateur
Messages postés : 237
Que le Respect prime!
Posté le 04/01/2005 13:57:53 80.9.102.18 - Modération
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Envoyer un mail à Coeur_de_Neptune Send a private message to Coeur_de_Neptune
J'ai aussi pensé qu'elle craignait pour Perle lorsqu'on les laissait seuls ensemble. Mais, je n'ai jamais pensé qu fait que Middle pourrait s'en prendre à Perle du fait que ce ne soit pas sa fille. Je me demande toutefois encore comment Middle est considéré. C'est à dire que j'ai l'impression que Divine ne lui accorde aucune importance. Une jument qui a été saillie par un jeune étalon est elle amenée à le considérer automatiquement comme étalon?

Ce qui doit aussi troubler les comportements de nos chevaux, c'est leur promiscuité que nous leur imposons, le fait aussi qu'ils n'ont pas une vue sur l'horizon leur permettant de voir venir les prédateurs.
Il y a aussi l'humain qui doit influencer plus qu'on ne le pense. L'humain éduque, crée des réflexes conditionnés, rend peut être plus intelligent, ou du moins plus fort... De plus, dans un autre post, on voyait ressortir les affinités cavalier/cheval dans le sens où ils avaient le même tempérament. etait ce le cas au départ? Où cel s'est il produit avec le travail.

Par exemple, comme je l'ai déjà discuté, j'ai eu Divine alors qu'elle avait 2 de tension. etant nerveuse, j'ai "réveillé" son PS il me semble.

Pour le fait de leader, je ne vois pas d'antagonisme si je considère qu'un leader est celui qui sait trouver les subsistances. Si je prends l'exemple de Middle, comme c'est Divine qui assure la sécurité, qu'elle est toujours sur le qui-vive, ce sera automatiquement lui le leader, lui qui ne pense qu'à manger! Et pourtant il est dominé.

Et pour le dominant qui peut manquer d'assurance. En fait, c'est plutôt une prédisposition à prévenir le danger. De plus, pour être dominant, il a besoin des autres sans quoi il serait leader mais pas dominant. De ce fait, la présence des autres pourrait lui devenir indispensable. Divine est sûr d'elle dans le sens où c'est elle le chef. Elle est stressée dans le sens où c'est elle qui assume le troupeau.

Mais peut être que ce n'est valable que pour mes chevaux du fait des facteurs influençant cités ci-dessus.

CDN
petit matin
Messages postés : 89
faites en sorte que le cheval se
livre volontiers à l'exercice
et non sous la contrainte
N.Oliveira
Posté le 04/01/2005 14:20:32 81.243.208.50 - Modération
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Send a private message to petit matin
tout ça prouve bien que la connaissance des mécanismes de la hiérarchie en milieu naturel et/ou domestique sont à leurs débuts ; nous ne pouvons que simplifier pour les utiliser ...c'est pour cela que tant de réactions équines nous étonnent ; sera-t-il possible de cerner la chose avec précision un jour ? de NOUS situer sans erreur possible dans ce "réseau" ?

ne nous décourageons pas smile/joker.gif

Coeur_de_Neptune
Modérateur
Messages postés : 237
Que le Respect prime!
Posté le 04/01/2005 14:26:40 80.9.102.18 - Modération
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Envoyer un mail à Coeur_de_Neptune Send a private message to Coeur_de_Neptune
Ton joker cache une réponse négative.
Cela ne me décourage pas dans le sens où nous sommes tous différents.
Je suis de formation économiste. Or, en économie, nous utilisons énormément de modèles simplificateurs de la réalité afin de prévoir ce qui se passera. Nous utilisons la rationalité substantielle: une utopie. Tant mieux, du coup quand nous ne modélisons pas, nous utilisons la rationalité procédurale: c'est plus enrichissant de savoir que les choses ne sont pas figées, que nous pouvons apprendre, évoluer, que nous nous batissons une personalité. Cette personalité n'est pas le fruit de nos amats de molécules. Mais elle est le fruit de toutes les expériences passées. Dans ce sens, chaque cheval est différent et j'irais plus loin en disant que chaque cheval change chaque jour. Nous pouvons connaitre les grandes lignes de la hiérarchie, les principes de base, les généralités. En revanche, si nous retournons dans la singularité, nous devons apprendre. En fait, nous devons faire l'effort d'obsevrer et de faire connaissance. Dans ce sens, nous améliorerons notre connaissance de la hiérarchie de nos chevaux et pourrons plus facilement et avec une meilleure probabilité anticiper les réactions de nos chevaux. C'est comme dans un couple, ce ne serait pas intéressant si d'emblée nous connaissions tout de l'autre. Chaque jour apporte son lot de découvertes.
Enfin, l'histoire ne se répétant jamais, les prévisions resent des probabilités même en milieu sauvage où les interférances de l'homme sont minimes.

CDN
SDE
Messages postés : 31
Posté le 05/01/2005 18:47:59 83.192.18.192 - Modération
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Visiter son site internet SDE Send a private message to SDE
lotus est comme Etoile, il se passe bien (contraint et forcé) des autres chevaux.

Mais s'il reste seul trop longtemps, il devient vite surexcité à leur vue, pas ingérable, mais pas du tout agréable quand même.

cela signifie que la compagnie des autres lui manque, puisq'il exprime sa joie de les voir !

je le mets donc régulièrement chez F*** avec ses copains. leurs premières rencontres ont été assez mouvementées, puis ils se sont habitués, maintenant, quand ils se retrouvent, ça court, ça remue mais ce n'est pas aussi "violent" que la 1ère fois.

la première fois q'il y est allé, 10 jours (c'est court) il n'était pas intégré aux autres. il les suivait et regardait de loin. il n'avait pas le même emploi du temps, ne faisait pas les choses au même moment. F*** qui les a sous ses fenêtres le trouvait vraiment solitaire, mais autonome, pas comme un pauvre malheureux rejeté des autres, mais comme un "visiteur" si vous voyez ce q je veux dire.

au fil du temps, cela s'est aussi amélioré. maintenant, il suit les autres de bcp plus près (cela fait 1 an et demi q'il y va régulièrement). il participe, à l'emploi du temps commun. il fait la sieste, va boire, mange en même temps. il se rapproche physiquement (calins)

il les quitte normalement, comme il me suit toujours, comme s'il n'y avait personne ds le pré, à part quelques hennissements retentissants. Il les retrouve avec joie mais sans énervement excessif.

alors, solitaire ou solidaire ?

à part eux, la seule équine q'il cotoie est Capucine, une jument avec qui on fait des balades. Capucine est complètement sans personnalité, et au début, lotus la voyait arriver avec joie et excitation, et quand elle rentrait chez elle, il hennissait de désespoir.

mais au fil du temps, il a grandi, l'influence de capucine s'est détériorée. (heureusement pour moi, car elle n'est pas un bon exemple je trouve) il a commencé à devenir insolent avec elle, irrespectueux, la frôler, limite la tamponner, comme si elle n'existait pas.

je pense q'en grandissant, il voulait savoir ou il en était par rapport à elle,et comme elle est complètement éteinte, indifférente, il l'a méprisée. Dans le sens où elle ne réagit pas à ses "provocations".

maintenant, quand il la voit arriver, il la menace, et je suis obligée de le tenir à distance car ese intentions sont clairement hostiles. Lui qui est si ouvert et amical avec les chevaux q nous rencontrons !

il doit y avoir aussi de la frustration. Car qi je laisse lotussentir sa jument, la proprio pousse les hauts cris, elle a peur, et Lotus doit vraiment se demander ce qui se passe pour q'on l'ostracise ainsi.

avec le temps, la complicité de lotus avec moi s'est affinée, je prends heureusement le pas sur l'influence de capucine. Elle a tendance à avoir peur (on ne la laisse jamais regarder) et lotus se fait une joie de faire des écarts lorsq'on sort ensemble. alors que seul, il est très curieux, réfléchi.

elle a aussi tendance à embarquer, et au début, je peinais à maitriser lotus, maintenant, il la voit partir sans trop d'apprehension et ses volontés de foncer sont plus par joie de galoper que par terreur de la voir s'éloigner.

je pense donc comme le disait petit matin, q'on influence le relationnel de leurs chevaux à la manière dont on agit sur eux.

ardennesacheval.free.fr
Coeur_de_Neptune
Modérateur
Messages postés : 237
Que le Respect prime!
Posté le 05/01/2005 19:30:16 193.250.135.212 - Modération
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Envoyer un mail à Coeur_de_Neptune Send a private message to Coeur_de_Neptune
Oui, ma question est d'ailleurs dans quelle mesure tu as influencé ton cheval dans sa relation avec Capucine? Jusqu'à quel point à t il pris à son compte ton opinion d'elle?

CDN
petit matin
Messages postés : 89
faites en sorte que le cheval se
livre volontiers à l'exercice
et non sous la contrainte
N.Oliveira
Posté le 05/01/2005 19:31:43 81.243.208.50 - Modération
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Send a private message to petit matin
rhooo le vilain mérens qui s'amuse à effrayer avec de faux écarts ...ils ont quand même des personnalités difficiles à cerner ces noirauds-là smile/!icon_wink.gif on pourrait ouvrir un centre "d'observation éthologico-psychologique" rien que pour eux , n'est-ce pas Aude

Aude et Etoile
Administrateur
Messages postés : 207
Aude et Etoile
Posté le 05/01/2005 19:38:54
Profil Editer ce message Répondre en citant ce message /!\ Supprimer le sujet Envoyer un mail à Aude et Etoile Visiter son site internet Aude et Etoile Send a private message to Aude et Etoile
Oausi c'est clair, c'est une sacré race ces mérens alors ! Mais tellement adorables... quand on utilise ni force ni viloence ou autre bien sur, sinon on cours tout droit vers la catastrophe ! lol

Par contre la mienne serait du genre à aller chercher la m**** dans le troupeau, je me rapelle au début, lorsque je l'ai eu, je l'ai mise 1 mois en pension dans mon ancien club, elle avait profité que la poignée de la cloture soit tombée, et donc que le fil du bas soit par terre pour passer sous le fil restant et aller voir et faire ch**r les autres... qu'elle est chiante celle là alors, c'est bien la mienne tien ! mdr
Revenir en haut Aller en bas
 
chevaux non grégaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Construction d'un abri pour chevaux
» Passer une Mégane 2 1,5DCI 85 Ch en 105 chevaux par exemple
» moutons et chevaux
» SOLDES CHEVAUX DE TAN !
» Foire aux chevaux dans le Nord les 22 & 23 MAI 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: