Retrouvez Aude sur son site professionnel

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6693
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Jeu 27 Jan 2011 - 19:59

SI tu retrouve ce site, n'ésite pas à me le faire partager! Ca m'interesse!

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
Yopanne



Féminin
Nombre de messages : 3889
Age : 63
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Ven 28 Jan 2011 - 23:04

Il me semble qu'au moins les chevaux de La Villette partent un mois au vert pendant l'été, ou partent faire les stages à la campagne pendant la période estivale.

C'est vrai que c'est dur de voir ces pauvres chevaux en ville. Mais sommes nous sûrs que tous les chevaux de propriétaires que nous connaissons sont bien traités dans le respect de leurs besoins (nourriture, exercice, contacts sociaux, régularité de leur environnement) ? Pour ma part, en ce qui concerne les chevaux qui se trouvent dans la pension où est ma jument, je sais que le proprio des lieux respecte une grande partie des besoins des chevaux mais ce n'est pas le cas du tout de toutes les pensions que je connais et qui se trouvent pourtant en pleine campagne !!!
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18652
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Sam 29 Jan 2011 - 8:36

ouaip... ou sans être en pleine campagne mais en petite ville, je connais une jument qui n'est pas réellement sortie de son box depuis deux mois... Quand Nello passe je les laisse se dire bonjour, je me dis qu'à tout le moins elle aura eu un contact social, mais la pauvre...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Yopanne



Féminin
Nombre de messages : 3889
Age : 63
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Sam 29 Jan 2011 - 22:40

La pauvre !
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18652
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Dim 30 Jan 2011 - 13:31

Oui... Je me dis que je suis malade à la pensée de rater une journée avec mon lou, mais là deux mois.. Je le revendrais je crois à ce compte-là, à des gens qui auraient le temps de s'en occuper... Et pourtant pour moi le vendre est la pire chose que je puisse faire (juste après sa mort, ça c'est le truc le pire des pires...), mais bon si c'est pour faire ça...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Mareva



Féminin
Nombre de messages : 3477
Age : 48
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Dim 30 Jan 2011 - 14:18

@steph_nello a écrit:
Oui... Je me dis que je suis malade à la pensée de rater une journée avec mon lou, mais là deux mois.. Je le revendrais je crois à ce compte-là, à des gens qui auraient le temps de s'en occuper... Et pourtant pour moi le vendre est la pire chose que je puisse faire (juste après sa mort, ça c'est le truc le pire des pires...), mais bon si c'est pour faire ça...

1000 +++ avec toi !!
mieux vaut que mon cheval soit heureux avec un autre proprio si un jour je ne peux plus lui apporter ce dont il a besoin ... mais l'abandonner au fond d'un box ou d'un pré , ça non non non !
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Dim 30 Jan 2011 - 16:12

2 mois ! :( !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18652
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Dim 30 Jan 2011 - 20:12

Bon en fait j'ai appris que la semaine dernière son appart' a pris feu... ça la déculpabilise de quinze jours...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Yopanne



Féminin
Nombre de messages : 3889
Age : 63
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Jeu 3 Fév 2011 - 21:44

Si je devais m'imaginer dans l'impossibilité de venir sortir ma jument pendant deux mois, je la mettrais dans une autre epnsion qui prévoit les sorties quotidiennes !!! Je me débrouille toujours pour que quelqu'un sorte ma jument le WE quand je ne peux pas venir et je sors la plupart des chevaux des copines quand je viens le WE.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18652
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Ven 4 Fév 2011 - 9:46

Bah ouais mais bon les adultes ont le chic pour me dire "tu peux pas comprendre t'es étudiante t'as tout ton temps, tu verras quand tu bosseras, que t'auras des enfants (je me demande si j'en aurai j'ai de moins en moins envie..) t'auras plus le temps et tu verras que c'est du rêve de pouvoir venir souvent..." hum ben dans ce cas je ferai tout pour qu'il soit au moins dehors quoi... Mais bon je me dis qu'ici on a des mamans, des mamans qui travaillent en prime, et elles progressent avec leurs chevaux...


je pense à Daniel Pennac qui dit que dire "j'ai pas le temps de lire" c'est du non-sens et une fausse, excuse, que dans notre société, on n'A jamais le temps, on le PREND voire le VOLE, que ceux qui le veulent vraiment trouvent toujours un peu de temps pour l'activité qui leur plaît... moi c'est le cheval, et j'ai envie de répondre aux gens que à ce compte-là on a le temps de rien, donc je pars du principe que je le prends, point barre... Après oui peut-être quand j'aurai fini les études que je serai en couple (ça arrivera un jour normalement lol) j'aurai moins de temps, mais j'ose espérer aussi que du coup je pourrai lui trouver une vraie bonne pension et que du coup si je ne peux plus venir 6h/jour bah au moins il passera un bon moment dehors tous les jours avec copains.

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7070
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Ven 4 Fév 2011 - 10:23

Quand on bosse et qu'on a des enfants, on a moins de temps pour les loisirs, c'est normal. Mais on a plus de sous.... hihihi....
Moi je le trouve bien le temps d'aller voir mon canasson. Bon après en temps normal c'est plutôt 2-3 fois par semaine, parfois qu'une fois et pas tout les jours. Mais du coup, ben oui, je le mes pas au box, ca irait pas.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18652
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Ven 4 Fév 2011 - 10:37

oui voilà faut s'arranger au mieux pour le cheval. Moi ce qui me gonfle c'est que les gens me disent sans cesse que je connais rien à la vie et que je suis dans une bulle alors voilà et que de toute façon ça va pas durer et patati et patata... j'ai envie de dire merde c'est pas parce que j'ai que 22 ans et que je suis étudiante que j'ai que le cheval à m'occuper...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7070
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Ven 4 Fév 2011 - 10:51

Disons que plus tard parfois, on a la nostalgie du temps ou on était étudiant, parce qu'en tant qu'étudiant (généralement) tu as surtout à te préoccuper de ta pomme, de tes loisirs, et un peu de tes études. Je pense que c'est pour ca qu'ils disent ca, ils sont jaloux en fait Wink

Après avec une famille t'es moins libre, tes gosses sont malades, faut les emmener chez le pédiatre, il faut réfléchir à un mode de garde, blablabla... il faut aller travailler et gagner des sous. Tu ne peux pas tout envoyer balader même si ton chef est un sale con parce que t'es plus toute seule.

Mais tu vois, moi je regrette pas, et j'aurais pas envie de revenir à ma vie d'étudiante.

Le mieux je trouve, c'est quand tu commences juste à travailler, mais que t'as pas encore de gamins... là c'est vraiment cool, parce que t'as les sous, mais pas beaucoup de contraintes !!! Donc là faut se lâcher et en profiter à fond !!!! tire langue C'est le moment de faire ce dont tu as toujours rêver: le tour de France à cheval, des stages étho, t'acheter un van, partir en Afrique du Sud, ...etc...

Et après t'auras envie d'autres choses, peut être que t'auras envie justement de te poser, de faire moins de choses, de faire des gamins... Bref ca se fait tout seul tout ca, faut juste suivre son chemin...
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18652
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Ven 4 Fév 2011 - 11:12

merde j'avais tapé une réponse assez longue et elle a disparu...

Je disais que je comprends bien la nostalgie des gens, d'ailleurs Maïté m'en parle comme ça et c'est la seule à ne pas me reprocher en permanence de venir souvent voir mon cheval! On se rend service et elle me dit que parfois elle regrette ce temps où elle aussi passait 5h ou 6h par jour avec sa jument, mais bon elle en a profité un max, maintenant elle a fondé une famille et elle en est ravie. Elle me dit donc juste ça: de profiter un max de tout ce que je peux prendre maintenant.


Moi je pars du principe que chaque âge a ses avantages et inconvénients, que tout le monde a eu 20 ans et du temps libre, alors pourquoi me reprocher d'en profiter? Si les gens sont amers je n'y suis pour rien, je ne vais pas me priver pour leur faire plaisir... Il y en a on dirait qu'ils pensent comme ça, eux n'ont pas le temps, alors moi je devrais volontairement me priver du temps que j'ai, pour ne pas leur rappeler qu'ils n'ont plus le temps... Je ne suis pas d'accord! En plus tant que je peux j'aide tout le monde, je sors les chevaux des autres et tout.

Après ils me disent que j'ai aucune conscience de ce qu'est la vie, que je vis dans mon monde de bisounours (parce qu'avec le cheval je m'arrange pour en pas devoir me battre...). Mais bon c'est pas parce que j'ai la chance de vivre dans une famille équilibrée et affectueuse où on n'est pas pauvres mais pas riches non plus que j'ai aucune conscience de la dureté de la vie parfois... Mon père ne sait pas s'il aura du boulot dans 6 mois, on est six à la maison, mes études je les poursuis uniquement grâce aux bourses, le cheval est susceptible d'être vendu si financièrement on ne s'en sort pas, j'ai connu les deuils, connu des gens tellement en détresse qu'ils se sont suicidés, j'ai failli me faire étrangler étant gamine par un garçon battu qui reproduisait le schéma à l'école avec des chaînes, enfin voilà quoi je sais que c'est pas tout rose, je sais que rien n'arrive sur un plateau d'argent, qu'on n'a rien sans rien, qu'il faut bosser dur et ça me paraît normal... Bref je ne pense pas vivre en total décalage! Et ça m'énerve un peu que les gens me cataloguent comme ça alors qu'ils ne me voient qu'avec Nello, et qu'avec lui justement je fais taire toutes mes angoisses pour qu'il bosse au mieux...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Sam 5 Fév 2011 - 20:15

Moi j'ai jamais été aussi heureuse que depuis que je travaille.

20 ans, le bel âge, où je vivais de la charité familiale avec du travail par-dessus la tête de peur de rater ma vie (et j'ai eu un travail qu'à 26 ans !) un stress pas possible, pas d'argent, des km et des km à pied pour économiser les tickets de bus...

Ca ne doit pas être le même ressenti pour certains étudiants de ma promo qui avaient un appart' acheté par papa-maman et une voiture et assez de temps pour aller en boite tous les WE...

Tant mieux pour eux mais moi je n'ai aucun regret de cette période-là !

Je suis tellement bien dans ma vie que j'ai même pas envie d'avoir des enfants. Je savoure chaque moment (même si je trouve que l'école me prend trop de temps...) là encore peu de gens me comprennent, pensent que je m'ennuie toute seule (je vois mon chéri que le WE) que je suis asociale et que je n'évolue pas (la compagnie des chevaux et des gamins de 4 ans, pour certains ce n'est pas gratifiant intellectuellement)

Moi je me régale. Je suis à 100% dans chaque activité que je fais, que ce soit l'école, les chevaux, mon homme ou mon cochon d'inde. Tous les jours je remercie les dieux d'être en bonne santé et de pouvoir gagner ma vie pour assouvir ma passion.

Alors Steph je te soutiens !

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18652
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Sam 5 Fév 2011 - 20:23

Merci!!!!

Je ne dis pas, j'ai plein de temps libre et ce temps je le regretterai peut-être plus tard. Mais ce n'est pas dit, je ne sais pas ce que je ferai comme métier! A priori je n'ai pas envie d'avoir des enfants, même si je ne dis pas jamais mais pour l'instant je me vois très mal en avoir, en plus je suis assez pessimiste sur la société actuelle alors... Quant au temps ma foi je pense que je me débrouillerai, qu'avoir un salaire m'aidera beaucoup. Pour l'instant je ne suis pas vraiment ce qu'on appelle en couple, et de toute façon mes WE et vacances restent à Moi, next year ce sera l'Angleterre et j'espère parvenir à en profiter à fond malgré la douleur de ne pas voir Nello du tout, et à mon retour peut-être en saurai-je davantage sur mon avenir pro.

Mais bon comme j'ai dit j'essaie de ne pas avoir de regrets. Quand j'étais au collège et lycée j'allais voir lou quasi tous les jours, mais j'étais plus jeune et j'écoutais tout le monde, et du coup j'ai fait pas mal de conneries avec Nello qui nous ont gâchées certains moments, et je n'arrivais pas à me faire respecter par les gens ni à me foutre de leur opinion. Aujourd'hui j'ai moins le temps, mais je profite à 200% de tout, et surtout maintenant l'avis des autres, je m'en fiche, ce qui compte c'est Nello et tant que lui dit "oui" les autres je les em***de. Donc quelque part le moins de temps me gêne pas tant que je pourrais le croire, vu que c'est de la bien meilleure qualité des deux côtés.

L'an prochain j'essaie déjà de trouver les positifs de mon absence prolongée: retrouvailles énormes (en tout cas moi je les vivrai avec passion lol), pour lui si je trouve une bonne solution, un an de vie de vrai cheval dehors avec potes, nouvelles têtes, ma soeur parle de reprendre le cheval parce qu'elle aimerait sauter tranquillement (je croise les doigts elle saute trop bien!!! ça ferait bien plaisir à lou), du temps pour digérer peut-être, je pense qu'il n'aura pas oublié ce qu'on avait fait avant, moi je m'enrichirai au contact des Anglais et trouverai peut-être même un club pour voir comment eux enseignent ça qui sait, et le temps de lire plein de trucs techniques pour pouvoir proposer des tas de nouveautés à Nello. Bref ce sera dur mais c'est un passage nécessaire et je suis sûre de parvenir, au moins à long terme, à n'en plus voir que les bons côtés.


Et puis quand je bosserai j'aurai peut-être des horaires chiants mais je serai indépendante... et ça n'a pas de prix je crois!

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Yopanne



Féminin
Nombre de messages : 3889
Age : 63
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Sam 5 Fév 2011 - 22:10

Steph : n'écoute pas les revanchards qui regrettent tout et sont jaloux, ne voient pas les petits bonheurs qui ponctuent leur vie. Ils ne sont pas intéressants.
Le temps, oui, on le prend pour faire ce qu'on a choisi de faire, un point, c'est tout ! Ils ont le choix des activités qui leur prennent leur temps libre. Aujourd'hui il y a deux jours de congés par semaine en général, au moins 5 semaines de congés, beaucoup de foyers ont une ou deux voitures, voire plus, parmi les geignards, nombreux sont ceux qui se paient des voyages, des séjours à l'étranger, les sports d'hiver... Le "j'ai aps lke temps", c'est presque devenu un tic langagier !!!
Quelle chance ils ont d'avoir un cheval, quelle folie de ne pas prendre le temps de s'en occuper, c'est du gâchis au moins pour le cheval. Ils ne le méritent pas, ils sont égoïstes.
Surtout Steph, garde l'esprit ouvert et assume tes choix. Mais je crois qu'il en sera ainsi, tu es intelligente et consciente de ta chance.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18652
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Sam 5 Fév 2011 - 22:15

C'est effectivement le pire: ce sont ceux qui partent en vacances trois fois quinze jours par an qui osent me dire que j'ai le temps et pas eux... Qui ont trois voitures et les utilisent pour venir voir leur cheval 2 minutes, sans même le sortir du box ou curer ses pieds, alors qu'ils habitent à 200m de la pension... Moi je culpabilise de prendre "ma" voiture (pas encore remboursée à mes parents) pour y aller parce qu'il n'y a que 2km, et quand il fait vraiment mauvais ou tempête comme aujourd'hui je la prends une fois sur les deux visites, l'autre je prends mon vélo quand même... Non seulement c'est meilleur pour mon porte-monnaie mais aussi pour la planète lol.


Bah j'essaie de faire mienne la devise "ne regrette jamais rien, assume et vis à fond tout ce que tu peux". Dans certains domaines, notamment affectif-humain, j'ai beaucoup de mal à l'appliquer, mais avec le cheval j'y parviens assez bien, et je veux continuer comme ça.


Il y a plein de tics langagiers je trouve, "j'ai pas le temps", "je suis malade", "je suis déprimé", "j'ai la grippe", etc. C'est triste...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Mer 9 Fév 2011 - 20:26

Bah et moi combien de fois j'entends "toi t'es instit tu ne fous rien"
Bah je suis loin d'être aux 35 heures... En ce moment je fais plutot 40h/semaine...
Alors je dis à ceux qui sont jaloux, de passer le concours puisque c'est si facile de en "rien f**tre"

Et avoir le temps c'est un style de vie.
Moi je prends le temps pour mon cheval et le reste vient ensuite. Faut faire des choix !
(et c'est pareil pour l'argent !)

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
Mareva



Féminin
Nombre de messages : 3477
Age : 48
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Mer 9 Fév 2011 - 22:10

@SDE a écrit:
Bah et moi combien de fois j'entends "toi t'es instit tu ne fous rien"

Quand tu as un (des) enfant(s) en primaire, en tant que maman, tu organises l'anniversaire (les anniversaires) de ton (tes) gosse(s)... avec une dizaine/douzaine de petits camarades d'école ... tu les as de 14 H à 17H ... et en général , t'es bien contente quand les parents viennent rechercher leur progéniture ... et tu te dis " OUF ! 3 H, c'est bon ... je plains l'instit qui en a le double toute la journée, 4 jours par semaine ! j'sais pas comment elle fait "
Revenir en haut Aller en bas
SDE



Féminin
Nombre de messages : 5455
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 03/03/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Jeu 10 Fév 2011 - 17:45

Au voyage cette année, plusieurs oparents accompagnants se sont endormis sur le chemin du retour, dans le bus... Résultat qui c'est qui a du surveiller les gamins qui se détachaient et se levaient sur leur siège... Ben moi...

_________________
http://ardennesacheval.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://ardennesacheval.free.fr
steph_nello



Féminin
Nombre de messages : 18652
Age : 27
Localisation : Cappelle-La-Grande (59, France)
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Jeu 10 Fév 2011 - 18:05

Carrément d'accord, d'ailleurs je sais pas comment vous faites pour gérer... De toute façon quand je m'intéressais à ce boulot un prof m'a dit que statistiquement chez les prof/instit' la dépression c'est THE maladie professionnelle...

_________________
... L'art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l'orchestre ...
... ou la badine pour ne pas gêner le Cheval ...


~Herbert von Karajan~
Revenir en haut Aller en bas
http://stephnello.skyrock.com
Yopanne



Féminin
Nombre de messages : 3889
Age : 63
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Jeu 10 Fév 2011 - 20:47

Non, je ne crois pas Steph, en tous cas pas dans le primaire. ce serait plutôt le mal de dos. Et pourtant, les réactions des parents et en particulier ceux d'élèves en difficultés sont de plus en plus insupportables ; les élèves ont trop de vacances, c'est ce qu'on entend, et pourtant, les aprents les font partir avant ou revenir après (eh ben oui, moi, je savais aps mais il y en a qui GAGNENT des voyages dites-donc ! et bien sûr en dehors des vacances scolaires, ou alors, ils se sont trompés en réservant... vont quand même pas annuler la journée à Eurodisney ? ou alors, sont tombés en panne en revenant de leurs vacances à la montagne - deux années de suite la même famille - d'autres se sont trompés dans les dates de vacances, les billets sont beaucoup moins chers en partant avant et en rentrant après... sont rentrés la veille à minuit alors ils sont trop fatigués pour venir à l'école donc ils manquent toute la journée... Zut ! désolée, me suis laissée emporter... j'arrête ce HS.
Revenir en haut Aller en bas
Marjolaine



Féminin
Nombre de messages : 6693
Age : 22
Localisation : Oise (60, France)
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Jeu 10 Fév 2011 - 21:13

J'imaginais même pas que des parents avient des idées pareilles!!

_________________
31/12/09 = my dream

"Apprends à sentir,
nos sens sont endormis,
ton cheval les réveilles pour toi ..."
[Andrea Mischianti]




dessin par Gaea

○ Mon compte Facebook ○ Mon compte CavalEquia ○
Revenir en haut Aller en bas
philosophi



Féminin
Nombre de messages : 7070
Age : 37
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Jeu 10 Fév 2011 - 21:23

Moi j'ai jamais eu le droit de rater l'école le samedi matin, même quand on partait en vacances... snif snif

Mais maintenant je ne ferai pas non plus rater l'école à mon gamin... enfin quand il ira...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....   Aujourd'hui à 7:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite d'un grand club parisien: pauvres chevaux.....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marseille veut un grand club
» Cherche chevaux pour club
» inscription visite médicale du club
» club départemental
» Un seul et vrai grand club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aude et Etoile :: Pratiques et techniques équestres :: Autour des méthodes-
Sauter vers: